Quel avenir pour le journalisme ?

Discussions générales à propos du journalisme, des journalistes, de la presse et de l'actualité des médias : salaires, techniques de reportage ...
Wasp
Messages : 4
Inscription : 06 sept. 2013, 21:28
Contact :

Quel avenir pour le journalisme ?

Message non lu par Wasp » 06 sept. 2013, 21:40

Bonjour, j'ai 14ans et demi, je viens de rentrer en 3ème.
En arrivant à la fin de cette année je devrais
avoir deux choix d'orientation :
-une première (celle de coeur si je puis dire)
-et une deuxième (plutôt l'issue de secours).
Ma première est JRI.
Alors, pour en venir au bout j'ai une question (assez vague...) : Le journalisme est-il un métier d'avenir ? Aurais-je des chances de trouver un travail à la sortie d'une école d'enseignement supérieur ?
Merci pour toutes réponses quelle qu'elle soit, je suis vraiment très inquiète
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 293
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

Re: Quel avenir pour le journalisme ?

Message non lu par Fennek » 07 sept. 2013, 00:54

Pour faire simple: non.
well I'm sorry but I'm not interested in gold mines, oil wells, shipping or real estate...
What would I liked to have been?
everything you hate!
Wasp
Messages : 4
Inscription : 06 sept. 2013, 21:28
Contact :

Re: Quel avenir pour le journalisme ?

Message non lu par Wasp » 07 sept. 2013, 09:40

Euh... D'accord mais je pourrais avoir quelques précisions ?
ingrid_michiyo
Messages : 3
Inscription : 25 juil. 2007, 09:57
Contact :

Re: Quel avenir pour le journalisme ?

Message non lu par ingrid_michiyo » 07 sept. 2013, 19:56

Bonjour,

Je me permets de me présenter. Je m'appelle Jennifer, j'ai 27 ans.
J'ai un Master 2 de Littérature française et un certificat de journalisme obtenu à l'Université Laval au Québec.
Je veux comme toi faire du journalisme depuis mes 13/14 ans.
Cependant, je recherche depuis 1 ans un emploi dans ce domaine sans succès.
Tout d'abord, il faut que tu saches que c'est un métier difficile qui ne te rendra pas riche à moins de faire partie de "l'élite" qui présente des JT à la TV.
Après, en dépit des discours défaitistes sur ce métier que tu auras surement de la part de ton entourage ou dans les écoles de journalisme, j'ai plusieurs de mes connaissances qui y sont arrivés. Pas des masses c'est sur, mais une bonnes dizaines.
Tu devrais tout d'abord veiller à te spécialiser dans un domaine bien précis. On demande beaucoup de journalistes économistes par exemple. Après quand tu seras étudiant, pars à l'étranger pendant un an pour savoir parler anglais couramment. Renseignes sur le programme Erasmus et autres.
Si tu parles couramment une langue "rare" (il y a des annonces où ils te demandent de parler arabe, russe ou encore chinois) ca serait génial aussi.
Dès que tu es majeur, passes ton permis, car les petites rédactions recrutent et là tu auras de vraies responsabilités et des gens pour te montrer un peu le métier.
Sinon, essayes de t'entraîner à écrire le plus possible. Tu peux te faire un blog sur ce que tu aimes avec blogspot par exemple.
Si tu as d'autres questions, n'hésites pas.
Jennifer.
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 293
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

Re: Quel avenir pour le journalisme ?

Message non lu par Fennek » 10 sept. 2013, 14:26

Un peu de réalisme Jennifer.

J'ai travaillé plusieurs années en Chine. Je n'ai rencontré qu'un (oui, un!) correspondant sinophone. Les autres baragouinaient un anglais relativement mauvais.

Ce métier n'a plus rien à voir avec le talent, la pugnacité, la plume ou la maîtrise de langues rares. C'est devenu un passe-temps pour bourgeois (désolé mais c'est le mot) dotés d'un carnet d'adresse familial (merci papa, merci maman) sans aucun débouché (à l'exception très notable de la presse pro/spécialisée qui ne nécessite pas vraiment de formation de journalisme mais une plume). Le reste n'est qu'exploitation de stagiaires et pissage à la chaîne d'articles SEO.

Le "salaire moyen" d'un pigiste en Syrie (oui, il n'y a plus que des pigistes là bas) est de 30 à 50 euros par article, pour un coût de la vie qui dépasse souvent cette somme.

http://www.rue89.com/2013/08/12/pigiste ... age-244880

Malgré plusieurs prix, je n'arrive PLUS à vendre des articles, mais en effet tout le monde souhaite exploiter mon blog. Gratos, bien sûr.

N’envoie pas ce gosse au casse-pipe de grâce. Il devrait apprendre un métier qui a des débouchés et si ça lui chante pratiquer le journalisme ou le blog à coté.
well I'm sorry but I'm not interested in gold mines, oil wells, shipping or real estate...
What would I liked to have been?
everything you hate!
Wasp
Messages : 4
Inscription : 06 sept. 2013, 21:28
Contact :

Re: Quel avenir pour le journalisme ?

Message non lu par Wasp » 10 sept. 2013, 20:37

Désolée j'ai mis du temps à repondre et je suis complétement perdue (mais pas découragée)... Je sais que je n'ai que 14 ans que je suis encore qu'une gosse en troisième année de collège, idéaliste peut-être... Mais avant tout j'ai une très grande ambition et énormément d'attente de moi-même. D'un côté j'ai des proches très content de voir a quel point je suis déteminée de l'autre des professionnels ou des étudiants en journalisme qui me dises que c'est quasi-impossible, avec beaucoup de compétition, que c'est un métier très dur qui bouffe tout ton temps, et que tu ne serais jamais "riche" donc toujours en situation précaire même si je suis la meuilleure. Toutes les reponses que j'ai obtenu sont plus ou moins nuancée mais ça reviens toujours à la même chose. Je m'en voudrais toute ma vie si j'abandonne tout avant même d'avoir essayée parce qu'on m'auras découragé... J'attends de voir, au milieu de l'année je vais devoir faire un stage en entreprise et je veux vraiment avoir une conversation avec tout les professionnels dans ce milieu que je pourrais rencontrer, des jeunes et des employés de longues dates... Histoire de voir l'évolution....
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: Quel avenir pour le journalisme ?

Message non lu par cilou » 12 sept. 2013, 10:42

Si tu es super motivé, n'hésite pas, lance toi.
Vivre de ce métier est dur, mais pas impossible.
Et si, comme tu dis, " Je m'en voudrais toute ma vie si j'abandonne tout avant même d'avoir essayée parce qu'on m'auras découragé", tu donnes toi même la réponse à ta propre question : il faut que tu le fasses, sans quoi tu le regretteras.
Et sache que de bonnes études de journaliste peuvent te mener à d'autres métiers si jamais tu ne parviens pas à vivre du journalisme (ou si finalement cela ne te plaît pas).
Lekce
Messages : 6
Inscription : 19 juil. 2008, 12:36
Contact :

Re: Quel avenir pour le journalisme ?

Message non lu par Lekce » 12 sept. 2013, 16:21

Avec de l'envie, tu y arriveras toujours.
Ceux qui disent qu'on ne peut pas s'en sortir dans le journalisme dressent un tableau un peu trop noir !
Comme ça a déjà été dit, le mieux est de cibler la presse pro, qui paie mieux et commande beaucoup plus. Là je parle de piges, parce que je n'ai jamais rien connu d'autre en cinq ans de journalisme, mais je gagne très correctement ma vie de cette façon. Je ne sais même pas comment intégrer une rédaction en CDI de manière traditionnelle, en revanche avec des idées et de la débrouille on arrive toujours à vivre de ses piges.
La presse pro est à privilégier absolument. Ecrire pour de grands médias, c'est bon pour l'égo et ton CV car ça aide à décrocher d'autres sujets dans des canards moins prestigieux, mais ça flatte beaucoup moins le portefeuille. J'ai quasiment arrêté de proposer des sujets à la PQN ou aux hebdos pour me concentrer sur la presse pro.
docjones
Messages : 13
Inscription : 11 oct. 2007, 16:16
Contact :

Re: Quel avenir pour le journalisme ?

Message non lu par docjones » 16 sept. 2013, 11:49

Salut Wasp, laisse moi te dire une bonne chose, tu trouveras toujours des journalistes très aigris pour te décourager de faire ce travail. J’ai du y faire face moi-même et souvent, et c’est décourageant mais il vaut mieux en rire qu’en pleurer. Le plus important pour toi est de garder ta motivation et ton envie de faire ce job qui malgré pas mal de difficultés et de galères, reste encore faisable. Bon tu ne gagneras pas beaucoup d’argent au début, sans doute à peine de quoi manger et te loger, donc il faut aussi compter avec une qualité essentielle qui est «la démerde ». C’est un peu comme un 6eme sens journalistique qui te permettra de boucler tes papiers à l’heure, d’avoir toutes tes interviews et éventuellement de pouvoir dormir autre part que chez papa maman.

Quant à ta question sur «l’avenir du journalisme » il dépend surtout de toi, enfin de nous, enfin je veux dire des journalistes eux même. Bien sur dit comme ça c’est facile, mais combien de possesseur de carte de presse font autre chose que de la lèche à des attachés de presse et de la repompe de communiqués ? Pas beaucoup au final. Donc à toi de choisir de quel côté tu veux te situer. N’oublie pas non plus que notre boulot peut se réinventer, n’en déplaise aux grincheux, on peut encore faire du reportage humain et intéressant (pas la peine de partir à l’autre bout du monde pour ça, il y a déjà pas mal de chose à découvrir en France), de l’enquête ou des analyses. On peut aussi créer des nouveaux médias, sur le web, même si pour le moment, les modèles économiques sont encore un peu frileux et casse gueule.

Pour des conseils plus pratiques, dis-toi que le fait d’être JRI c’est bien pour piger dans des chaînes d’info en continue, mais la TV (sous forme de JT) reste sans doute le média le moins innovant et le plus codifié qui soit. Oh tu vas en bouffer, de la meute de JRI qui attendent la sortie d’un ministre d’un immeuble pour lui soutirer une petite phrase. Ne t’attend pas non plus à trouver un poste stable, le secteur est blindé de pigistes précaires.

Pour la presse pro, franchement je la conseille surtout comme un plan B, parce que franchement pour en avoir tâter, ça peut quand même être vraiment très chiant. Mais en attendant de mettre sur pied tes projets perso, c’est toujours un bon moyen d’avoir des piges et donc un peu de thunes de façon régulière.
Wasp
Messages : 4
Inscription : 06 sept. 2013, 21:28
Contact :

Re: Quel avenir pour le journalisme ?

Message non lu par Wasp » 18 sept. 2013, 16:35

Merci, vous confirmez la première image que je m'étais faîtes de ce métier mais en moins sombre
Répondre

Revenir à « Général / divers »