Ecole de journalisme, ai je le niveau ?

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
Florent0726
Messages : 6
Inscription : 16 nov. 2007, 18:53
Contact :

Ecole de journalisme, ai je le niveau ?

Message non lu par Florent0726 » 16 nov. 2007, 18:58

Bonsoir, je me présente Florent 17ans en Term STG marketing (oui oui) j'aimerais intégrer l'année prochaine une école de journalisme mais je ne sais pas trop comment faire, je possède une solide culture générale et je sais rendre un texte agréable.

Pour exemple Bac de français 2007 : (en 4h00)



Cher Osman, voila plusieurs années que tu as quitté le palais, à ma grande peine tu as préféré t’installer dans ta palmeraie, loin de mes terres, de nos terres, que nous avons jadis foulé avec toute l’insouciance que nous offrait notre jeunesse fougueuse !
Je te fais parvenir cette missive en ce jour pour te faire parts des leçons que j’ai tirées. Il ne fut pas facile de rédiger cette lettre, chaque mot que ma plume couche devant tes yeux me rappellent ton regard, le dernier, lorsque tu m’as quitté, le pire, celui rompant notre relation, à jamais …
Venons en si tu veux bien à l’enseignement que m’as appris malgré tout, cette terrible aventure !
J’ai pris conscience du trop plein d’importance que je donnais à cette bête, si belle et gracieuse soit elle, elle n’en restait pas moins une bête, elle passa sa vie loin des contraintes des hommes et de leurs morales sans cesse secouées tel un navire pris dans une terrible tempête.
J’ai d’ailleurs bien fait de me détacher de cet animal car la pauvre bête est morte, abattue par un chasseur alors qu’elle gambadait paisiblement, très pauvre, le chasseur et sa femme ne vivaient que de la chasse et de la cueillette. J’ai pris la décision de ne point le punir et de le laisser emporter avec lui sa dépouille …
Elle aura eu une vie trépidante et belle à milles lieux de celle de son maître balayé par les scandales et autres rumeurs médisantes !
J’en viens au deuxième enseignement, celui de la cruauté de l’être dit le plus intelligent de cette terre, l’homme.
Ma main se fait lourde et ma gorge se noue lorsque je repense à tous les courtisans ayant tentés un jour ou l’autre de m’assassiner, ou à comploter dans mon dos dans le but de me faire abdiquer …
Ma mémoire me laisse parfois le loisir d’entendre raisonner dans ma tête une de tes dernières paroles où tu me mettais en garde.
Grâce à toi je n’ai point cédé à leurs flatteries, c’est d’ailleurs ce qui m’a gardé de rejoindre mes ancêtres dans l’au-delà !
Tous les hommes sont intéressés un jour ou l’autre, aucun n’est pur, sauf un …
Il faut se méfier du genre humain car au moindre faux-pas vos amis d’hier se transforment en de terribles adversaires !
Le seul en qui j’ai confiance sur cette terre c’est toi Osman, je ne mérite point ton amitié tout mes actes du passé me trahissent, mais toutes ces mésaventures n’auront pas étaient vaines, je suis en vie et encore sultan et je renferme au plus profond de moi tout ce que la vie m’a appris, tout ce que tu m’as appris !
Qu’Allah te protègent toi et ta famille pour les siècles …

Bien à toi,

Yaya



Quelques poèmes écrit en quelques minutes pour ne pas dire secondes (l'inspiration était là)

Toi pétillante,

Toi étincelante,

Toi jeunesse,

Toi ivresse,

Quand cesseras tu,

De tourmenter

Un ami

Ronger par la timidité,

Et qui n’ose te dire,

Que toi, le fuits de ses désirs,

Es et resteras,

Son astre pour la vie …





Tel le zéphyr bravant les nuages,

L’amour pénètre dans mon cœur,

Et j’y rencontre enfin, le bonheur.



Toi yeux chocolats, moi œil océan,
Sache qu’ensemble nous combattrons le néant,
Et que jamais dans toute l’immensité ;
Ne se fane notre amitié.




Nos chemins ont divergeait,
Mais il faut que vous sachiez,
Que notre amour est sans limite,
Ou que vous alliez,
Nos cœurs s’en iront vous retrouver,


Voilà pour un aperçu, rien d'exeptionelle je voulais savoir si j'avais le niveau malgres un parcours atypique ...

Merci bien de dire ce que vous en pensez,; toutes critiques s'averera sans aucun doute utile pour me faire avancé !

Merci à vous,

Cordialement

Florent
annesophie67
Messages : 13
Inscription : 19 juin 2007, 14:20
Contact :

Message non lu par annesophie67 » 16 nov. 2007, 22:48

rien d'exeptionelle
:rien d'exceptionel
malgres
:malgrè
toutes critiques s'averera
:toute critique s'averera ou toutes les critiques s'avererons
pour me faire avancé
:avancer
...
toutes ces fautes juste sur les quelques lignes de la fin... "rendre un texte agréable. " ne suffit manifestement pas, pour integrer une école il en faut souvent plus... a commencer par la maîtrise de la langue française...
je ne dis pas cela pour te blesser, mais fais attention a l'orthographe lorsque tu écris,car c'est une façon stupide de se faire recaler...
concernant ton niveau , et les capacités que tu as ou non pour intégrer une ecole de journalisme, je considère que je ne peut pas en juger et encore moins sur ces quelques lignes...

amicalement
Juju le pigiste
Messages : 38
Inscription : 25 sept. 2007, 23:26
Contact :

repetita

Message non lu par Juju le pigiste » 17 nov. 2007, 00:03

Ouh la la Anne Sophie, reprendre les gens sur leurs fautes d'orthographe sur ce forum est très mal vu! Tu rsiques d'être brûlée en place publique, parole de brûlé! :roll:
Juju le pigiste
Messages : 38
Inscription : 25 sept. 2007, 23:26
Contact :

oups

Message non lu par Juju le pigiste » 17 nov. 2007, 00:06

surtout Anne Sophie, quand on corrige des fautes et quand on en fait soi-même, là aussi je sais de quoi je parle, attention au retour de bâton des gens du forum ! :shock:
("peut" et "s'avérerons", "exceptionel", "malgrè") ou alors t'as fait exprès pour rigoler, de corriger par des fautes :shock:
Florent0726
Messages : 6
Inscription : 16 nov. 2007, 18:53
Contact :

Message non lu par Florent0726 » 17 nov. 2007, 10:48

Oui c'est exact mais j'ai écris ces quelques lignes rapidement car je suis pressé de savoir si j'ai une chance ou non et il sera plus facile de corriger des fautes que de rendre un texte agréable et fluide ...

D'autres avis cette fois sur ma façon d'écrire ?
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 17 nov. 2007, 10:48

Florent, l'écriture n'est qu'une toute petite partie du travail du journaliste, et pas la plus importante. J'ai vu plusieurs fois des journalistes qui n'écrivaient pas très bien, mais qui étaient très bons pour trouver des infos inéditer. Et bien ces journalistes étaient largement préférés aux journalistes capables d'écrire de beaux textes sans la moindre info dedans.
Si tu veux intégrer une école de journalisme, tu dois surtout lire les journaux pour connaître l'info sur le bout des doigts.
Florent0726
Messages : 6
Inscription : 16 nov. 2007, 18:53
Contact :

Message non lu par Florent0726 » 17 nov. 2007, 10:57

D'accord merci pour ces conseils, j'ai l'habitude de lire de nombreux journaux, donc en clair tu me conseils de faire une "revue de presse" pour me préparer à saisir la moindre informations paraissant alléchantes lorsque je serais (peut être) journaliste ?
focus
Messages : 53
Inscription : 17 nov. 2007, 17:37
Contact :

Message non lu par focus » 17 nov. 2007, 17:46

Salut Florent,

Surtout, si je peux me permettre, la sélection en école se fait en général avec un niveau licence (bac+3), voire master 2...
La première chose à faire avant d'intégrer une école, c'est déjà de faire des stages, toujours des stages et encore des stages. C'est en pratiquant que tu apprendras vraiement le métier et que tu sauras s'il te plaît. Comme un autre utilisateur a pu le dire précédemment, l'écriture n'est pas nécessairement la part la plus importante du travail. Et surtout, il y a une très grosse différence entre l'écriture litétraire et l'écriture journaliste. C'est un métier à part entière, avec ses techniques de travail...
Ensuite, l'école est loin de représenter la seule voie d'accès à la profession. C'est aussi une question de réseau et de contacts dans la profession, d'où l'importance également d'enchaîner les stages.
Bref, il y a énormément de choses à dire sur le sujet. Mais le mieux, c'est aussi de lire sur le métier (témoignages de journalistes par exemple). Ainsi, tu saura vraiment en quoi il consiste. N'hésite pas à solliciter des journalistes pour les rencontrer et discuter de leur métier (c'est ce que j'ai fait lorsue j'étais étudiant et ça m'a aussi aider à mieux cerner les enjeux de la profession)...
Bref, s'il ya une chose à retenir, c'est qu'il n'y a pas une façon d'entrer dans la profession. Par exemple, avec un profil marketing, tu peux très bien imaginer rentrer dans un média spécialisé dans ce domaine...
Avatar de l’utilisateur
dani l
Messages : 2823
Inscription : 24 sept. 2003, 12:36
Localisation : France-(59)-62-92-94-
Contact :

Re: Ecole de journalisme, ai je le niveau ?

Message non lu par dani l » 17 nov. 2007, 18:59

Florent0726 a écrit :Bonsoir, je me présente Florent 17ans en Term STG marketing (oui oui) j'aimerais intégrer l'année prochaine une école de journalisme mais je ne sais pas trop comment faire, je possède une solide culture générale et je sais rendre un texte agréable.

Pour exemple Bac de français 2007 : (en 4h00)



Cher Osman, voila plusieurs années que tu as quitté le palais, à ma grande peine tu as préféré t’installer dans ta palmeraie, loin de mes terres, de nos terres, que nous avons jadis foulé avec toute l’insouciance que nous offrait notre jeunesse fougueuse !
Je te fais parvenir cette missive en ce jour pour te faire parts des leçons que j’ai tirées. Il ne fut pas facile de rédiger cette lettre, chaque mot que ma plume couche devant tes yeux me rappellent ton regard, le dernier, lorsque tu m’as quitté, le pire, celui rompant notre relation, à jamais …
Venons en si tu veux bien à l’enseignement que m’as appris malgré tout, cette terrible aventure !
J’ai pris conscience du trop plein d’importance que je donnais à cette bête, si belle et gracieuse soit elle, elle n’en restait pas moins une bête, elle passa sa vie loin des contraintes des hommes et de leurs morales sans cesse secouées tel un navire pris dans une terrible tempête.
J’ai d’ailleurs bien fait de me détacher de cet animal car la pauvre bête est morte, abattue par un chasseur alors qu’elle gambadait paisiblement, très pauvre, le chasseur et sa femme ne vivaient que de la chasse et de la cueillette. J’ai pris la décision de ne point le punir et de le laisser emporter avec lui sa dépouille …
Elle aura eu une vie trépidante et belle à milles lieux de celle de son maître balayé par les scandales et autres rumeurs médisantes !
J’en viens au deuxième enseignement, celui de la cruauté de l’être dit le plus intelligent de cette terre, l’homme.
Ma main se fait lourde et ma gorge se noue lorsque je repense à tous les courtisans ayant tentés un jour ou l’autre de m’assassiner, ou à comploter dans mon dos dans le but de me faire abdiquer …
Ma mémoire me laisse parfois le loisir d’entendre raisonner dans ma tête une de tes dernières paroles où tu me mettais en garde.
Grâce à toi je n’ai point cédé à leurs flatteries, c’est d’ailleurs ce qui m’a gardé de rejoindre mes ancêtres dans l’au-delà !
Tous les hommes sont intéressés un jour ou l’autre, aucun n’est pur, sauf un …
Il faut se méfier du genre humain car au moindre faux-pas vos amis d’hier se transforment en de terribles adversaires !
Le seul en qui j’ai confiance sur cette terre c’est toi Osman, je ne mérite point ton amitié tout mes actes du passé me trahissent, mais toutes ces mésaventures n’auront pas étaient vaines, je suis en vie et encore sultan et je renferme au plus profond de moi tout ce que la vie m’a appris, tout ce que tu m’as appris !
Qu’Allah te protègent toi et ta famille pour les siècles …

Bien à toi,

Yaya



Quelques poèmes écrit en quelques minutes pour ne pas dire secondes (l'inspiration était là)

Toi pétillante,

Toi étincelante,

Toi jeunesse,

Toi ivresse,

Quand cesseras tu,

De tourmenter

Un ami

Ronger par la timidité,

Et qui n’ose te dire,

Que toi, le fuits de ses désirs,

Es et resteras,

Son astre pour la vie …





Tel le zéphyr bravant les nuages,

L’amour pénètre dans mon cœur,

Et j’y rencontre enfin, le bonheur.



Toi yeux chocolats, moi œil océan,
Sache qu’ensemble nous combattrons le néant,
Et que jamais dans toute l’immensité ;
Ne se fane notre amitié.




Nos chemins ont divergeait,
Mais il faut que vous sachiez,
Que notre amour est sans limite,
Ou que vous alliez,
Nos cœurs s’en iront vous retrouver,


Voilà pour un aperçu, rien d'exeptionelle je voulais savoir si j'avais le niveau malgres un parcours atypique ...

Merci bien de dire ce que vous en pensez,; toutes critiques s'averera sans aucun doute utile pour me faire avancé !

Merci à vous,

Cordialement

Florent

_ Les journalistes te diront sans doute que ton style est par trop littéraire ... tandis que les gens des lettres te diront peut-être ... par trop journalistique ...
_ Reste la com' ...

.........................

@ + dani "L"
"Chaque employé tend à s'élever à son niveau d'incompétence." Peter et Hull
Khadouche leïla
Messages : 4
Inscription : 09 janv. 2005, 18:31
Localisation : Avignon
Contact :

Petits conseils d'amie...

Message non lu par Khadouche leïla » 17 nov. 2007, 22:58

Il y a tellement de chemins pour arriver à ce métier qu'il faudrait d'abord te renseigner que toutes les voies possibles (école de journalisme, école spécialisée dans un média, sciences po, contrat de qualification, stages et relations, fac...).
N'hésites pas à te rendre au CIO (centre d'information et d'orientation) de ta ville et comme te l'on conseillait d'autres membres essaie de rencontrer des gens du métier (rends-toi dans un journal, une radio de proximité).
Après il est vrai que les écoles de journalisme sont un bon moyen d'accéder au métier de journaliste mais te permettra surtout de renforcer ta culture générale et d'être polyvalent.
Mais il faut que tu saches que ce milieu c'est d'abord un réseau et après le talent.

Un conseil: tu ne perds rien à tenter certains concours ouverts au jeunes de 18 ans (le celsa à Paris, par exemple, mais il demande souvent bac+3 effectivement). Ca te permettra, si échec il y a, de savoir exactement ce que l'on te demande pour les prochaines fois où tu les retentera.

Comme tu le disais, fais toi une revue de presse hebdomadaire (et avec plusieurs journaux si possible), élément indispensable pour le concours.

Je te souhaite bon courage dans ton parcours et ne baisse pas les bras. :wink:

Leïla
gadjo
Messages : 58
Inscription : 14 oct. 2007, 14:01
Contact :

Message non lu par gadjo » 18 nov. 2007, 09:40

cilou a écrit :Florent, l'écriture n'est qu'une toute petite partie du travail du journaliste, et pas la plus importante. J'ai vu plusieurs fois des journalistes qui n'écrivaient pas très bien, mais qui étaient très bons pour trouver des infos inédites. Et bien ces journalistes étaient largement préférés aux journalistes capables d'écrire de beaux textes sans la moindre info dedans.
Amen. :-)

La première chose que l'on te martèle à l'école de journalisme, c'est d'oublier la façon d'écrire universitaire. Ton boulot, c'est de faire comprendre quelque chose à quelqu'un, de la manière la plus limpide et la plus efficace possible. Donc exit les longues phrases pleines d'adverbes qui sont bien faciles pour remplir une dissertes en fac (je parle par expérience :lol:).
La première chose que tu fera, c'est des exercices ou il faudra simplifier des phrases trop littéraires, pas assez directe. Préférer les phrases courtes, l'actif, etc, etc.
C'est encore plus vrai pour l'écriture radio et télé.

Ton texte est agréable à lire, mais il ne veut en aucun cas dire que tu saura rendre une info compliquée compréhensible pour les quidams lambda qui te liront.
Mais tu as du style, ce qui est une bonne chose, maintenant je ne peux que te conseiller, comme d'autres forumeurs, de faire des stages pour te confronter à l'écriture journalistique et voir si tu te sens à l'aise là-dedans. :wink:

Et puis tu es encore jeune. La plupart des écoles recrutent à bac + 3. La raison? Pour avoir des profils qui ont une connaissance avancée dans d'autres domaines que le journalisme. Histoire, Sciences po, Langues, Lettres, les profils spécialisés deviennent la norme.
J'ai aussi entendu dire (notez donc l'incertitude quant à la véracité de cette info) que c'était "pour avoir des élèves plus âgés, donc normalement plus matures et qui seraient plus à même à prendre des distances avec les événements".

Bonne chance à toi en tout cas.
Florent0726
Messages : 6
Inscription : 16 nov. 2007, 18:53
Contact :

Message non lu par Florent0726 » 18 nov. 2007, 13:51

Merci à toi gadjo, ton commentaire m'est tres utile, je vais donc peut être m'orienter d'abord vers une fac d'histoire ...

Il me semble assez simple de simplifier une info pour la rendre limpide et claire aux yeux du premier venu, je vais essayer de trouver des exercices me permettant de me familiariser avec cette facette du métier.

A noté que je m'oriente plus, pour le moment en tout cas, vers la presse écrite ...

Merci beaucoup en tout les cas et bonne continuation.

P.s : Quelqu'un pourrait me renseigner sur ce que l'on fait en fac d'histoire (cours ,apprentissages ...) ?
citizen
Messages : 113
Inscription : 26 janv. 2007, 11:08
Contact :

Message non lu par citizen » 18 nov. 2007, 17:22

Florent0726 a écrit :P.s : Quelqu'un pourrait me renseigner sur ce que l'on fait en fac d'histoire (cours ,apprentissages ...) ?
On se tape toute l'histoire de l'antiquité à nos jours, en passant par le moyen age et la révolution française... :)
Florent0726
Messages : 6
Inscription : 16 nov. 2007, 18:53
Contact :

Message non lu par Florent0726 » 18 nov. 2007, 18:24

D'accord merci.

Rien de bien nouveau en fait mais ça doit être plus spécialisé, y a t-il des conférences/débats sur des personnages historique comme Napoléon par exemple ?
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 531
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Message non lu par PascalSR » 18 nov. 2007, 18:41

Florent0726 a écrit :École de journalisme : ai-je le niveau ?
Florent0726 a écrit :A noté que...
Leïla a écrit :... et comme te l'on conseillait d'autres membres...

... fais-toi une revue de presse hebdomadaire (et avec plusieurs journaux si possible)...
Moi, je dis ça ; moi, je dis rien...

Bon courage à tous, on en a besoin !... :roll:
Dernière modification par PascalSR le 18 nov. 2007, 18:54, modifié 1 fois.
Répondre

Revenir à « Forum général »