Page 1 sur 2

piges payées en honoraires, mauvais plan?

Publié : 13 juin 2006, 09:39
par Miette
Bonjour,
J'ai eu une proposition de collaboration pour des piges payées en honoraires. Pour ça l'employeur me demande d'avoir le statut de micro-entrerpise mais plusieurs personnes m'ont dit que ça n'est pas intéressant: beaucoup de paperasses, de temps et de cotisations, tout ça pour un tarif à la pige qui n'est pas très élevé au départ.
Qu'en pensez-vous? est-ce que quelqu'un a déjà expérimenté ce statut pour un boulot de journaliste?
Merci de vos réponses.

Honoraires

Publié : 13 juin 2006, 10:03
par Violaine
Il n'est pas nécessaire de créer quoi que ce soit. Il te suffit de t'inscrire dans une agence de portage salarial et ils factureront ton client à ta place, puis te verseront un salaire. Il faut tout de même négocier correctement avec l'employeur, car tu as des frais plus importants (il faut enlever environ 50% contre 20% quand tu es directement payé en salaire).

Publié : 13 juin 2006, 10:21
par havas
Beaucoup de gens sur ce site ont eu affaire aux mêmes demandes : tu es journaliste, tu es rémunéré en salaires.
C'est le boulot de l'employeur de s'arracher les cheveux avec l'administratif

piges payées en honoraires, mauvais plan?

Publié : 13 juin 2006, 10:44
par Miette
Merci pour ces réponses. Je n'avais pas pensé au portage salarial. Il ne me reste plus qu'à négocier le doublement du tarif de la pige pour que ça soit rentable!

Publié : 13 juin 2006, 18:25
par proxy
Bjr,

Mieux le portage salarial en cooperative

http://www.cooperer.coop/accueil1.html

@+

Publié : 20 juin 2006, 23:34
par ositonuca
bonsoir,

proxy, sais-tu si l'inscription au registre de commerce et l'obtention d'un n° de tva sont compatibles avec notre statut de pigiste? je cherche des infos sur les différents statuts mais je suis un peu perdue!
toutes les infos seront les bienvenues

à +

Publié : 21 juin 2006, 08:29
par archaud
Le statut de journaliste est ABSOLUMENT incompatible. Ca doit être le 3 000e post sur ce sujet ici : le métier de journaliste est celui d'un salarié - permanent ou rémunéré à la pige -, et, de facto, n'entre pas dans la catégorie des professions libérales.

Journaliste = salarié = paiement uniquement sous forme de salaire.

Quant au système du portage salarial, pourquoi pas ! Encore faut-il que l'employeur accepte de payer, à votre place, les charges qui incombent en sus, ainsi que le pourcentage que demande la société de portage. Autant dire pas une bonne affaire pour l'employeur...
Si l'employeur ne veut pas vous payer en salaire mais en AGESSA, c'est pour payer moins de charges ; or, avec le système du portage, les charges sont supérieures à celles qui pèsent sur un salaire, donc...

Publié : 21 juin 2006, 11:30
par proxy
Bjr,
le portage salarial en cooperative est à priori une bonne solution puisque moins couteux (10 % de frais).
Tu peux te créer en free-lance (indépendant) mais il faut savoir qu'il te faut rentrer de l'argent frais pour les charges sociales, de plus si tu désires la carte de presse tu ne peux l'obtenir en free-lance.

Une micro-entreprise serait sans doute la plus adaptée... :roll:

@+

Publié : 21 juin 2006, 12:10
par ositonuca
salut tout le monde,

pourriez-vous être plus explicites? "aboslument pas", ça veut dire que tu as essayé? que tu as des renseignements juridiques?
merci!

Publié : 21 juin 2006, 12:19
par ositonuca
oui je crois, mais les micro entreprises entrainent des frais, et j'avoue que je suis larguée car mes missions se multiplient, et les clients aussi. je n'arrive pas à trouver un interlocuteur qui comprenne la problématique:
-snj très axés journalisme, c'est normal mais bon
-agessa pas mon rayon
-ursaff et co trop compliqué, perte de temps et d'argent
-portage salarial oblige à augmenter les tarifs, car 50% de réduction après le paiement des charges
- les impôts ne répondent pas à des questions de cet ordre
-je crois qu'il reste le conseil juridique
mais toutes les idées et expériences seront les bienvenues!!!
bonne chance à tous à et à +

Publié : 21 juin 2006, 12:29
par proxy
ositonuca,
En fonction de la ville de ton domicile, optes pour le portage salarial en cooperative.
Bien moins cher :wink:
@+

Publié : 21 juin 2006, 13:01
par archaud
En résumé, une entreprise, micro-entreprise ou autre, entraîne des charges obligatoires et incompressibles :

- des charges ursaff importantes ;

- l'obligation de cotiser à une caisse de retraite, soit une somme fixe annuelle , souvent importante.

Bref, au vu du prix de la pige, et à moins d'avoir des volumes considérables, cela est impossible, et ta micro-entreprise serait vite menacée de mettre la clef sous la porte.

Publié : 21 juin 2006, 13:36
par ositonuca
oui c'est ce que je crois, mais il me semble impensable, triste, dommage, et aberrant que notre profession ne nous permettte pas de trouver une solution. je suis sure que d'autres ont déjà connu cette situation...!!
reste une piste, créer une assoc à but lucratif, mais alors se pose le pb de la carte de presse. complexité quand tu nous tiens!!!

Publié : 21 juin 2006, 14:24
par proxy
ositonuca je te proposerais une soluce hors ligne :wink:
@+

Publié : 21 juin 2006, 14:51
par archaud
ositonuca a écrit :oui c'est ce que je crois, mais il me semble impensable, triste, dommage, et aberrant que notre profession ne nous permettte pas de trouver une solution. je suis sure que d'autres ont déjà connu cette situation...!!
reste une piste, créer une assoc à but lucratif, mais alors se pose le pb de la carte de presse. complexité quand tu nous tiens!!!
Non, une association n'exonère ni du paiement des charges URSAFF, ni des charges diverses (retraite, etc).

Non, il existe une loi en France pour les journalistes : le paiement sous la forme salariale. Ce sont aux employeurs de se conformer à la loi, pas aux journalistes d'inventer des solutions tarabiscotées, lesquelles, aussi ingénieuses soient-elles, seront toujours à son désavantage pécunaire.