pige pour de la com territoriale

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
rb37
Messages : 10
Inscription : 03 août 2007, 01:18
Contact :

pige pour de la com territoriale

Message non lu par rb37 » 29 mai 2008, 14:15

Bon, je poste le sujet de mon interrogation ici aussi, car pour l'heure, celui que j'ai mis en RP-comm n'a pas eu d'écho... Ce donc peut être dans ce topic qu'il aurait du être. Voilà, je voulais savoir combien demander à une collectivité territoriale en qualité de journaliste pigiste. je suppose qu'on doit être bien au delà des 60 € le feuillet puisqu'on produit une info orientée? Merci pour vos réponses
http://rachelbauduin.over-blog.com/
RusselPrice
Messages : 106
Inscription : 10 sept. 2007, 19:28
Contact :

Message non lu par RusselPrice » 29 mai 2008, 18:21

Bonjour Rachel,
Bon, je ne sais pas ce que tu entends par "bien au-delà" des feuillets à 60€ mais je peux te dire que le magazine départemental pour lequel je pige paye 80 € les 1500 signes et 98 € la photo. Quant à produire de l'info "orientée", je ne vois pas beaucoup de différence entre mes papiers pour eux et ceux pour la PQR...
Nte
Messages : 1
Inscription : 21 mai 2008, 09:42
Contact :

Message non lu par Nte » 29 mai 2008, 19:12

Salut,

En fait, moi, je vous demande si la presse professionnelle n'est pas le plus souvent payée en droit d'auteurs. C'est ce qui me gêne le plus en fait.
Je n'ai jamais bossé dans cette branche, et pour des raisons diverses, je vais peut-être être obligé de le faire. Excusez moi pour la naïveté de la question
cilou
Messages : 1725
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 29 mai 2008, 19:14

Je ne connais pas la presse territoriale, mais la presse pro, elle, paye en salaire. Du moins celle pour laquelle j'ai bossé.

PS. La presse territoriale, c'est considéré comme de la com. Alors que la presse pro est de la "vraie" presse.
rb37
Messages : 10
Inscription : 03 août 2007, 01:18
Contact :

merci

Message non lu par rb37 » 30 mai 2008, 07:37

merci pour vos réponses.
Pour "bien au delà", je pensais demander 100 € le feuillet, c'est ce qu'était payé un ami qui a bossé pour une grosse entreprise (journal interne), mais comme ce n'était pas de la pige et pas un salaire et des honoraires, il a du créer une entreprise de presse pour lui tout seul et donc reverser près de la moitié à l ursaff.
RusselPrice, tu es payé en salaire ?
Par "orientée", je veux dire qu'on est relu et qu'on sait que ce n'est pas une info objective qu'on produit, donc pas de confrontation avec l'opposition... C'est de la comm ! Mais je pense que ca peut être très intéressant.
Tane
Messages : 24
Inscription : 27 avr. 2007, 08:06
Contact :

Tu peux aller bien au delà de 100 euros le feuillet

Message non lu par Tane » 30 mai 2008, 11:49

J'ai pour ma part pigé en entreprise et pour des collectivités.

Pour l'entreprise, c'est 150 euros le feuillet, mais il est vrai qu'ensuite, je dois en reverser moi même la moitié comme charges.

Pour la collectivité, c'était encore bcp plus, près de 200 euros le feuillet, en Droits d'auteur.

C'est souvent très bien payé c'est trucs la... même si c'est je trouve moins intéressant que des papiers de presse classiques
angelaba
Messages : 11
Inscription : 27 févr. 2006, 13:52
Contact :

pige collectivité

Message non lu par angelaba » 31 mai 2008, 15:05

Salut,
j'ai débuté comme pigiste et suis depuis 2 ans redactrice pour une collectivité locale. Les tarifs sont très différents d'une collectivité à l'autre. La mairie où je bosse paie env., si ma mémoire est bonne 70 euros les 3000 signes. Ce qui n'est pas des masses. Les redacteurs comme moi, simples vacataires, sont payés selon la grille des fonctionnaires cat. B soit un pauvre 1300 euros par mois pour 35 heures ss compter leurs heures supp. (Je sais qu au CG les journaliste sont largement mieux payés et surtt ont une carte de presse !) Qd on trouve rien d'autre ca peut être intéressant. Ms à la longue le petit confort en contre partie de faire que de l'info extra locale c'est un peu...ennuyeux !
Qt à l'info orientée, ce n'est pas si différent que les canards "privés" qui ont chacun une ligne éditoriale propre et par csq oriente forcément le journaliste ds la réalisation de ses papiers. Tu ne diras pas la mm chose pour Le canard enchainé, Charlie, Le Monde ou le Figaro...
Pour ma part je fais parler tt le monde, équipe en place, opposition...
Je crois que ce vieux clivage est un peu dépassé...
rb37
Messages : 10
Inscription : 03 août 2007, 01:18
Contact :

merci pour vos réponses

Message non lu par rb37 » 31 mai 2008, 23:20

merci pour vos réponses et vos témoignages !
RusselPrice
Messages : 106
Inscription : 10 sept. 2007, 19:28
Contact :

Précisions

Message non lu par RusselPrice » 01 juin 2008, 18:06

Oui, rb37, je suis payé en salaire pour ma collectivité territoriale.
Il s'agit d'un magazine de conseil général oscillant entre 52 et 56 pages diffusé tous les deux à trois mois. Il y a évidemment une rédac'chef entourée d'une petite équipe de 3 personnes mais nous sommes une dizaine de pigistes à collaborer régulièrement pour ce mag qui tire à 450 000 exemplaires.
J'ajoute que le magazine possède un ISSN et que nous comptons tous nos piges "territoriales" dans nos revenus comme si elles émanaient d'un "vrai" canard (donc valables pour le renouvellement de la carte de presse). J'ajoute encore que ma fiche de paie mentionne mon titre de Journaliste en caractères tout ce qu'il y a de plus lisible...
Enfin, pour relancer le débat vraie presse/fausse presse, je signale que c'est à moi de fournir les sujets pour alimenter mon secteur géographique, d'où ma remarque sur la similitude avec la PQR et PHR (dans laquelle j'ai travaillé six années avant d'être pigiste). Maintenant, il est vrai qu'il m'est arrivé une fois de faire une brève sur un musée dont le conservateur connait quelqu'un qui connait quelqu'un qui connait le président. Bon. Je n'y ai pas vu matière à faire des confettis de ma carte de presse pour autant...
Climousse
Messages : 347
Inscription : 01 oct. 2004, 12:01
Contact :

Re: Précisions

Message non lu par Climousse » 11 juin 2008, 09:37

RusselPrice a écrit :J'ajoute que le magazine possède un ISSN et que nous comptons tous nos piges "territoriales" dans nos revenus comme si elles émanaient d'un "vrai" canard (donc valables pour le renouvellement de la carte de presse). J'ajoute encore que ma fiche de paie mentionne mon titre de Journaliste en caractères tout ce qu'il y a de plus lisible...
Est-ce que tu sais si c'est le cas de tous les CG? Car je songe de plus en plus à postuler dans celui de mon département. Changement prochain de ma situation, et changement récent de majorité départementale qui m'inspire un peu mieux... :wink:
Londres
Messages : 21
Inscription : 22 mars 2005, 11:28
Contact :

Précisions

Message non lu par Londres » 11 juin 2008, 10:49

Bonjour,
Journaliste salarié dans une collectivité locale, certains propos m'ont un peu étonné et j'aimerais bien savoir qui paie 200 euros le feuillet ??
De notre côté, on paie 45 E brut (soit 90 E la page de 3000 signes, ce qui correspond en général au volume demandé aux pigistes). Et ce tarif n'est pas négociable, car voté en conseil municipal. Ce n'est pas extraordinaire, mais comparé aux cacahuètes de la PQR/PHR, ça n'a rien à voir.
Tous les magazines de collectivité doivent logiquement avoir un numéro ISSN, ce qui ne permet pas pour autant d'obtenir la carte de presse.
Bien au contraire, comme le précisent les textes (http://www.snj.fr/article.php3?id_article=252) :
"Contrairement à une opinion répandue, l’immatriculation de la publication à la Commission paritaire n’est pas une condition nécessaire ni suffisante. La Commission de la carte vérifie que la publication a un rôle d’information et non un caractère publicitaire. Les collaborations aux journaux d’entreprises, publications d’une collectivité locale ou sociétés de production non reconnues comme agences d’information ne permettent pas d’obtenir la carte. Si le journaliste, pigiste ou non, est déjà titulaire (il a déjà la carte depuis au moins deux ans, ou un an s’il sort d’une école agréée), elle peut être renouvelée exceptionnellement s’il exerce sa profession dans une entreprise qui n’est pas entreprise de presse (le journal d’une collectivité locale, par exemple)."

A contrario, ces salaires rentrent en compte pour bénéficier de l'abattement fiscal (abattement non lié à la détention de la carte de presse mais à l'exercice effectif du journalisme)

Autre chose : nous payons nos pigistes en salaires (vacation) et non en droits d'auteur (il n'y a aucune raison de payer en droits d'auteur) ni en honoraires. Mais cela peut se faire de payer en honoraires, et là, effectivement, il faut demander beaucoup plus en raison des charges.

Voili,
Dernière chose : on peut se faire plaisir dans la presse des collectivités, parfois plus que dans la PQR/PHR, avec des sujets plus intéressants et un niveau d'exigence parfois plus élevé.
Pour répondre à Rachel : autant demander beaucoup, s'ils n'ont pas de tarifs imposés, mais moi, je n'oserai pas aller au-delà des 100 euros brut le feuillet. Et à partir de 60 euros (qui est, je crois, toujours le tarif syndical minimum), je trouverais ça correct.
Après, tout dépend bien sûr du volume demandé, de la difficulté du travail, du niveau d'exigence...
louis

Message non lu par louis » 12 juin 2008, 10:46

S'agissant de la question financière, j'ai vérifié pour ma part que les piges étaient (souvent) mieux payées dans une collectivité que dans la presse - particulièrement régionale -, mais souvent en honoraires.
Quant à dire, comme je l'ai lu ici, que l'on est plus libre dans la presse d'une collectivité que dans la PQR ou PQN, cela ne reflète en rien mon expérience. Pour une chose simple: partout où j'ai travaillé dans cette première presse (municipale, communautaire, départementale), les papiers étaient relus et amendés par les élus ou le dir cab, quand ce n'est pas le dir com qui décidait le sommaire. Cela n'est pas le cas dans la PQR/ N, du moins pas encore. Je trouve une liberté de dialogue et de ton dans la PQR/N que je ne trouve pas dans la presse institutionnelle. Pour moi, c'est évident.
angelaba
Messages : 11
Inscription : 27 févr. 2006, 13:52
Contact :

Abattement fiscal ???

Message non lu par angelaba » 12 juin 2008, 13:53

Londres a dit : " A contrario, ces salaires rentrent en compte pour bénéficier de l'abattement fiscal (abattement non lié à la détention de la carte de presse mais à l'exercice effectif du journalisme) "

Alors là Londres tu m interesse bp !!!
Je suis journaliste pour une mairie depuis 2 ans - CDD de 1 an renouvelable ad vitam aeternam sauf si je me decide à passer le concours qui me rebute. Mais bon là c'est autre chose...-
A l'heure de faire ma déclaration de revenus en ligne j'aimerai savoir comment bénéficier des abattements ??? Je précise ns n'avons pas de carte de presse.

Merci d'avance !
Angie
Tane
Messages : 24
Inscription : 27 avr. 2007, 08:06
Contact :

je confirme, 200 euros

Message non lu par Tane » 12 juin 2008, 15:42

Bonjour Londres

Je te confirme, il s'agissait d'une publication pour une communauté de communes. On m'a proposé pour en gros 4000 signes, 500 à 600 euros en droits d'auteur.

Même moi, je suis un peu tombé de ma chaise devant un tel montant. Mais après tout, pourquoi refuser... Bon prince, et ayant rendu un peu moins que ce que l'on m'avait demandé, j'ai facturé ma pige 350 euros (ce qui demeurait très très bien payé). Je préférais demander un peu moins et retravailler pour eux par la suite.

Pour ce qui est du débat sur l'intérêt ou pas de travailler dans ce genre de presse, je dirais que cela peut être aussi intéressant que du journalisme classique, tout dépend ce que l'on cherche dans le journalisme. Si c'est pour l'investigation, il faut oublier. Si le plaisir d'écrire, et l'envie de découvrir d'autres milieux et de rencontrer des gens prime, cela peut être extrêmement intéressant. Cela dit, ce genre d'article est très contrôlé. Et on n'est pas vraiment laissé libre de ce que l'on écrit... bon à savoir avant de commencer.
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 293
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

Re: pige pour de la com territoriale

Message non lu par Fennek » 10 juil. 2008, 13:26

rb37 a écrit :je suppose qu'on doit être bien au delà des 60 € le feuillet puisqu'on produit une info orientée?
C'est beau d'y croire... perso je suis en agence com' qui sous-traite pour une région à 65€ net le feuillet. Et on en produit pas de l'info mais dla communication (convention collective publicitaires).
well I'm sorry but I'm not interested in gold mines, oil wells, shipping or real estate...
What would I liked to have been?
everything you hate!
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »