13eme mois : avec ou sans carte de presse -

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
founionne
Messages : 74
Inscription : 28 juin 2004, 17:05
Contact :

13eme mois : avec ou sans carte de presse -

Message non lu par founionne » 15 févr. 2008, 14:57

le comptable d'un magasine pour qui je bosse m'explique qu'il ne peut pas me payer le treizième mois sous prétexte que je n'ai pas la carte de presse (je l'ai eue, je n'en ai pas refait la demande, vu que je n'en voyais pas l'utilité ;-)

je sais que normalement c'est l'article 25 de la CC des journalistes qui fait foi. En quoi, selon ce comptable, la carte de presse permettrait d'avoir le 13e mois... Selon ce comptable qui connait mal le métier, le fait d'avoir la carte fait qu'on peut avoir le statut de journaliste qui seul faiit foi pour le 13e mois???


Finalement la Carte de presse ne sert jamais à justifier telle ou telle rémunération, ou je me trompe? apporte-t-elle des avantages à l'employeur qui employe des titulaires du bout de plastiques?

si qq'un peut m'éclairer sur ce point?
archaud
Messages : 706
Inscription : 06 déc. 2003, 05:40
Contact :

Message non lu par archaud » 16 févr. 2008, 10:20

Si tes fiches de paie, voire ton contrat si tu en disposes, portent la mention "convention collective nationale des journalistes" + une fonction journalistique (rédacteur, rédacteur pigiste, etc.), tu bénéficies de plein droit du 13e mois, que tu aies ou pas la carte de presse. A vérifier tout de même que le 13e mois ne soit pas déjà intégré, au prorata temporis, dans le calcul de ta rémunération mensuelle (voir fiche de paie, laquelle se présente sous la forme d'une rémunération brute + 13e mois + congés payés). Pour les journalistes rémunérés à la pige, c'est l'usage, en général.

Quant à la possession de la carte de presse, elle offre un avantage de taille et à l'employeur et au journaliste : elle permet un abattement de 30% de la plupart des charges sociales, si le journaliste en est d'accord. En somme, un journaliste "encarté" coûte moins cher qu'un journaliste qui ne le serait pas. Sans carte de presse, point de salut : les organismes sociaux interdisent tout abattement.
founionne
Messages : 74
Inscription : 28 juin 2004, 17:05
Contact :

merci archaud pour ta réponse

Message non lu par founionne » 17 févr. 2008, 11:10

je comprends mieux la réticence qu'ont certaies entreprises de presse à vouloir employer des journalistes non encartés : pour eux, ça leur coûte plus cher !! je vois...
zoom
Messages : 350
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Message non lu par zoom » 17 févr. 2008, 20:56

Mais aussi la réticence de certains médias d'employer des journalistes tout court, avec ou sans carte: les "auteurs" c'est tellement mieux :twisted: ...

Combien y a t il de redac chef sans CP ou payés en DA d'après vous ? :oops:
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 18 févr. 2008, 08:47

Rappelons tout de même que l'abattement de 30 % ne peut pas être imposé au journaliste. Or, même s'il paraît plus intéressant à première vue (un peu moins de charges, donc salaire légèrement plus élevé), il est en fait dangereux : en cas d'arrêt maladie, maternité, chômage... on reçoit les prestations sur la base de 70 % de son salaire, et non de 100 %.
archaud
Messages : 706
Inscription : 06 déc. 2003, 05:40
Contact :

Message non lu par archaud » 18 févr. 2008, 10:33

Oui, Cilou, c'est ce que j'ai écrit :lol:
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »