Page 1 sur 2

tarifs de piges scandaleux !!

Publié : 14 sept. 2006, 12:09
par youmi
Bonjour à tous,

Je souhaite attirer votre attention sur une annonce parue sur Categorynet il y a quelques jours. Après avoir envoyé ma candidature, j'ai eu la désagréable surprise de constater que la société avait l'intention de rémunérer ses pigistes 30€ LE FEUILLET !!!!!! Et en honoraires qui plus est...
L'adresse d'envoi des candidatures est un mail anonyme sur yahoo.fr : candidature_pigiste@yahoo.fr
Faute de savoir à qui dénoncer de telles pratiques abusives, je vous engage à envoyer de nombreux mails de protestation sur cette adresse.
Ras le bol de ces pratiques qui détruisent la profession.
Bon courage...

"Notre société, Novimedia, est désormais installée à Kiev (en Ukraine) car nous créons et publions aussi des magazines sur les marchés allemands, italiens et russes. Nous payons sous forme de facture et par virement.
Nos tarifs :
- Piges simples (articles découverte ; prise en main ; test ; présentation de services ou de logiciels ; trucs et astuces ; …) : 30 euros net le feuillet + 10%/feuillet en cas de réutilisation ultérieure.
- Piges de type news mag (nécessitant par exemples enquêtes, interviews, déplacements, recherche documentaire…) ou idée/exclu originale et recherchée : 45 euros net le feuillet
Nous payons à 30 jours fin de mois après parution."

Publié : 14 sept. 2006, 13:23
par patdepar
j'ai eu la même réponse et comme toi je trouve ça honteux ... d'autant qu'i me semble avoir déjà lu des posts sur cette boîte ... En Ukraine ? Pourquoi pas sur la Lune ? ça devient vraiment n'importe quoi ...

Publié : 14 sept. 2006, 15:55
par Krill
L'autre question serait de savoir si cette "boîte" paie réellement la pige... car en cas de problème, je ne m'imagine pas aller devoir les relancer en Ukraine...

Pour les prix de la pige, il y a eu plus honteux (voire le post "black list")... Je me suis vu proposer 26,8 € pour 6000 signes... là ça fait mal mais quand t'as faim, faut manger... même si ça fait mal à admettre...

Publié : 14 sept. 2006, 15:59
par archaud
Je ne voudrais ni être pessimiste, ni encore moins vous casser le moral ; mais sachez que, en général, les piges, comme les emplois de journaliste permanent, ne se trouvent que rarement par "petites annonces".
Rien n'interdit d'y répondre évidemment, mais toujours en connaissance de cause. Dans 9 cas sur 10, il y a un problème : soit que vous aurez affaire à des aventuriers sympas, sans le sou et un vague projet fumeux, soit à des gens peu scrupuleux prêts à profiter de la crédulité de certains jeunes journalistes, soit, au mieux, à des entreprises territoriales, honnêtes certes, mais dont le job dit de rédacteur n'a que peu de rapport avec le journalisme.

Bon courage

Publié : 14 sept. 2006, 16:40
par Krill
Je ne voudrais ni être pessimiste, ni encore moins vous casser le moral ; mais sachez que, en général, les piges, comme les emplois de journaliste permanent, ne se trouvent que rarement par "petites annonces".
Rien n'interdit d'y répondre évidemment, mais toujours en connaissance de cause. Dans 9 cas sur 10, il y a un problème : soit que vous aurez affaire à des aventuriers sympas, sans le sou et un vague projet fumeux, soit à des gens peu scrupuleux prêts à profiter de la crédulité de certains jeunes journalistes, soit, au mieux, à des entreprises territoriales, honnêtes certes, mais dont le job dit de rédacteur n'a que peu de rapport avec le journalisme.

Bon courage
Je pense, vois-tu, que ce post est là justement pour dénoncer ce type de pratiques. Et je pense que nous sommes tous conscients de la difficultés de trouver un poste de permanent. Mais tu ne peux pas nous en vouloir de chercher des piges par tous les moyens (y compris "petites annonces")... car comme préciser sur ma précédente remarque, il faut bien manger :? [/quote]

Publié : 14 sept. 2006, 17:19
par archaud
Vous en vouloir ? Non, en rien bien sûr. Le tout est, avec les "petites annonces", de bien avoir en tête le fort taux d'échec, et donc de déception, que cela peut entraîner. C'est tout.

Publié : 14 sept. 2006, 18:19
par youmi
surtout si ce post est là, c'est pour dire aux pigistes affamés que le fait d'accepter des tarifs aussi ignobles
1 - risque de ne pas du tout les faire manger
2 - ouvre la porte à une dévaluation globale de la profession dont tous les journalistes finissent par pâtir
3 - qu'il est important aussi lorsqu'on commence dans ce métier de se faire respecter en demandant à être rémunéré à hauteur de la valeur réelle de son travail
4 - enfin que des employeurs aussi peu respectueux risquent au final d'être assez peu scrupuleux de toute façon.

Publié : 14 sept. 2006, 19:19
par cilou
Il est plus rentable d'utiliser son temps àe chercher plein de sujets de piges et de les proposer à de nombreux journaux sérieux, que d'accepter de bosser pour des tarifs ridicules.
D'autant plus que les journaux qui payent des clopinettes sont généralement peu fréquentables, donc qu'on risque de devoir se battre (payements en Agessa ou en factures, délais énormes, frais oubliés, tarifs revus à la baisse, etc.)

Publié : 21 sept. 2006, 17:47
par proxy
Bonjour

Merci de me faire parvenir votre CV ainsi que quelques articles rediges au
format word.

Cordialement

<contact@novimedia.info>


Mais bien sur tu ne veux pas que je bosse à l'oeil non plus et que je t'offre gratos sur un plateau mes articles?

Maintenant pour contrer tous ces grigous, j'envoie copie de mes articles déja parus et le tout en format crypté.

Si pas content je passe mon chemin...au moins je ne bosse pas pour rien :lol:

Publié : 21 sept. 2006, 17:49
par proxy
...les blaireaux style DMP & Senior + comme Vnunetblog, à la trappe :!:

:evil: :x

Plus d'envoi d'articles originaux :wink:

Publié : 24 sept. 2006, 09:00
par proxy
Slt,

Quand un grigou cherche à t'exploiter ou à te voler tes articles surtout en format word, il ne cherche pas des vieux articles déja parus mais de la matière fraîche facilement exploitable et bien sûr non rémunérée.

Lui mettre des batons dans les roues et lui démontrer que nous sommes pas dupes de ces manigances est la moindre des actions contre telles arnaques.


Signé:Le Front Libéral des Pigistes en colère. :lol:

http://www.pigistepaspigeon.be/


[Message édité par les modérateurs]

Publié : 27 oct. 2006, 09:40
par Milsou
Je ne sais pas et j'aimerai bien savoir si des pigistes ont été payés par ces gens. Ils sont à des années-lumières d'être claire... moi ils me doivent de l'argent.... si d'autres sont dans le même cas... ca serai bien de savoir.

Publié : 27 oct. 2006, 16:03
par indooruniverse
30 euros le feuillet (brut?) c'est effectivement du foutage de gueule... malheureusement, surtout pour les jeunes journalistes, cette piètre situation a été intiée il y a quelques années quand certains pigistes ont accepté (pour croûter sans doute) des montants scandaleusement ridicules. Avec au bout du compte un effondrement du marché et des tarifs toujours plus à la baisse. :shock:

Publié : 27 oct. 2006, 16:54
par Milsou
Bien en ce qui me concerne... c'est même plus pire... je suis graphiste et pas pigiste... tarifs de 15 Euros la page.... ils me doivent dans les 400 euros ses blaireaux... et je vous dit pas les salades qu'ils me racontent par messagerie... je me fend la poire... c'est toujours ca

Publié : 28 oct. 2006, 10:26
par proxy
Bjr,

Pour arriver à se faire payer par de tels bandits, c'est impossible puisque la législation française est hors d'atteinte.

Le mieux c'est de dénoncer leurs faits et gestes et de boycotter leurs parutions.

Ou encore peut-être localiser Grégory Péron afin de se retourner contre ce triste sire.

@+