ESJ de PARIS : quelle valeur ?

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
azraël
Messages : 10
Inscription : 30 août 2007, 11:06
Contact :

ESJ de PARIS : quelle valeur ?

Message non lu par azraël » 06 févr. 2008, 16:11

Bonjour,
je suis à la recherche de témoignages sur la formation de l'ESJ Paris, qui est une école qui se fait appeler ESJ alors qu'elle n'a aucun lien avec celle de Lille. Ceci dit, leur diplôme est reconnu par l'Etat (mais pas par la profession), bref, j'hésite à m'y inscrire. Quelqu'un est-il passé par là ? Quelqu'un a-t-il entendu parler de cette école ? Merci d'avance à tout le monde.
toma75
Messages : 1
Inscription : 18 mars 2005, 09:39
Contact :

Message non lu par toma75 » 06 févr. 2008, 18:00

Bonjour

je l'ai faite il y a une dizaine d'années avec d'autres potes et nous nous en sommes bien sortis : on est soit journaliste dans un grand quotidien économique ou rédacteur en chef dans des magazines pour enfants.

De toute facon ce n'est pas le diplome qui compte le plus ! Il faut se bouger le cul et etre motivé pour décrocher des piges, des remplacements et ensuite un CDI .
Jio75
Messages : 11
Inscription : 19 nov. 2006, 15:52
Contact :

nom de l'ESJ Paris

Message non lu par Jio75 » 13 juil. 2008, 13:55

l'ESJ Paris a été créée en 1896, l'ESJ Lille en 1924
Fabienne Marcel
Messages : 23
Inscription : 25 avr. 2008, 11:39
Contact :

Message non lu par Fabienne Marcel » 15 juil. 2008, 10:47

Et bizarrement elle n'est pas reconnue comme l'ESJ Lille...Allez savoir pourquoi?
nadja5

Message non lu par nadja5 » 15 juil. 2008, 13:09

peut-être parce que, contrairement à l'ESJ Paris, Lille dispense une formation d'une très bonne qualité...
dcdevil
Messages : 17
Inscription : 17 févr. 2008, 16:42
Contact :

Message non lu par dcdevil » 16 juil. 2008, 17:34

nadja5 a écrit :peut-être parce que, contrairement à l'ESJ Paris, Lille dispense une formation d'une très bonne qualité...
Quelqu'un a des infos supplémentaires sur cette école? En quittant l'IICP je pensais trouver un établissement intéressant, mais force est de constater que l'ESJ est loin du niveau que je recherche.
kaeak
Messages : 234
Inscription : 10 juin 2008, 15:06
Contact :

Message non lu par kaeak » 16 juil. 2008, 20:47

dcdevil a écrit :Quelqu'un a des infos supplémentaires sur cette école? En quittant l'IICP je pensais trouver un établissement intéressant, mais force est de constater que l'ESJ est loin du niveau que je recherche.
Par ESJ, tu entends ESJ Paris, je suppose ?
Il y a plein de sujets ouvert à son propos, regarde notamment dans la partie "écoles" du forum. Lis-en un, ça suffira sûrement : il y a les "pour" et les "contre", les "très pour" et les "très contre"... :roll: Ca devrait pas trop t'avancer, mais bon.

(L'IICP c'est de la communication ou du journalisme ?)
dcdevil
Messages : 17
Inscription : 17 févr. 2008, 16:42
Contact :

Message non lu par dcdevil » 17 juil. 2008, 09:33

C'est une très bonne question. L'IICP, plutôt com' ou journalisme? Après deux ans d'expérience dans cet établissement je crois pouvoir dire que c'est une bonne école de communication. la direction ne fait d'ailleurs pas mystère de son orientation originelle. Mais en ce qui concerne le journalisme c'est une tout autre affaire.

Si les profs sont de vrais professionnels et de très bons pédagogues (je garde d'ailleurs un excellent souvenir des cours qu'ils m'ont donnés) pour la majorité d'entre eux, les infrastructures ne sont pas à la hauteur du tout. Aucun matériel, pas de caméras, pas d'imprimantes, pas de TV qui fonctionnent, pas d'enregistreurs numériques (même 1 ou 2)...
Sans parler du problème latent de communication au sein même de l'établissement...

ps : merci pour la réponse à propos de l'ESJ Paris.
kaeak
Messages : 234
Inscription : 10 juin 2008, 15:06
Contact :

Message non lu par kaeak » 17 juil. 2008, 23:28

Ca fait pas trop envie, comme ça. :?
En tout cas pour le journalisme... de bons profs sans matériel, ça sert pas à grand-chose...
dcdevil
Messages : 17
Inscription : 17 févr. 2008, 16:42
Contact :

Message non lu par dcdevil » 18 juil. 2008, 09:46

J'ai pourtant le sentiment d'avoir beaucoup progressé à leur contact. Je pense qu'une personne qui a besoin d'une structure rigoureuse et très présente pour s'épanouir peut laisser tomber l'idée d'entrer à l'IICP.

Aucune cohérence de ce côté là malheureusement...
kaeak
Messages : 234
Inscription : 10 juin 2008, 15:06
Contact :

Message non lu par kaeak » 18 juil. 2008, 12:59

Oui, tu as dû apprendre beaucoup s'ils aiment ce qu'ils font et qu'ils savent le transmettre. Mais pour se professionnaliser sans matériel, c'est pas facile, c'est ce que je voulais dire.
Maintenant, peut-être qu'un long stage t'aurait apporté cette professionnalisation, si jamais tu trouves qu'ils t'ont apporté la théorie dont tu avais besoin ?

Si tu veux être sûr d'entrer dans une bonne école, tente plutôt les écoles reconnues (même s'il y a un bémol pour certaines.. disons plutôt une polémique). Donc bachote à fond pendant 6 mois...

L'ESJ Paris, tu peux t'en sortir tout aussi bien que d'une école reconnue (j'ai une amie qui l'a faite et qui est aujourd'hui à l'AFP, sans jamais avoir connu le chômage quand elle voguait entre différents journaux), mais apparemment la rigueur n'est pas leur première qualité.
dcdevil
Messages : 17
Inscription : 17 févr. 2008, 16:42
Contact :

Message non lu par dcdevil » 18 juil. 2008, 17:02

L'intérêt de ce cursus, c'est qu'on travaillait à mi temps. ce qui nous permettait de trouver des stages (enfin ceux qui sont disposés à nous prendre à mi temps).

D'un autre côté, je te rejoins sur le point de vue du matériel. Nous ne disposions de rien. Si ce n'est 6 camescopes (parfois inutilisables car sans chargeur) et d'un mini disque de 10 ans d'âge (les qualités des nouvelles technologies ne se mesurent pas comme celles du whisky) sans chargeur lui non plus. Ajoutes à cela le stress de trouver le parc informatique inutilisable...

En ce qui concerne l'ESJ, je dois dire que les commentaires que j'ai pu lire ici et là m'ont un peu effrayé.
kaeak
Messages : 234
Inscription : 10 juin 2008, 15:06
Contact :

Message non lu par kaeak » 18 juil. 2008, 17:58

Tu liras des commentaires effrayants sur toutes les écoles privées non reconnues. Ca n'empêche pas certains de leurs anciens élèves de bien s'en sortir. Et tu liras des éloges sur les écoles reconnues, ça n'empêche pas les difficultés à la sortie.

C'est un choix à faire : dépenser là-dedans en ayant conscience que si tu bosses tu peux quand même y arriver et que c'est dur pour n'importe qui ; ou dépenser dans les concours (et éventuellement la scolarité) des écoles reconnues en sachant que ça fait une belle ligne sur un CV et que c'est la galère aussi en sortant (mais que, dans ce cas, tu as la ligne sur ton CV quand même).

Ces écoles ont du matériel, elles ont le bagage théorique à te donner... et un an de moins pour le statut de stagiaire sur la carte de presse.
Donc si tu veux être sûr de ton coup, fais une école reconnue, quitte à bachoter pendant 6 mois sans respirer, parce que c'est ça qui fait entrer dans ces écoles, avec souvent une première vraie expérience (et la motivation bien sûr).
Si tu vas à l'ESJ Paris, je pense qu'il faut t'attendre à devoir faire (beaucoup ?) plus d'efforts pour en tirer le meilleur, mais c'est pas impossible, contrairement à ce qu'on te dira.
dcdevil
Messages : 17
Inscription : 17 févr. 2008, 16:42
Contact :

Message non lu par dcdevil » 18 juil. 2008, 20:06

Merci d'avoir pris le temps de me donner ton point de vue sur le sujet. J'ai reçu ma confirmation d'inscription à l'ESJ paris hier soir, comme un clin d'oeil au destin pourront dire certains...

Je pense que je vais continuer sur cette voie. La difficulté ne me fait pas peur et si le résultat dépend un peu de moi, cela me motivera d'autant plus.
kaeak
Messages : 234
Inscription : 10 juin 2008, 15:06
Contact :

Message non lu par kaeak » 18 juil. 2008, 20:13

Eh bien il ne me reste qu'à te souhaiter bonne continuation sur cette voie ! :wink: Tire le meilleur de ta formation et trouve les stages les plus pertinents possibles par rapport à tes désirs.
Bon été, et bonne future rentrée !
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »