pret immobilier et pigiste

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
spleenda
Messages : 27
Inscription : 14 oct. 2007, 21:09
Contact :

pret immobilier et pigiste

Message non lu par spleenda » 14 janv. 2012, 13:43

Bonjour à tous et bonne année 2012

Je vous contacte car avec mon mari, nous sommes en train de démarcher les banques pour un prêt immobilier. Il est en CDI et moi je suis journaliste pigiste... Mais hier, la Banque postale nous a dit que du fait de mon statut, la banque ne pouvait pas prendre en compte mes revenus !
On compte bien aller voir d'autres banques, mais du coup je suis en panique ! En plus de trouver cela scandaleux car même si je suis pigiste, j'ai des revenus réguliers depuis plus de 2 ans et je travaille régulièrement pour des publications. Personne n'est à l'abri du licenciement, même les personnes en CDI, donc je suis choquée de cette manière de faire.
Et avec la merde de triple A, ça ne risque pas de s'arranger!

Mais bref, je voudrais donc demander aux pigistes, qui ont souscrit un prêt immo, comment cela s'est-il passé pour vous ? Est-ce qu'on a du prendre que les revenus de votre conjoint ? Si non, est-ce que votre dossier a eu du mal à passer ?

Merci de vos réponses!!
zoom
Messages : 350
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: pret immobilier et pigiste

Message non lu par zoom » 14 janv. 2012, 16:06

J'ai acheté un studio seul il y a quelques années avec mes seuls revenus de pigiste, qui n'étaient pas mirobolants, mais assez réguliers depuis plusieurs années.

Après avoir rencontré plusieurs banquiers qui avaient l'air effectivement assez dubitatifs, malgré les liasses de bulletins de salaire, c'est finalement ma banque habituelle, celle où je dépose mes humbles salaires de pigiste 8) (et où j'étais depuis 15 ans) , qui m'a fait la meilleure offre, sans avoir l'air perturbée par mon statut... Le taux n'était pas le meilleur du marché (à quelques dixiemes de % près), mais je n'ai pas eu de frais de dossier, et la décision a été ultrarapide: affaire conclue ! :D

Dans ce genre d'affaire, ta banque est souvent celle qui te connait le mieux, qui voit rentrer régulièrement l'argent et peut juger de ta capacité à rembourser. Je pense qu'il faut aussi que le montant emprunté soit raisonnable, et que tu ne sois pas une habituée du découvert de fin de mois ou du crédit à la consommation, bref avoir un profil "sage" :oops:
Mais dans ton cas, avec un conjoint en CDI, la BP raconte vraiment n'importe quoi ! :evil:
spleenda
Messages : 27
Inscription : 14 oct. 2007, 21:09
Contact :

Re: pret immobilier et pigiste

Message non lu par spleenda » 14 janv. 2012, 21:55

Merci de ta réponse !

La banque postale est ma banque ! C'est ça le pire... Du coup, là on va voir celle de mon mari + d'autres avec qui j'ai RDV la semaine prochaine, mais l'une d'elles (LCL pour ne pas la nommer) m'a d'ores et déjà dit par téléphone que au vu de ma situation de pigiste, peut être que l'on ne comptabiliserait pas mes revenus... Again... !!
Ca m'inquiète un peu cette histoire.
J'espère que ça passera car je le vis comme de la discrimination, l'impression de ne pas exister, tout ça parce que je suis pigiste.

Y'a t-il d'autres pigistes qui ont déjà été confronté à cela ?
Climousse
Messages : 347
Inscription : 01 oct. 2004, 12:01
Contact :

Re: pret immobilier et pigiste

Message non lu par Climousse » 15 janv. 2012, 15:21

Je n'y ai jamais été confrontée personnellement mais ce n'est pas la première fois que j'entends ce genre d'histoire. Une copine pigiste a connu la même mésaventure et il a fallu qu'une autre, intermittente, bataille pour obtenir que ses revenus soient pris en compte alors qu'ils sont... plus élevés que ceux de son compagnon :cry:

Peut-être que cela dépend aussi de ton niveau de revenus ? Et comme dit Zoom, de leur régularité et de ton "profil" vis-à-vis de la banque ?

Je ne sais pas si ça peut t'aider, quand j'ai postulé pour un appartement à louer, mon employeur principal (trois de mes quatre journaux) m'a remis une attestation précisant que je faisais partie du personnel de l'entreprise depuis x années, que je travaillais régulièrement pour le groupe en qualité de journaliste professionnelle et que je ne faisais pas actuellement l'objet d'une procédure de licenciement. Cela a rassuré le bailleur et permis à mon dosser de passer. Peut-être que cela pourrait t'être utile en l'occurrence ?

Sinon, évidemment, il ne faut pas hésiter à faire jouer la concurrence, quitte à bluffer, menacer d'embarquer tous tes comptes dans une autre banque... Et éventuellement solliciter plusieurs agences d'une même banque : ça peut aussi dépendre du conseiller sur lequel tu tombes, me semble-t-il (comme aux impôts, à la CAF, au Pôle emploi... :roll:). Une idée aussi : tenter le Crédit immobilier de France (vocation un peu plus "sociale" que d'autres réseaux).

Bon courage !
spleenda
Messages : 27
Inscription : 14 oct. 2007, 21:09
Contact :

Re: pret immobilier et pigiste

Message non lu par spleenda » 15 janv. 2012, 22:43

Merci de ta réponse Climousse !

En effet, je compte aller voir dès demain une autre agence de la Banque postale car en effet, cela dépend aussi des personnes. J'ai aussi demandé à ma rédac un papier attestant ma régularité, en espérant qu'elle accepte de jouer le jeu !
Bref, je vais frapper à toutes les portes... J'espère que ça passera.

Merci encore
spleenda
Messages : 27
Inscription : 14 oct. 2007, 21:09
Contact :

Re: pret immobilier et pigiste

Message non lu par spleenda » 15 janv. 2012, 22:46

je vais aussi jouer sur le côté CDI, puisque d'après le SNJ, les pigistes sont considérés comme en CDI lorsqu'ils travaillent plus de 6 mois il me semble. Donc je vais tenter aussi de me pointer avec l'article du code du travail qui y fait référence si je tombe sur d'autres refus.
cilou
Messages : 1725
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: pret immobilier et pigiste

Message non lu par cilou » 16 janv. 2012, 21:04

Pour ma part, j'ai eu un prêt sans problème, mais j'avais un apport solide, je pense que ça a été déterminant.
Pour tes prochains rendez-vous, joue un peu sur les mots. Evite pigiste, dis plutôt "journaliste salariée pour plusieurs journaux". Et montre surtout tes relevés d'impôts sur plusieurs années (en expliquant l'abattement, parce que sinon, le salaire pris en compte sera trop faible).
spleenda
Messages : 27
Inscription : 14 oct. 2007, 21:09
Contact :

Re: pret immobilier et pigiste

Message non lu par spleenda » 17 janv. 2012, 16:48

Nous avons aussi un apport conséquent de + de 60% du prix du bien ... et pourtant. Merci Cilou, bonne idée, je crois que je vais arrêter de parler de la pige d'entrée. Mais les conseillers sont tellement souvent des robots en mode "CDI/CDD ?" dès les trois premières questions, du coup là je dis quoi ? Je suis sous quel contrat en fait ? Salariée indépendante ?
Le seul hic de mon côté c'est que j'ai des revenus stables que depuis 2 ans, je n'ai donc pas une grande ancienneté, peut etre que c'est pour cela que pour toi c'est passé sans problème Cilou ?
zoom
Messages : 350
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: pret immobilier et pigiste

Message non lu par zoom » 17 janv. 2012, 20:43

spleenda a écrit :Nous avons aussi un apport conséquent de + de 60% du prix du bien ... et pourtant.
Alors là, c'est vraiment du n'importe quoi ta banque: un apport, un CDI et l'autre en CDI/CDD, et ils rechignent toujours ?
Ou le monde du crédit a terriblement changé en quelques années (à ce point ??) ou tu es tombé sur des archi-nuls ! Cà mérite un article dans les journaux: peut -être le sujet d'une prochaine pige, çà marche bien le bank-bashing ces derniers temps ... :D

Cherches une autre banque, ou écris directement à la direction, en leur sortant l'un de leurs slogans "une banque pas comme les autres " ?? :twisted:
spleenda
Messages : 27
Inscription : 14 oct. 2007, 21:09
Contact :

Re: pret immobilier et pigiste

Message non lu par spleenda » 17 janv. 2012, 22:48

J'ai RDV avec 2 autres banques cette semaine, je vais voir. Mon mari est confiant, pariant sur l'incompétence du conseiller de la Poste. Ce qui me rassure un peu de mon côté, c'est que de toutes les recherches que j'ai faites, je n'ai pas trouvé d'autres témoignages de pigistes ayant eu des difficultés à ce niveau là... A moins qu'ils se taisent ou qu'ils étaient tous propriétaires à 12 ans :D

Je tiendrai au courant, et en effet, si ça dégénère, ça me fera une pige de consolation lol Même si c'est assez maigre face à l'appart de tes rêves lol !

Merci de vos réactions à toutes et tous.
Climousse
Messages : 347
Inscription : 01 oct. 2004, 12:01
Contact :

Re: pret immobilier et pigiste

Message non lu par Climousse » 18 janv. 2012, 09:29

spleenda a écrit :je vais aussi jouer sur le côté CDI, puisque d'après le SNJ, les pigistes sont considérés comme en CDI lorsqu'ils travaillent plus de 6 mois il me semble. Donc je vais tenter aussi de me pointer avec l'article du code du travail qui y fait référence si je tombe sur d'autres refus.
Petite précision : ce n'est pas le SNJ, c'est la loi ! Conformément à la loi 74-630 dite Cressard, les journalistes pigistes sont des salariés : « Toute convention par laquelle une entreprise de presse s’assure, moyennant rémunération, le concours d’un journaliste professionnel, est présumée être un contrat de travail. Cette présomption subsiste quels que soient le mode et le montant de la rémunération ainsi que la qualification donnée à la convention par les parties. » Comme, par ailleurs, seuls les CDI à temps partiel ou les CDI intermittents doivent obligatoirement faire l'objet d'un écrit, il en ressort logiquement que les journalistes pigistes travaillant régulièrement pour une publication sont, de fait, présumés en CDI. Ce point est rarement discuté quand la collaboration fonctionne ; c'est en général quand un titre veut se séparer d'un pigiste que les choses se corsent, même si, théoriquement, c'est à l'employeur de prouver qu'il n'y avait pas de lien de subordination (fondement du salariat, pour faire court). En revanche, sauf erreur de ma part, cette règle des trois mois, six mois ou n'importe quelle autre durée de collaboration n'existe pas sur le papier. La régularité s'apprécie plutôt au cas par cas selon les affaires... (Corrigez-moi si je me trompe !)

Tout ça pour dire : je ne sais pas s'il faut rentrer dans ce niveau de détail face à ton banquier, parce que ce n'est pas forcément plus rassurant pour lui. Tu peux en revanche lui dire, comme le suggère Cilou, que tu es salariée multi-employeurs, et présenter effectivement des avis d'imposition qui confirmeront que tes revenus sont réguliers et suffisants. Plus, si possible, des attestations d'ancienneté de tes employeurs. Plus tes BS de décembre avec le cumul annuel... C'est sûr que c'est plus compliqué comme dossier qu'un couple CDI et fonctionnaire, mais si tu tombes sur un conseiller pas trop crétin, avec un apport de 60 % en plus, ça devrait le faire !
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: pret immobilier et pigiste

Message non lu par ann65 » 18 janv. 2012, 10:40

Et puis être "salarié multi-employeur" présente aussi un avantage non négligeable, si un de tes employeurs se "lasse" de toi... tu conserves les autres.

La Banque postale, avant même d'être une "vraie" banque autorisée à consentir des prêts, était connue pour être assez frileuse et absolument pas souple avec ses clients. Elle présentait (présente ?) cependant l'immense avantage d'ouvrir des comptes-chèque à ceux qui avaient été très mal reçus, voire rejetés par le circuit bancaire traditionnel en raison leurs faibles ressources. Je ne sais pas si en passant de "CCP" à "Banque postale", elle a conservé sa vocation sociale, mais je ne suis pas étonnée qu'elle ne soit pas devenu plus souple dans son fonctionnement, y compris lorsqu'il s'agit d'accorder des prêts.
cilou
Messages : 1725
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: pret immobilier et pigiste

Message non lu par cilou » 18 janv. 2012, 18:16

spleenda a écrit :Nous avons aussi un apport conséquent de + de 60% du prix du bien ... et pourtant.
Alors là, clairement, c'est le conseiller qui a merdé.
Merci Cilou, bonne idée, je crois que je vais arrêter de parler de la pige d'entrée.
Oui, ils ne connaissent pas, donc par définition, ça les inquiète. Tu dis que tu es salariée, en CDI, et si la question des revenus se pose, tu dis qu'ils sont variables car tu es multi-employeurs.
Le seul hic de mon côté c'est que j'ai des revenus stables que depuis 2 ans, je n'ai donc pas une grande ancienneté, peut etre que c'est pour cela que pour toi c'est passé sans problème Cilou ?
Moi, j'avais plus d'ancienneté, mais j'achetais seule, donc a priori, ça aurait dû être plus compliqué que toi qui achètes à deux. Sauf que je n'achetais pas un logement principal, c'est peut-être ça qui les a rassurés. Bref, nos situations sont différentes.
Mais il me semble que les banquiers ne regardent pas si loin en arrière. Deux ans de feuilles d'impôts, ça leur suffit amplement.

Conclusion : tu as toutes tes chances avec d'autres banques, ne te décourage pas. D'autant que, de toute façon, il faut aller voir plein de banques, pour trouver le meilleur prêt (ne saute pas sur la première qui t'accorde un prêt, vois au moins 5 ou 6 banques, il y a de vraies différences).
RusselPrice
Messages : 106
Inscription : 10 sept. 2007, 19:28
Contact :

Re: pret immobilier et pigiste

Message non lu par RusselPrice » 20 janv. 2012, 16:34

Bonjour Spleenda,

Inverse la vapeur avec ton conseiller BP ! Avec les taux actuels, 60% d'apport, et deux salaires, c'est toi la chef, pas lui. S'il continue à jouer au con demande à changer d'interlocuteur, c'est ton droit le plus strict en tant que client. Demande à parler au directeur de l'agence, et fais-lui bien sentir que tu vis ça comme de la discrimination.

Je me permet d'autant plus d'intervenir ici que je suis moi aussi pigiste, client Banque Postale et que j'ai acheté mon appartement (et pas une résidence secondaire, Cilou tu me bluffe chaque jour davantage) voici trois ans. Bon, c'est vrai, ils n'avaient pas la moindre idée de ce qu'était un pigiste à l'époque. Et je crois qu'ils n'en savent pas beaucoup plus aujourd'hui. Mais tu es salariée en CDI, c'est ça le truc qui compte ! Qu'importe si tes revenus sont variables. Avec tes déclarations d'impôts, et éventuellement une attestation de travail de la part de tes principaux employeurs, ça ira bien. (En plus, demander une attestation de travail à tes employeurs en arguant un achat immobilier est beaucoup plus facile à obtenir que quand vos relations se tendent et qu'ils sentent souffler un petit vent prud'hommal).

Pour ma part, ma banque m'a demandé mes trois derniers bulletins de salaires, point barre. Ils ont calculé ma capacité de remboursement à partir de ça. Je me souviens qu'à l'époque ca représentait une moyenne de 1200 euros mensuels. Pas terrible, donc, mais ça a suffit pour lancer la machine et emprunter sur 15 ans alors que nous n'avions pour tout apport que de quoi régler les frais de notaires ! (Il est vrai que je suis en province, et que les tarifs immobiliers ne sont pas les mêmes).

Bref, ne te laisse pas démonter par ce charlot. Mon conseiller bancaire à moi a la tête d'un délégué de classe de 4èmeB, se prend les pieds dans sa calculette dès qu'il y a deux chiffres après la virgule, et n'a toujours pas d'adresse mail... C'est la Banque Postale... Faut pas se formaliser... L'avantage c'est que c'est lui qui serre les fesses quand on entre dans son bureau. Et ça c'est une belle revanche de pigiste.
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »