Retour à la ligne

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
Loukoumounette

Retour à la ligne

Message non lu par Loukoumounette » 11 mars 2012, 18:19

Bonjour,

Je voulais savoir quel était le signe de correction à utiliser pour faire un saut de ligne.

J'hésite à utiliser le signe de l'alinéa. J'avais également pensé au blanc à augmenter mais je ne pense pas que cela soit correct.

J'ai recherché dans mes cours du CEC et dans les corrections des devoirs et je n'ai pas trouvé la réponse à cette question.

Je vous remercie d'avance pour vos réponses.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Retour à la ligne

Message non lu par coco47 » 12 mars 2012, 03:09

Loukoumounette a écrit :Je voulais savoir quel était le signe de correction à utiliser pour faire un saut de ligne.
J'hésite à utiliser le signe de l'alinéa. J'avais également pensé au blanc à augmenter mais je ne pense pas que cela soit correct.
J'ai recherché dans mes cours du CEC et dans les corrections des devoirs et je n'ai pas trouvé la réponse à cette question.
Qu'entendez-vous par « faire un saut de ligne » ? Cela m'intéresse, parce que je n'ai pas utilisé les signes de correction depuis disons quinze ans. Il arrive encore qu'on en ait besoin ?
Loukoumounette

Re: Retour à la ligne

Message non lu par Loukoumounette » 12 mars 2012, 09:12

Cela concerne le devoir 10 du CEC. Nous devons utiliser les signes de corrections pour un texte de 8 pages. Le texte est construit avec des alinéas et à certains endroits l'auteur a fait des sauts de ligne. C'est à dire qu'il a laissé deux ou trois lignes vides entre deux paragraphes. Dans mon premier message, j'ai utilisé ces "sauts de lignes". Je ne sais pas si c'est bien clair comme explication.

Je ne sais pas si ce signe existe mais je trouve que dans le devoir nous en avons besoin pour la présentation du texte.
Brygytte
Messages : 20
Inscription : 02 juin 2009, 13:06
Contact :

Re: Retour à la ligne

Message non lu par Brygytte » 12 mars 2012, 09:55

Bonjour,
Je pense que j'utiliserais le signe d'alinea autant de fois que de lignes à créer.
nesk
Messages : 201
Inscription : 11 janv. 2009, 18:34
Contact :

Re: Retour à la ligne

Message non lu par nesk » 12 mars 2012, 13:04

Moi, très bêtement, quand je ne sais pas avec quel signe mentionner une correction, je l'explicite : par exemple, dans le cas présent, je mettrais le signe pour augmenter l'espace entre les lignes, en expliquant en marge "faire x sauts de lignes".

Bon, j'ai conscience que cela ne vous aide pas, Loukoumounette, puisque c'est pour un devoir :/ En tout cas, dans mon travail, je procède souvent ainsi, et je n'ai jamais eu de problèmes avec les éditeurs et maquettistes.

Pour répondre à coco47 : oh oui, les signes de correction sont encore largement utilisés, à tel point que je pensais que c'était la méthode la plus répandue ! Il se trouve que les clients avec lesquels je travaille fonctionnent tous ainsi : ils me fournissent le fichier PDF de l'ouvrage, mis en pages, donc, que j'imprime et que je corrige sur papier, en marge. Inutile de vous dire que mon budget stylos rouges et papier est assez conséquent !

Comment travaillez-vous, coco47 ?
Loukoumounette

Re: Retour à la ligne

Message non lu par Loukoumounette » 12 mars 2012, 16:13

Merci beaucoup pour vos précisions. Je pense mettre une petite indication dans la marge en plus de mon signe de correction. J'espère que dans le corrigé ils m'indiqueront le signe approprié.

Je vous tiens au courant si j'ai plus de précisions dans la correction de mon devoir.
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Retour à la ligne

Message non lu par coco47 » 13 mars 2012, 03:38

nesk a écrit :Pour répondre à coco47 : oh oui, les signes de correction sont encore largement utilisés, à tel point que je pensais que c'était la méthode la plus répandue ! Il se trouve que les clients avec lesquels je travaille fonctionnent tous ainsi : ils me fournissent le fichier PDF de l'ouvrage, mis en pages, donc, que j'imprime et que je corrige sur papier, en marge.
Comment travaillez-vous, coco47 ?
Dans la presse quotidienne ou périodique, j'ai, depuis les années 1990, toujours travaillé « sur écran ». Je modifiais le texte comme j'estimais devoir le faire et il partait à la maquette. En cas de doute ou de difficulté, je consultais le rédacteur ou le 1er SR. N'oublions pas qu'en presse le journaliste ne voit son papier corrigé que quand le journal ou le magazine est imprimé ! Du moins c'est ce que j'ai constaté pendant des décennies.
Maintenant que je travaille à domicile sur des textes d'auteurs, je corrige le texte sur Word. J'utilise rarement la fonction « Suivi des modifications », que Word rend sans cesse plus complexe (sur Word 2011, c'est une véritable usine à gaz !). Je colore en rouge les mots que je supprime ou remplace et je les rature. Je colore en rouge les mots qui viennent en ajout ou en remplacement. Au besoin, j'intercale entre parenthèses et en bleu une remarque explicative. Enfin, en cas de gros problème, je rédige tout au début du texte une note détaillée. Le « client » a tous les éléments en main et il peut en outre mettre en parallèle le texte corrigé par mes soins et l'original qu'il m'a soumis.
Du coup, j'ai un peu oublié les signes de correction. Néanmoins, je crois que, devant votre problème, j'utiliserais autant de fois que nécessaire le signe « ajout d'une ligne de blanc », c'est-à-dire un large trait horizontal barré au début de deux très courts traits verticaux. Mais il existe tant de lectures des signes de correction !
nesk
Messages : 201
Inscription : 11 janv. 2009, 18:34
Contact :

Re: Retour à la ligne

Message non lu par nesk » 13 mars 2012, 10:20

Je travaille également sur écran, comme vous coco47, sur Word. Je n'utilise pas non plus le suivi des modifications : j'aime à passer ProLexis une fois, à la toute fin de ma correction, juste avant l'envoi, car je ne suis pas à l'abri d'avoir oublié deux ou trois coquilles, qu'il m'aide à débusquer. Et ProLexis et le suivi des modifications ne s'aiment pas, mais alors pas du tout, du tout :lol:

Mais je travaille régulièrement avec les mêmes éditeurs : je sais ce qu'ils attendent, et ils savent comment je corrige, donc j'ai carte blanche pour réécrire si besoin est (en général, il s'agit d'enlever une répétition, changer un adverbe ou rajouter une virgule, rien de bien méchant, d'autant qu'il s'agit de guides), sans avoir à utiliser le suivi. Je surligne juste de temps à autre lorsque j'estime que l'auteur et/ou l'éditeur doit vérifier et valider (ou pas) ma correction.

C'est intéressant de prendre connaissance des différentes méthodes de chacun, que ce soit sur papier ou sur écran :) Je crois qu'il y a autant de méthodes... que d'interprétations des signes de correction :D
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Retour à la ligne

Message non lu par ann65 » 13 mars 2012, 12:39

nesk a écrit : j'ai carte blanche pour réécrire si besoin est (en général, il s'agit d'enlever une répétition, changer un adverbe ou rajouter une virgule, rien de bien méchant, d'autant qu'il s'agit de guides), sans avoir à utiliser le suivi.
Pourquoi rajouter ?
Ajouter une virgule n'aurait pas suffi ? :wink:
nesk
Messages : 201
Inscription : 11 janv. 2009, 18:34
Contact :

Re: Retour à la ligne

Message non lu par nesk » 13 mars 2012, 13:26

Ah non, non, je parlais bien d'une virgule enlevée à rajouter... bien sûr...

... :lol: :lol:

(Je veillerai à ne plus la faire, celle-là :wink: )
prof
Messages : 542
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: Retour à la ligne

Message non lu par prof » 13 mars 2012, 15:39

Loukoumounette a écrit : Je voulais savoir quel était le signe de correction à utiliser pour faire un saut de ligne. J'hésite à utiliser le signe de l'alinéa. J'avais également pensé au blanc à augmenter mais je ne pense pas que cela soit correct.
Bonjour !
.....J'utilise les termes ‹ à la ligne › et ‹ ligne blanche ›, correspondant l'un et l'autre à la frappe de la touche ‹ Entrée ›.
.....Sur papier, c'est le crochet ouvrant ( [suite à rejeter à la ligne) qui indique au corrigeur où faire le geste.
.....Pour lui demander de placer une ligne blanche entre les paragraphes, il suffit de tracer entre les lignes composées un long trait horizontal barré à droite de deux petits traits verticaux :
...................................................————————————————||——
• Dans une bulle au bout de ce trait, le correcteur peut noter le nombre de lignes blanches souhaitées, par exemple :
...................................................————————————————||——(3 l.)
• Un trait horizontal formant créneau peut conjuguer la demande de retour à la ligne et celle de ligne blanche.

.....Sur écran (Windows XP, Word 2003), je place une ou plusieurs fois, à l'endroit voulu, le caractère ▼ (Alt·31) éventuellement surligné de vert. Si le retour à la ligne doit se faire à l'intérieur d'un paragraphe (Maj·Entrée), je tape ◙ (Alt·10).
.....Cordialement.
Dernière modification par prof le 13 mars 2012, 22:13, modifié 1 fois.
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Retour à la ligne

Message non lu par Catherine_75 » 13 mars 2012, 17:01

nesk a écrit :Ah non, non, je parlais bien d'une virgule enlevée à rajouter... bien sûr...

... :lol: :lol:

(Je veillerai à ne plus la faire, celle-là :wink: )
Euh… Y a un truc que je ne pige pas… Ann a raison : "ajouter une virgule" suffit amplement, sauf s'il s'agit d'en rajouter une (pour qu'il y en ait deux)…
nesk
Messages : 201
Inscription : 11 janv. 2009, 18:34
Contact :

Re: Retour à la ligne

Message non lu par nesk » 13 mars 2012, 18:07

Catherine_75 a écrit :
nesk a écrit :Ah non, non, je parlais bien d'une virgule enlevée à rajouter... bien sûr...

... :lol: :lol:

(Je veillerai à ne plus la faire, celle-là :wink: )
Euh… Y a un truc que je ne pige pas… Ann a raison : "ajouter une virgule" suffit amplement, sauf s'il s'agit d'en rajouter une (pour qu'il y en ait deux)…
Je blaguais, Catherine : j'essayais de faire croire que j'avais choisi le verbe "rajouter" au lieu de "ajouter" à bon escient :wink:
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Retour à la ligne

Message non lu par coco47 » 14 mars 2012, 03:09

prof a écrit :.....Pour lui demander de placer une ligne blanche entre les paragraphes, il suffit de tracer entre les lignes composées un long trait horizontal barré à droite de deux petits traits verticaux :
...................................................————————————————||——
• Dans une bulle au bout de ce trait, le correcteur peut noter le nombre de lignes blanches souhaitées, par exemple :
...................................................————————————————||——(3 l.)
Pour moi, c'est parfait, Prof !
Et je me dis que ma vieille mémoire ne me trahissait pas trop quand j'évoquais le signe « ajout d'une ligne de blanc », c'est-à-dire un large trait horizontal barré au début de deux très courts traits verticaux. (Je disais « au début » parce que j'imaginais une correction dans la marge gauche.) Mais la mémoire m'est encore mieux revenue quand j'ai lu votre (3 l.) C'est bien ainsi que je pratiquais jadis…
coco47
Messages : 1037
Inscription : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Re: Retour à la ligne

Message non lu par coco47 » 14 mars 2012, 03:17

ann65 a écrit :
nesk a écrit : j'ai carte blanche pour réécrire si besoin est (en général, il s'agit d'enlever une répétition, changer un adverbe ou rajouter une virgule, rien de bien méchant, d'autant qu'il s'agit de guides), sans avoir à utiliser le suivi.
Pourquoi rajouter ?
Ajouter une virgule n'aurait pas suffi ? :wink:
Bien vu Ann ! Mais qu'elle est courante, cette faute ! En ces temps de discours électoraux, écoutez : il n'y a pas un seul discoureur qui ne dise « rajouter », même le prétendument lettré Bayrou. C'est comme tous ces gens qui « rentrent » dans des endroits dont ils ne sont pas préalablement sortis puisqu'ils n'y ont jamais mis les pieds. Ils rentrent dans l'histoire, ils rentrent dans les affaires, ils rentrent sur le terrain (les footballeurs remplaçants qui entrent en cours de match).
Mais pour moi, totale licence pour le langage familier : j'vais lui rentrer d'dans, je voudrais bien rentrer dans mes sous, et le si expressif ne pas en rajouter, où le r redondant traduit parfaitement l'excès que l'on veut dénoncer.
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »