Petit Futé

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
FGJ

Message non lu par FGJ » 14 déc. 2006, 08:25

certainement très rentable vu le tarif proposé : 450 euros brut, en droit d'auteur, pour 100 000 signes... remboursement des frais à hauteur de 350 euros max pour l'essence, 35 euros pour le tel... et 10 repas... délai de livraison : 1 mois... voilà les conditions auxquelles sont employés les journalistes...
Invité

Message non lu par Invité » 14 déc. 2006, 14:02

non pas des jounalistes, mais des auteurs :lol:
à votre avis, ils font la culbute à partir de combien de guides vendus ?
100 ?
starfrog
Messages : 159
Inscription : 28 mai 2006, 15:15
Contact :

Message non lu par starfrog » 14 déc. 2006, 14:25

Je vois que les pratiques du P'tit Futé font encore couler de l'encre ... J'ai eu, moi aussi le triste regret de bosser pour eux, j'étais bien jeune alors, mais l'on ne m'y reprendra plus, ça c'est une évidence !
FGJ

Message non lu par FGJ » 15 déc. 2006, 09:58

starfrog a écrit :Je vois que les pratiques du P'tit Futé font encore couler de l'encre ... J'ai eu, moi aussi le triste regret de bosser pour eux, j'étais bien jeune alors, mais l'on ne m'y reprendra plus, ça c'est une évidence !
bein moi, quand elle m'a dit les conditions de rémunération, je lui ai demandé si elle était sérieuse ou si c'était une blague !!! et je lui ai rappelé les tarifs en vigueur et que les journalistes doivent être rémunérés en salaire ! et j'ai conclu par : "mettez une annonce dans les offres de bénévolat, vous aurez plus de chance de trouvez quelqu'un qui accepte de bosser pour vous, et en plus ce serez beaucoup plus honnête"... Avec le petit futé, bientôt, ce sera aux journalistes de payer pour avoir le droit d'écrire dans leur guide !!!
Uma
Messages : 1
Inscription : 10 févr. 2007, 16:54
Contact :

Message non lu par Uma » 10 févr. 2007, 17:03

Bonjour à tous,

Je ne vais pas me faire l'avocate du diable... juste rétablir deux ou trois choses concernant le Petit Futé que j'ai lues sur ce forum. Ce n'était pas dans ce poste, mais j'ai lu que les guides n'étaient pas réactualisés, pleins d'erreurs, qu'ils dégoulinaient de pubs etc... Je ne connais que la rédaction Country, et si je vous rejoins sur les critiques à émettre concernant l'aspect financier, j'aimerais juste vous dire que le travail fait à la rédaction country est de qualité et fait par des gens consciencieux... Vous pouvez partir les yeux fermés avec un de leur guide (country), pas comme d'autres qui sont soi-disant des pointures que l'on trouve sur le marché... Je déplore leurs abus, mais je n'aime pas lire que le travail n'y est que de mauvaise qualité... Les petits jeunes se font peut être avoir, mais ils peuvent aussi avoir de grandes qualités... Je répète (car j'ai pu lire que l'atmosphère est parfois tendue ici...) ce n'est pas sur ce post que l'on critiquait le travail, mais sur un autre, que je ne parviens pas à retrouver...

Bonne journée à tous et toutes ! :)
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 293
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

...

Message non lu par Fennek » 15 févr. 2007, 18:24

450€ les 100 000 signes????

Magnifique!

Il serait peut-être temps de faire quelque chose contre ces exploiteurs????

Franchement, si la qualité du travail ne s'en ressent pas Uma... A ce prix là, je me foule pas...
well I'm sorry but I'm not interested in gold mines, oil wells, shipping or real estate...
What would I liked to have been?
everything you hate!
tsigaly
Messages : 1
Inscription : 02 mars 2007, 10:20
Contact :

petit fute

Message non lu par tsigaly » 02 mars 2007, 17:38

j'aurais dû faire un tour sur le forum avant d'accepter de bosser pour le petit fute. 3 mois après, je regrette de m'être engagée, j'ai dénoncé mon contrat verbalement aujourd'hui ... ils me parlent de difficultés à le rompre, de préjudices ... la galère ! si quelqu'un a une idée, merci de me la communiquer !
Elwyn
Messages : 1
Inscription : 03 mars 2007, 16:53
Contact :

Message non lu par Elwyn » 03 mars 2007, 16:58

Je n'ai pas vraiment de conseil. simplement un message de solidarité étant donné que je suis plus ou moins dans le même cas que toi. Je me suis engagé dans une collaboration avec le Petit Futé depuis quelques mois. ne voyant aucun contrat arriver après plusieurs semaines et mesurant le gouffre entre la somme de travail et le tarif du feuillet. J'ai décidé de cesser toute collaboration et d'exiger la somme due pour le travail réalisé. C'est en cours. Mais ce n'est pas de la tarte. Ils font traîner un max... Même en étant sous contrat, tu as le droit de démissionner. Il y a un délai de préavis quand même, mais renseigne-toi : ils ne peuvent t'obliger à travailler pour eux. Bon courage
future grande journaliste
Messages : 299
Inscription : 08 oct. 2003, 15:51
Contact :

Message non lu par future grande journaliste » 05 mars 2007, 08:30

oui, le plus simple, c'est d'envoyer votre lettre de démission en recommandé avec accusé de réception... et de demander le règlement pour le travail effectué... un préavis est obligatoire, mais vous devriez trouver un arrangement, vu que, en théorie, pas de contrat écrit = cdi... alors s'ils vous embêtent, vous pouvez leur rappeler le code du travail... et un petit appel au snj pour demander des conseils plus avisés ne serait peut être pas un mal !
allez, bon courage à vous 2 !
FGJ
"ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres !"
gugi
Messages : 38
Inscription : 05 sept. 2005, 18:35
Contact :

Message non lu par gugi » 06 mars 2007, 20:01

Lorsque des boîtes semblent gangrénées à ce point, Categorynet ne devrait-il pas refuser de relayer leurs offres d'emploi ?
(car les offres Petit Futé c'est souvent que j'en vois passer)
royalys
Messages : 9
Inscription : 09 janv. 2006, 11:17
Contact :

rien ne change

Message non lu par royalys » 10 mars 2007, 16:31

en 1999 et 2000 j'ai été auteur pour le Petit Futé. C'est le dernier paiement qu'il ne versait pas. Il fait ça régulièrement appelez le tribunal de Paris je ne me souviens plus de la chambre mais il est connu. Il y a les auteurs mais aussi les commerciaux. Car comme indépendant ce n'est pas le Prud'homm. Et sur le point objectivité du contenu !!!! étant donné que c'est les annonceurs qui paient le guide on ne peut pas etre objectif. C'est surtout cela qui m'a décidé d'arrêter>.
royalys
Messages : 9
Inscription : 09 janv. 2006, 11:17
Contact :

petit futé dégradation

Message non lu par royalys » 11 mars 2007, 11:45

je vois que cela se dégrade, en 2000 j'avais un contrat 20000F pour le rédactionnel pour X signes je ne me souviens pas mais c'était raisonnable. 200F maxi par restaurant avec un forfait de 15000F et je devais en faire 150 + un forfait essence. Pour un auteur qui se déplace comme moi qui travaille sérieusement c'est pas assez. L'année suivante ils avaient plafonné les restaurants à 150F tjrs avec le meme nombre et frais d'essence identiques donc + de km . Et il réfusait l'alcool sur les notes y compris un verre de vin ou de cidre. C'était stupide car celui qui veut il s'arrange. Résultat les auteurs travaillent pas telephone donc des critiques farfelues. Mais ils s'en moquent. Ds le contrat il est bien stipulé que les textes leurs appartiennent d'où ils éditent à moindre frais les PF à thème : gastronomique, bar .......

Dommage car c'est un travail trés intéressant j'ai bcp aimé cela m'a permis de rencontrer des gens trés sympa et de découvrir le patrimoine du département où je venais de m'installer.

Une petite anecdote : La bourdette (responsable de PF) me" donne RDV un vendredi à 14h IL arrive à 16h30 tout rougeot, pas d'excuses bien sur, et pendant l'entretien ( j'étais déjà auteur) il n'a pas arrêté d'avoir des renvois d'ail, c'était insupportable. Aucune gêne de sa part, je crois que cela prouve le manque de respcet vis à vis de ses auteurs.
carophoto2
Messages : 3
Inscription : 06 avr. 2005, 09:39
Contact :

Message non lu par carophoto2 » 12 mars 2007, 09:32

c'est inadmissible, même les photos ils les veulent gratos sous prétexte que cela fait de la pub aux photographes!!! ne vous laissez pas piéger cela pourrit notre métier...
Fanny
Messages : 80
Inscription : 19 févr. 2004, 15:28
Contact :

Message non lu par Fanny » 27 mars 2007, 15:40

Effectivement, c'est franchement honteux!!
Est-ce qu'il existe des syndicats qui répertorient les mauvais payeurs?
Flip

Petit Futé = mauvais plan

Message non lu par Flip » 18 mai 2007, 12:25

J'ai été auteur pour le Petiut Futé entre 1995 et 2000, tout s'est très mal terminé et c'est bien la première fois que je vois des droits d'auteur baisser; on ne peut même pas parler de maison d'édition dans la mesure où c'est essentiellment la pub qui paie leur guides (je parle des guides de villes en France); ils ont une démarche commerciale mais absolument pas éditoriale; c'est L A M E N T A B L E...

Voilà une dépêche d'agence qui fait mieux comprendre la stragégie de ce guide, le patron pensant davantage à ses vignes et à ses visées commerciales en Chine qu'à ses auteurs :

Le Petit Futé lance un guide sur le vin en Chine
Le Petit Futé, société française connue pour ses guides de voyage, a lancé jeudi soir à Pékin son premier guide chinois sur les vins destiné à paraître tous les ans.
"C'est sûrement l'un des seuls ouvrages écrits entièrement par des Chinois, il ne s'agit pas d'une traduction ou d'une adaptation d'un ouvrage étranger", a expliqué à l'AFP Dominique Auzias, président de la maison d'édition Petit Futé.
Présent déjà en Chine dans le secteur des guides touristiques, via des partenariats, le Petit Futé s'est associé pour ce premier "Guide d'achat des vins" à la maison d'édition Sinomaps et au groupe de distribution français Carrefour, recensant "tous les vins importés, 1.400, et quelques vins chinois", a précisé M. Auzias.
Depuis la rédaction du guide, la liste des importés en Chine s'est considérablement allongée, allant à 2.500, ce qui conduira à établir un comité de sélection pour la prochaine édition, a-t-il ajouté.
Le Petit Futé prévoit également d'éditer en chinois un guide pratique de la dégustation et un guide du tourisme oenologique en Chine et à l'étranger.
"En l'espace de cinq ans, tous les domaines viticoles chinois ont créé un hôtel pour recevoir des touristes", selon le président du Petit Futé.
Par ailleurs, M. Auzias, également présent dans la production du vin en France avec un domaine dans le sud-ouest, a créé une coentreprise pour produire en Chine, dans la province côtière du Shandong (est).
Le domaine, nommé Reifeng Auzias, va commencer à produire cette année et vise le haut de gamme, a expliqué son partenaire chinois, Wu Feng.
La Chine, au dixième rang des pays consommateurs en 2005, sera le marché le plus dynamique pour le vin d'ici 2010. Avec une progression prévue de sa consommation d'environ 36%, elle détrônera la Roumanie, classée 9e, selon une étude réalisée par le cabinet britannique ISWR/DGR.


Pour un ancien sujet sur ce guide, voir aussi ici :

http://www.categorynet.com/v2/boards/vi ... ht=frip%E9

et aussi :

http://www.categorynet.com/v2/boards/vi ... ht=frip%E9
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »