Etre étudiant et pigiste, comment faire ?

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
Enila
Messages : 6
Inscription : 11 déc. 2008, 11:16
Contact :

Etre étudiant et pigiste, comment faire ?

Message non lu par Enila » 11 déc. 2008, 11:23

Bonjour. Je suis étudiante en master 1 d'histoire à Caen et j'aimerais devenir journaliste. Je compte donc passer des concours pour les écoles de journalisme l'année prochaine.

En attendant, et en plus de mon mémoire (qui traite de journalisme et n'a pas grand-chose à voir avec l'histoire !), j'aimerais, et je dirais même, je dois, me faire la main, écrire dans un journal, ou, pourquoi pas, une revue.

Seulement, n'ayant pas à mon grand dam la qualité sans doute première du journaliste, la débrouille, je ne sais pas trop comment m'y prendre. Cela dit, je pense que ce que j'ai à faire est relativement simple : faire le tour des éditions locales, et y déposer CV et lettre de motivation.

Ai-je raison ? Y a-t-il d'autres solutions ? Quels conseils pourriez-vous me donner ? En ce qui concerne la lettre de motivation, de quelle teneur doit-elle être ? J'avoue que je sèche un peu...

Merci d'avance pour votre aide avisée !

Cordialement,
Aline
kraa

Message non lu par kraa » 11 déc. 2008, 13:13

Si tu vises la presse locale, tu peux aller dans les rédactions directement. C'est ce que j'ai fait il y a cinq ans, alors que j'étais étudiant.. et aujourd'hui j'ai été embauché :)

Si tu veux être bien reçue évite quand même les heures de réunion (pas avant 10h30-11h), et le rush de fin de journée (pas après 16h dans les quotidiens).

Au début, tu seras surement correspondante (c'est à dire chargée de sujets merdiques et mal payés), mais en proposant des sujets, tu pourras quand même te faire plaisir.

Bonne chance (et évite de dire que tu n'es pas débrouillarde pendant l'entretien...)
Enila
Messages : 6
Inscription : 11 déc. 2008, 11:16
Contact :

Message non lu par Enila » 11 déc. 2008, 13:27

Bonne chance (et évite de dire que tu n'es pas débrouillarde pendant l'entretien...)
J'imagine ;-) Merci !

Je demande un rendez-vous avec un responsable ?
RusselPrice
Messages : 106
Inscription : 10 sept. 2007, 19:28
Contact :

Message non lu par RusselPrice » 11 déc. 2008, 16:23

Non parce que le "responsable" ou son assitant(e) te répondra certainement qu'il n'a pas besoin de correspondants, car c'est bien d'un "poste" de correspondant local de presse qu'il s'agit. Le mieux est de déposer un CV avec un bref courrier expliquant ta démarche. Mets en avant le fait que tu est étudiante (les canards locaux cherchent à rajeunir leur lectorat, donc à intéresser les djeun's, et y'a pas mieux qu'une djeun's pour dénicher des sujets de djeun's), que tu veux découvrir le métier de journaliste de l'intérieur, que tu es débrouillarde, curieuse, réactive, disponible, que le contact humain ne t'effraie pas et que tous les sujets t'intéressent. Le tout en un minimum de lignes, beaucoup d'enthousiasme, et pas de fautes.
Explique bien que c'est juste pour l'année scolaire, parce qu'en septembre 2009 tu intègreras l'ESJ, Toulouse, Strasbourg ou Bordeaux. Et laisse leur un N° de mobile et une adresse e-mail pour organiser une rencontre.
Maintenant il faut que tu saches que tu vas sans doute te taper des papiers de base (Chouette, 53 galettes des rois à traiter en janvier; 12 concours de belote, et 17 voeux des maires des communes environnantes...), que tu seras très mal payée (de mémoire : 8 euros le papier et 2/3 euros la photo), et que ça va te prendre pas mal de temps.
Mais une fois que tu auras mordu dedans, comme beaucoup, tu n'aspireras qu'à approfondir le truc et à décrocher ta fameuse carte de Presse.
Et même à ce moment-là, ben ça sera encore loin d'être gagné. Parce que ce job de rêve est un travail 24h/24, que les journaux n'embauchent qu'au compte-goutte, que les salaires sont assez misérables, que la pige devient la norme (et impose une volonté de fer, une grande capacité de travail, et une forte personnalité pour se faire respecter à distance), et qu'au rythme où, malgré tout, on conseille aux postulants de tenter leur chance à tour de bras sur catégo, ben ça nous promet des lendemains qui chantent...
Mais bon courage à toi, Aline. Sois brillante, et rejoins la confrérie...
archaud
Messages : 706
Inscription : 06 déc. 2003, 05:40
Contact :

Message non lu par archaud » 11 déc. 2008, 18:18

RusselPrice a écrit :Sois brillante, et rejoins la confrérie...
Pas besoin, non plus, de faire entrer le loup dans la bergerie ! :lol: Les perspectives sont bouchées : voilà le seul discours qu'il faut tenir aux d'jeunes désireux d'embrasser la profession ! :D
Et on va vivre de quoi, nous ? Bon, je n'ai pas à me plaindre entre mes piges, mes heures comme homme-sandwich et mes heures de ménage chez Cilou :wink: ; bref, suis un privilégié ! Mais vous, hein, vous y avez pensé ? 8)
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »