Tarifs trop élevés ?

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
nesk
Messages : 201
Inscription : 11 janv. 2009, 18:34
Contact :

Re: Tarifs trop élevés ?

Message non lu par nesk » 21 oct. 2011, 17:18

Et vous avez bien raison, et merci de nous faire part de votre expérience très intéressante :)

Je répondrai plus longuement à vos précédents messages (une correction sur le feu, moi aussi).
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Tarifs trop élevés ?

Message non lu par ann65 » 21 oct. 2011, 17:32

Ma plus grande réserve par rapport au statut des AE, c'est bien cette histoire de plafond annuel.
Il vous condamne à être des gagne-petit. :(

Vos clients SAVENT que vous êtes AE (puisque vous ne leur facturez pas la TVA). Et évidemment, ils savent aussi que vos cotisations sont moindres par rapport à un TNS classique... et que vous pouvez donc vous permettre des tarifs plus bas, sous réserve que vous ne dépassiez pas les 32 000 euros de CA.

Et je pense que vos clients en profitent tout simplement. :? :? :?

Comment développer votre activité dans ces conditions, sauf à augmenter de façon très significative vos tarifs ?
Vos clients fidèles habitués à payer 1 000 euros une prestation, seront-ils prêts à payer 1 300 euros la même prestation ? J'en doute....
PYLG
Messages : 50
Inscription : 17 avr. 2005, 01:26
Contact :

Re: Tarifs trop élevés ?

Message non lu par PYLG » 21 oct. 2011, 23:25

Les gens essayent toujours de faire baisser les prix... Donc, si ti estimes que ton travail vaut 300 €, propose leur 400 !
Duc
Messages : 231
Inscription : 16 juin 2003, 18:03
Localisation : ailleurs, forcément
Contact :

Re: Tarifs trop élevés ?

Message non lu par Duc » 22 oct. 2011, 01:00

Pour ce qui est du statut d'auto-entrepreneur, la question n'est sans doute pas de valider "des trimestres", mais plutôt des trimestres de tel ou tel montant… Sinon, le minimum vieillesse fera l'affaire.
Quant aux 32 000 €, c'est bien un chiffre d'affaires et non pas un revenu. En déduire donc les charges sociales et entrepreneuriales avant de diviser par 12 pour voir ce que ça peut représenter.
Et, oui, il y a bien distorsion de concurrence entre indépendants et auto-entrepreneurs. Facturer la même prestation avec 20 ou 50 % de charges ne revient pas au même. Ce qui explique par exemple les problèmes de nombreux petits artisans, confontés eux aussi à une concurrence sauvage. C'est un peu comme si les agences d'intérim ne payaient pas les mêmes charges que les autres entreprises!
Le problème ne nait pas des auto-entrepreneurs mais bien des abrutis qui ont inventé ce système poudre aux yeux, cache-misère social et économique.
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 531
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Re: Tarifs trop élevés ?

Message non lu par PascalSR » 27 oct. 2011, 04:02

Pour ma part, ce qui me semble crucial dans le statut d'autoentrepreneur, c'est qu'il faut savoir se vendre, en plus de la nécessité de s'adresser aux vrais clients potentiels. Le reste, pour un début, je m'en accommode sans problème. Et pour le plafond, ça n'est pas vraiment un souci ; s'il faut changer de statut en cours d'année et faire appel à un comptable, pas de problème. Je dirais même, au contraire, vive la réussite de ma petite entreprise, qui se fait fi de la crise !

Le fait est que si on en est venu à œuvrer en tant que tâcheron de la chose écrite, ce n'est pas un hasard. Les correcteurs n'ont pas toujours le bagout ni l'audace d'aller au devant des gens et de se faire valoir.

Ce n'est pas le caractère de tout le monde et il faut à certains se faire violence pour y parvenir. Mais la faim justifie les moyens. Disons que la crise a au moins ceci de bon, qu'elle oblige certains à faire du développement personnel.


Ne voyez pas dans mes paroles un jugement dénigreur ou des commentaires négatifs, mon intervention fait essentiellement appel à mon expérience propre. C'est juste qu'il me semble ne pas être seul dans ce cas-là…
Ces technologies fabriquent une société qui détruit ce qui permet une vie décente.
Sous nos yeux, on voit le monde plonger dans le libéralisme.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Tarifs trop élevés ?

Message non lu par ann65 » 27 oct. 2011, 19:37

PascalSR a écrit :Pour ma part, ce qui me semble crucial dans le statut d'autoentrepreneur, c'est qu'il faut savoir se vendre, en plus de la nécessité de s'adresser aux vrais clients potentiels.
(...)
Le fait est que si on en est venu à œuvrer en tant que tâcheron de la chose écrite, ce n'est pas un hasard. Les correcteurs n'ont pas toujours le bagout ni l'audace d'aller au devant des gens et de se faire valoir.

Ce n'est pas le caractère de tout le monde et il faut à certains se faire violence pour y parvenir. Mais la faim justifie les moyens. Disons que la crise a au moins ceci de bon, qu'elle oblige certains à faire du développement personnel.
Mais négocier avec un client le tarif d'une prestation payée en honoraires ou négocier un salaire avec un potentiel employeur c'est la même chose !
Dans les deux cas, on se vend ! On vend notre savoir-faire et notre expérience.

Je trouve même qu'il est plus facile de négocier avec un client qu'avec un employeur. Peut-être parce que ni l'un ni l'autre des négociateurs ne s'engage sur le long terme.
Le seul engagement est sur la mission dont on négocie le prix.

J'étais très nulle quand il s'agissait de négocier mes salaires, toujours en train de m'excuser de coûter trop cher et je me suis découverte une redoutable négociatrice. C'est peut-être l'âge aussi !

Le reste, pour un début, je m'en accommode sans problème. Et pour le plafond, ça n'est pas vraiment un souci ; s'il faut changer de statut en cours d'année et faire appel à un comptable, pas de problème. Je dirais même, au contraire, vive la réussite de ma petite entreprise, qui se fait fi de la crise !
Cela ne pose aucun problème... à condition que ce changement de statut ait été anticipé.
En passant du statut d'AE à celui de TNS les cotisations de l'entrepreneur passent de 20 à plus de 40 %... Il faut donc avoir bien calculé son tarif AVANT...
Tu ne peux pas augmenter tes tarifs de 20% avec des clients fidèles. Tu continues donc à vendre ta journée au même prix (bas) et tu te retrouves nécessairement avec 20% de revenus en moins, donc Gros Jean comme devant.

Ne voyez pas dans mes paroles un jugement dénigreur ou des commentaires négatifs, mon intervention fait essentiellement appel à mon expérience propre. C'est juste qu'il me semble ne pas être seul dans ce cas-là…
Il ne faut pas avoir honte de dire ce que nous valons, en tous cas largement au moins deux ou trois fois le SMIC !
Si vos clients veulent de la qualité, ils doivent savoir que la qualité se paie.
Et si vous ne leur dites pas, personne ne le dira à votre place.
Comme le boulanger qui vend sa baguette tradition 1,20 euro... plus chère que la baguette industrielle à 0.80 euro vendue au supermarché.

Si vous vous vendez "pas chers", vous serez considérés comme des "mauvais".
Ma réponse quand on me propose de tarifs dérisoires ; "ce que vous me demandez, à ce prix là, moi je ne sais pas faire". Et je vous assure que mes prospect sont bien emmerdés quand je réponds cela... Et on peut alors discuter d'égal à égal.
CathyBerberian
Messages : 120
Inscription : 05 oct. 2011, 20:59
Contact :

Re: Tarifs trop élevés ?

Message non lu par CathyBerberian » 11 nov. 2011, 19:58

J'en reviens à la question du début posée par Lila. (Pour le sujet AE il y a déjà un sujet me semble-t-il.)

Je suis entièrement d'accord avec Catherine75. Non ce n'est pas trop cher, c'est excessivement trop bas. Ce n'est pas viable de travailler à ce tarif là.

Mais surtout je me demande qui sont ces clients qui trouvent ça encore trop cher.
Correcteur
Messages : 8
Inscription : 11 mai 2011, 11:32
Contact :

Re: Tarifs trop élevés ?

Message non lu par Correcteur » 12 nov. 2011, 14:59

Pour vous répondre CathyBerberian, ce sont des particuliers (étudiants ou non), ainsi que des professionnels. Les personnes se plaignent continuellement. Elles négocient sans cesse. Je suis consciente que cela fait partie du quotidien de tout entrepreneur, mais à ce point là... Voici les messages que je reçois : "Allez, s'il vous plaît, faites un effort" ou " C'EST TROP CHER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!"
En plus, dans la plupart des cas, leur niveau d'expression écrite est catastrophique !!!
Pointilleuse

Re: Tarifs trop élevés ?

Message non lu par Pointilleuse » 14 nov. 2011, 15:19

Correcteur a écrit :Pour vous répondre CathyBerberian, ce sont des particuliers (étudiants ou non), ainsi que des professionnels. Les personnes se plaignent continuellement. Elles négocient sans cesse. Je suis consciente que cela fait partie du quotidien de tout entrepreneur, mais à ce point là... Voici les messages que je reçois : "Allez, s'il vous plaît, faites un effort" ou " C'EST TROP CHER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!"
En plus, dans la plupart des cas, leur niveau d'expression écrite est catastrophique !!!
J'ai eu un client comme ça dernièrement, qui insistait pour que je corrige un roman entier de 500 000 signes environ pour une centaine d'euros, sous prétexte qu'il n'était pas une entreprise...

Résultat, devant mon refus, il a directement envoyé son manuscrit à des éditeurs... en m'écrivant pour me signaler que je lui avais précisé que la publication après correction n'était pas garantie, et que les éditeurs corrigeaient eux-mêmes, de toute façon.

Donc, il n'y a rien à faire, si les clients potentiels ne veulent pas investir dans la correction, ils n'investiront pas. Autant se faire plaisir en corrigeant pour des clients sympathiques et en laissant les autres de côté (c'est un gain d'énergie !).
Correcteur
Messages : 8
Inscription : 11 mai 2011, 11:32
Contact :

Re: Tarifs trop élevés ?

Message non lu par Correcteur » 14 nov. 2011, 17:41

Certaines personnes sont même horrifiées lorsque je leur demande une majoration pour un travail effectué le dimanche...
Yourghostwriter
Messages : 1
Inscription : 14 nov. 2011, 17:30
Contact :

Re: Tarifs trop élevés ?

Message non lu par Yourghostwriter » 14 nov. 2011, 17:49

Bonjour,

Je viens de m'inscrire sur le forum, et après avoir parcouru ce sujet, je suis soulagé (bien que ce soit une maigre consolation...) de voir que je ne suis pas le seul dans ce cas!

Je suis tout à fait d'accord avec la dernière remarque, certains clients sont choqués de devoir payer plus pour un dimanche ou un jour férié...

Cette équation entre "tarifs tirés vers le bas" et " juste rémunération d'un travail de qualité" est vraiment difficile à résoudre... :(
nesk
Messages : 201
Inscription : 11 janv. 2009, 18:34
Contact :

Re: Tarifs trop élevés ?

Message non lu par nesk » 14 nov. 2011, 18:00

Certes, mais leur céder, c'est la meilleure façon d'autoriser ce système et de le pérenniser.

Cent euros pour 500 000 signes, c'est du vol, il n'y a pas trente-six solutions : il faut refuser le travail. Car oui, il y a des éditeurs qui, Dieu merci, facturent plus que cela, nettement plus que cela. De huit à vingt fois plus. Ils existent ; il faut prospecter, certes, mais ils existent.

Plus les correcteurs refuseront de descendre dans des prix aussi dérisoires, plus les mauvais payeurs seront obligés de s'aligner, car ils ne trouveront, enfin, pas moins cher ailleurs.
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »