être un homme et attaché de presse? c'est envisageable?

Forum Relations Presse & Communication : comment rentrer en agence RP ? Quid des relations entre les attaché(e)s de presse et les journalistes ?
mrikm
Messages : 7
Inscription : 14 avr. 2006, 10:43
Contact :

être un homme et attaché de presse? c'est envisageable?

Message non lu par mrikm » 19 avr. 2006, 10:54

Bonjour,
voici mon petit problème.

depuis trois mois j'ai découvert le merveilleux univers de l'anpe!!!
après 5 ans d'expériences en tant qu'attaché de presse en institution et en free lance, me voici de nouveau à la case départ!

MAIS, je suis un mec, un mec normal les cheveux courts et les yeux clairs mais un mec...

et que dire quand les annonces explicitent simplement "recherche attachéE de presse confirméE" ou alors quand on vous répond, "oui, votre profil est intéressant mais je suis désolée, je préfére embaucher une femme"...

je veux bien que l'image de notre travail était assez féminine mais ça a changé non?

ou alors où dois-je m'adresser pour au moins obtenir des entretiens... je suis sur que je serai ravissant en tailleur!!!!!!

merci de vos réponses et vive la vie... :D
mrik'

PS : pour l'anpe... c'est un autre débat mais il y a beaucoup trop de choses à dire.
Avatar de l’utilisateur
Rita
Messages : 695
Inscription : 09 juil. 2005, 14:51
Contact :

Message non lu par Rita » 19 avr. 2006, 11:25

:D
MAIS, je suis un mec, un mec normal les cheveux courts et les yeux clairs mais un mec...
Bref... un mec classique, trop normal, où plus personne ne te remarque...
je suis sur que je serai ravissant en tailleur!!!!!!
Et bien voilà ! tu as trouvé la solution tout seul ! ... il faut sortir du placard, trouve un truc et tu verras, c'est le regard des autres qui changera. (conseil féminin :wink: ) Les hommes ont tendance parfois à être trop banal.

A voir le film de Francis Weber "Le Placard", je te le recommande il est génial !
Soliane
Messages : 6
Inscription : 13 févr. 2004, 10:29
Localisation : Paris
Contact :

exit la mysoginie, bonjour la mysandrie!

Message non lu par Soliane » 19 avr. 2006, 11:54

Je suis désolée mrikm... Si tu étais une femme en situation d'exclusion du fait de son sexe tu serais sans doute plus soutenu... mais là nenni...
Il n'y a rien pour venir en aide aux attachés de presse, ni aux "sages-hommes", que dire des "puériculteurs"? Tu vois pour ceux-là le terme n'existe même pas!
Alors j'ignore ce que tu peux faire, si tu dois "sortir du placard" pour changer le regard des autres, mais en tout cas je trouve ta situation aussi injuste que celles des femmes face aux postes réputés masculins.
Peut-être peux tu faire de cette "faiblesse" une force en te présentant comme une exception, une personne capable d'apporter un regard neuf différent de celui des femmes justement.
As-tu essayé les milieux financiers?
Bon courage!
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 19 avr. 2006, 14:11

Les sage-femmes masculins existent, mais s'appellent quand même sage-femmes : ce terme signifie "qui connaît les femmes"
Il y a des puériculteurs, et ils sont très recherchés : les crêches sont ravies de ne plus être un milieu totalement féminin. La crêche de mes enfants aurait aimé en embaucher un, mais ils sont trop peu nombreux à suivre cette formation.

Désolée de ne pas pouvoir t'aider, mrikm. Tout ce que je peux dire, en tant que journaliste, c'est que je n'ai aucune préférence entre un et une attaché(e) de presse.

Tu peux néanmoins signaler ces annonces qui relèvent clairement de la discrimination sexiste.
corsaire
Messages : 766
Inscription : 16 janv. 2005, 16:51
Localisation : Mars (58)
Contact :

Message non lu par corsaire » 20 avr. 2006, 20:34

C'est assez rigolo votre truc là : un mec qui fait la cuisine ça vous paraît normal puisqu'il a plein d'étoiles à son resto. Mais un mec attaché de presse non ? Il n'y a pas de sots métiers mais que de sottes gens !
Avatar de l’utilisateur
Rita
Messages : 695
Inscription : 09 juil. 2005, 14:51
Contact :

Message non lu par Rita » 20 avr. 2006, 21:54

Et comment ! c'est normal qu'un homme fasse un peu la cuisine..... depuis le temps et des siècles que l'on mélange vos petites carottes au beurre avec un peu de persil. L'homme d'abord à la cuisine et attaché presse à l'occasion :P
Laborman
Messages : 50
Inscription : 24 mars 2006, 17:33
Contact :

Message non lu par Laborman » 21 avr. 2006, 15:54

Eh bien quoi ? Je suis attaché de presse et je suis un homme.

Et je suis hétérosexuel.

Je n'ai jamais rencontré de problèmes par rapport à ça...

Pour tout dire, la profession de journalisme étant de plus en plus féminine, on a aucun avantage à être une femme dans la relation presse...
Avatar de l’utilisateur
havas
Messages : 1643
Inscription : 12 févr. 2003, 10:51
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par havas » 21 avr. 2006, 16:32

Eh bien quoi ? Je suis attaché de presse et je suis un homme.

Et je suis hétérosexuel.


Même pas original... Pas drôle
Laborman
Messages : 50
Inscription : 24 mars 2006, 17:33
Contact :

Message non lu par Laborman » 21 avr. 2006, 16:46

C'est pas fait pour être drôle, ni original.

C'est juste un fait. je suis UN attaché de presse sans "e" et je n'ai jamais vu le moindre problème à cela.
Soliane
Messages : 6
Inscription : 13 févr. 2004, 10:29
Localisation : Paris
Contact :

Humour... tu sais... le second degré?

Message non lu par Soliane » 23 avr. 2006, 18:04

Je crois qu'Havas plaisantait :lol:
Enfin, moi c'que j'en dit....
Ah si tant mieux si tout baigne pour toi!!
Ovide
Messages : 1
Inscription : 09 févr. 2006, 17:17
Contact :

Etre un attaché de presse... des atouts supplémentaires.

Message non lu par Ovide » 24 avr. 2006, 11:54

Je découvre ce message d'un confrère en galère prof. et suis sidéré de certaines réponses féminines !
Cette profession souffre de bcp de préjugés, ne serait-ce la fonction en elle-même longtemps réservée à une pseudo élite mondaine féminine... Heureusement la profession est désormais cadrée même si nous traînons tous quelques "boulets" issues (je le mets volontairement au féminin) de cette ancienne génération.
Pourtant, nous continuons à véhiculer certaines de ces anciennes idées que la majorité des attaché(e)s de presse combattent et ce, grâce à ces "anciennes" qui enseignent dans de pseudo écoles d'attachées de presse ! Faites le tour des A-P et demandez leur ce qu'elles pensent des stagiaires issues de ces écoles !
De plus en plus d'A-P sont issus de formations autres et c'est sans doute ce qui fait leur force aujourd'hui. Savoir regarder ailleurs, avoir une expérience autre, etc. Et c'est là que les hommes peuvent avoir quelques atouts supplémentaires.
Sans entrer dans les détails, mais les mecs se reconnaîtront : nous sommes plus cartésiens, moins diplomates - cela peut-être une qualité - et ne tournons pas autour du pot pendant des heures.
Preuve en est, je pense, les relations attachés de presse (homme) - journalistes : elles sont sans doute plus saines que celle entretenues par les attachées de presse (femmes) : je pense, avec l'expérience que les "ah, mon chéri, comment vas tu ?" sont souvent plus "sincères que les "ah, ma chérie, tu es toute en beauté aujourd'hui" !
Inviter une journaliste à prendre un verre, à danser ou bien encore la prendre par la taille ou les épaules ou bien encore parler du dernier match de l'OM, prendre une bière, mater les nanas en choeur, etc. : autant d'atouts supplémentaires qui nous permettent d'avoir notre place dans cet univers trop longtemps réservé à ces dames (que j'adore néanmoins) !
La seule chose à ne jamais oublier : nous jouons tous un rôle, il faut donc rester authentique au risque de sombrer dans le piège des strass et des paillettes. L'autenthicité peut elle aussi avoir du bon, c'est une signature on ne plus appréciée !
Aussi, pour en revenir à votre problème : faites le points de tous ces petits plus et faites en bon usage lors de vos entretiens.
Quoi qu'il en soit, je vous souhaite tout le courage nécessaire à cette entreprise et espère que vous retrouverez très prochainement un poste d'attaché de presse.
Ovide
Maricelli

???

Message non lu par Maricelli » 24 avr. 2006, 14:12

C'est peut être une question de secteur plus que profession.
Peut être que dans l'informatique et tout ça, des secteurs moins "paillettes", c'est moins discriminant!
Tu devrais peut être enregistrer une conversation avec un embaucheur qui dit 'on préfèrerait une femme" parce qu'il me semble que ce genre de discrimination est absolument interdite, qu'on soit un homme ou une femme.
Alain04
Messages : 43
Inscription : 12 juil. 2003, 12:50
Localisation : Alpes de haute Provence
Contact :

Message non lu par Alain04 » 24 avr. 2006, 23:11

Et dans tout ça, personne n'a évoqué ... l'employeur, qui lui (!) doit bien avoir ses raisons, non ?

8)
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 25 avr. 2006, 08:55

Ses raisons, ou simplement ses habitudes.
Mais qu'il ait ou non ses raisons, la discrimination par le sexe est illégale.
Avatar de l’utilisateur
annetu
Messages : 36
Inscription : 05 nov. 2003, 13:59
Contact :

attaché de presse et homme...

Message non lu par annetu » 26 avr. 2006, 18:23

bon... au lieu de te lamenter et de faire des fautes d'orthographes : pour trouver du boulot...
écumer les annonces des collectivités territoriales (conseil général, régional, commissions ad hoc, mairies, grosses communautés urbaines ou communautés de communes, etc.)
ils sont tous à la recherche de chargé de comm avec un profil press relation !

bon courage...
anne t.
nan'
Répondre

Revenir à « Communication - RP »