L'anpe et son professionnalisme

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
Shinji

Message non lu par Shinji » 23 janv. 2006, 18:14

ben alors vous avez pas eu de chance...
Parce que moi ça roule avec l'Anpe.
D'abord j'y arrive pas avec une gueule longue de trois km même si j'ai des raisons de le faire. Ces "petits fonctionnaies", comme certains le disent avec bêtise et mépris, ils voient défiler toute la journée des gens qui cherchent du travail et quoi sont déprimés. Font un boulot sympa, trouvez pas ?
Vous croyez que la volonté du gouvernement c'est de leur filer du temps pour suivre des formations , connaître le marché du travail par coeur, appeler les journaux à votre place pour vous trouvez un taff, prendre le temps de parler aux gens ? vous croyez que c'est eux qui choisissent les formations qui exixstent, qui votent les textes de loi débiles qui réduisent nos droits ?
Ils ne connaissent pas mon métier ? la belle affaire ! forcément, c'est pas celui qui embauche le plus ! ils maitrisent plus l'hôtellerie et le bâtiment, normal...
ils ne m'ont jamais rien proposé de bizarre.

j'ajoute : quand l'Anpe ferme ses portes à 16h, le personnel continue de bosser derrière. Pas de leu faute à eux si y'a de la paperasserie à remplir.

Arrêtez de vous prendre pour le centre du monde.
Vous me fatiguez, à geindre sans arrêt. Au nom de quoi, nous autres journalistes chômeurs, devriont bénéficier d'un traitement de faveur ? ceux qui ont la chance d'avoir un travail bénéficient déjà de réductions d'impôts scandaleuses !

ouvrez les yeux !
clemencehoud
Messages : 59
Inscription : 25 août 2004, 17:16
Contact :

Message non lu par clemencehoud » 23 janv. 2006, 20:16

Moi aussi ça a été folklo mon passage à l'ANPE. Je suis allé m'inscrire en novembre 2004, à la fin de mon remplacement de fin d'école. La conseillère (plutôt sympa, soit dit en passant) à ouvert des yeux rond en découvrant mon profil. "Journaliste... ben ça va pas être facile. Comment est-ce que vous comptez chercher?" Bêtement, je croyais que l'ANPE servait à ça, aider les gens à chercher... Une semaine après (il faut souligner la rapidité quand même); je reçois une offre d'emploi pour... un poste de rédacteur en chef pour un journal agricole. profil recherché : 5 ans d'expérience minimum et bonne connaissance du milieu agricole. C'est sûr qu'avec mes 4 mois de replacement d'été en PHR, j'étais armée ! Bien sûr, à la fin de la lettre, une petite mention disant que je devais répondre à cette annonce sous peine de voir mes indemnités assedic suspendues. Il a du bien rigoler le gars qui s'occupait du recrutement pour le canard agricole, quand il a lu mon CV. Trois mois après (je venais de terminer un nouveau CDD de remplacement et on venait de me contacter pour un autre CDD dans un autre journal de PHR, je suis convoquée pour un "entretien de suivi". J'expose ma situation. "ben je vois que vous vous débrouillez très bien toute seule !" Oui, enfin si je pouvais décrocher enfin un CDI et ne plus avoir à déménager tous les mois, d'un foyer de jeunes travailleurs à l'autre, au gré des remplacements que je trouve, ça ne serait pas mal non plus... Trois mois et deux CDD plus tard, nouvelle offre d'emploi de l'ANPE "correspondant à mon profil" : des cours particuliers de français 2 h 30 par semaine ! J'ai fini par décrocher un CDI de journaliste, mais, faut-il le préciser, pas grâce à l'ANPE...
harry potter
Messages : 3
Inscription : 16 mars 2005, 15:32
Contact :

Message non lu par harry potter » 23 janv. 2006, 20:52

Bonjour, encore une victime des bons sévices :shock: de l'ANPE. Je suis passée par les mêmes affres que les autres, je ne vais donc pas m'apesentir. Il y a un mois j'ai trouvé du travail, je l'ai donc signalé à l'ANPE et j'ai à peu près reçu la réponse suivante, par courrier: "lorsque vous serez en situation favorable à la recherche d'emploi, recontactez nous". Cela m'a au moins appris une chose, :lol: chercher un boulot est considéré comme une situation favorable....
Avatar de l’utilisateur
Hesperide
Messages : 52
Inscription : 23 janv. 2006, 20:00
Contact :

Message non lu par Hesperide » 23 janv. 2006, 21:50

Je sors d'une thèse de bio, je ne veux pas bosser dans la recherche (et de toute façon, je n'y trouve pas de boulot correspondant à ma spétialisation). Comme je souhaite depuis un moment me reconvertir dans l'écriture, je fais des piges depuis quelques mois pour deux magazines (sciences et culture).

Ca c'était passé très rapidement et très efficacement avec les ASSEDICS, et je suis arrivée trop confiante.
Déjà, j'apprends au téléphone qu'il faut que je me déplace... Pour avoir un rendez-vous ! :?
- Mais on peut pas faire ça au téléphone ?
Non, on peut pas. D'ailleurs j'ai que ça à fouttre, j'ai pas de boulot moi.

Je prends le rendez-vous... Pour un mois plus tard !

Le jour du rendez-vous, j'arrive connement 10 minutes en avance parce que ma maman m'a appris que ça ne se faisait pas d'être en retard. Bilan : j'attends UNE HEURE !
A un moment, je vais quand même me renseigner :
- Ah oui mais c'est parce qu'il y a des gens qui sont arrivés avant et qui n'ont pas de rendez-vous. On les fait passer entre les rendez-vous.
( :shock: )
Et si ya de la place pour prendre des gens sans rendez-vous, pourquoi j'ai attendu un mois avant d'avoir un rendez-vous ???

J'arrive devant la conseillère :
- Je sors d'une thèse... Blabla... Je veux être écrivain... Blabla... Je fais des piges... Blabla...
- Mais, pourquoi vous êtes venue ?
- (...........) Parce que je dois m'inscrire pour avoir le droit de touher les allocs.
- Ah. Oui.
- Non mais comme je suis là et que je cherche du boulot, je me suis dit que ça pourrait pas faire de mal.
- Mais, si vous êtes écrivain...
- Je suis écrivain, j'ai 2 projets en négociation avec des éditeurs, mais même s'ils me les prennent j'en vivrai pas encore. Et de toute façon je ne veux pas être uniquement écrivain, je veux être journaliste, je suis pgiste depuis 6 mois, et je cherche d'autres offres.
- Vous devriez faire un bilan de compétences. Là on n'a pas de sous. Revenez en janvier.

Je vous passe la suite. Juste la fin de la discussion qui vaut son pesant de bouquins surréalistes :
- Au fait, à quoi ça sert de prendre un rendez-vous, puisque ceux qui n'en ont pas passent avant nous ?
- Bah, il y a ceux qui ont un rendez-vous... Ils passent en rendez-vous. Et ceux qui n'ont pas de rendez-vous. Ils passent sans rendez-vous.

Mais bien sur ! Suis-je conne ! :roll:
Lorsque le bûcheron pénétra dans la forêt avec sa hache, les arbres se dirent : "Ne nous inquiétons pas, le manche est des notres".
MRC
Messages : 10
Inscription : 29 avr. 2005, 10:49
Contact :

Message non lu par MRC » 23 janv. 2006, 22:37

Shinji a écrit :ben alors vous avez pas eu de chance...
Parce que moi ça roule avec l'Anpe.
D'abord j'y arrive pas avec une gueule longue de trois km même si j'ai des raisons de le faire. Ces "petits fonctionnaies", comme certains le disent avec bêtise et mépris, ils voient défiler toute la journée des gens qui cherchent du travail et quoi sont déprimés. Font un boulot sympa, trouvez pas ?
Vous croyez que la volonté du gouvernement c'est de leur filer du temps pour suivre des formations , connaître le marché du travail par coeur, appeler les journaux à votre place pour vous trouvez un taff, prendre le temps de parler aux gens ? vous croyez que c'est eux qui choisissent les formations qui exixstent, qui votent les textes de loi débiles qui réduisent nos droits ?
j'ajoute : quand l'Anpe ferme ses portes à 16h, le personnel continue de bosser derrière. Pas de leu faute à eux si y'a de la paperasserie à remplir.
Arrêtez de vous prendre pour le centre du monde.
Vous me fatiguez, à geindre sans arrêt. Au nom de quoi, nous autres journalistes chômeurs, devriont bénéficier d'un traitement de faveur ? ceux qui ont la chance d'avoir un travail bénéficient déjà de réductions d'impôts scandaleuses !

ouvrez les yeux !
Tu as pris de la drogue ??
Avatar de l’utilisateur
Hesperide
Messages : 52
Inscription : 23 janv. 2006, 20:00
Contact :

Message non lu par Hesperide » 23 janv. 2006, 22:49

Tiens j'avais zappé le message de Shinji.

Curieux message d'ailleurs.

Je ne vois pas bien en quoi se plaindre d'une incompétence reconnue des conseillers ANPE est se focaliser sur son petit nombril. Il me parait évident que cette incompétence est due à un défaut de formation et non à une connerie congénitale, mais ça ne change pas notre problème. Les conseillers ANPE, c'est comme les conseillers d'orientation, si tu t'écartes des voies classiques la voie royale la plupart ne peuvent pas grand chose pour toi.

Anecdote vécue par un pote.
Il est acteur au chômage. Il vit de petits boulots. Au bout de quelques mois, sa conseillère ANPE lui offre un café dans les locaux de l'agence. Arrive une supérieure :
Elle : Vous travaillez ici ?
Lui : Non, je cherche un emploi.
Elle : On recrute des conseillers ANPE, ça vous intéresse ?
Lui : Il ne faut pas une formation et un concours ?
Elle : Vous vous formerez sur le tas et vous passerez le concours en interne.
Après, il faut pas s'étonner que les gars ne connaissent pas grand chose !


Pour ré-équilibrer, j'ai eu UN conseiller ANPE excellent. Passionné par son métier, disponible, suivant les dossiers des gens qu'il conseillait. Ce gars n'est pas mieux formé que les autres mais il a l'amour du travail bien fait et le respect de ses clients. Monsieur TIMSIT de l'anpe de Vitry sur Seine, merci à vous :)

Bon, par contre Shinji tu es bien gentil, mais tu n'étais pas derrière les caméras de surveillance quand on est allés pointer au chômage alors tes accusations, hein, bon... Perso, je suis toujours ponctuelle, souriante, disponible et motivée, pas déprimée et aigrie.
Tu me fais penser à un gars qui me traitait de parasite social parce que, au bout de 2 mois de chômage, je ne songeais pas à aller bosser au McDo :lol:
Lorsque le bûcheron pénétra dans la forêt avec sa hache, les arbres se dirent : "Ne nous inquiétons pas, le manche est des notres".
Thalack
Messages : 45
Inscription : 07 mars 2005, 15:20
Contact :

Message non lu par Thalack » 23 janv. 2006, 23:01

Hesperide a écrit : Anecdote vécue par un pote.
Il est acteur au chômage. Il vit de petits boulots. Au bout de quelques mois, sa conseillère ANPE lui offre un café dans les locaux de l'agence. Arrive une supérieure :
Elle : Vous travaillez ici ?
Lui : Non, je cherche un emploi.
Elle : On recrute des conseillers ANPE, ça vous intéresse ?
Lui : Il ne faut pas une formation et un concours ?
Elle : Vous vous formerez sur le tas et vous passerez le concours en interne.
Après, il faut pas s'étonner que les gars ne connaissent pas grand chose !
Et faut voir le concours, c'est plus de la culture générale que vraiment de la formation à l'aide à la recherche d'emploi.
Krill
Messages : 14
Inscription : 28 juil. 2005, 17:57
Contact :

Message non lu par Krill » 24 janv. 2006, 01:14

Shinji a écrit :ben alors vous avez pas eu de chance...
Parce que moi ça roule avec l'Anpe.
Euhhh... Je crois que tu n'as pas dû te rendre à l'ANPE de Saint-Lazare. Celle qui nous est consacré...

Je ne suis vraiment pas sûr que les agents restent après le taf... ils sont même plutôt pressés de se tirer à 16 h...

Enfin il en va de même pour l'ANPE jeunes diplômés de la Défense...

Pour ce qui est de nos impôts... y a une réforme donc évite de compter dessus trop longtemps... Ils réforment le statut des SR pour revoir à la baisse notre "si extrordianire réduction d'impôts"...

Mis à part ça je suis ravi de voir que pour toi ça c'est bien passé avec l'ANPE mais note aussi que la statistique des déconvenues penche sérieusement en notre faveur et c'est ça qui est navrant, non ?!?
v.alison
Messages : 2
Inscription : 06 janv. 2006, 12:32
Contact :

Message non lu par v.alison » 24 janv. 2006, 08:27

Eh bien, moi qui dois prendre un rendez-vous avec un conseiller (première inscription anpe), je sens que ça va être folklo !! Ceci dit, je sens que ça part déjà bien mal... Lors de mon rdv aux Assedic, la dame me dit gentimment "un conseil, appelez-les pour prendre rdv, c'est plus facile". Alors j'appelle, mais la réponse de mon interlocutrice est surprenante "non on ne peux pas prendre rendez vous par téléphone, il faut venir et prendre rendez à l'accueil mais à partir de mercredi matin, mardi on peut pas!" ah bon.... c'est très au point tout ça !!
Après comme je n'ai pas d'allocations, j'y vais vraiment "comme ça" ! Vu ce que vous en dite et à voir mes amis pester contre l'anpe, je me suis que ça ne me servira pas à grand chose !
Avatar de l’utilisateur
louloute
Messages : 43
Inscription : 02 avr. 2004, 20:28
Localisation : LYON
Contact :

l'ANPE se fout de nous

Message non lu par louloute » 24 janv. 2006, 09:12

Si vous comptez lancer une pétition contre l'ANPE et les mollusques (à 90 %, on va être gentils pour la poignée qui essaie de faire son boulot du mieux possible...) qui y grouillent je suis des vôtres !

Moi, j'y ai débarqué après 1 an passé au canada (en taffant, je précise, pas pour découvrir le pays) et j'avais 23 ans à peine. Je venais de me faire larguer et j'étais au fond du trou, super stressée de voir le marché du travail aussi creux... bref, pas top.
Au bout des 20 minutes de bla-bla, le même que vous tous à peu de choses près (ouh, lala, la communication, ben c'est bouché, hein...), la nénette me voit à deux doigts de fondre en larmes devant son inertie molle et sa bêtise profonde. Et là, grosse erreur, elle veut se montrer COMPATISSANTE (ah ces jeunes qui cherchent des boulots de star, au lieu de faire un bon petit travail où on embauche... bon allez...), elle me dit : " ne vous inquiètez pas mademoiselle, 23 ans, c'est presque 24, vous allez toucher le RMI !"


ARGHHHHH !

est-ce que ces gens comprennent qu'on veut bosser ou quoi ?

depuis, j'ai trouvé du boulot (toute seule) et j'en ai même changé. au bout de 2 mois dans mon premier emploi, comme je répondais pas à leurs relances pour leurs trucs, ils m'ont radiée, oui, monsieur, radiée, le vilaine ! Et j'en suis super fière !

alors mobilisons nous contre ces nuisibles !
Avatar de l’utilisateur
kvaldah
Messages : 40
Inscription : 19 mai 2004, 12:41
Contact :

Message non lu par kvaldah » 24 janv. 2006, 10:42

Difficile de généraliser...(comme pour tout d'ailleurs)
Pour ma part, j'ai pu constater leur inexpérience sur différents domaines puisque je suis pigiste par reconversion.

J'ai pourtant tendance à penser que ce n'est pas tant un manque de motivation (même s'il y en a) qu'un manque de formation: comment diable des personnes de 25 ans peuvent elles aider des gens à trouver un boulot alors qu'elles n'en ont eu aucune expérience, aucun vécu? Nous vivons sur des planètes différentes. Toute rencontre fructueuse est quasi impossible ( hormis une collision :wink: )

L'ANPE ne devrait recruter que des personnes de plus de 50 ans qui ont baroudé et qui savent ce qu'est le chômage, la reconversion, l'angoisse de l'attente des retours embaucheurs, .... en plus ce serait salutaire pour leurs stats!

Sans a priori aucun, je ne comprends pas comment une personne toute fraiche sortie de sa formation, aspirant à rentrer dans la fonction publique et ayant uniquement passé un (ou des ) concours peut être un interlocuteur adéquat pour une personne postulant pour le privé.
Shinji

Message non lu par Shinji » 24 janv. 2006, 11:43

alors d'abord je suis "gentille" vu que je suis une fille.
ensuite désolée, nan, je fréquente pas l'Anpe Saint-Lazare ou de la Défense, y'en a qui n'ont toujours pas compris qu'on n'habitait pas tous Paris ici.

Ensuite, quand il n'y aura plus de fonctionnaires pour s'occuper de nous, ne serait-ce qu'un peu, vous pourrez toujours pleurer. On ferait mieux de se battre pour le service publix que de râler comme des veaux. Arrêtez aussi de regardez le jt de TF1.
Sans a priori aucun, je ne comprends pas comment une personne toute fraiche sortie de sa formation, aspirant à rentrer dans la fonction publique et ayant uniquement passé un (ou des ) concours peut être un interlocuteur adéquat pour une personne postulant pour le privé.
ben dis donc, qu'est-ce que ça doit être quant tu a des a priori !! ah mais j'oubliais, c'est de bon ton de taper sur le public, ces petits veinards qui glandent rien et qui en plus osent se plaindre. ça me fait marrer, après, de vous voir gueuler contre la mondialisation et de tenir des discours de gauche, alors qu'en fait, vous pensez exactement ce que tout le monde à droite pense : les fonctionnaires sont inutiles, vive le privé !
alors mobilisons nous contre ces nuisibles !

eh, mais ça va pas ou quoi ? dans quel monde vous voulez vivre ?
Je ne suis vraiment pas sûr que les agents restent après le taf... ils sont même plutôt pressés de se tirer à 16 h...

ben je le sais, parce que je connais des gens qui travaillent là-bas. maintenant, quand bien même ils partiraient tôt, si ils sont arrivés tôt, je vois pas le problème. C'est pas eux qui choisissent leurs horaires, en plus. Ah j'oubliais, toi, tu es journaliste, tu es free, grave flexible, alors pourquoi le monde entier ne devrait pas être comme toi ??
Tu me fais penser à un gars qui me traitait de parasite social parce que, au bout de 2 mois de chômage, je ne songeais pas à aller bosser au McDo
tu vois, tu n'as rien compris. C'est exactement le contraire de ce que je pense. Quand il n'existera plus aucun services publics pour les chômeurs, tu verras comme la vie sera douloureuse.
ça fait trois ans que je touche des Assédics. Je suis en fin de droit. Je n'ai pas le droit au RMI, ni à l'ASS. J'ai travaillé, ces derniers mois. Des CDD. Je connais bien le problème. Et malgré tous les défauts de l'Anpe, souhaiter sa fin (
alors mobilisons nous contre ces nuisibles !
), c'est dire adieu au service public.
bird
Messages : 59
Inscription : 07 mars 2005, 14:49
Contact :

Message non lu par bird » 24 janv. 2006, 11:58

Shinji a écrit :ben alors vous avez pas eu de chance...
Parce que moi ça roule avec l'Anpe.
D'abord j'y arrive pas avec une gueule longue de trois km même si j'ai des raisons de le faire. Ces "petits fonctionnaies", comme certains le disent avec bêtise et mépris, ils voient défiler toute la journée des gens qui cherchent du travail et quoi sont déprimés. Font un boulot sympa, trouvez pas ?
Vous croyez que la volonté du gouvernement c'est de leur filer du temps pour suivre des formations , connaître le marché du travail par coeur, appeler les journaux à votre place pour vous trouvez un taff, prendre le temps de parler aux gens ? vous croyez que c'est eux qui choisissent les formations qui exixstent, qui votent les textes de loi débiles qui réduisent nos droits ?
Ils ne connaissent pas mon métier ? la belle affaire ! forcément, c'est pas celui qui embauche le plus ! ils maitrisent plus l'hôtellerie et le bâtiment, normal...
ils ne m'ont jamais rien proposé de bizarre.

j'ajoute : quand l'Anpe ferme ses portes à 16h, le personnel continue de bosser derrière. Pas de leu faute à eux si y'a de la paperasserie à remplir.

Arrêtez de vous prendre pour le centre du monde.
Vous me fatiguez, à geindre sans arrêt. Au nom de quoi, nous autres journalistes chômeurs, devriont bénéficier d'un traitement de faveur ? ceux qui ont la chance d'avoir un travail bénéficient déjà de réductions d'impôts scandaleuses !

ouvrez les yeux !
Pas eu le temps d'aller voir la suite de ce message, ça pédale ce matin sur categorynet.
Je voudrais seulement dire que ce n'est pas une charge contre les fonctionnaires, mais sur une institution qui ne sert pas à grand chose, et sur des individus.
Je ne leur demande pas d'être intelligent, juste du bon sens.
Pour info, j'ai regardé les offres ce matin (critères IDF, info com et moins de 3 jours), large comme demande, non ?
Il y a 15 annonces correspondantes. Je suis dans une agence "specialisée" dans l'édition, donc j'attends, au minimum, un truc simple et rapide, qu'ils passent cinq minutes (et encore) pour faire pareil avant de recevoir les demandeurs d'emploi dans cette spécialité.
Tu as lu les propos des différents messages, ça frise la débilité, quand même.
je ne vois pas où est la nécessité d'une formation.
Les entreprises leur envoient les offres, ils n'ont même pas à aller les chercher.
Ensuite, on peut parler des fonctionnaires, qui n'ont même pas conscience de la chance qu'ils ont -un emploi à vie-, même à faire un boulot de con. Et je ne crois pas que les ressources humaines soit un boulot de con.
Sur ce, je lis la suite, peut-être est-on arrivé à s'entendre depuis.
bird
Messages : 59
Inscription : 07 mars 2005, 14:49
Contact :

Message non lu par bird » 24 janv. 2006, 11:58

Shinji a écrit :ben alors vous avez pas eu de chance...
Parce que moi ça roule avec l'Anpe.
D'abord j'y arrive pas avec une gueule longue de trois km même si j'ai des raisons de le faire. Ces "petits fonctionnaies", comme certains le disent avec bêtise et mépris, ils voient défiler toute la journée des gens qui cherchent du travail et quoi sont déprimés. Font un boulot sympa, trouvez pas ?
Vous croyez que la volonté du gouvernement c'est de leur filer du temps pour suivre des formations , connaître le marché du travail par coeur, appeler les journaux à votre place pour vous trouvez un taff, prendre le temps de parler aux gens ? vous croyez que c'est eux qui choisissent les formations qui exixstent, qui votent les textes de loi débiles qui réduisent nos droits ?
Ils ne connaissent pas mon métier ? la belle affaire ! forcément, c'est pas celui qui embauche le plus ! ils maitrisent plus l'hôtellerie et le bâtiment, normal...
ils ne m'ont jamais rien proposé de bizarre.

j'ajoute : quand l'Anpe ferme ses portes à 16h, le personnel continue de bosser derrière. Pas de leu faute à eux si y'a de la paperasserie à remplir.

Arrêtez de vous prendre pour le centre du monde.
Vous me fatiguez, à geindre sans arrêt. Au nom de quoi, nous autres journalistes chômeurs, devriont bénéficier d'un traitement de faveur ? ceux qui ont la chance d'avoir un travail bénéficient déjà de réductions d'impôts scandaleuses !

ouvrez les yeux !
Pas eu le temps d'aller voir la suite de ce message, ça pédale ce matin sur categorynet.
Je voudrais seulement dire que ce n'est pas une charge contre les fonctionnaires, mais sur une institution qui ne sert pas à grand chose, et sur des individus.
Je ne leur demande pas d'être intelligent, juste du bon sens.
Pour info, j'ai regardé les offres ce matin (critères IDF, info com et moins de 3 jours), large comme demande, non ?
Il y a 15 annonces correspondantes. Je suis dans une agence "specialisée" dans l'édition, donc j'attends, au minimum, un truc simple et rapide, qu'ils passent cinq minutes (et encore) pour faire pareil avant de recevoir les demandeurs d'emploi dans cette spécialité.
Tu as lu les propos des différents messages, ça frise la débilité, quand même.
je ne vois pas où est la nécessité d'une formation.
Les entreprises leur envoient les offres, ils n'ont même pas à aller les chercher.
Ensuite, on peut parler des fonctionnaires, qui n'ont même pas conscience de la chance qu'ils ont -un emploi à vie-, même à faire un boulot de con. Et je ne crois pas que les ressources humaines soit un boulot de con.
Sur ce, je lis la suite, peut-être est-on arrivé à s'entendre depuis.
Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lorch
Messages : 426
Inscription : 04 nov. 2005, 14:36
Localisation : Quelque part dans le bas-monde
Contact :

Message non lu par Fabien_Lorch » 24 janv. 2006, 11:58

Deuxièmement fois que je suis d'accord avec Shinji. Je n'est pas eu trop à voir avec l'ANPE vu mon jeune âge mais il ne faut pas déconner. On va pas procéder à un nettoyage en règle au karcher ou à une liquidation des fonctionnaires parce qu'ils n'ont pas une fois été assez rapide. Si le service public n'était pas autant sapé on en serait pas là.
Il n'y a que les sots et les morts qui ne changent pas d'opinion.
Répondre

Revenir à « Discussion générale »