L'attestation de l'employeur, comment se débrouiller sans

Tout savoir sur la carte de presse : comment l'obtenir ? Les conditions ? Les avantages de la carte de presse ? Abattement de charges et carte de presse ? Chômage et carte de presse ?
dtar
Messages : 27
Inscription : 04 août 2008, 14:15
Contact :

L'attestation de l'employeur, comment se débrouiller sans

Message non lu par dtar » 11 sept. 2008, 17:10

Bonjour. Je termine actuellement un contrat d'assistant de rédaction dans un titre de PQR. Je remplis à priori toutes les conditions : + de 3 mois que je fais ce job, + de la moitié de mes ressourcs, au-dela de 500 euros par mois.
L'attestation de l'employeur à joindre pour faire la demande de carte n'est pas obligatoire selon les directives. Mais si on ne l'voie pas, il faut un papier expliquant pourquoi.
Il me parait compliqué de la faire remplir par mon futur ex employeur (quelques réticences chez eux, et puis je pars donc c'est difficile). Mais j'ai trouvé des piges à faire mais qui nécessitent dans certains cas, la carte de presse (événements sportifs). Donc, il me parait iimportant de la demander.
Comment dès lors, en faisant une demande privée de carte, puis-je expliquer le fait que je n'ai pas de déclaration de mon futur ex employeur?
J'espere que ce que j'ai écrit est lisible!
Si vous avez une réponse à me donner....
Cordialement.
RusselPrice
Messages : 106
Inscription : 10 sept. 2007, 19:28
Contact :

Message non lu par RusselPrice » 13 nov. 2008, 20:24

Bonjour Dtar,
Quand tu dis "compliqué", c'est juste compliqué ou c'est carrément impensable. Parce que, à mon sens, se compliquer la vie dix minutes dans un face-à-face avec ton futur ex-employeur peut s'avérer quand même plus efficace que de biaiser. Alors puisque vous savez tous les deux que tu vas quitter ton poste, autant jouer cartes sur table, non ? A ta place, je lui expliquerais que je souhaite évidemment poursuivre dans le journalisme, que j'ai déjà quelques piges en vue, qu'un courrier de recommandation signé de sa blanche main étofferait mon book, et que, bien sûr, je compte sur lui pour me signer la jolie feuille rose, là, avec marqué "Certif d'employeur" (ça c'est si tu as l'original, mais une copie peut être téléchargée sur le site de la CCIJP). S'il n'est pas trop bas de plafond, il comprendra sans peine que cette signature (qui ne l'engage à rien puisqu'il s'agit de certifier le fait que tu es déjà journaliste) rentre dans la catégorie gagnant-gagnant. Primo elle lui assure ton entier dévouement jusqu'à la fin de ton contrat; deuzio tu lui glisses en passant que, en cas de coup de bourre sur son titre, tu es THE pigiste tout indiqué pour lui simplifier la vie.
En plus, et plutôt que de faire une auto-censure toujours plus préjudiciable que l'originale, interroger ton employeur sur ce sujet te donnera des billes pour ce fameux courrier explicatif en cas de refus. Tu ne vas quand même pas lui trouver des excuses toutes faites pour te refuser quelque chose auquel tu as droit ! Et puis ce courrier, c'est pas la mort non plus. Je l'ai rédigé moi aussi et avec une situation autrement plus délicate que la tienne (pas d'école et aucun contrat, juste une grosse expérience de CLP et l'envie, la capacité, et la gniaque pour passer aux choses sérieuses). Et je vais signer mon troisième renouvellement de carte avec délectation d'ici peu.
Au final, je soulignerai simplement que, maintenant que tu vas enfin être journaliste (et à fortiori pigiste), tu vas devoir apprendre à "affronter" des tas de rédacs-chefs pas toujours conciliants. Alors prends ça comme un test de passage...
Bon courage à toi, et vole-lui dans la plume !
Répondre

Revenir à « Carte de presse »