Éditions ETAI : qu'en pensez-vous ?

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
La vraie Gavroche
Messages : 27
Inscription : 28 déc. 2010, 15:45
Contact :

Éditions ETAI : qu'en pensez-vous ?

Message non lu par La vraie Gavroche » 28 mars 2013, 10:07

Bonjour à tous,

Cette maison d'édition vient de me contacter pour me confier des corrections. A un prix quelque peu "bas de plancher".

Quelqu'un a t-il déjà travaillé pour elle ?

Merci de me donner vos avis éclairés...
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Éditions ETAI : qu'en pensez-vous ?

Message non lu par Catherine_75 » 30 mars 2013, 14:33

Bonjour,

Comme personne ne vous a répondu, je me lance. Je n'ai pas, personnellement, travaillé pour cette maison d'édition. Mais je connais une correctrice qui l'a fait (et qui le fait encore, je crois, occasionnellement).
D'après ses dires, ils sont corrects, hormis les tarifs à ras des pâquerettes… ce qui est déjà une raison largement suffisante pour refuser leur proposition.

Catherine
prof
Messages : 526
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: Éditions ETAI : qu'en pensez-vous ?

Message non lu par prof » 30 mars 2013, 15:01

     « Bas de plancher », « à ras des pâquerettes »...
     Que d'euphémismes !
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Éditions ETAI : qu'en pensez-vous ?

Message non lu par Catherine_75 » 30 mars 2013, 15:36

prof a écrit :     « Bas de plancher », « à ras des pâquerettes »...
     Que d'euphémismes !
Ah bon ? Il ne me semble pas que ces expressions atténuent l'idée que cet éditeur paie mal. C'est dire la même chose de façon plus imagée.
prof
Messages : 526
Inscription : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: Éditions ETAI : qu'en pensez-vous ?

Message non lu par prof » 30 mars 2013, 15:40

Catherine_75 a écrit :C'est dire la même chose de façon plus imagée.
     Serait-il si vulgaire de parler chiffres ?
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Éditions ETAI : qu'en pensez-vous ?

Message non lu par Catherine_75 » 30 mars 2013, 15:52

prof a écrit :
Catherine_75 a écrit :C'est dire la même chose de façon plus imagée.
     Serait-il si vulgaire de parler chiffres ?
Non, mais je ne les connais pas ! Je peux me renseigner, et la vraie Gavroche peut, elle, dire ce qu'on lui a proposé.
Fanhun
Messages : 2
Inscription : 04 avr. 2013, 17:56
Contact :

Re: Éditions ETAI : qu'en pensez-vous ?

Message non lu par Fanhun » 04 avr. 2013, 17:59

11,45 € pour 12 000 signes en prépa
11,45 € pour 15 000 signes sur épreuves

Ras des pâquerettes oui, mais il y a pire (même s'il y a beaucoup, beaucoup mieux...). Et ETAI est une édition "fidèle", qui publie beaucoup, donc qui donne du travail très régulier à ses correcteurs.

La régularité dans le travail, aujourd'hui, c'est presque un luxe...
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Éditions ETAI : qu'en pensez-vous ?

Message non lu par Catherine_75 » 04 avr. 2013, 23:45

Fanhun a écrit :11,45 € pour 12 000 signes en prépa
11,45 € pour 15 000 signes sur épreuves

Ras des pâquerettes oui, mais il y a pire (même s'il y a beaucoup, beaucoup mieux...). Et ETAI est une édition "fidèle", qui publie beaucoup, donc qui donne du travail très régulier à ses correcteurs.

La régularité dans le travail, aujourd'hui, c'est presque un luxe...
En salaire, il y a effectivement parfois plus bas. Mais sur facture — car je sais que c'est sur facture — difficile de faire pire… Et quand je dis « de l'heure », je suis gentille : personnellement, et je ne suis pas spécialement lente, je ne peux pas traiter 12 000 signes en une heure si je veux faire une préparation de copie de qualité. De plus, ETAI édite des livres techniques, ce qui nécessite un travail plus pointu, donc forcément plus long. On admet communément qu'on peut traiter 6 000 signes de l'heure en prépa pour un ouvrage technique, et 8 000 signes pour un ouvrage plus généraliste.
Mais, bon… admettons que ce soit possible en travaillant très vite, et sans faire aucune vérification des informations (ce qui me semble incompatible avec une bonne prépa).
Faisons un calcul rapide : 11,45 € – 20 % de charges (si l'on est auto-entrepreneur) = 9,16 €, ce qui est en-dessous du Smic (pour rappel, le Smic horaire est de 9,43 €).
Mais il ne faut pas oublier que travailler au Smic donne droit à des congés payés, une couverture santé et retraite correcte et permet de toucher des allocations chômage en cas de licenciement.
Rien de tout ça avec les 9,16 € horaires de l'auto-entrepreneur… Ce qui, grosso modo, oblige à diviser par deux ce fabuleux taux horaire, et cela nous mène à environ 4,60 €. À condition, toutefois, d'être capable de traiter 15 000 signes en une heure. Si l'on n'a pas la rapidité requise, on peut tomber à 3 €, voire 2,30 €… À quand des éditeurs qui demanderont du bénévolat aux correcteurs ? (Je sais, il y en a.)
Vous estimez qu'avoir la « chance » de travailler régulièrement pour un tel éditeur, c'est du « luxe » ?
Moi, j'appelle cela de l'esclavagisme.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Éditions ETAI : qu'en pensez-vous ?

Message non lu par ann65 » 05 avr. 2013, 15:46

Catherine_75 a écrit : Faisons un calcul rapide : 11,45 € – 20 % de charges (si l'on est auto-entrepreneur) = 9,16 €, ce qui est en-dessous du Smic (pour rappel, le Smic horaire est de 9,43 €).
Mais il ne faut pas oublier que travailler au Smic donne droit à des congés payés, une couverture santé et retraite correcte et permet de toucher des allocations chômage en cas de licenciement.
Rien de tout ça avec les 9,16 € horaires de l'auto-entrepreneur… Ce qui, grosso modo, oblige à diviser par deux ce fabuleux taux horaire, et cela nous mène à environ 4,60 €. À condition, toutefois, d'être capable de traiter 15 000 signes en une heure. Si l'on n'a pas la rapidité requise, on peut tomber à 3 €, voire 2,30 €… À quand des éditeurs qui demanderont du bénévolat aux correcteurs ? (Je sais, il y en a.)
Vous estimez qu'avoir la « chance » de travailler régulièrement pour un tel éditeur, c'est du « luxe » ?
Moi, j'appelle cela de l'esclavagisme.
Merci pour ce calcul. Je souscris à ta conclusion Catherine et je fais donc remonter le post.

Pour rappel, à Paris les femmes de ménage demandent à être payées 11 à 12 euros nets de l'heure (+ les cotisations sociales évidemment).
Certes, il est moins passionnant de laver les vitres que de corriger des textes. Mais bon...
Charlù
Messages : 3
Inscription : 07 sept. 2012, 08:59
Contact :

Re: Éditions ETAI : qu'en pensez-vous ?

Message non lu par Charlù » 05 avr. 2013, 16:37

Bonjour,

J'ai moi aussi reçu cette proposition. Dans la mesure où il n'était pas précisé si les tarifs devaient s'entendre en brut, net, hors taxes ou TTC, je leur ai posé la question. La réponse a été la suivante : « Nos tarifs sont nets. »
Je leur ai donc répondu que, si je décidais de travailler pour eux, j'étais en droit d'espérer une fiche de paie à la fin du mois.
J'attends maintenant la réponse.
CathyBerberian
Messages : 120
Inscription : 05 oct. 2011, 20:59
Contact :

Re: Éditions ETAI : qu'en pensez-vous ?

Message non lu par CathyBerberian » 14 mai 2013, 13:25

Bonjour à tous,

Un sujet très intéressant, notamment grâce au rappel de calculs de Catherine pour les AE.
Je partage aussi son avis sur le nombre de signes que l'on peut traiter à l'heure si l'on fait le boulot correctement.

Catherine, est-il indiscret de te demander quel le minimum horaire que tu acceptes en salaire ?
duplex
Messages : 103
Inscription : 30 oct. 2005, 12:01
Contact :

Re: Éditions ETAI : qu'en pensez-vous ?

Message non lu par duplex » 14 mai 2013, 16:36

CathyBerberian a écrit :
Un sujet très intéressant, notamment grâce au rappel de calculs de Catherine pour les AE.
Sauf que Catherine a sans doute répondu trop vite et compare un revenu net en AE à un Smic brut. Il est encore loin le jour où le Smic horaire net sera à 9,43 €...
Mais AE ou non, le tarif proposé est vraiment bas. Faut-il rappeler qu'un auto-entrepreneur est un chef d'entreprise ? Une entreprise qu'il doit faire tourner. C'est donc bien à lui de fixer des tarifs qui lui permettent de vivre de son travail.
Avatar de l’utilisateur
loony
Messages : 273
Inscription : 02 mars 2010, 14:30
Contact :

Re: Éditions ETAI : qu'en pensez-vous ?

Message non lu par loony » 16 mai 2013, 14:40

Bonjour,

J'ai eu un rdv chez un prestataire de Pôle emploi pour la création d'entreprise. Comme la conseillère me questionnait sur les prestations d'un correcteur, je l'ai dirigée vers un site internet d'une correctrice (sur lequel je suis tombée par hasard). Je vous passe les détails sur son jugement quant à l'ergonomie et l'esthétique du site, pour en venir à l'essentiel : elle a été presque choquée par les tarifs en vigueur. Elle les a trouvés très bas ! (Sans dec', me direz-vous).

La correctrice pro en question applique un tarif de base de 20 euros H.T./heure. (elle n'est pas AE).
La formatrice était perplexe, m'a regardée avec des yeux ronds en me lâchant un "c'est même pas le tarif d'une femme de ménage !" (Catherine j'ai pensé à toi ;))

Je ne sais pas à quoi elle s'attendait, si elle s'imaginait qu'un correcteur en TAD gagne 3000 euros par mois, mais c'est une réaction spontanée qui révèle le problème, encore et toujours ! :shock:
Catherine_75
Messages : 698
Inscription : 06 févr. 2008, 19:21
Contact :

Re: Éditions ETAI : qu'en pensez-vous ?

Message non lu par Catherine_75 » 27 mai 2013, 12:15

CathyBerberian a écrit : Catherine, est-il indiscret de te demander quel le minimum horaire que tu acceptes en salaire ?
Le salaire horaire minimum que j'ai perçu est d'un peu plus de 12 euros.
Actuellement, les deux principales sociétés pour lesquelles je travaille me paient 15 euros/l'heure pour l'une (communication) et 22 euros/l'heure pour l'autre (presse). Je parle en brut bien entendu.
duplex a écrit :Sauf que Catherine a sans doute répondu trop vite et compare un revenu net en AE à un Smic brut. Il est encore loin le jour où le Smic horaire net sera à 9,43 €...
C'est vrai. Je devais être tellement en colère ce jour-là contre ces sociétés esclavagistes que j'ai involontairement forcé le trait.
Il n'empêche que le calcul est parlant, même si l'on retire 20 % sur le montant du smic pour avoir un salaire net.
Je rappelle en passant qu'un correcteur doit se faire payer bien plus que le smic (voir plus haut).
Ioony a écrit :Je ne sais pas à quoi elle s'attendait, si elle s'imaginait qu'un correcteur en TAD gagne 3000 euros par mois, mais c'est une réaction spontanée qui révèle le problème, encore et toujours !
C'est étonnant de constater que les professionnels de la recherche d'emploi sont à ce point ignorants de la réalité…
Cependant, même s'il est rarissime qu'un correcteur TAD gagne 3 000 euros par mois, il est/serait logique qu'il gagne au moins 2 000 euros, en net.


Il serait intéressant que les personnes qui attendaient une réponse des éditions ETAI nous disent si elles en ont reçu une, et laquelle.
Avatar de l’utilisateur
loony
Messages : 273
Inscription : 02 mars 2010, 14:30
Contact :

Re: Éditions ETAI : qu'en pensez-vous ?

Message non lu par loony » 01 juin 2013, 14:02

Catherine_75 a écrit : Cependant, même s'il est rarissime qu'un correcteur TAD gagne 3 000 euros par mois, il est/serait logique qu'il gagne au moins 2 000 euros, en net.
Oh que oui !!!

Trouvé ce matin, au gré de mes recherches :
http://www.rue89.com/2010/05/26/chez-ha ... ise-152503
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »