Voir le monde avec un peu de poésie...

Espace de discussion non professionnel : envie de parler du beau temps ? Un coup de déprime ? Votre sujet ne rentre dans aucun forum ?
corsaire
Messages : 766
Inscription : 16 janv. 2005, 16:51
Localisation : Mars (58)
Contact :

Voir le monde avec un peu de poésie...

Message non lu par corsaire » 30 mars 2006, 23:58

Imaginons au 20 h un reporter parlant des sans abris et faisant témoigner l'un d'entre eux. Imaginons encore la déclaration suivante du sans abri en question :
"Porté par les grands vents de l'aube finissant
J'étais un jeune enfant qui cherchait son présent
Entre des nuits trop froides et l'onde hallucinée
Vers les soudaines hauteurs où montaient mes pensées.

Absent et sans destin, ô vrai je me perdis
Sur ces sentiers sans fin et ces chemins obscurs
Mon âme disparut et mes rêves s'en furent.

Depuis je suis aveugle : meurtris par ces visions
Mes yeux se sont fermés. Ils ne veulent plus voir
L'homme horrible qui passe en traînant ses haillons."

Ben on pourrait bouffer ses frites bien grasses devant la télé et trouver que le clodo dans la boîte parle super bien, sans avoir mauvaise conscience. De la poésie pour une télé réalité appétissante !
Avatar de l’utilisateur
Fennek
Messages : 285
Inscription : 11 mai 2004, 19:12
Contact :

...

Message non lu par Fennek » 03 avr. 2006, 18:13

Et bon appetit bien sûr ...
well I'm sorry but I'm not interested in gold mines, oil wells, shipping or real estate...
What would I liked to have been?
everything you hate!
corsaire
Messages : 766
Inscription : 16 janv. 2005, 16:51
Localisation : Mars (58)
Contact :

Message non lu par corsaire » 03 avr. 2006, 18:34

on pourrait manger effectivement normalement avec un bon plateau repas devant un plateau télé qui s'émerveillerait de cet homme si poétique qui arrive à nous faire rêver et à nous déculpabiliser ! La poésie jusqu'au bout...
Avatar de l’utilisateur
Lara Croft
Messages : 863
Inscription : 12 févr. 2004, 02:39
Contact :

Message non lu par Lara Croft » 04 avr. 2006, 07:24

Imaginons encore la déclaration suivante du sans abri en question
tu n'es pas réaliste...

Est-ce que le poème est de toi ?
Avatar de l’utilisateur
Lara Croft
Messages : 863
Inscription : 12 févr. 2004, 02:39
Contact :

Message non lu par Lara Croft » 04 avr. 2006, 10:23

Bon, ça m'énerve, j'trouve pas la source... ça ressemble furieusement à du Hugo, mais pas moyen d'avoir une certitude...
Corsaire, d'où as-tu sorti ceci ?
corsaire
Messages : 766
Inscription : 16 janv. 2005, 16:51
Localisation : Mars (58)
Contact :

Message non lu par corsaire » 04 avr. 2006, 15:48

Ce poème est tout de mon cru, tu ne risques pas de trouver la source, puisque je suis la source !
Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lorch
Messages : 426
Inscription : 04 nov. 2005, 14:36
Localisation : Quelque part dans le bas-monde
Contact :

Message non lu par Fabien_Lorch » 04 avr. 2006, 15:56

corsaire a écrit :Ce poème est tout de mon cru, tu ne risques pas de trouver la source, puisque je suis la source !
Bravo en tout cas, mais moi je reste l'élu.



Même sis personne n'a voté pour moi.
corsaire
Messages : 766
Inscription : 16 janv. 2005, 16:51
Localisation : Mars (58)
Contact :

Message non lu par corsaire » 04 avr. 2006, 16:12

Tout est dans la matrice ou dans l'amatrice :?:
Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lorch
Messages : 426
Inscription : 04 nov. 2005, 14:36
Localisation : Quelque part dans le bas-monde
Contact :

Message non lu par Fabien_Lorch » 04 avr. 2006, 16:22

corsaire a écrit :Tout est dans la matrice ou dans l'amatrice :?:
Un peu des deux Morpheus... 8)
corsaire
Messages : 766
Inscription : 16 janv. 2005, 16:51
Localisation : Mars (58)
Contact :

Message non lu par corsaire » 04 avr. 2006, 16:25

je crois que je préférerais tout de même aller ausculter l'amatrice plutôt que de devoir toucher à la matrice...
corsaire
Messages : 766
Inscription : 16 janv. 2005, 16:51
Localisation : Mars (58)
Contact :

Message non lu par corsaire » 04 avr. 2006, 16:41

Continuons d'imaginer les nouvelles neuves du monde sous cet angle poétique. Le petit Palestinien filmé mourant sur un trottoir d'une rue paniquée. Et un grand reporter tendu qui dirait :

"La mort a dépouillé comme tout bon chacal
Le petit corps inerte étendu sur les dalles
Il n'a pas dû souffrir, il a juste eu très mal

Tout en clignant des yeux, il s'est mis à pleurer
Il a eu froid soudain, il a toussé deux fois
Il n'a plus rien senti, il a vomi son sang...''

Moi j'en redemanderais de l'actualité pareille ! Pas vous ?
Avatar de l’utilisateur
Lara Croft
Messages : 863
Inscription : 12 févr. 2004, 02:39
Contact :

Message non lu par Lara Croft » 05 avr. 2006, 02:58

corsaire a écrit :Tout est dans la matrice ou dans l'amatrice :?:
Tout est peut-être dans la matrice de l'amatrice ! :shock:
Avatar de l’utilisateur
Lara Croft
Messages : 863
Inscription : 12 févr. 2004, 02:39
Contact :

Message non lu par Lara Croft » 05 avr. 2006, 03:02

corsaire a écrit :Moi j'en redemanderais de l'actualité pareille ! Pas vous ?
SI ! Préviens-moi qd tu passeras à la télé, j'achèterai un poste rien que pour t'entendre... et te voir !
corsaire
Messages : 766
Inscription : 16 janv. 2005, 16:51
Localisation : Mars (58)
Contact :

Message non lu par corsaire » 05 avr. 2006, 08:23

Tu ne risques pas de me voir à la télé, héhéhé, sauf si j'arrive à publier mes écrits comme Joao Victor Pena Cruz de Oliveda Ruiz...
Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lorch
Messages : 426
Inscription : 04 nov. 2005, 14:36
Localisation : Quelque part dans le bas-monde
Contact :

Message non lu par Fabien_Lorch » 05 avr. 2006, 10:54

Reflets d'argent sur l'océan
Le soleil se couche à l'horizon
La barque file penchée, effleurée par les moutons
Le capitaine tristement à la barre attend.

Le visage penché il a compris
Sa peau burinée par le soleil, a rougi
Il sait que le moment est proche
Il sait qu'il ne doit pas louper le coche.

Mis à part un tic nerveux
Et le tein écarlate de son visage
Aucun signe, aucun adieu
Ne fait qu'il montre sa crainte du voyage.

Lascivement il pense
Son dernier repas gonfle sa panse
Mais dans son esprit tout est vide
Et l'on sent son regard livide.

Et puis la mer passe du bleu au noir
Profondément elle change
On croit voir y passer un ange
Mais ce ne fut qu'un vil espoir.

En haut du mat les voiles sont hissées
Sur la barque tout noir effilée
Il sait que le moment ets proche
Alors il allume la torche.

Apparît soudain une femme à ses cotés
Sans peur, rage ou amour
Pour elle il n'y a pas de retour
C'est son dernier trajet.
Répondre

Revenir à « Discussion générale »