CEC: session 2009-2010 par correspondance

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
Vanessa_du_Frat

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par Vanessa_du_Frat » 25 janv. 2010, 20:14

J'ai acheté le Robert des expressions et locutions, donc ça a été assez simple. Et pour le reste, comme on dit, google est ton ami.
azul47

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par azul47 » 26 janv. 2010, 00:08

Eh bien moi mon copain Google m'a surtout servi pour les expressions. Pour le reste j'avais mes livres.

Coucou Sandralou :wink:
Vanessa_du_Frat

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par Vanessa_du_Frat » 26 janv. 2010, 23:36

Quand je disais "pour le reste", je parlais des expressions que je n'avais pas trouvées dans le Robert ^^
clairett
Messages : 2
Inscription : 27 janv. 2010, 18:05
Contact :

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par clairett » 27 janv. 2010, 18:12

Bonjour à tous,

Je m'apprête à suivre la formation par correspondance de mars 2010 à février 2011.

C'est agréable de voir que les étudiants échangent entre eux, et que plusieurs sont très contents de la formation.

Je n'ai pas tout compris des calendriers de formation (la vôtre sera encore en cours quand je commencerai la mienne ?)

Pour votre information, je vais lancer un sujet "CEC session 2010-2011 par correspondance".

Et je profite pour poser une question pratique :
Tous les livres de la bibliographie vous ont-ils été utiles (nécessaires) ??
Si non, quelle sélection me conseillez-vous ?

Bon courage pour "faire vos devoirs" !!
Izab
Messages : 12
Inscription : 01 déc. 2009, 11:36
Contact :

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par Izab » 28 janv. 2010, 15:44

bonjour,

Je viens aussi de recevoir le corrigé du devoir n°6. Pour la correction du premier texte, je ne parviens pas à lire ce qu'il y a écrit pour Ni piano, ni sano. J'ai de bons yeux mais je ne lis pas non plus la correction de transalpine.
Moi non plus, c'est vrai que je n'ai pas tout à fait respecter le style de l'auteur pour le texte d'Angelo Rinaldi. Mais quand une phrase est lourde ou bancale, je ne comprends pas pourquoi on ne peut pas proposer des tournures plus légères à la lecture. Surtout en préparation de copie !
Allez, bon courage à tous et toutes.
Emmaus
Messages : 0
Inscription : 28 janv. 2010, 16:56
Contact :

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par Emmaus » 28 janv. 2010, 17:19

C'est vrai que certains devoirs sont particulièrement faciles et rapides à terminer quand d'autres comportent cinq pages en petits caractères à corriger! Mais cette formation est plutôt satisfaisante dans l'ensemble, même si effectivement, n'ayant aucune expérience en correction, je me vois mal débuter sans être passée par la case "stage".
En lisant les commentaires de ceux qui pensent que "tout travail mérite salaire", je suis ô combien d'accord avec eux! ... Seulement, comme l'a dit Vanessa - une bise au passage! -, avec le nombre élevé ne serait-ce que de nouveaux correcteurs, comment débuter seule, avec rigueur et méticulosité dans ce monde pris d'assaut ?
Comprendre la réalité du métier, en pratique, pouvoir poser des questions à un être humain bien palpable, là, en face de moi!! Quelle aubaine! Alors oui, le stage, c'est de l'exploitation, j'en suis intimement convaincue, mais à cette heure, pour moi, après une formation par correspondance, c'est la seule suite que j'envisage à mon parcours de correctrice! Tant pis pour mes grands idéaux, je dois me bouger le cul, sinon je ne ferais rien!
Bon désolée, la formation n'aie pas ancore fini, jai le drois d'être vulguère et de fair plain de fôtes d'aurtografes??
Vanessa_du_Frat

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par Vanessa_du_Frat » 28 janv. 2010, 18:56

Je suis assez dégoûtée des corrections effectuées par M. Décourt. Lorsqu'il est écrit dans le cours que, pour ce qui est des titres et des citations, il faut s'adapter à la version utilisée dans le journal, je trouve assez bizarre de corriger ma mise en forme. Mise en forme qui, à mon avis, s'adapte bien plus à la marche du journal que celle qu'il propose.
Il m'a également corrigé "Ginger und Fred" par un "Ginger and Fred" qui, je tiens à le signaler, n'existe pas. Étant donné qu'il s'agit d'un film italien en collaboration avec la France et l'Allemagne, les seules versions possibles, selon moi, sont "Ginger et Fred", "Ginger und Fred", "Ginger e Fred".
"Il Berretto a sonagli" n'a jamais été joué au Teatro di Cantala, qui n'existe pas, mais au Teatro di Roma. C'est quand même un peu casse-pieds de se taper toutes ces vérifications pour qu'elles soient corrigées.
J'aimerais également savoir pourquoi il a été décidé, dans la préparation de copie, que le "nous" s'appliquait à l'auteur seul. Personnellement, je n'ai pas l'habitude de parler de moi-même en disant "nous". Si quelqu'un comprend, ça me plairait d'avoir une explication. J'ai sans doute loupé une subtilité, mais j'ai beau chercher et relire le texte, je n'arrive pas à comprendre ce "nous".
Pour le reste, je comprends mes fautes, mais je trouve qu'il pourrait faire un effort d'écriture dans les corrigés des devoirs, les trois quarts des remarques sont illisibles (et pourtant, ayant moi-même une écriture vraiment illisible, je suis habituée à lire des trucs qui ne ressemblent à rien).
Sinon, je ne comprends pas mon erreur ici : "En Italie, on a hérité de la Renaissance une formation globale et une curiosité transdisciplinaire qui font que les architectes passent de la construction au design (...) facilité." Pourquoi le "font" est-il faux ? Est-ce qu'il n'est appliqué qu'à la curiosité ? Il me semble que la formation globale joue aussi un rôle dans le fait que les architectes passent de la construction au design, etc.
ap17
Messages : 6
Inscription : 28 déc. 2009, 23:08
Contact :

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par ap17 » 28 janv. 2010, 19:20

Bonjour,

Je réponds à clairett qui nous interroge sur la bibliographie proposée par le CEC, à supposer que ce soit la même que l'an passé.
Ce sont des ouvrages utiles pour les débutants... et les autres ! Il me paraît important d'avoir sous la main quelques références, même s'il leur arrive de se contredire : en faisant un choix, vous exercerez votre métier.
Le Larousse des difficultés de langue française est un ouvrage un peu vieillot (il ne connaît pas de féminin pour agriculteur !), mais qui s'avère souvent précieux. On dit le Thomas, du nom de son auteur.
Le Jouette (Dictionnaire d'orthographe et expression écrite) apporte lui aussi son lot de précisions.
J'utilise de temps en temps l'ouvrage de Jean-Pierre Colignon sur la ponctuation, ainsi que le Lexique des règles typographiques.
Le Grevisse, un peu coûteux, permet d'accéder aux profondeurs.
Le français écorché et Le français qu'on malmène permettent une initiation à la recherche du détail qui tue.
Non cité dans la bibliograhie, Le Ramat de la typographie (en vente sur la Toile) est très agréable par sa richesse et sa compacité.
Bon courage !
des Esseintes

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par des Esseintes » 28 janv. 2010, 23:35

Arwenia a écrit :
Vanessa_du_Frat a écrit : Sinon, je ne comprends pas mon erreur ici : "En Italie, on a hérité de la Renaissance une formation globale et une curiosité transdisciplinaire qui font que les architectes passent de la construction au design (...) facilité." Pourquoi le "font" est-il faux ? Est-ce qu'il n'est appliqué qu'à la curiosité ? Il me semble que la formation globale joue aussi un rôle dans le fait que les architectes passent de la construction au design, etc.
Je suis dans le même cas que vous, j'ai corrigé le "fait" en "font" et je ne comprends pas pourquoi ce verbe ne s'accorde pas avec la formation ET la curiosité...
Pour le reste, je n'ai pas encore regardé les corrections de M. Décourt dans le détail. Je viens de préparer un article que je voudrais soumettre au journal local. J'espère qu'il sera pris, parce qu'il soulève deux ou trois points problématiques auxquels j'aimerais que les gens s'intéressent...
S’il y a une erreur, elle vient du prof, là. Il faut accorder au pluriel. Pour que l’accord au singulier soit licite, il aurait fallu qu’« et une curiosité transdisciplinaire » soit en incise. Et il a rien dit le prof sur « on a hérité de la Renaissance une formation globale et une curiosité transdisciplinaire » ? Moi, j’aurais quand même mis une préposition ou deux, mais bon… Mais, à propos, il y a un prof ? :mrgreen: :twisted: :mrgreen:
azul47

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par azul47 » 19 févr. 2010, 23:19

J'ai bien bossé aujourd'hui aussi et je n'ai plus qu'à relire.
Je posterai le tout mardi parce que je travaille samedi dimanche et lundi :(
Vanessa_du_Frat

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par Vanessa_du_Frat » 20 févr. 2010, 14:20

Rien fait non plus, je suis beaucoup trop occupée par un projet très important (rien à voir avec la correction). J'ai juste vu qu'il fallait mettre en forme un dialogue (LE truc que je déteste. D'ailleurs, dans mes dialogues, je ne mets jamais de guillemets, je préfère la présentation simplifiée avec des tirets, que je trouve même plus lisible pour le lecteur). L'exo sur les mots à trouver a l'air sympa.
Vanessa_du_Frat

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par Vanessa_du_Frat » 26 févr. 2010, 21:00

Mais non, c'est la manière dont il fait ses "a" ! Regarde, tu verras que les "e" sont très différents...
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par coco47 » 27 févr. 2010, 04:27

Si je comprends bien, M. Décourt communique par textes manuscrits. Et ses envois vous parviennent par la malle-poste ? Il ne vous reste qu'à le payer en sols ou en écus.
Vanessa_du_Frat

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par Vanessa_du_Frat » 27 févr. 2010, 12:09

Arwenia, je peux t'assurer (et je suis sûre à 100%) que ce sont bien des a, j'ai vérifié aussi, et c'est assez flagrant. Il te suffit d'ailleurs de comparer avec les autres a du même énoncé, et avec les e, qui n'ont carrément rien à voir. Certes, certains "a" sont différents, tout dépend de la lettre qui suit ou de la lettre qui précède.
Personnellement, mes f, mes g, mes S, mes ç, mes Ç, mes 5 sont tous quasi identiques, sauf qu'ils sont placés à différentes hauteurs. J'ai l'impression que quand on écrit beaucoup, on a tendance à simplifier beaucoup les lettres, qui vont avoir tendance à toutes se ressembler.
Maintenant, rien ne t'empêche de corriger, je t'avoue que je suis curieuse de voir la réaction de Mr Décourt :) Et puis bon, peut-être que je me trompe et que tu as raison :)
Vanessa_du_Frat

Re: CEC: session 2009-2010 par correspondance

Message non lu par Vanessa_du_Frat » 27 févr. 2010, 12:11

coco47 a écrit :Si je comprends bien, M. Décourt communique par textes manuscrits. Et ses envois vous parviennent par la malle-poste ? Il ne vous reste qu'à le payer en sols ou en écus.
LOL. Je trouve aussi qu'un peu de modernité ne serait pas du luxe...
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »