Agence de presse free-lance experimentale

Section réservée à la création et la gestion d'un media : qu'est-ce qu'une SARL de presse ? Comment financer un magazine ? Où trouver des annonceurs ? Combien coûte une publication ?
Isabelle2

Agence de presse free-lance experimentale

Message non lu par Isabelle2 » 25 déc. 2002, 19:39

Salut le petits loups,

Depuis le temps que cette idee me trottait dans la tete,
depuis les echanges avec cyril commences avant
la premiere reunion de journalistres belges a Bruxelles a
laquelle j'avais participe en septembre,
j'ai fini par mettre en ligne un
site dans geocities , Agence de Presse Interzone.
Le lien suggéré par cet utilisateur ne fonctionne plus et a été supprimé par nos modérateurs.

Le but : s'organiser pratiquement
et sans argent pour creer une agence
de presse en ligne gratuite, libre et accessible a tous.

Ce qui se passe actuellement (arnaques
au boulot) n'est jamais que la reproduction
de ce qui se passe dans les autres secteurs
de l'economie, a savoir l'institutionnalisation
de l'escroquerie.

Dans ce systeme, plus besoins de journaliste reels,
il ne faut que des pseudos journalistes qui vont pondre
ce qu'on leur dit de pondre. Les autres ne sont plus
necessaires.

Donc le jeu est truque, et pas d'issue a ce syteme
sinon de refuser de le jouer.
Ce qui n'empeche pas parallelement de faire du journalisme
digne de ce nom, dans le cadre d'un
site qu'on maitrise nous memes, dans lequel
les gens peuvent mettre en ligne librement ce qu'ils font.
Aux lecteurs ensuite de juger.

Mais je sais une chose pour l'avoir observee :
si on travaille en laissant libre cours a la creativite
et la spontaneite, les resultats sont nettement meillleurs
que si on part d'imperatifs financiers et de criteres
de productivite, qui limitent considerablement la qualite
et la variete de l'information.
=> Hypothese à verifier ici:
NOTRE travail a une valeur qualitative
plus grande que celle du travail que nous sommes susceptibles
de realiser dans le cadre des imperatifs et limites usuels.
Mettons le en ligne et voyons le resultat.

Pour ce qui est du facteur argent, j'ai cogite un moment,
et le chainont manquant s'est actualise recemment à
travers le systeme PayPal qu'utilisent des copains
aux Etats Unis, un systeme pratique pour recevoir et envoyer de l'argent
par email et a peu de frais (http://www.paypal.com)

Si le resultat obtenu est satisfaisant, alors les journaux
qui veulent travailler avec nous pourront
nous employer sur la base de nos ecrits en
ligne, en nous contactant par email, puis en nous payant
de la meme facon pour le travail realisé,
payable d'avance.

Nous pouvons instituer les bases, les regles du jeu, que
nous fixons nous-memes : un journalisme
serieux, des bases de travail correctes,
des contrats clairs et sur les mêmes bases pour
toutes les parties, et une ethique de journalisme : pas une presse
basee sur des rumeurs, des proces d'intentions,
des imperatifs financiers ou ideologiques, mais
une information basee sur l'observation des faits
qui temoigne de ceux ci.

Les journaux serieux qui acceptent ces conditions
s'adressent a nous. Les autres retroussent leurs manches
et ecrivent leurs torchons eux-mêmes.
On verra bien la difference. :)

Non tantum ce cadre nous permet de travailler librement,
sed etiam d' experimenter de
nouvelles rubriques :
voir "realite virtuelle" et "cut-ups" :
Le lien suggéré par cet utilisateur ne fonctionne plus et a été supprimé par nos modérateurs.
qui peuvent être utilisee dans l'esprit des
"titres auxquels vous avez echappes" de Charlie hebdo,
qui peut avoir l'immense avantage d'etre une source de franche
rigolade et d'exutoires aux tensions
(j'ai en souvenir un scenario elabore avec des copains
sur la base de cut-ups d'articles de journaux, "Afghan Monika",
qui valait son pesant de cacahouettes).

Si l'aventure vous dit ....

Isabelle
Bethoux

Message non lu par Bethoux » 26 déc. 2002, 11:45

Bonne idée,


Suis intéressé par cette initiative. Il faudrait préciser le projet
davantage.

Bonnes fêtes de fin d'année !
Dernière modification par Bethoux le 27 déc. 2002, 10:46, modifié 1 fois.
Leepstick

Message non lu par Leepstick » 26 déc. 2002, 12:28

Bethoux a écrit :Il faudrait creuser le projet davantage.
J'aime ce genre de bonnes idées !
Allez tous ensemble : "Merci, merci, Bethouououououx !"
:wink:
Bethoux

Message non lu par Bethoux » 27 déc. 2002, 10:49

Leep, je constate que le champagne fait effet :lol:
Attention aux abus :oops:
Avatar de l’utilisateur
Jef45
Messages : 87
Inscription : 09 oct. 2002, 17:59
Localisation : Loiret
Contact :

Agence de presse Interzone

Message non lu par Jef45 » 27 déc. 2002, 18:26

Bonjour :D

Je suis moi aussi intéressé par ton agence de presse balbutiante :wink:

J'aimerai beaucoup y participer (après quelques précisions sur les articles que l'on peu proposer, les conditions de rémunération, etc).

Pour info, je travaille actuellement, comme pigiste, pour la presse agricole et rurale française.

A bientôt.

Jef45.
Isabelle2

Message non lu par Isabelle2 » 27 déc. 2002, 22:08

Merci de votre interet pour l'idée. Pour ce qui est de preciser le projet, je n'ai pas le monopole des idées et n'ai pas l'intention de diriger : si toi tu as un article que tu as envie de mettre en ligne, tu me l'envoies et je le mets.

Je n'ai pas l'intention d'imposer mes criteres d'evaluation, partant du principe que je n'ai pas le monopole des ceux-ci sur la planete, et que ce n'est pas parce que je n'apprecie pas forcément un article qu'il ne presente pas d'interet pour autant.

Si un petit groupe se dessine pour y participer plus amplement, on peut fonder une equipe et se repartir le travail en fonction de nos capacites respectives, chacun faisant ce en quoi il est le meilleur, et ce qu'il prend le plus son pied a faire.

Pour ce qui est du niveau financier, avant de tirer des plans sur la comete, comme on peut fonctionner dans ce cadre sans argent, la question n'est pas urgente : si nous travaillons avec Paypal, il n'y a pas de probleme d'intermediaire, pas de demarches a n'en plus finir qui bouffent de l'energie.

Dans mon idee, l'objectif primordial serait la qualite des articles et le plaisir pris a travailler dans ce cadre. Si deja on arrive a ca, on n'aura pas perdu notre temps. Ensuite, le niveau financier suivra automatiquement.

Pour ce qui est du contenu, c'est bien evidemment a chacun de décider de ce qu'il fait: n'etant pas extralucide, je ne peux pas savoir ce en quoi chacun est le plus competent, chacun etant le mieux place pour en juger.

Et il ne me parait pas utile de partir de criteres qui ne correspondent pas à grand chose sinon des formules du style "les attentes des lecteurs", comme s'il etait possible de parler à leur place.
Il me parait plus sain de privilegier d'une part une information basee sur l'observation des faits et l'analyse de ceux-ci, et d'autre part l'interet humain de l'information diffusee : si le but est de rediger le cinq cent millionnième article sur les lieux communs qu'on trouve partout et qui n'apportent rien à personne, dont personne ne retire rien, qui n'apprend rien, ou diffuse des monceaux de balivernes , personnellement je n'en vois pas l'interet.

Voila pour ce qui me vient a l'esprit.
le but est de monter quelque chose ensemble librement. Il n'y a pas d'imperatif financier ni de temps, pas de limitation, pas de contrainte, pas de competitivite. On peut essayer, on n'a rien a perdre et on voit ensuite ce qu'il en ressort. Sur cette base, on progresse a partir de la, non pas avec des objectifs abstraits décides a l'avance (ideologiques, economiques, etc.) et dans lesquels on doit se couler, ni d'interets particuliers, mais d'apres ce qui se dessinera a partir de nous aurons realise et de ce qui nous semblera alors le plus adapté à partir de la.

Isabelle
Avatar de l’utilisateur
Jef45
Messages : 87
Inscription : 09 oct. 2002, 17:59
Localisation : Loiret
Contact :

Agence de presse suite...

Message non lu par Jef45 » 28 déc. 2002, 11:56

Bonjour Isabelle :wink:

Ok, j'apprécie la façon dont tu appréhendes le fonctionnement et le développement de ton agence.

Je vais donc t'envoyer, d'ici peu, un ou deux papiers que tu pourras placer sur ton site.

A bientôt et bon week-end.

Jean-François.
Marsupial

Message non lu par Marsupial » 28 déc. 2002, 14:28

Y a quand même quelque chose que je ne suis pas. C'est bien beau d'utiliser Paypal... Mais comment vas-tu faire connaître le site de l'agence.
Quand je te lis et sans vouloir t'agresser, on a l'impression que mettre des beaux papiers et quelques photos sur un site web, implémenter Paypal et pouf, tous les redacteurs en chef vont venir débarquer pour acheter nos papiers.
Plus raisonnablement, tu veux éviter toutes contraites économiques ou financières... C'est bien beau... Mais l'idée du pigiste qui va écrire pour ton agence n'est-elle pas de gagner sa vie avec ses écrits.
J'aimerais que tu m'en dises plus sur la manière dont tu comptes "vendre" les articles. Avoir un tiroir-caisse, des articles et un magasin n'implique pas que les acheteurs seront au rendez-vous...
Avatar de l’utilisateur
Jef45
Messages : 87
Inscription : 09 oct. 2002, 17:59
Localisation : Loiret
Contact :

Agence...

Message non lu par Jef45 » 28 déc. 2002, 16:11

Marsupial

Ta remarque est juste, mais laissons à Isabelle le temps de s'organiser :wink:

Elle a problablement du réfléchir à la question de la promotion de son site et des papiers des journalistes qui y figurent et y figureront, si elle n'a pas déjà commencé à les promouvoir auprès de divers médias.

A+

Jef.
Isabelle2

Message non lu par Isabelle2 » 28 déc. 2002, 16:30

Salut Marsupial et Jef45

Le principe est le suivant :

Je mets des articles en ligne, qui sont par definition disponibles a tous. Monsieur X souhaite me commander un article : il m'envoie un email à ce propos, nous convenons du prix du travail : x euros et du delai de livraison.

Il me le paye en envoyant la somme convenue par paypal, qui arrivera sur mon compete en banque une fois que je l'aurai acceptee, et je lui livre l'article dans les delais recquis.

S'il est content, il revient.

Le but est de fonctionner sur le plan financier selon un systeme simple, clair, qui offre le moins de failles possible, n'introduise pas d'intermediaire entre l'acheteur et le vendeur, sinon Paypal (hors de question que l'agence parasite l'entreprise) donc pas de deperdition d'argent, et leur permette d'établir leurs contrats librement, y compris hors du cadre du site. Les paiements peuvent se faire dans la monnaie choisie (euros, dollars, etc.) Ceci permet de limiter le niveau financier a sa juste place sans qu'il subordonne tout le reste, ce qui ne presente pas de bon sens.

Ceci dit, on experimente. Je n'ai pas du tout la pretention d'arriver avec un systeme tout fait, imbattable et premache, que les autres n'ont plus qu'a reproduire. Je cherche dans mon coin, je ne connais pas tout, et le but du jeu consiste a rassembler nos billes afin de faire avancer le tirlipote. Je ne dispose pas du monopole des idees, et n'importe qui ici est aussi abilite que moi pour faire de meme, dans la mesure où le but de l'operation est d'agir ensemble entre pigistes, et que chacun dispose de ses propres cellules grises permettant de reflechir et d'avancer.

Ce dont il s'agit est une application du principe de non-additivité en mathematique : 1 + 1 ne font 2 qu'en arithmétique,
1 litre d'eau + 1 litre d'alcool < 2 litres.
En matière de relations humaines, 1 + 1 n'égale pas 2 mais 3.
C'est ce que Burroughs et Gysin ont appelé le phenomène du tiers esprit :

Gysin : ... lorsque vous associez deux esprits...
Burroughs : ... Il y a toujours un tiers esprit...
Gysin : ... Un tiers esprit supérieur...
Burroughs : ... Comme un collaborateur invisible."

Le resultat augmente de manière exponentielle en fonction du nombre de collaborateurs.

En fait c'est une question de structure: ce dont il s'agit, est de constituer entre nous une structure similaire à la structure de l'organisme humain, basee sur des relations de non-dominance, de complementarite et d'interdisciplinarite (voir "La Nouvelle Grille" de Henri Laborit)

Nous appliquons et voyons ce que cela donne. Nous adaptons ensuite en fonction du resultat : je ne dis pas que nous n'allons pas nous planter, mais nous pouvons alors rechercher l'erreur et rectifier le tir. C'est comme ca qu'on progresse, en utilisant les erreurs pour avancer.

Mais la encore, je reste tres modeste : comme c'est gratuit et que nous n'avons rien a perdre a essayer, autant le faire. Si nous avons des attentes modestes et que nous nous plantons, nous n'avons rien perdu et nous ne serons pas deçus. Par contre si les resultats depassent nos attentes, nous serons contents et aurons gagne ca. Et entre temps, nous aurons appris et echange des choses les uns des autres, ce que nous ferons sera disponibles aux gens qui s'y interessent, qui pourront l'utiliser a leur tour si cela leur chante, et nous aurons pris notre pied, ce qui est peut etre le plus important en fin de compte. :lol:

Jef45, je ne suis pas du tout dans le trip dont tu parles (promotion des sites) : en fait, quand on en a parle avec Cyril, je pensais laisser ce soin a Yahoo et aux moteurs de recherche :lol: Je n'ai pas de plan derriere la tete dans ce domaine. Par contre si quelqu'un propose de s'en occuper, moi je ne demande que ca.

Isabelle
Avatar de l’utilisateur
flute
Messages : 753
Inscription : 17 sept. 2002, 19:40
Localisation : Ici et là-bas
Contact :

Message non lu par flute » 02 janv. 2003, 09:54

Question ?
C'est quoi la différence entre ton agence et un banal weblog ?
Sad story. You got a smoke?
Welcome to the human race!
Isabelle2

Message non lu par Isabelle2 » 06 janv. 2003, 18:25

Tout depend de ce que les gens en font : si tu pars du postulat que c'est l'outil qui fait le boulot et que c'est de lui que tu depends, effectivement on ne va pas aller loin.
Par contre si tu te dis que c'est de toi que le resultat depend, et que tu fait ce que tu peux pour qu'il soit satisfaisant, là on peut avancer.

Maintenant je n'ai pas l'intention de convaincre qui que ce soit ici. Ce site est seulement une opportunituté, à la disposition de ceux qui veulent l'utiliser.

Mais je n'ai pas de temps à perdre en polemiques. Desolee pour ceux qui ne se plaignent de leur sort tout en attendent que des solutions leur tombent toute cuites dans le bec. Ca me semble une voie sans issue.

Pour ce qui est des méthodes decrites ci-dessus, si tu veux voir le resultat avec des gens qui sont partants, dans un autre domaine que le journalisme, tu peux te referer aux sites :
The Western Lands
http://www.interpc.fr/mapage/westernlands
Interzone Academy
Le lien suggéré par cet utilisateur ne fonctionne plus et a été supprimé par nos modérateurs.
Interzone Creations :
http://www.inter-zone.org/
Interzone Library:
Le lien suggéré par cet utilisateur ne fonctionne plus et a été supprimé par nos modérateurs.

Au depart ce sont des sites comme les autres. Ce sont les participants qui les font.

Ca t'est deja arrive au lycee de repondre au prof qui te donne un sujet de dissert : "Mais je n'ai qu'une bete feuille de copie et un bete stylo, qu'est ce que vous voulez que je fasse avec ca ?"
Avatar de l’utilisateur
flute
Messages : 753
Inscription : 17 sept. 2002, 19:40
Localisation : Ici et là-bas
Contact :

Message non lu par flute » 06 janv. 2003, 20:29

Euh, tu n'as pas compris ma question. Je ne critique pas le principe, je voudrais juste savoir quel "plus" cette agence compte apporter pour se distinguer d'un banal weblog (après tout Salon et Wired ont aussi commencé comme ça).
Sad story. You got a smoke?
Welcome to the human race!
Isabelle2

Message non lu par Isabelle2 » 07 janv. 2003, 22:55

Ok, j'ai compris. le "plus" est une conception et une utilisation non-aristotéliciennes de l'ecriture.
je te fais un topo detaille la dessus plus tard, laisse moi 48 heures : je me leve tot demain et dois rejoindre ma couette. :lol:
mais ca vient, promis. :D
A plus.
Isabelle
Isabelle2

Conception non-A de l'ecriture

Message non lu par Isabelle2 » 09 janv. 2003, 11:19

Quelques precisions sur l'esprit du site
et son utilisation potentielle:

En tant que pratiquante de la semantique
generale, j'utilise les fonctions non aristoteliciennes
de l'ecriture :
- la fonction de time-binding : l'ecriture relie
l'auteur et le lecteur à travers l'espace-temps:
quand tu lis le livre d'un Chinois ecrit il y a 2000
ans, tu es en contact avec cet ecrivain
au moment où il l'a ecrit.

- la fonction magique de l'écriture: qui consiste
pour l'auteur, a ecrire un scenario, et pour les lecteurs
qui le souhaitent, a actualiser ce scenario :
exemple: les livres de Jack Kerouac et des auteurs
de la Beat generation ont engendre les migrations
des routards sur la route des Indes dans les annees
60 et 70. Ainsi l'ecriture permet de creer la realite.
Les Orientaux sont conscients de cette fonction
depuis longtemps : "Mektoub, c'est écrit !" qui
signifie qu'un evenement ecrit se realise ensuite
dans le monde physique.

La realite n'est pas quelque chose qui existe
independamment de nous. Elle est l'actualisation
dans le monde physique de notre univers mental,
de nos pensees. Tu te prepares a aller faire des courses,
tu fais une liste de courses sur laquelle tu ecris
ce qui te manque, et tu vas au supermarche
acheter le contenu de la liste. C'est toi qui a cree
cette realite

Il n'y a pas quelque chose qui serait "la realite"
qui existerait independamment de nous et auquel
nous devrions "nous adapter" : selon cette conception,
qui date de Newton (XVII°), l'observateur compte à peine,
l'objet observé est vraiment important.

A l'ere de la physique quantique (XX°)
nous savons que tout ce que nous pouvons connaitre est
un phénomène dû conjointement à l'observateur et à ce qu'il observe.

Autrement dit, les cartes que nous elaborons de la realite
(ce qui se passe dans le domaine du journalisme et de
l'information) conditionnent cette realite, la font arriver.
D'ou la responsabilite des gens qui elaborent ces cartes.

Nous n'avons pas conscience de la nature de nos pensees
et considerons generalement qu'elles n'ont pas d'importance.
Or elles sont a l'origine des evenements de notre monde :
prenons le cas du 11 septembre 2002 : il a fallu pour qu'il
arrive que quelqu'un ait l'idee de detruire les twin towers,
puis la volonte de le faire.
Cette evenement est l'actualisation dans le monde physique
de cette volonte de destruction, nee dans un cerveau humain.

=> l'importance de prendre conscience du fait qu'en
tant qu'etres humains, grace a notre capacite a utiliser des
symboles (les mots qui composent nos langages)
nous sommes des createurs de realite,
ce qui nous distingue des autres especes, minerales,
vegetales et animales.

Sachant que la realite depend de nous, nous pouvons
alors decider de ne pas nous faire manipuler par les
representations inadequates de celle-ci, par les cartes
qui ne correspondent pas aux territoires decrits.

Et nous pouvons egalement decider de faire arriver une
realite positive.

Moi, ca me plairait bien de faire ca. :lol:

Isabelle
Répondre

Revenir à « Création et gestion d'un media »