articles magazine professionnel : piges ou factures ?

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
brében
Messages : 61
Inscription : 05 janv. 2006, 15:29
Contact :

articles magazine professionnel : piges ou factures ?

Message non lu par brében » 14 nov. 2006, 10:20

Une société de conseil marketing souhaite montée un magazine B to B (format pdf par abonnements pour le départ). Attention, je précise bien qu'il s'agit d'un magazine d'infos et pas d'une newsletter. Nous étudions les modalités d'une collaboration. Payé habituellement en piges pour mes papiers publiés dans la presse magazine grand public, je souhaitais savoir si cette boîte pouvait me payer mes articles en piges comme toute autre publication (à partir du moment où elle est éditrice ?)
Si vous avez une expérience en la matière (piges pour presse pro), vos éclairages sont les bienvenus
(ex. suis-je obligé de facturer en recourant au portage par exemple ou connaissez vous d'autres solutions?
Merci d'avance pour vos commentaires
BB
Sandorf
Messages : 58
Inscription : 26 janv. 2006, 09:07
Contact :

Message non lu par Sandorf » 14 nov. 2006, 14:23

La réponse est fort simple : elle doit vous payer en piges /salaires ( ce que cette société fait déjà ) à moins que vous ne facturiez, car vous seriez vous même inscrit en tant que prestataire de services ( prof. libérale ) et là en ce seul cas, vous seriez tenu d'émettre une facture avec TVA.
Cette question est sans cesse posée sous des formes différentes... pourtant il n'y a pas 36 solutions...
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 14 nov. 2006, 15:47

J'ai travaillé pour plusieurs magazines pro. Tous m'ont payée en salaires. La question ne s'est même pas posée, ni de leur côté ni du mien.
brében
Messages : 61
Inscription : 05 janv. 2006, 15:29
Contact :

Message non lu par brében » 15 nov. 2006, 00:14

merci pour ces réponses unanimes.
Donc, si j'ai bien compris, nul n'est besoin d'être une société de presse (éditeur ou agence) pour éditer une publication professionnelle et payer des journaliste en piges?
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 15 nov. 2006, 10:13

Tous mes employeurs en presse pro étaient entreprise de presse, me semble-t-il. Mais ça ne change rien à la question, je pense (à vérifier quand même).
patdepar
Messages : 39
Inscription : 08 janv. 2003, 23:19
Localisation : Par ici
Contact :

Message non lu par patdepar » 17 nov. 2006, 17:29

au contraire, il faut que les entreprises employeuses possèdent un numéro de commission paritaire pour pouvoir employer et donc payer des journalistes en salaire. Pour les autres, toutes les autres, tu ois soit facturer si tu es indépendant (donc sans carte de presse), soit passer par le portage. il n'y a pas d'autres moyens
brében
Messages : 61
Inscription : 05 janv. 2006, 15:29
Contact :

Message non lu par brében » 23 nov. 2006, 12:00

précision intéressante : dans ces conditions une entreprise hors média peut elle obtenir un numéro de commission paritaire pour éditer un mag?

Si je prends par exemple un mag tel que Vies de Famille édité par les Caisses d'Allocations Familiales. Il est réalisé par la société Reed Publishing. Qui demande le numéro de commission paritaire? Qui paie les pigistes? Je pense également à une publication telle que Epok de la Fnac, comment ça se passe pour eux?
si vous connaissez un peu leur mode de fonctionnement... ça m'intéresse
Faustus

Epok

Message non lu par Faustus » 23 nov. 2006, 16:27

Epok est un suppot concu par L'agence citizen Pres, qui paie ses pigistes en salaire au tarif habituel, 77 ou 92 euros brut le feuillet; mais je suppose que les réguliers ont un forfait.
ThierryParis

Message non lu par ThierryParis » 23 nov. 2006, 19:24

Bonsoir,

Tout dépend qui édite le magazine. Souvent ces magazines comme Epok sont gérées par des agences de rédaction (type Entrecom, Verbe) qui, parfois mais pas toutes, ont un numéro de commission paritaire. Pour le reste, je n'en sais pas plus
brében
Messages : 61
Inscription : 05 janv. 2006, 15:29
Contact :

Message non lu par brében » 23 nov. 2006, 21:05

merci pour vos commentaires constructifs
je constate que ces publications sont gérées pas des agences pour leurs clients.
Comment faire quand on est qu'un simple pigiste donc?
proposer un deal avec une agence au risque de se faire piquer le projet?
créer son agence? (un peu lourd)
ThierryParis

Message non lu par ThierryParis » 24 nov. 2006, 01:39

Quoiqu'il en soit, à mon avis, le job qui t'es confié ici rejoint plus un métier de la communication qu'un métier pur et dur de journaliste. Attention, y a aucune offense dans ce que je dis... Mais réaliser un magazine B2B pour une agence de marketing, ca s'éloigne du journalisme. Si tu écris uniquement dedans, alors tu peux prétendre à faire des piges. Si tu gères le tout : gestion etc, ca ressemble un peu à de la com' à mon goût. Donc, à mon avis, tu devras sûrement facturer ou portage salarial
pimpin
Messages : 28
Inscription : 17 févr. 2006, 10:25
Contact :

une idée des tarifs ?

Message non lu par pimpin » 27 nov. 2006, 19:15

Bonsoir à tous.
comme brében je suis novice en matière de presse d'entreprise et justement je viens d'être contactée pour réaliser des piges pour ce type de média. Mais je n'ai aucune idée des tarifs qui s'y pratiquent, pourriez-vous me donner des pistes.
Merci par avance.
NM

Message non lu par NM » 29 nov. 2006, 01:24

ThierryParis a écrit :Bonsoir,

Tout dépend qui édite le magazine. Souvent ces magazines comme Epok sont gérées par des agences de rédaction (type Entrecom, Verbe) qui, parfois mais pas toutes, ont un numéro de commission paritaire. Pour le reste, je n'en sais pas plus
Les agences de rédaction n'ont pas de commission paritaire.
Les agences de presse en revanche oui.

Pour revenir à la question initiale, pour payer en piges, il faut être une "entreprise de presse" selon la définition du FISC (soit être une entreprise qui édite une ou plusieurs publication(s)). Il n'y a aucune obligation de n° de commission paritaire.
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »