Tout arrêter pour se consacrer aux concours ?

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
speedoupla

Message non lu par speedoupla » 25 juil. 2007, 12:46

Rné a écrit : Mais se baser sur le travail d'universitaires, ce n'est pas effectuer un travail universitaire.
Argh! 100% d'accord avec toi!

Je ne cherchais pas à soulever une quelconque polémique!!!
J'aurai dû bannir ma dernière phrase, qui n'est par ailleurs d'aucune utilité à l'auteur du topic!
gavroche
Messages : 116
Inscription : 27 déc. 2005, 18:29
Contact :

Message non lu par gavroche » 25 juil. 2007, 13:34

Hum, franchement certains d'entre vous ont de graves difficultés d ecompréhension de texte ! faut pas alors s'étonner de votre échec si echec il y a...
kazoo a écrit :--------------------------------------------------------------------------------



Cette affirmation me semble, toujours, bien présomptueuse.
Avoir une plume, c'est un moyen et pas une fin en soi. Pour avoir quelques retours de membres de jurys, ils recherchent en général des candidats qui réunissent toutes les conditions, des capacités d'écriture, et une réflexion sur l'actu.
Ou ai je parlé d'avoir une plume ? :?:
je parle ici de réflexion !
C'est un bon début...

Ensuite, il faut avoir l'honnêteté de dire que ton cas représente une minorité de personnes - j'ai pu jugé sur pièces, en école - même si ça PEUT arriver. On te parle juste de statistiques. Donc prôner l'absence de méthode est un peu léger, c'est tout. Mais ça ne fait pas forcément plaisir à entendre. Je suis d'accord.
La encore !!! problème de compréhension...
ou ai je parlé d'absence de méthode ???
Lire des journaux, écouter/regarder des émissions, y réfléchir ! c'est une méthode de travail ! il n'existe pas que le bachotage pour bosser, excuse moi du peu...
Speedoupla est un exemple que tu retrouves pas mal ds les promos, qd tu tapes la causette avec tes nouveaux camarades de classe, autour d'une bière... :wink: Donc plus représentatif... les DEA ou maîtrise avec très peu d'heures de cours sont les rares formations qui te permettent de dégager sufisamment d'heures pour passer correctement les concours.
ayant fait un dea, j'peux te dire que ce fut l'année la plus chargée de mes 5 ans d'études universitaires demandant des déplacements fréquents, des traitements de données importantes...
Et corizez moi si y a des zerreurs de compréhenfion.
ben y'a le choix pour corriger tes erreurs ! ca en est truffé...
jibi
Messages : 38
Inscription : 03 juil. 2007, 14:07
Contact :

Message non lu par jibi » 25 juil. 2007, 14:23

Gavroche... ce que Kazoo et d'autres ressentent dans tes posts c'est une sorte de supériorité qui semble dire "pas besoin de s'acharner car la réussite est acquises à certains qui ont une tête bien faite" (pour simplifier OK, mais en gros c'est ce qu'on ressent, je ne dis pas que c'est ce que tu as voulu dire). Et n'ergote pas, quand on dit que "ficher le monde ne sert à rien" c'est bien cela que ça veut dire.

En fichant le monde, désolé, on apprend des tas de choses, la culture Gé n'est pas innée mais bien un acquis. Il est NORMAL que les gens qui ne l'ont pas avant cherchent à se rattraper. Le fait que ce soit seulement un an avant de passer les concours est dommage (avec le risque de bien vite oublier je suis d'accord avec toi) mais pas injuste.

Il est de plus NORMAL que les jurys prennent des gens qui démontrent ainsi d'une grosse capacité de travail... ainsi peut-être qu'une capacité à reconnaître ses erreurs et à rattraper le temps perdu (même si c'est peut-être optimiste de ma part)

Sinon il n'y aurait que des gens qui viennent d'un milieu avec un fort capital culturel qui réussiraient (ce qui est déjà trop le cas à mon goût) et cela s'appelle la reproduction des élites... et ça me fout la gerbe.


Mais bon c'est pas le débat, l'idée c'était de conseiller sur les façons de préparer le concours, et le conseil est à mon avis, que de faire des fiches, apprendre des tas de trucs, même si on va en oublier après, est forcément bon à qlq chose au final...
gavroche
Messages : 116
Inscription : 27 déc. 2005, 18:29
Contact :

Message non lu par gavroche » 25 juil. 2007, 17:28

jibi a écrit :Gavroche... ce que Kazoo et d'autres ressentent dans tes posts c'est une sorte de supériorité qui semble dire "pas besoin de s'acharner car la réussite est acquises à certains qui ont une tête bien faite" (pour simplifier OK, mais en gros c'est ce qu'on ressent, je ne dis pas que c'est ce que tu as voulu dire). Et n'ergote pas, quand on dit que "ficher le monde ne sert à rien" c'est bien cela que ça veut dire.
je m'explique alors
avoir une tete bien faite, c'est pas inné ! Ca s'acquiert par un travail intellectuel. C'est différent du bachottage mais ca reste du travail...

et désolée nan vous ne comprenez absolument ce qu'on essaie de vous dire.
Et c ane m'étonne aps, la majortié des étudiants sont persuadés de réussir leurs études en apprennant par coeur.
combien en ai je vu la mine déconfite aux résultats des exams ?
Ah oui, ils savaient tout par coeur, bien plus que moi ( et ou j'apprennais mes cours quand meme ! ) mais ils n'avaient pas compris qu'une dissertation ce n'est pas un catalogue de connaissances...
En fichant le monde, désolé, on apprend des tas de choses, la culture Gé n'est pas innée mais bien un acquis. Il est NORMAL que les gens qui ne l'ont pas avant cherchent à se rattraper. Le fait que ce soit seulement un an avant de passer les concours est dommage (avec le risque de bien vite oublier je suis d'accord avec toi) mais pas injuste.
la culture générale, elle s'acquiert sur des années pas sur 6 mois... alors p'tre ete svous capables d'apprendre pasr coeur le nom de totues els tragédies grecques et leurs auteurs ( c'était le genre de questions du questionnaire de Tours ) pas moi... et j'trouve que c'est du temps perdu...
Il est de plus NORMAL que les jurys prennent des gens qui démontrent ainsi d'une grosse capacité de travail... ainsi peut-être qu'une capacité à reconnaître ses erreurs et à rattraper le temps perdu (même si c'est peut-être optimiste de ma part)
Réfléchir par soi meme et non apprendre par coeur, c'est un travail bien plus prenant que tu ne le crois... ca demande de la recherche, du temps...
Sinon il n'y aurait que des gens qui viennent d'un milieu avec un fort capital culturel qui réussiraient (ce qui est déjà trop le cas à mon goût) et cela s'appelle la reproduction des élites... et ça me fout la gerbe.
alors... j'vais décevoir ton espoir d'egalité et d'ascenceur social. Mais oui, y'a une différence entre les milieux sociaux sur la réussite dans leurs études...
pas d'ambiguité, je trouve ca gerbant aussi.
mais regarde le taux d'enfants d'ouvriers ou d 'agriculteurs à l'université ( et a fortiori dans la filière journalisme )...
l'ascenseur social est malheureusement bien en panne ces temps ci...
que tu amasses du boulot ou pas. si t'es né dans le 93 t'as moins de chances de faire l'esj ou je ne sais quelle école réputée que si papa et maman sont profs ou cadres dans une banlieue résidentielle de classe moyenne supérieure
Mais bon c'est pas le débat, l'idée c'était de conseiller sur les façons de préparer le concours, et le conseil est à mon avis, que de faire des fiches, apprendre des tas de trucs, même si on va en oublier après, est forcément bon à qlq chose au final...[/quote
]

C'est ton point de vue.
moi je considère que s'intéresser à l'actu parce que tout simplement ca nous intéresse, et que c'est normal vu qu'on veut en faire son métier. Y réfléchir, avoir son opinion sur les choses et pas seulement apprendre par coeur,c a a du bon

après je ne nie pas que certaines choses, on doive s'exercer
personne n'a jamais excellé en anglais sans le pratiquer un minimum, par exemple...
mais bon si on a passé le bac ou qu'on est a l'université, et qu'on s'intéresse un minimum au journalisme, normalement on a les armes pour savoir écrire quelque chose de correct... selon la forme demandée. que ce soit une dissert, une synthèse, un synopsis, ce ne sont que des recettes betes et méchantes pour exprimer ce que l'on a à dire.

Tu sais, j'ai tenté le capes d'histoire... et la ouais, si t'as pas bachotté, tu te fais jeté méchamment à l'écrit ou a l'oral... C'est typiquement le type de concours bete et méchant.
les concours d'entrée aux écoles de journalisme me semblent laisser une part plus importante à l'intelligence et à la réflexion personnelle...

maintenant c'est vous qui voyez... mais dites vous bien que vous etes des milliers a faire la meme chose et du coup à produire le meme genre de copies, a peu de choses pres...
pour une qualité équivalente niveau technique, celui qui aura sa vision originale des choses, passera devant vous, immanquablement...
kazoo
Messages : 13
Inscription : 09 août 2004, 18:01
Contact :

Message non lu par kazoo » 25 juil. 2007, 21:28

Je suis journaliste, j'ai un DEA avec mention et une école de journalisme reconnue par la profession. Et ton arrogance n'a échappé à personne.
jibi
Messages : 38
Inscription : 03 juil. 2007, 14:07
Contact :

Message non lu par jibi » 25 juil. 2007, 23:50

Gavroche... je suis d'accod avec toi sur la REFLEXION et que rien ne la remplace...


Mais rien ne remplace non plus qlqs heures a apprendre des choses par coeur,

l'un ne dipense pas de l'autre c'est tout ce que j'essaie de dire depuis un bon moment...
gavroche
Messages : 116
Inscription : 27 déc. 2005, 18:29
Contact :

Message non lu par gavroche » 26 juil. 2007, 11:03

kazoo a écrit :Je suis journaliste, j'ai un DEA avec mention et une école de journalisme reconnue par la profession. Et ton arrogance n'a échappé à personne.
euh... de l'arrogance de ma part ? je ne sais pas où...
Je donen des conseils; si j'étais arrogante je me tairais en me disant " qu'ils se débrouillent, j'en ai rien a faire"

par contre, préciser de cette façon que tu as eu une mention a ton dea ( au fait, ce serait bien dommage de ne pas avoir de mention à un dea, tu sais... ) moi je trouve ca limite arrogant...
qu'est ce que j'en ai a faire que t'as eu une mention ( comme moi en passant :lol: ) et que t'es dans une ecole reconnue par la profession ( comme moi encore :lol: )

Ce qui est sur c'est que tu n'as pas rien compris a ce que j'essayais d'expliquer...

Jibi, en effet ca ne s'oppose pas. Je suis d'accord. si ca peut rassurer d'avoir des éléments bien notés et que ca nourrit ensuite ta réflexion. bien sur !
kazoo
Messages : 13
Inscription : 09 août 2004, 18:01
Contact :

Message non lu par kazoo » 26 juil. 2007, 11:19

faut pas alors s'étonner de votre échec si echec il y a...

sans déconner? Heureusement que t'es là. Les doigts me brûlent de lire ta réflexion dans les pages de ton prochain stage PQR.

si ca peut rassurer d'avoir des éléments bien notés et que ca nourrit ensuite ta réflexion. bien sur !

ben tu vois quand tu veux...
gavroche
Messages : 116
Inscription : 27 déc. 2005, 18:29
Contact :

Message non lu par gavroche » 26 juil. 2007, 11:35

dis, faut pas être aussi vindicatif, tu sais ! :lol:
(ps : encore une fois t'as rien compris à la phrase que tu cites... )

et la pqr, je connais merci ! J'y bosse ! Et je te livre un p'tit scoop : même pour écrire sur le maire d'une commune de 10 000 habitants faut savoir réfléchir par soi meme ! et non pas régurgiter betement ce qu'auront bien voulu te dire les élus... :lol:

allez, calmos !
Roxanemargot
Messages : 30
Inscription : 19 juin 2007, 11:49
Contact :

Message non lu par Roxanemargot » 26 juil. 2007, 12:16

Moi j'dis ça, j'dis rien. Mais si au lieu de se bouffer la tête, on se rendait utile ? Je vais ouvrir un nouveau sujet : "Comment je suis entré(e) en école de journalisme" (enfin si j'y arrive) et je propose que chaque personne ayant réussi à intégrer une école liste ce qu'elle a fait pour y parvenir, sans commentaire, et sans jugement sur les listes des autres. Comme ça, ceux qui ont besoin de conseils et d'aide pourront prendre et laisser ce qu'ils voudront, sans avoir à se farcir 8 pages où les heureux admis s'engueulent à propos de méthodes/points de vue légèrement divergents. Je pense que ce serait sympa pour les autres, avec l'avantage d'être neutre. Qui m'aime me suive ! (je sais, je m'expose à une humiliation certaine...
speedoupla

Message non lu par speedoupla » 26 juil. 2007, 13:39

Petit post subjectif concernant la culture g (voir avis précédents):

Et bien...je considère que - en partie bien entendu - ça se bosse!
Certes, certaines questions sont archi-pointues, et il ne sert à rien de s'acharner à retrouver un nom/terme que l'on a :? peut être :idea: éventuellement :?: déjà entendu...mieux vaut noter la question dans un coin et en rigoler après l'épreuve en compagnie d'autres candidats dépités!!!

En revanche, beaucoup de questions sont liées à la géographie, à l'histoire contemporaine, aux arts/lettres depuis la fin du 19ème, etc... et investir dans une bonne histoire de France, un bon bouquin sur les médias et leur histoire (au hasard, celui d'un prof de Paris 2, Balle, ultra-complet) et un ou deux manuels de term me semble être judicieux...

Leur lecture permet souvent de se remémorer des "classiques" oubliés...et c'est plutôt agréable à réviser...pour peu qu'on ait à sa disposition un canap et une cafetière bien pleine!
Répondre

Revenir à « Forum général »