salariée et correctrice ?

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
jetrouvepasdepseudo
Messages : 10
Inscription : 24 mars 2006, 10:44
Contact :

salariée et correctrice ?

Message non lu par jetrouvepasdepseudo » 24 mars 2006, 11:14

Bonjour, je suis salariée d'une entreprise et il m'arrive depuis 2 ans environ de corriger des romans pendant mon temps libre et de façon non officielle, suite à une rencontre fortuite. J'aimerais exercer en tant que correctrice de façon moins sporadique, mais les difficultés de ce métier me font peur, je n'ose pas me lancer à 100%. Je me renseigne donc actuellement sur les modalités de création de micro-entreprise en plus de mon emploi de salariée, qui me permettrait de poser un premier orteil dans le milieu sans engendrer de trop gros risques. Mais la première question est celle-ci : je n'ai pas de formation, ni de diplôme de correctrice, je fais ça depuis peu et en amateur, donc serais-je dans l'illégalité si je créais une entreprise à domicile de corrections ? J'aimerais bénéficier de vos conseils, je commence tout juste à penser concrètement à tout ça, je nage donc dans un bon petit flou artistique, je ne sais pas non plus quel est le meilleur statut à adopter, si faire partie du syndicat des correcteurs est obligatoire, bref j'en suis au degré zéro de mes recherches... donc si vous acceptez de m'aider vos conseils seront les bienvenus ! Merci à vous ! :)
Violaine
Messages : 61
Inscription : 12 déc. 2003, 17:46
Contact :

patron et salariée à la fois etc.

Message non lu par Violaine » 24 mars 2006, 11:25

1- Vérifier que ton employeur est d'accord et que tu as le droit d'avoir une activité supplémentaire. Cf. ton contrat de travail.

2- Tu ne souhaites pas t'installer comme médecin mais comme correctrice, donc je ne vois pas pourquoi tu serais dans l'illégalité pc tu n'as pas de diplôme. A toi de voir ensuite si tu as les compétences et l'aplomb nécessaires. C'est tout ce qui compte.

3- Créer une entreprise et être salariée en même temps ? ça je ne suis pas sûre mais je crois que tu as le droit de le faire mais pas plus d'un an et sous certains conditions. Va peut-être voir sur le site de l'agence de la création d'entreprise APCE www.apce.com
jetrouvepasdepseudo
Messages : 10
Inscription : 24 mars 2006, 10:44
Contact :

Message non lu par jetrouvepasdepseudo » 24 mars 2006, 15:04

Bonjour Violaine !
Concernant mon contrat de travail je n'ai je crois qu'une clause de non-concurrence. D'après ce que j'ai trouvé comme infos, on peut être à la fois salarié et créer une entreprise, il y a simplement un seuil de chiffre d'affaires à ne pas franchir. Le délai d'un an à ne pas dépasser serait relatif à la prise d'un congé de création d'entreprise (ou passer en temps partiel). En tout cas c'est ce que j'ai compris... :roll:
Je te remercie pour tes renseignements, maintenant que je suis sûre que l'obtention du diplôme n'est pas obligatoire (légalement en tout cas) je vais pouvoir commencer à y penser vraiment... reste bien entendu à répondre à ta deuxième question : l'aplomb et les compétences ? Disons que si j'avais plus confiance en mes compétences je trouverais l'aplomb nécessaire pour me jeter franchement dans l'aventure... Pour me faire un avis sur mon niveau je pense passer l'examen d'entrée à la formation Formacom, mais si tu as des idées pour m'"auto-tester" je suis preneuse !
Merci encore !
Violaine
Messages : 61
Inscription : 12 déc. 2003, 17:46
Contact :

s'entraîner

Message non lu par Violaine » 24 mars 2006, 17:58

Je n'ai fait que qq petits boulots de correction. Mon truc c'est plutôt la rédaction. Donc pour s'entraîner, je ne sais pas trop. Peut-être t'acheter un code typo et effectivement passer le test formacom. Mais si on te fait déjà confiance, c'est que ton travail doit être bon.
Avatar de l’utilisateur
Lara Croft
Messages : 863
Inscription : 12 févr. 2004, 02:39
Contact :

Message non lu par Lara Croft » 25 mars 2006, 00:56

Bonjour "jetrouvepasdepseudo" ! (moi, parfois je me dis que j'aurais dû faire un vrai brainstorming avant d'opter pour le mien !)
Effectivement, comme le dit Violaine, pas besoin de diplôme. Faire une formation et avoir un diplôme (mais à part Formacom et l'Asfored je crois (?) il ne doit pas y en avoir tant que ça – je parle des formations diplômantes), c'est surtout utile pour le CV et pour avoir des contacts. Toi tu fais déjà des corrections, c'est ce qui importe.
Vu que tu corriges déjà, je ne suis pas sûre que ce soit ce genre de conseils que tu attends, mais bon peut-être que ça peut t'aider :
– Les indispensables : un (plusieurs, encore mieux !) codes typo (en priorité celui de l'Imprimerie nationale) ; Le Bon Usage (de Grévisse), le Dictionnaire des difficultés de la langue française de Larousse (plus normatif que le Grévisse, mais on trouve plus vite qd on a un doute !) ; le dictionnaire d'orthographe de Jouette, les 2 Robert et le Larousse.
– Des idées pour le test d'autoévaluation que tu veux faire : qd tu lis un livre ou un magazine, est-ce que tu ne peux pas t'empêcher de le gribouiller avec ton stylo rouge, après quoi tu envoies une lettre indignée à la rédaction pour te plaindre ? Après avoir surfé (par ex. sur le forum de Catego :lol:), est-ce qu'il te faut changer l'écran de ton ordi parce que tu l'as couvert de symboles ésotériques avec une bombe rouge ? (ça, à mon avis, c'est le meilleur test !!). Cela dit, je crois être tombée parfois sur des sites qui proposaient des tests de correction, faudrait que je retrouve, là je réponds vite, j'essaierai de venir compléter.
Pour ma part, je n'ai pas une formation de correcteur mais de secrétaire d'édition (avec beaucoup de cours de correction, cela dit, puisque le SE fait qd même pas mal de corrections !). Ce que ça m'a appris ? Ben qu'y a pas de secret, faut maîtriser la langue française, et ça, soit tu la maîtrises déjà, soit c'est pas la peine, les cours de correction n'y pourront rien. Mais c'est vrai qu'on découvre parfois des subtilités méconnues, et qu'on acquiert des réflexes, qu'on pense tout de suite "unification" par exemple, alors que moi je n'y étais pas forcément sensible auparavant (sinon, en ce qui concerne la langue, je pense que la plus grosse difficulté, c'est l'accord des participes passés : si c'est sans mystère pour toi, lance-toi, tu es faite pour la correction !!). Ce que la formation m'a réellement appris : les signes de correction (je n'avais jamais fait de corrections avant !), les règles pour l'emploi des capitales, pour la présentation des biblios, etc. Bref, surtout le côté "typographique".
Bon, mais j'ai l'impression que c'est surtout sur cette autre question que tu demandais des infos : la création de la microsociété et sa compatibilité avec le statut de salarié. Il me semble que oui, mais bon, va savoir pourquoi, j'ai aucune mémoire pour les questions juridiques ! Fais une recherche sur le forum, le sujet a déjà été traité, et il y a des spécialistes ! La question, c'est plutôt de savoir si on va pouvoir assumer les charges après s'être immatriculé à l'URSAFF. Il me semble que dans certains cas on peut être exonéré la 1re année, et aussi que l'ANPE propose des stages d'aide à la création d'entreprise (voir aussi ici).
Ah oui, j'oubliais : non, on n'est pas obligé de faire partie du syndicat des correcteurs :wink: ! En revanche, ils pourront sans doute te fournir des informations précieuses. Et pour le statut, "entreprise individuelle" il me semble (= travailleur indépendant).
Autre avis : vivre de la correction = UTOPIE ! (donc, moi, à ta place, je ne lâcherais pas le reste pour faire ça "à 100 %"). D'ailleurs, corriger tout le temps, à mon avis ça rend dingue !
Allez, 1er test, combien j'ai fait de fautes (pas trop, j'espère :cry: )
Avatar de l’utilisateur
havas
Messages : 1641
Inscription : 12 févr. 2003, 10:51
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par havas » 25 mars 2006, 11:21

Lara Croft, tout à fait d'accord avec toi.
On ne vit pas de corrections ( c'est comme ca que les enfants battus deviennent des serials killeur. sales mômes. )
Violaine
Messages : 61
Inscription : 12 déc. 2003, 17:46
Contact :

idée en l'air

Message non lu par Violaine » 25 mars 2006, 11:31

On ne vit pas de corrections, par contre une fois sa société montée on peut progressivement élargir son activité et proposer d'autres choses à ses clients pour avoir du boulot tout le temps et en vivre. Je pense par exemple à de la maquette. Ce n'est pas la même chose mais il existe sûrement des stages de formation.
Avatar de l’utilisateur
havas
Messages : 1641
Inscription : 12 févr. 2003, 10:51
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par havas » 25 mars 2006, 12:26

Concurrencer seul de grande agence de marketing ?

Es-tu sûre que ton business-plan est viable ?
Avatar de l’utilisateur
dani l
Messages : 2814
Inscription : 24 sept. 2003, 12:36
Localisation : France-(59)-62-92-94-
Contact :

- Le Bon Us@ge -

Message non lu par dani l » 25 mars 2006, 16:20

Lara Croft a écrit :Bonjour "jetrouvepasdepseudo" ! (moi, parfois je me dis que j'aurais dû faire un vrai brainstorming avant d'opter pour le mien !)
Effectivement, comme le dit Violaine, pas besoin de diplôme. Faire une formation et avoir un diplôme (mais à part Formacom et l'Asfored je crois (?) il ne doit pas y en avoir tant que ça – je parle des formations diplômantes), c'est surtout utile pour le CV et pour avoir des contacts. Toi tu fais déjà des corrections, c'est ce qui importe.
Vu que tu corriges déjà, je ne suis pas sûre que ce soit ce genre de conseils que tu attends, mais bon peut-être que ça peut t'aider :
– Les indispensables : un (plusieurs, encore mieux !) codes typo (en priorité celui de l'Imprimerie nationale) ; Le Bon Usage (de Grévisse), le Dictionnaire des difficultés de la langue française de Larousse (plus normatif que le Grévisse, mais on trouve plus vite qd on a un doute !) ; le dictionnaire d'orthographe de Jouette, les 2 Robert et le Larousse.
– Des idées pour le test d'autoévaluation que tu veux faire : qd tu lis un livre ou un magazine, est-ce que tu ne peux pas t'empêcher de le gribouiller avec ton stylo rouge, après quoi tu envoies une lettre indignée à la rédaction pour te plaindre ? Après avoir surfé (par ex. sur le forum de Catego :lol:), est-ce qu'il te faut changer l'écran de ton ordi parce que tu l'as couvert de symboles ésotériques avec une bombe rouge ? (ça, à mon avis, c'est le meilleur test !!). Cela dit, je crois être tombée parfois sur des sites qui proposaient des tests de correction, faudrait que je retrouve, là je réponds vite, j'essaierai de venir compléter.
Pour ma part, je n'ai pas une formation de correcteur mais de secrétaire d'édition (avec beaucoup de cours de correction, cela dit, puisque le SE fait qd même pas mal de corrections !). Ce que ça m'a appris ? Ben qu'y a pas de secret, faut maîtriser la langue française, et ça, soit tu la maîtrises déjà, soit c'est pas la peine, les cours de correction n'y pourront rien. Mais c'est vrai qu'on découvre parfois des subtilités méconnues, et qu'on acquiert des réflexes, qu'on pense tout de suite "unification" par exemple, alors que moi je n'y étais pas forcément sensible auparavant (sinon, en ce qui concerne la langue, je pense que la plus grosse difficulté, c'est l'accord des participes passés : si c'est sans mystère pour toi, lance-toi, tu es faite pour la correction !!). Ce que la formation m'a réellement appris : les signes de correction (je n'avais jamais fait de corrections avant !), les règles pour l'emploi des capitales, pour la présentation des biblios, etc. Bref, surtout le côté "typographique".
Bon, mais j'ai l'impression que c'est surtout sur cette autre question que tu demandais des infos : la création de la microsociété et sa compatibilité avec le statut de salarié. Il me semble que oui, mais bon, va savoir pourquoi, j'ai aucune mémoire pour les questions juridiques ! Fais une recherche sur le forum, le sujet a déjà été traité, et il y a des spécialistes ! La question, c'est plutôt de savoir si on va pouvoir assumer les charges après s'être immatriculé à l'URSAFF. Il me semble que dans certains cas on peut être exonéré la 1re année, et aussi que l'ANPE propose des stages d'aide à la création d'entreprise (voir aussi ici).
Ah oui, j'oubliais : non, on n'est pas obligé de faire partie du syndicat des correcteurs :wink: ! En revanche, ils pourront sans doute te fournir des informations précieuses. Et pour le statut, "entreprise individuelle" il me semble (= travailleur indépendant).
Autre avis : vivre de la correction = UTOPIE ! (donc, moi, à ta place, je ne lâcherais pas le reste pour faire ça "à 100 %"). D'ailleurs, corriger tout le temps, à mon avis ça rend dingue !



Allez, 1er test, combien j'ai fait de fautes (pas trop, j'espère :cry: )
_ je le dis et le répète souvent, Maurice n'a pas d'accent ... sinon, un subjonctif ... absent ......
..
........
:roll:

@ +
dani le gramm@irien
"Chaque employé tend à s'élever à son niveau d'incompétence." Peter et Hull
Avatar de l’utilisateur
Lara Croft
Messages : 863
Inscription : 12 févr. 2004, 02:39
Contact :

Les tests promis...

Message non lu par Lara Croft » 26 mars 2006, 00:30

http://www.centreec.com/test/test.php
http://pages.infinit.net/jaser2/index.html
Par ex. ça.
Oui c'est ma marotte :D

C'est vrai Havas que parfois en période de corrections intensives je crains pour ma santé mentale. C'est pourquoi quand j'en ai marre d'enculer les mouches je me détends avec de la maquette !
Avatar de l’utilisateur
Lara Croft
Messages : 863
Inscription : 12 févr. 2004, 02:39
Contact :

Re: - Le Bon Us@ge -

Message non lu par Lara Croft » 26 mars 2006, 08:09

dani l a écrit :_ je le dis et le répète souvent, Maurice n'a pas d'accent ... sinon, un subjonctif ... absent ......
..
........
:roll:

@ +
dani le gramm@irien
Merci pour ta lecture attentive, et pardon à Maurice... Où le subjonctif absent (j'trouve pas...) :(
jetrouvepasdepseudo
Messages : 10
Inscription : 24 mars 2006, 10:44
Contact :

Message non lu par jetrouvepasdepseudo » 27 mars 2006, 11:05

Lara Croft, bonjour et merci ! Moi j'aime bien ton pseudo, peut-être parce que j'ai une Play Station :wink:
Effectivement je corrige déjà mais honnêtement ce sont des romans comment dire, vraiment pas bons quoi, je m'arrache les cheveux de désespoir en les lisant, ou je ris, ça dépend de mon humeur du moment... pour te dire hier je corrigeais justement et j'ai eu droit à des "comme-ci que", si si... enfin bref c'est un autre sujet... j'ai noté les références des ouvrages, pour l'instant je n'ai que le mémento typographique, un petit Robert que je dois changer il commence à dater et un Bescherelle. Pour les participes passés je me débrouille mais il me reste parfois quelques doutes et dans ce cas je compulse fébrilement le Bescherelle :D
Enfin voilà, j'ai envie de poursuivre dans ce domaine, j'ai bien conscience que je ne dois pas tout lâcher pour ça, et en même temps je me dis que si c'est pour corriger deux ou trois romans de seconde zone par an que je réécris à moitié et pour une bouchée de pain (gros complexe à demander des sous, j'y arrive pas, à me vendre...) le tout sur mon temps libre ce n'est peut-être pas une si bonne idée... mais voilà, je crois que j'aime ça... argh je vais devoir continuer à y réfléchir, prendre mon temps avant de prendre ma décision...
jetrouvepasdepseudo
Messages : 10
Inscription : 24 mars 2006, 10:44
Contact :

Re: idée en l'air

Message non lu par jetrouvepasdepseudo » 27 mars 2006, 11:09

Violaine a écrit :On ne vit pas de corrections, par contre une fois sa société montée on peut progressivement élargir son activité et proposer d'autres choses à ses clients pour avoir du boulot tout le temps et en vivre. Je pense par exemple à de la maquette. Ce n'est pas la même chose mais il existe sûrement des stages de formation.
Bonjour Violaine ! J'avais (vaguement) pensé à écrivain public également, mais c'est pareil, je dois mieux me renseigner, je ne suis pas sûre que ce soit très viable non plus... pas gagné cette affaire :wink:
jetrouvepasdepseudo
Messages : 10
Inscription : 24 mars 2006, 10:44
Contact :

Re: Les tests promis...

Message non lu par jetrouvepasdepseudo » 27 mars 2006, 11:12

[quote="Lara Croft"]http://www.centreec.com/test/test.php
http://pages.infinit.net/jaser2/index.html
Par ex. ça.
Oui c'est ma marotte :D

Merci pour ces liens, je suis déjà en train d'imprimer le pdf dédié aux participes passés :) je vais également faire le petit test, je vous donnerai le résultat... si j'ai une bonne note ! :D
lafee

Message non lu par lafee » 27 mars 2006, 12:39

Lara Croft a écrit : Pour ma part, je n'ai pas une formation de correcteur mais de secrétaire d'édition (avec beaucoup de cours de correction, cela dit, puisque le SE fait qd même pas mal de corrections !). Ce que ça m'a appris ? Ben qu'y a pas de secret, faut maîtriser la langue française, et ça, soit tu la maîtrises déjà, soit c'est pas la peine, les cours de correction n'y pourront rien. Mais c'est vrai qu'on découvre parfois des subtilités méconnues, et qu'on acquiert des réflexes, qu'on pense tout de suite "unification" par exemple, alors que moi je n'y étais pas forcément sensible auparavant (sinon, en ce qui concerne la langue, je pense que la plus grosse difficulté, c'est l'accord des participes passés : si c'est sans mystère pour toi, lance-toi, tu es faite pour la correction !!). Ce que la formation m'a réellement appris : les signes de correction (je n'avais jamais fait de corrections avant !), les règles pour l'emploi des capitales, pour la présentation des biblios, etc. Bref, surtout le côté "typographique".
Quelle formation de secrétaire d'édition as-tu faite ?

Je rebondis sur le sujet qui parle de renseignement sur la correction pour demander quelquechose hors sujet.

Je cherche des renseignements sur les formations de secrétaire d'édition.

Merci d'avance :wink:
Répondre

Revenir à « Correction & correcteurs »