tarif correction texte brut

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
lamichka
Messages : 20
Inscription : 28 mai 2007, 18:04
Contact :

tarif correction texte brut

Message non lu par lamichka » 07 nov. 2007, 21:46

Bonsoir à tous ! J'ai besoin de vos lumières en terme de tarifs. On me propose un boulot voici l'intitulé :

"Merci de bien vouloir me transmettre un devis pour un travail à
réaliser en deux étapes :
1) correction (orthographe et style) du manuscrit directement sur le
fichier Word ;
2) vérification d'une épreuve après mise en page."

La correction directement dans Word correspond à une prépa soit 8500 signes/h je pense ? Mais comment fait-on : une correction sur papier (c'est plus sûr à mon avis) puis intégration des corrections dans Word ?? Si c'est bien la procédure ça prend plus de temps, donc comment facturer cela ? Ou est ce que je me trompe et je considère ça comme une correction classique soit 15000 signes/h et pas de supplément pour le travail direct dans Word ?
Et la deuxième partie du travail comment est-ce que je la facture(normalement il s'agit juste d'une vérification globale du livre et non d'une relecture) ?
Compte tenu que le bouquin fait 301000 signes (espaces comprises) je pensais facturer 1500 euros le tout (je suis en portage donc je toucherais la moitié) qu'en pensez-vous ? Merci de me répondre, ça m'aiderait pour établir mon devis. Bonne soirée à tous.
C.Berranger
Messages : 3
Inscription : 14 sept. 2007, 08:36
Contact :

tarif correction texte brut

Message non lu par C.Berranger » 08 nov. 2007, 11:30

Je suis lectrice-correctrice indépendante immatriculée à l'urrsaf en tant que profession libérale. Voici la formule que je propose lorsqu'on me demande mes tarifs :
Le montant horaire est de 30 € HT. J’évalue le nombre d’heures nécessaires à un travail de qualité en fonction des difficultés rédactionnelles que comporte le texte qui m’est confié.
Lorsqu’il s’agit d’un texte qui est globalement au point, mais dont on peut changer quelques tournures si besoin, en plus bien sûr des corrections de base (orthographe, grammaire, ponctuation, chasse aux répétitions, unification des graphies), je me base sur 10 000 signes (espaces compris) à l’heure pour la correction sur papier + 20 000 signes pour l’intégration des corrections sur écran (même si dans la réalité ces deux étapes se confondent, il n’en reste pas moins qu’il faut moitié plus de temps poureffectuer le tout). Concrètement, pour un texte de 100 000 signes, il faut compter
10 h sur papier + 5 h sur écran = 15 h x 30 € = 450 € HT + 19,6 % TVA = 538,20 TTC

S’il s’agit d’un texte qui demande de la réécriture, un allègement du style, des séances de travail en collégialité avec l’auteur, de la vérification d’information ou si le contenu est particulièrement pointu, le tarif horaire est le même mais le mode de calcul est basé sur 6 000 à 8 000 signes à l’heure.
Pour une dernière lecture papier sur pages montées, je compte 15 000 signes à l’heure.

En espérant que cela vous permettra d'avoir des repères pour votre devis.
CB
lamichka
Messages : 20
Inscription : 28 mai 2007, 18:04
Contact :

Message non lu par lamichka » 12 nov. 2007, 16:07

bonjour,
Merci beaucoup de votre réponse, je suis en train de faire mon devis en fonction de vos éléments, je pense en effet que ça correspond bien au travail demandé car l'ouvrage fait 300000 signes et j'arrive donc à un montant de 1950 euros HT tout compris. Je pense qu'il va trouver ça cher mais moi je n'en touche que la moitié...
Bon on verra la réaction ! Merci encore.
lamichka
Messages : 20
Inscription : 28 mai 2007, 18:04
Contact :

Message non lu par lamichka » 12 nov. 2007, 16:51

PS : est-il bon de donner tous les détails dans la facture (tarif horaire; nbre de signes à l'heures etc) ? je pense que ça montre mieux l'ampleur du travail et que c'est plus clair mais peut-être que je me trompe ? Merci encore...
sarasvati

Correction, quand tu me tiens

Message non lu par sarasvati » 12 nov. 2007, 18:35

Bonsoir Lamichka,

Le tarif appliqué peut se calculer également à la page et non au nombre d'heures.
Exemple : relecture et correction (orthographe, grammaire, syntaxe) = 3€ par page (1500 signes, espaces compris).

Quelquefois, il faut savoir délimiter correction et réécriture...

Pourquoi faire le travail en double (papier et dans Word) ? L'option "suivi des modifications" (track changes) fait tout pour toi (sauf réfléchir).

Bonne continuation
Françoise

[...] tu travailles, travailles et travailles et un jour tu sors de ton rêve ou de ton cauchemar et on t'annonce que ce que tu as fait n'a servi à rien.
La caverne José Saramago
C.Berranger
Messages : 3
Inscription : 14 sept. 2007, 08:36
Contact :

tarif correction texte brut

Message non lu par C.Berranger » 12 nov. 2007, 20:31

Lamichka, en général, on fait notre devis après avoir discuté avec le client, donc on a une idée de ce qu'il faut mettre en avant ou pas.
Mon expérience est que ceux qui ne connaissent pas le boulot de correcteur sont sidérés des montants facturés. Leur donner des détails peut les aider à comprendre que ce travail ne se fait pas tout seul. Mais c'est difficile de donner une façon de faire qui soit valable pour tous les cas de figure.
Sarasvati, c'est vrai qu'on corrige de plus en plus directement sur écran, mais c'est important de faire ressortir l'étape papier pour obtenir quand même une sortie papier du client, car quand il s'agit de réécriture, c'est important de pouvoir lire ou noter des repères sur papier.
Cordialement,
CB
lamichka
Messages : 20
Inscription : 28 mai 2007, 18:04
Contact :

Message non lu par lamichka » 12 nov. 2007, 20:57

Merci vraiment de vos réponses à toutes les deux, heureusement je n'ai pas encore envoyé mon devis.
1) merci Françoise pour l'option dans Word, je ne connaissais pas, du coup je suis en train d'essayer et c'est génial ! Un vrai gain de temps (et d'argent : c'est le client qui va être content...) du coup comment calculer par rapport au nombre de signes ? Plus ou moins de 10 000 signes horaire ?
2) effectivement je vais avoir une sortie papier et je vais m'en servir pour le style mais du coup je ne pense pas pouvoir me permettre de compter à la fois une correction papier + une intégration des corrections...ce serait abuser non ?
3) par contre peut-on ensuite imprimer (ou enregistrer sous) le texte "propre" sans qu'apparaissent toutes les modifications ?
4) est-ce une bonne chose de transmettre les deux versions au client : avec et sans corrections pour qu'il voit le boulot ?
5) enfin oui je suis dans le cas où il vaut mieux expliquer son devis en détail car il ne voit pas vraiment la masse de travail en général !!!

Allez j'arrête de poser des questions, merci pour les réponse s si vous avez encore cinq minutes !!
sarasvati

Message non lu par sarasvati » 12 nov. 2007, 21:57

"Merci de bien vouloir me transmettre un devis pour un travail à
réaliser en deux étapes :
1) correction (orthographe et style) du manuscrit directement sur le
fichier Word ;
2) vérification d'une épreuve après mise en page."


Je dois être fatiguée...
Personnellement, j'ai toujours aimé le papier et la petite rythmique du stylo qui danse avec les mots, mais à toi de voir si tu veux faire les deux.
J'utilise les deux en fonction du texte ou de la demande.
Tout dépend également (et surtout) du client : il faut que tu sois "communicant" "accompagnateur" "conseiller" ; avant d'établir un devis, et ce n'est pas toujours le cas, je communique avec le client.

Tu peux connaître le nombre de signes du document d'origine dans Word :
Menu Fichier - Propriétés - Statistiques - Nombre de caractères (avec espaces)
Ensuite, tu fais ton calcul, soit au nombre de signes par heure ou tu fixes un prix par page (1500 signes, avec espaces = une page).

3) par contre peut-on ensuite imprimer (ou enregistrer sous) le texte "propre" sans qu'apparaissent toutes les modifications ?
Oui, on peut.
Je te conseille de faire trois fichiers :
1) le texte d'origine
2) le texte avec les corrections, modifications
3) le texte final que tu présentes (c'est la fonction de Word "accepter tous les changements")

Françoise
C.Berranger
Messages : 3
Inscription : 14 sept. 2007, 08:36
Contact :

tarif correction texte brut

Message non lu par C.Berranger » 13 nov. 2007, 09:52

Bien sûr qu'on peut corriger directement sur écran, sauf (en tout cas pour moi) quand il s'agit d'une lecture critique ou de réécriture. Mais il ne faut surtout pas pour autant sous-estimer le temps passé pour un travail DE QUALITÉ.
Le fait de livrer un fichier avec les corrections intégrées est un réel gain de temps (et donc d'argent) pour le client. Il ne faut donc pas se pénaliser en minorant le nombre d'heures nécessaires.
Cela dit, il y a beaucoup de facteurs en prendre en compte. Perso, j'ai vingt ans d'expérience et j'ai décidé une bonne fois pour toutes de dire non au «bénévolat», mais j'ai souvenir d'avoir accepté des rémunérations minables il y a quelques années car je voulais absolument décrocher le boulot !
Bon courage,
CB
denishugot
Messages : 4
Inscription : 17 mars 2008, 16:00
Contact :

Re: tarif correction texte brut

Message non lu par denishugot » 10 juil. 2012, 14:31

Correction de documents - par un relecteur professionnel

Une correction d'un roman, d'un CV, d'un manuscrit, d'un magazine, d'une revue, d'un journal ?

Faites appel à votre correcteur professionnel... Un relecteur-correcteur professionnel expert en orthographe, grammaire, syntaxe, ponctuation, typographie...

Seuls les correcteurs professionnels peuvent garantir la qualité d'un document, assurer sa parfaite correction.

Alors, pour une relecture correction professionnelle de votre document, contactez votre relecteur expert :

Denis Hugot


Plus d'infos sur le site internet :

http://relecteur.synthasite.com/
Dernière modification par denishugot le 10 juil. 2012, 16:31, modifié 1 fois.
Fripouille

Re: tarif correction texte brut

Message non lu par Fripouille » 10 juil. 2012, 16:23

denishugot a écrit :.....Seul les correcteurs professionnels peuvent garantir la qualité d'un document, assurer sa parfaite correction.

Alors, pour une relecture correction professionnelle de votre document, contactez votre relecteur expert :

Denis Hugot


Plus d'infos sur le site internet :

http://relecteur.webnode.fr/
C'est quand même un monde de se prétendre professionnel et de faire autant de fautes :roll: !
Rien qu'en survolant votre site, j'y ai trouvé 8 erreurs :evil:
Et je ne suis même pas une professionnelle !
Merci de donner une image aussi négligée de la profession.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: tarif correction texte brut

Message non lu par coco47 » 11 juil. 2012, 03:17

Fripouille a écrit :C'est quand même un monde de se prétendre professionnel et de faire autant de fautes :roll: !
Rien qu'en survolant votre site, j'y ai trouvé 8 erreurs :evil:
Et je ne suis même pas une professionnelle !
Merci de donner une image aussi négligée de la profession.
Bien vu Fripouille ! La lecture du site de M. Hugot est effectivement instructive : une bonne relecture lui serait profitable. M. Hugot devrait commencer par apprendre la différence entre le trait d'union (-) et le tiret (– ou —).
En outre, il ne me semble pas que la vocation de ce forum soit de permettre à chacun de faire sa publicité. En outre, proposer ses services de correcteur dans une rubrique intitulée « Correction & correcteurs » semble s'apparenter à une provocation…
Azucena64
Messages : 42
Inscription : 10 mars 2010, 13:50
Contact :

Re: tarif correction texte brut

Message non lu par Azucena64 » 27 août 2012, 13:15

Décidément, il ne rate pas une occasion de coller sa pub partout celui-là ! Cela devient agaçant, surtout quand on connaît ses lacunes (pas seulement sur son site) et l'opprobre que, sans vergogne, il jette sur le métier.

Et dire qu'il y a encore des personnes qui se laissent impressionner par tout le "blabla" que ce monsieur étale çà et là et n'en sont pas encore revenues !

Ici, il va de soi qu'il s'agit d'une réelle provocation ou d'un cruel manque d'intelligence et de savoir-vivre, voire de "savoir-être".

Qu'il retourne donc faire du "coaching" en orthographe, s'il trouve quelque passionné d'anglicismes à qui enseigner le français.
prof
Messages : 526
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: tarif correction texte brut

Message non lu par prof » 27 août 2012, 16:38

lamichka a écrit :Bonsoir à tous ! J'ai besoin de vos lumières en termes de tarifs. On me propose un boulot dont voici l'intitulé :
"Merci de bien vouloir me transmettre un devis pour un travail à réaliser en deux étapes :
1) correction (orthographe et style) du manuscrit directement sur le fichier Word ;
►Le donneur d’ordres ne semble pas vouloir connaître le détail de vos interventions. La fonction ‹ suivi des modifications ›, souvent illisible, est donc sans intérêt.
2) vérification d'une épreuve après mise en page."
►Cela correspond donc soit à une relecture en seconde sur papier, moins coûteuse que la précédente en première, soit à une vérification de la mise en pages selon les instructions du préparateur de copie ou du maquettiste. Ce contrôle relève du coup d’œil typographique qui n’est pas moins indispensable que la perception des erreurs d’orthographe. Sa facturation pourra être envisagée ‹ en conscience ›, au temps passé.

La correction directement dans Word correspond à une prépa soit 8500 signes/h je pense ?
►La ‹ prépa › se pratique en amont, et elle n’est pas du domaine de la correction. Veillez à ne pas pérenniser ce condamnable abus de langage trop fréquemment pratiqué sur ce forum par certains néophytes. La première intervention du relecteur-correcteur est une ‹ correction en première ›.

Mais comment fait-on : une correction sur papier (c'est plus sûr à mon avis) puis intégration des corrections dans Word ??
►Le tarif s’établit en fonction de la masse de travail (généralement en mille de signes) et de la difficulté à l’accomplir. Une fois le prix accepté par le client pour l’ouvrage rendu, peu importe à ses yeux la façon dont vous l’aurez réalisé et le temps que vous y aurez passé.

►Si vous choisissez de corriger d’abord sur papier et de reporter ensuite vos corrections (ce qu’on nomme alors le ‹ corrigeage ›), gagnez du temps en rectifiant au préalable sur fichier tout ce qui peut se faire automatiquement, et tout particulièrement les menus détails typographiques. Ensuite imprimez une page à la fois, et faites des modifications systématiques au fur et à mesure que vous en découvrez la nécessité.

Cordialement.
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: tarif correction texte brut

Message non lu par Catherine_75 » 27 août 2012, 16:51

prof a écrit : ►La ‹ prépa › se pratique en amont, et elle n’est pas du domaine de la correction. Veillez à ne pas pérenniser ce condamnable abus de langage trop fréquemment pratiqué sur ce forum par certains néophytes. La première intervention du relecteur-correcteur est une ‹ correction en première ›.
Bonjour, Prof,

Je tiens à préciser que je ne suis pas une néophyte et que je fais très régulièrement de la préparation de copie. Peut-être me rétorquerez-vous que je ne suis donc pas correctrice, mais préparatrice de copie ? Je suis les deux, et également réviseuse en presse, secrétaire de rédaction.

Il faut reconnaître que mon CV et ma carte de visite professionnelle seraient un peu trop chargés si je devais préciser tous ces "titres". Je me contente donc de "lectrice- correctrice" et "secrétaire de rédaction".

Bonne journée,

Catherine
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »