devenir traducteur ou et comment?

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
eros2937

devenir traducteur ou et comment?

Message non lu par eros2937 » 30 oct. 2011, 16:15

bonjour
voila .j ai contacte un journaliste italienne qui avait ecrit un livre qui n a jamais edite publie autrement qu en italien.je lui ai propose la traduction mais n a pas l argent necessaire pour une traduction en francais et qu elle l avait publie sans editeur.
Pour ma part ayant vecu et parlant couramment italien je desirerais devenir traducteur de livre etc ... de l italien au francais et francais a l italien.

ou m adresser pour le devenir et que l on me confie ce travail?et quelle remuneration demander?

merci car je ne vis que pour l italie et l italien et je veux devenir traducteur
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 531
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Re: devenir traducteur ou et comment?

Message non lu par PascalSR » 04 nov. 2011, 08:59

Ciao Eros,

Mi dispiace. Penso che non è veramente rilevante venire qui a cherchiare informazioni per fare il traduttore. Primo, perché non c'é un sacro-santo percorso per ottenere la laude nel esercizio della traduzione. E secondo, perché devi essere consapevole della natura approssimativa della sintassi tua e della struttura del' tua spiegazione.

Poci anni fa, la mia ragazza non era riuscita a ottenere il diploma del CAPES per divenire professoressa d'italiano con statuto titolare, benché fosse bravissima.

Ma qualche volta, essere portato non basta… Mi dispiace…

Ciao.
Ces technologies fabriquent une société qui détruit ce qui permet une vie décente.
Sous nos yeux, on voit le monde plonger dans le libéralisme.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: devenir traducteur ou et comment?

Message non lu par ann65 » 04 nov. 2011, 16:35

PascalSR a écrit :Ciao Eros,

Mi dispiace. Penso che non è veramente rilevante venire qui a cherchiare informazioni per fare il traduttore. Primo, perché non c'é un sacro-santo percorso per ottenere la laude nel esercizio della traduzione. E secondo, perché devi essere consapevole della natura approssimativa della sintassi tua e della struttura del' tua spiegazione.

Poci anni fa, la mia ragazza non era riuscita a ottenere il diploma del CAPES per divenire professoressa d'italiano con statuto titolare, benché fosse bravissima.

Ma qualche volta, essere portato non basta… Mi dispiace…

Ciao.
Pascal, tu t'es un peu emmêlé les pinceaux dans les H...
Si cerca en italien, non si "cherchia.
Et "pochi" è più giusto...
Enfin, il me semble que "diventare" est la traduction exacte de devenir..

Mais, sur la forme, tu as raison, on ne s'improvise pas traducteur...
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 531
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Re: devenir traducteur ou et comment?

Message non lu par PascalSR » 06 nov. 2011, 16:35

Merci pour les corrections et remarques, Anne.

Je n'ai pas essayé de m'improviser italophone émérite, traducteur ni donneur de leçon ; le fait est que je n'ai jamais appris l'italien sur un banc de classe ni dans des livres de grammaire et de conjugaison.

Je voulais vraiment aider Eros en lui écrivant dans sa langue natale et lui faire comprendre que sans des connaissances très étendues, une parfaite maîtrise des deux langues et, idéalement, un diplôme sanctionnant de longues études linguistiques et littéraires, il était sans nul doute très difficile de devenir traducteur.

Personnellement, je ne suis qu'un amateur en langue italienne. Et je ne comptais pas être considéré autrement que comme tel. Mais le fait est que mon exigence naturelle m'a poussé à m'exprimer le plus correctement possible dans la langue de Dante.

Par ailleurs, je souhaiterais également qu'Eros ne considère pas à la suite de cette réponse un peu sèche que les Français du forum de Categorynet sont des imbus hautains et cassants.

Notre souci principal est d'aider et de renseigner au mieux en fonction de nos capacités et connaissances. Tout le reste n'a finalement que très peu d'importance.
Ces technologies fabriquent une société qui détruit ce qui permet une vie décente.
Sous nos yeux, on voit le monde plonger dans le libéralisme.
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »