iut bordeaux

Forum à propos de l'IJBA
sylvinho
Messages : 5
Inscription : 23 mai 2008, 14:33
Contact :

iut bordeaux

Message non lu par sylvinho » 26 mai 2008, 12:52

Bonjour a tous,
je voudrais savoir si des personnes ayant passées l'oral de l'IJBA peuvent me dire un peu comment ca se passe et notamment le sujet libre.
merci a tous.

Sylvinho
Pooky
Messages : 14
Inscription : 19 juil. 2007, 16:16
Contact :

Message non lu par Pooky » 26 mai 2008, 18:06

Bonjour,
Je te colle ici ce que je viens de poster sur un autre forum ou quelqu'un se posait les mêmes questions que toi:

J'ai passé l'IJBA l'an dernier et je confirme: pour le sujet libre, c'est libre! et sans doute mieux de parler de quelque chose qui t'est personnel, une passion, que de journalisme. Tu as toute latitude pour trouver un sujet qui te tient à coeur. Perso, j'avais fait le portrait d'un de mes voisins, qui est une sorte de pilier du quartier. Pour le déroulement de l'oral, je me souviens que le ressenti dépendait vraiment des jurys et de l'impression de chaque candidat. J'étais tombée avec Maria Santos Saintz (la directrice) et un type dont je ne me souviens pas trop, ils étaient tous les deux très sympathiques. Mais une autre personne te dirait peut-être autre chose. Ils ont commencé par me poser des questions plutôt administratives (quels concours vous passez, est-ce que vous avez le permis, etc.) ce qui est plutôt pas mal comme entrée en matière. Ils mettaient très à l'aise. Ensuite des questions d'actualité (il me semble que c'est dans cet oral qu'ils m'ont montré une carte en me demandant ce que ça représentait) et de motivation: pourquoi l'ijba, pourquoi une école, du classique. Puis on est passés au sujet libre, sans vraiment de transition. Quand ils en ont assez de te poser des questions, ils te disent juste "bon, on va passer au sujet libre". Enfin, quelques questions sur des bouquins liés au journalisme, des questions plus personnelles liées aux médias comme "quelle est la femme journaliste que vous admirez le plus?" ou "dans quel journal vous rêveriez de travailler?". Je pense que l'ordre de ces étapes peut varier. En tout cas j'en ai un très bon souvenir, et j'ai eu le concours. Tout s'est déroulé sur le ton de la conversation, sans le côté parfois solennel d'autres écoles.
redcess
Messages : 23
Inscription : 25 juin 2007, 11:23
Contact :

Message non lu par redcess » 26 mai 2008, 19:38

pareil, je garde un très bon souvenir de l'oral de Bordeaux. Moi j'avais parlé de logiciel libre. Un type avant moi avait parlé de Garry Kasparov, et on avait été pris tous les deux. Moi j'avais fait un truc très didactique, lui quelque chose très chronique radio... Je crois que ce qu'il faut éviter à tout prix, c'est le truc auquel tu ne connais pas grand chose mais dont tu te dis que ça va faire bien. En gros, faut bosser un truc que l'on connaît déjà bien.
Je me souviens que quelques uns s'étaient fait un peu coller sur les grands noms de la presse, mais ça vaut pour tous les oraux : essaie de savoir qui sont les redac chef des principaux journaux. Et si on te demande ce que tu écoutes comme radio, que tu dis France inter mais que tu ne sais pas qui anime la tranche matinale, ça va faire bizarre...
Répondre

Revenir à « IJBA »