Merci les médias pour le non, gare à vos crânes...

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 293
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

Merci les médias pour le non, gare à vos crânes...

Message non lu par Fennek » 06 juin 2005, 12:08

A commencer par les hommes politiques, qui se feront fort "d'entendre les appels/inquiétudes/exigences* des Français". Ne les remerciez pas, c'est leur boulot. Et oui, celui qui a dit non n'est plus un xénophobe réactionnaire mais de nouveau un respectable citoyen. Il ne s'agirait pas d'illustrer le clivage béant entre les aspirations des Français et celle de leurs politiques. Il ne s'agit pas non plus de se munir d'outils socioculturels valides pour interpréter cette fessée électorale: La france d'en haut a voté oui et celle d'en bas non.

Non, le problème, c'est que les journalistes ont (majoritairement) votés oui aussi. Et qu'ils l'ont fait savoir. Hors, le journaliste, (le français comme le nord-coréen) a ce fâcheux travers de s'ériger en walkyrie de la pensée populaire. Cette plaisanterie intellectuelle avait déjà suinté lors de la campagne présidentielle où je m'étais découvert malgré moi victime des bandes de banlieue sur tf1 et grand amis de la police sur France 2. L'appel des Français "pour plus de sécurité" était devenue ainsi un (si ce n'est LE) sujet de cette campagne. Pratique pour exclure d'autres problématiques (enfin, toutes les autres) du débat. Cette véritable ode à la droite a eu les conséquences qu'ont connais... Une fois encore, la politique avait "tiré des conclusions" tandis que le journaliste n'avait fait "que son devoir".

Il y a comme qui dirait un quiproquo sur le référendum: Un référendum n'a jamais été un dialogue triparti entre politiques, journalistes et citoyens. Non, un référendum est un monologue, où politique et journaliste parlent tandis que le citoyen écoute. Et il arrive que ce que le citoyen écoute le choque. Il arrive qu'il se sente insulté aussi, rabaissé et infantilisé. Alors, le citoyen prend la ridicule tribune qui lui est offerte (si on peut appeler un simple mot -oui ou non- une tribune) faute de véritable accès à la table des négociations de son futur.

Il y a bien eu débat, mais il s'est joué dans les bars, dans les salons, au travail, partout où la volonté d'en discuter (intense durant le référendum) s'est spontanément manifestée. Il y a eu deux campagnes, deux débats, deux analyses politiques. Mais les idées d'en bas n'ont pas touché la France d'en haut tandis que les thèses médiatiques oui-ouistes ont été librement évoqués et mises à mal loin des caméras. Le journalisme participatif (qui n'est qu'un avatar de plus du divorce entre élites et masses) a de beaux jours devant lui. La déchéance du journalisme aussi.

Désormais les journalistes apparaissent comme la garde prétorienne d'une pensée définitivement coupée de la réalité sociale. On vote contre le tce, contre raffarin, tout autant que contre les directeurs de l'information. Le traité sera révisé, raffarin a été remercié, mais le directeur de l'information reste. Nos institutions seraient-elles plus démocratiques que les médias???? La preuve par le non...

La phrase célèbre de groland-sat "le jour où le journalisme sera libéré nous auront la tête tondue pour avoir couché avec la désinformation" est devenu quasi-prophétique.

30 millions de Français attendent, la tondeuse à la main...
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 293
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

...

Message non lu par Fennek » 06 juin 2005, 20:29

Et si vous connaissez un endroit plus fréquenté par des journaleux où mettre ce pamphlet haineux...

Ne serait-ce que pour faire taire un peu certain "grands éditorialistes" qui nous ont saoulés pendant 6 mois. Et ont encore l'audace de l'ouvrir.
tym59

Message non lu par tym59 » 16 juin 2005, 13:42

dans tous les cas c'est bien écrit :) et je partage complétement cette analyse ;)
Double L
Messages : 16
Inscription : 10 mars 2005, 17:11
Contact :

Message non lu par Double L » 16 juin 2005, 14:22

Quant à moi je ne partage que partiellement ton analyse, plutôt péremptoire ; et parfois contradictoire et même erronée. En fait, je n'ai pas bien compris le postulat. Enfin, ce n'est que mon avis.
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 293
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

...

Message non lu par Fennek » 17 juin 2005, 11:26


Quant à moi je ne partage que partiellement ton analyse, plutôt péremptoire et parfois contradictoire et même erronée.
C'est pas grave, vu que c'est pas une analyse, mais un edito. Et c'est trop fatiguant d'écrire pourquoi tu "penses" ça??
En fait, je n'ai pas bien compris le postulat.
Donc toi, ce que tu ne comprends pas, c'est "péremptoire et parfois contradictoire et même erronée"????? Va t'acheter des caramels et laisse les grands travailler! Mieux même, prend ta carte au PS.

Ps: La puissance de ta reflexion me laisse sans voix. Et avant de défequer sur le travail de tes petits camarades, saches que ta dialectique ne casse pas des briques.
Double L
Messages : 16
Inscription : 10 mars 2005, 17:11
Contact :

Message non lu par Double L » 17 juin 2005, 11:57

Mon cher Fennek. Visiblement, il faut adhérer à tes prises de position ou se taire ? En outre, je lis que tu as le pouvoir de savoir pourquoi je pense comme ça ? Dans ce cas, je m'incline. Plus sérieusement, je suis resté courtois dans mes propos je t'invite donc d'en faire de même à l'avenir avec moi. Et puis franchement, tes arguments sont pour le moins puériles (prends ta carte du PS ????). Tu me proposes aussi de laisser les grands travailler ? D'accord, mais dans ce cas tu risques de rester longtemps inactif. Sache également que ce n'est par parce que je n'ai pas compris ton EDITO que je l'ai trouvé péremptoire... Bref, mon message n'avait pas pour ambition de te froisser, seulement de te dire ce que j'en avais pensé. Enfin, tu me parles de ma dialectique qui ne casse pas des briques, moi je te conseille de soigner ton ortographe.
Katrina

Allons Fennek ne gâche pas la première impression...

Message non lu par Katrina » 17 juin 2005, 12:13

laissée à la lecture de ton remarquable Edito , par des vitupérations de type " exrémentiel ! "
Franchement , ce serait dommage .

Je ne plaisante pas . Je tombe par hasard sur cet exhaustif résumé de l'attitude de notre bien-aimée Presse Nationale , et ne peux que m'en réjouir.
Alors oui , moi , par contre je comprends quelque peu ce que tu veux dire !

Après avoir été considérée ( ainsi que mon entourage ) chaque jour comme un petit enfant qui doit forcément être abreuvé au lait de la sagesse par ses médias-nourrisseurs ( car bien sûr pas encore capable d'être suffisamment autonome pour SAVOIR ... )
Après avoir été déconsidérée en tant que personne , en tant que citoyen , en tant que téléspectatrice , en tant qu'européenne , par tous ces gens-là pendant tout ce temps-là , je comprends plus ou moins ce que tu veux dire , effectivement.

Après , de surcroît , avoir attendu en vain pour l'instant une remise en question de la part de ces gens , qui après tout se sont trompés sur le rapport de force qu'ils pouvaient entretenir avec leurs lecteurs et téléspectateurs , n'est-ce pas ? Etant entendu que ce rapport ne se trouvait pas dans le sens supposé à priori...

Après tout cela je te comprends et te remercie pour le pamphlet .
Il ne me paraît pas haineux ; juste circonstancié .

Finalement , c'est dur tous ces peuples qu'on autorise à s'exprimer , n'est ce pas ? La démocratie , c'est vraiment ingérable .
La question serait de savoir ce qu'on doit remettre en cause : le peuple , ou les élites ?

Je vous laisse juges de la réponse ( on m'a récemment fait observer que ce propos était " populiste" : il semble que ce soit la nouvelle définition employée par nos perdants de là-haut pour : populaire .Ca permet de plus , pour eux , de ne pas devoir se remettre en question .
, comme d'hab !

Salut Fennek .
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 293
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

...

Message non lu par Fennek » 17 juin 2005, 13:06

Mon cher Fennek. Visiblement, il faut adhérer à tes prises de position ou se taire ?
Oui, je suis lobbyste "ouiste" comme tu l'as déja lu et j'ai traité un peuple souverain de neuneus xénophobes sur tf1 (humour).
En outre, je lis que tu as le pouvoir de savoir pourquoi je pense comme ça ?
Et plein d'autre pouvoirs même: imposition des mains et ubiquité. J'ai le pouvoir de lire ce que tu écris comme toi tu as le pouvoir de l'écrire. Et on ne pense pas "comme ça" mais on pense "cela" cher Bernard Pivot tautologiste.
Plus sérieusement, je suis resté courtois dans mes propos je t'invite donc d'en faire de même à l'avenir avec moi.
Voyons voir: "tes arguments sont pour le moins puériles" " ton analyse, plutôt péremptoire ; et parfois contradictoire et même erronée". Le tout bien sûr sans le moindre petit argument (et ça c'est VRAIMENT insultant) pour faire bon poid. Non tu n'étais pas courtois. Limite vulgaire même.
Sache également que ce n'est par parce que je n'ai pas compris ton EDITO que je l'ai trouvé péremptoire...
Ca va mieux en le disant non? Hélas, contrairement à tes espoirs télépathesques, tant que tu ne l'as pas dis, je ne peux pas le deviner.
Enfin, tu me parles de ma dialectique qui ne casse pas des briques, moi je te conseille de soigner ton ortographe.
Je prend bonne note de ta remarque. Et moi, je te conseille d'éviter d'aligner 3 adjectifs sans arguments pour seule participation à un débat. Je ne sait toujours pas POURQUOI tu dénigres ma tribune...

Ps: Je pense que ceux qui ne sont pas d'accord feront l'effort d'expliquer pourquoi au lieu de lapider ce texte comme Monsieur. Double L: c'est finit cette époque où on pouvait cracher sans expliquer pourquoi sur les partisans du non.
Double L
Messages : 16
Inscription : 10 mars 2005, 17:11
Contact :

Message non lu par Double L » 17 juin 2005, 14:00

Cher Fennek, j'ai finalement l'agréable sensation qu'on va finir par se comprendre tous les deux (rires). Ecoute, je n'ai rien voulu dénigrer du tout, je te l'assure. Mais tu as raison, j'aurais dû sans doute argumenter et je fais ici mon mea culpa. Pour faire court, je te dirais seulement Fennek que ton Edito m'a paru un peu simpliste dans son raisonnement et plutôt caricatural, notamment lorsque tu villipendes la presse française dans son ensemble. Je pense également que le citoyen n'a pas été exclu de la table des négociations puisque c'est justement à lui qu'est revenu le dernier mot. Cela dit, certains passages de ton édito ne souffrent pas la critique et je te répète que je partage partiellement ton analyse (oui oui, je persiste, rires).
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 293
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

...

Message non lu par Fennek » 17 juin 2005, 14:32

Je ne pense pas que toute la presse a fait de la propagande ouiste. Il y a même des médias ouiste qui ont ouvert largement leurs tribunes aux anti-tce/raffarin/chirac. Mais si ça te donnait l'impression d'être un sentiment general je comprend alors ta réaction.

Ce qui m'inquiêtes surtout, c'est la copie par certain journalistes du discours politique ambiant. Comme si le oui était une évidence. Hors en politique, il n'y a pas d'évidences mais des opinions et des projets. C'est au journaliste de le dire et de l'illustrer pour laisser choisir. Celui qui ne le fait pas devient un homme politique. Il y a conflit d'interêts.
Double L
Messages : 16
Inscription : 10 mars 2005, 17:11
Contact :

Message non lu par Double L » 17 juin 2005, 14:53

Je suis totalement d'accord avec toi. Tu sais Fennek, et c'est lamentable j'en conviens, mais si j'ai voté Non c'est davantage pour "tous" les foutre dans la merde que pour défendre quelque conviction profonde. Sans doute, comme beaucoup de Français, c'était aussi une façon de leur faire savoir que nous ne serions plus les dupes de leur Pensée unique et que les sans-grade étaient désormais prêts à en découdre... Quoi qu'il en soit, je suis ravi du dialogue qui s'est finalement instauré entre nous.
Magg1503
Messages : 3
Inscription : 11 août 2004, 08:23
Localisation : Paris
Contact :

oui...

Message non lu par Magg1503 » 17 juin 2005, 16:08

Salut à tous les deux!
Votre débat est intéressant, mais une question me taraude tout de même l'esprit... Ces gens soi-disant instruits, qui ne laissent jamais rien au hasard, se seraient-ils réellement vautrés? N'avez-vous pas remarqué qu'ils ont continuellement fait en sorte qu'on les lapide? Le débat de Chirac avec le public prédéfini par exemple, qui a constitué une véritable bourde en matière de communication... Les petites sottises verbales de Raffarin également (je ne les ai plus en tête maintenant mais elles m'avaient fait bondir). Tout ceci est bien étrange et je finis par me demander si le non ne profitera pas finalement à ceux qu'on ne soupçonne pas... sur le long terme... N'était-il pas nécessaire? A t-il été provoqué intentionnellement pour faire plonger l'Europe, si tel est son destin? Et ce par qui? Dans quel but? ......
Bah, je suis sûrement un peu parano, mais toutes ces questions m'irritent, et j'aimerais avoir votre avis sur le sujet, si vous le permettez. Car peut-être que le débat est ailleurs (lol)...!
Bon week-end à ceux qui en ont un! Et bon courage à ceux qui doivent bosser!
Magg
Martin K

Message non lu par Martin K » 18 juin 2005, 16:08

Pour ma part, depuis le résultat du 29 mai, je ne me pose qu'une question: et maintenant ?
Qu'est-ce qu'on fait, après avoir dit non à cette Europe-là ?
Avatar de l’utilisateur
cochongrouik
Messages : 353
Inscription : 22 déc. 2003, 07:56
Localisation : Sur ma chaise, sur Terre, dans l'Espace, et on tourne
Contact :

Message non lu par cochongrouik » 19 juin 2005, 01:27

Ce Fennek me plaît : il n'a pas les deux pieds dans le même sabot, il se sort les doigts, et il trempe sa plume dans le vitriol. Quelle ode à la liberté, finalement !
T'as raison mon pote odorifère, tance vertement ces échines courbées sur leurs chaussures, ces egos de carpettes qui vont allègrement pomper le politique et le détenteur de pouvoir. J'en ai vu trop dans le métier qui avaient soumis leur carrière professionnelle à l'art de la succion. Il semble que pour une fois, il y ait eu en France les habituels qui se courbent devant le politique, les bénis oui-oui qui font où on leur dit de faire, et de l'autre côté, les rebelles, les fiers, les insoumis, les exigeants, les assoiffés de liberté et de vérité.
La prochaine fois, le texte sera-t-il lisible ? La prochaine fois, notre avis sera-t-il sollicité ? La prochaine fois, la presse pourra-t-elle encore diffuser autre chose que la voix des puissants?
grouik
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 293
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

...

Message non lu par Fennek » 20 juin 2005, 20:39

Quoi qu'il en soit, je suis ravi du dialogue qui s'est finalement instauré entre nous.
Comme quoi, on était dac mais au début on ne le savait pas... :D Moi aussi j'en suis ravi.
Tout ceci est bien étrange et je finis par me demander si le non ne profitera pas finalement à ceux qu'on ne soupçonne pas... sur le long terme... N'était-il pas nécessaire? A t-il été provoqué intentionnellement pour faire plonger l'Europe, si tel est son destin? Et ce par qui? Dans quel but? ......
Cela ne serait que trop vrai si notre "élite politique" n'avait pas déjà un pied dans la tombe (et l'autre au panthéon). Alors le long terme... Sinon qui ça arrange? Les USA! D'ailleurs, les Anglais ont posé un trojan libéral dans le TCE... Nan c'est trop parano pour moi comme théorie. A creuser, faut voir qui c'est "qu'on ne soupçonne pas"... Conséquence logique de l'incurie journalistique: le syndrome Meyssan. Utile pour détourner les esprits. Le TCE va-il devenir le nouveau "protocole des sages de Sion"? C'est l'espoir du non souverainiste.
Pour ma part, depuis le résultat du 29 mai, je ne me pose qu'une question: et maintenant ?
Qu'est-ce qu'on fait, après avoir dit non à cette Europe-là ?
Il y a bien une idée toute conne, poser une série de questions simples par referendum (avec les textes de loi ad hoc suivant les réponses) du genre:

Voulez-vous une Europe libérale??Protectionniste? Avec ou sans PAC??
Avez-vous voté non pour dégager vos élites nationales?
Les services publics, pour ou contre?
Voulez-vous une armée européenne?
Voulez-vous sortir de l'Europe?
Voulez-vous de la Turquie?

Et de faire une synthèse de ces votes pour faire un TCE citoyen et pas manufacturer un consentement bidon. C'est sans doute trop simple pour nos chers Technocrates comme solution mais bon... Bien sûr, une meute d'experts crétins (un type qui t'explique le TCE en 5 minutes est forcement un crétin) nous expliquera que les gens ne veulent pas se prendre la tête avec ça. Ils nous expliquaient déjà avant coup que le non au TCE serait le sacre du pays le plus cancre (et le plus radin!!!!) de l'europe. Vous voyez de quel royaume (uni) je parle? Le pire, c'est qu'ils avaient raison. Trop?
La prochaine fois, le texte sera-t-il lisible ? La prochaine fois, notre avis sera-t-il sollicité ? La prochaine fois, la presse pourra-t-elle encore diffuser autre chose que la voix des puissants?
Cynique??? La presse sera censurée? Heureusement qu'on a Internet et Etienne Chouard alors... Et les bistrots/marchés/entreprises/lycées/salons/rues aussi.

Je m'inquiète pas pour le débat politique dans notre pays, juste pour ceux censés le restituer... Chaque jour, ils deviennent plus caricaturaux, plus partisans (enfin, clientelistes) et surtout plus detestés que nos hommes politiques.

Mais si vous voulez faire de ce post une tribune sur l'aprés-TCE, pas de problèmes...
Répondre

Revenir à « Discussion générale »