Piges payées en factures ?

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
Pigizz
Messages : 3
Inscription : 13 juin 2007, 11:42
Contact :

Message non lu par Pigizz » 10 oct. 2008, 11:42

Le mieux est quand même de refuser de se faire payer en facture: le pigiste est un salarié et toute entreprise qui se dit de presse doit le payer en salaire, sous la convention collective des journalistes. Les salaires sur facture, c'est pas eux qui vont contribuer à ta retraite, ta sécu, ton 13ème mois, etc. Même payer en Agessa/droits d'auteur n'est pas légal pour payer un journaliste...
archaud
Messages : 706
Inscription : 06 déc. 2003, 05:40
Contact :

Message non lu par archaud » 10 oct. 2008, 13:20

Avant d'espérer que les Assises de la presse se penchent sur le cas des pigistes, peut-être faudrait-il commencer par ne pas commettre une erreur fatale. Une confusion entretenue par les pigistes eux-mêmes, dont ont appris à jouer certains employeurs, qui rêvent de réduire les droits des pigistes, faute de pouvoir être en mesure de le faire avec les journalistes intégrés :non, trois fois non, pigiste n'est pas un statut ; ce n'est qu'un mode de rémunération

Quant au mode de rémunération, naturellement, seule la fiche de paie est chose juridiquement possible, et acceptable. Cependant, je ne saurais trop vous inviter à la plus grande des vigilances. Il ne suffit pas d'avoir une belle fiche de paie pour que les déclarations URSAFF (retraite, etc) aient été faites par l'employeur. Un conseil d'un vieux de la vieille : appelez, chaque année, Audiens et pointez avec votre correspondant les noms de vos employeurs de l'année N-1. Il se pourrait que certains de ces employeurs n'aient pas cru bon de vous déclarer....
nathydread

Re: AGESSA pour free-lances

Message non lu par nathydread » 11 oct. 2008, 10:55

tibomasson a écrit :Bonjour à tous,

Ce fil de discussion m'intéresse, car je suis dans un cas similaire, mais à l'autre bout de la corde :

- je dirige un petit site sur la mode, qui n'est pas un organisme de presse, juste une TPE

- j'ai besoin de collaborateurs pour écrire des articles sur des thèmes que je choisis ; cela représente moins d'1 heure de travail par jour, chaque jour ouvré.

- j'ai trouvé des étudiantes de formations diverses (socio, Sciences Po, etc.) qui ont envie de faire ce job

- le responsable d'un autre site en ligne m'a parlé du régime AGESSA ; j'ai appelé 2 fois les AGESSA, et j'ai eu 2 avis un peu différents : dans un cas, on m'a dit que c'était OK ; dans l'autre, on m'a dit que non, car ce travail d'écriture n'est pas occasionnel, mais régulier.

- je suis un peu perdu, car je sais que cet autre responsable de site rémunère ses rédacteurs contre factures AGESSA.

- est-ce donc possible ? Sinon, que proposer, sachant que je ne veux pas faire de travail au noir, et qu'en même temps, ma TPE ne peut pas s'engager dans des contrats trop lourds (CDI, CDD), surtout pour 1 heure par jour de travail.

Merci d'avance pour vos conseils !

Bonjour
si tu vas sur le site de l'Agessa tu verras qu'il est strictement réservé à des collaborations ponctuelles, encadrées par la loi. il y a pour les TPE des contrats ponctuels qui peuvent peut être d'aider dans le cadre du CETPE (cheque emploi Tpe), qui est réservé aux entreprises HORS PRESSE (ton cas, je pense). Il y a des contrats au temps passé. Tu peux demander les infos à l'URsaff.

Je déconseille l'agessa pour les collaborations régulières.

Coté pigiste: évitez les Siret et autre complication. Un pige, c'est un salaire. Point.
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »