Page 1 sur 2

Concours de journalisme quelle prépa choisir ?

Publié : 30 juin 2008, 19:16
par chossette
Bonjour à tous,

Je voudrais m'inscrire dans une prépa aux concours de journalisme pour l'an prochain, mais je suis un peu perdue sur l'offre...
Quelle est, selon vous, la meilleure prépa ?

J'ai regardé aussi un peu du côté des prépas par correspondance, et j'ai trouvé notamment ces deux là :
- CNED (http://portail.cned.fr)
- Synergie prépa, à distance (http://www.synergieprepa.com)
Connaissez-vous ces deux prépas ? Ont-elles bonne réputation ?

Merci de vos réponses !
:P

Publié : 30 juin 2008, 19:46
par jimbo
Le CNED reste incontestablement une valeur sûre. Nanmoins, il faut avoir en tête ce commentaire de l'IJBA :
ijba a écrit : Existe-t-il des centres de préparation aux épreuves ?
Peut-être mais aucun ne nous a inondé de nombreux lauréats. Le mieux est de vous préparer seul, éventuellement en consultant des annales des précédents concours et en vous tenant sérieusement informé.

Publié : 01 juil. 2008, 19:19
par celineG13
Pour synergie prépa, j'ai pris des cours par correspondance, sincerement les cours sont bons, mais peut-etre un peu légers, et les contacts inexistants. (sauf pour les corrections d'article)
un conseil y prendre les cours d'actu, ils sont nickels. la culture gé ça sert à rien, tu trouves ce qu'ils donnent sur toutes les encyclopédies. redaction/ écriture journalistique, c'est pas mal mais très léger...

Si tu te décides pour une prépa à l'année, choisis bien une prépa de journalisme, l'année dernière, j'avais pris sciencespo/journalisme et comme il y avait plus d'élèves pour sciences po, on a pas vraiment travaillé pour les concours...

Avec le recul, je pense comme d'autres, que les prépas coutent cher et que si tu as la motivation et la rigueur nécéssaires tu peux faire sans.
Si tu veux des conseils sur la préparation, contacte moi. (je n'ai pas brillé cette année ni l'année dernière, mais par manque de temps et dispersion (je travaille à côté pour payer les concours.... )

:-p

Publié : 03 juil. 2008, 11:23
par sebulba_faya
Juste un rappel :
La prépa aux écoles de journalisme de la catho d'angers est à fuir comme la peste !

Ils ont dit qu'ils rectifieraient le tir après le relatif échec d'il y a deux ans : 5 admis sur 13. Peine perdue, rien n'a été changé, un véritable discours formaté demeure, aucune aide pour choisir ses concours, et il y a aura au mieux 5 candidats (sur 13) reçus pour cette année...

un conseil : bossez en PQR ! C'est la meilleure prépa du monde. Et en plus ca rapporte (un peu) d'argent.

Publié : 10 juil. 2008, 22:42
par Muttine
Bonjour,

Je suis à la recherche de prépa pour les écoles de journalisme. J'ai même été consulter le site Synergie Prépa et IpéSup.

Seulement, pour ma part, je ne veux pas les cours par correspondance mais en "live" si l'on peut dire. J'ai besoin d'être baignée dans l'ambiance, de ne vivre que pour cet "objectif" le temps d'une année.

Quelqu'un ici a déjà fait ces formations en "continue" ? Qu'est ce que cela à donné ?

J'ai aussi eu connaissance de l'institut catholique de Paris qui prépose une formation aux écoles de journalisme à Bac+3, des amateurs ?

Publié : 10 juil. 2008, 23:37
par chossette
Merci pour vos réponses !
J'ai passé les concours cette année et je les ai ratés, enfin je suis sur liste d'attente à Marseille, mais 25ème, donc presque aucune chance...
La prépa par correspondance c'est pas forcément l'idéal, mais j'aimerais partir en Angleterre jusqu'en avril, et la prépa par correspondance est donc la seule possibilité. Là où j'ai eu les pires notes cette année en fait, c'est aux questionnaires d'actu et notes de synthèse, donc si je peux avoir une prépa par correspondance qui me prépare bien à ces deux trucs, c'est l'essentiel.
Quelqu'un aurait une expérience de la prépa proposée par le CNED ?

Re: :-p

Publié : 10 juil. 2008, 23:53
par kaeak
sebulba_faya a écrit :un conseil : bossez en PQR ! C'est la meilleure prépa du monde. Et en plus ca rapporte (un peu) d'argent.
Bof !
C'est une bonne école, mais pas la meilleure prépa du tout.

Pour la grande majorité des concours, le bachotage de l'actu (que je trouve absolument con, mais bon) rapporte énormément de points. La PQR rapportera sans doute à l'oral, parce que ça donne de l'expérience. Ca permet aussi de ne pas avoir trop d'idéaux sur le boulot :lol: . Et puis pour ceux qui bosseront beaucoup, ça apporte de la réactivité.

Les écrits des écoles récompensent quand même assez bien le bachotage et le formatage, quoi qu'on en dise !

Publié : 11 juil. 2008, 10:47
par Neya
Tout à fait d'accord avec kaek, pour les épreuves d'actu c'est le bachotage qui rapporte des super notes. Et les points grapillés dans cette épreuve peuvent compenser des notes plus moyennes par ailleurs.

Publié : 11 juil. 2008, 10:52
par vladm
Moi je te conseille l'ISTH à Paris.
Ils proposent une préparation "intensive" à partir de février, environ 7h par semaine (cours du soir). Les enseignants sont vraiment compétents mais ils manquent parfois d'implication. En tout cas les résultats sont là: on était 6 à suivre cette prépa, 1 est admise à l'IFP, 1 est admissible aux 3 écoles du PEMEP, 1 est admise à Toulouse et admissible au CUEJ et au CELSA, 1 est admissible au CUEJ. Et moi je suis admis à Toulouse et admissible au CELSA et au CUEJ.
Cependant si la prépa aide c'est surtout au niveau de la motivation et du partage des infos et connaissances. Il faut beaucoup bosser tout seul mais l'avantage de faire une prépa c'est qu'on se sent moins seul, qu'on fait des concours blancs et qu'on partage revues de presse et fiches de culture g.

Et les prépas par correspondance ?

Publié : 23 juil. 2008, 11:56
par chossette
Merci pour vos réponses.
N'y a-t-il personne qui aurait testé les prépas par correspondance, notamment celle du CNED ?

Publié : 23 juil. 2008, 13:45
par claire123
Chossette, partir en Angleterre c'est un super projet mais c'est difficilement compatible avec la préparation des concours. L'année dernière j'étais en Irlande mais j'ai vite abandonné l'idée de les passer.
C'est déjà pas évident de suivre l'actu dans son propre pays, alors à l'étranger.
Ce qui ne t'empêche pas de passer les concours dans deux ans.

Re: :-p

Publié : 23 juil. 2008, 13:58
par sebulba_faya
kaeak a écrit :
sebulba_faya a écrit :un conseil : bossez en PQR ! C'est la meilleure prépa du monde. Et en plus ca rapporte (un peu) d'argent.
Bof !
C'est une bonne école, mais pas la meilleure prépa du tout.

Pour la grande majorité des concours, le bachotage de l'actu (que je trouve absolument con, mais bon) rapporte énormément de points. La PQR rapportera sans doute à l'oral, parce que ça donne de l'expérience. Ca permet aussi de ne pas avoir trop d'idéaux sur le boulot :lol: . Et puis pour ceux qui bosseront beaucoup, ça apporte de la réactivité.

Les écrits des écoles récompensent quand même assez bien le bachotage et le formatage, quoi qu'on en dise !
Tout à fait d'accord! Mais bosser en PQR n'apporte pas qu'à l'oral, mais aussi pas mal pour la façon de rédiger et la vitesse à laquelle on le fait! Ce qui compte.

Publié : 23 juil. 2008, 16:18
par thibolero
vladm a écrit :Moi je te conseille l'ISTH à Paris.
Ils proposent une préparation "intensive" à partir de février, environ 7h par semaine (cours du soir). Les enseignants sont vraiment compétents mais ils manquent parfois d'implication. En tout cas les résultats sont là: on était 6 à suivre cette prépa, 1 est admise à l'IFP, 1 est admissible aux 3 écoles du PEMEP, 1 est admise à Toulouse et admissible au CUEJ et au CELSA, 1 est admissible au CUEJ. Et moi je suis admis à Toulouse et admissible au CELSA et au CUEJ.
Cependant si la prépa aide c'est surtout au niveau de la motivation et du partage des infos et connaissances. Il faut beaucoup bosser tout seul mais l'avantage de faire une prépa c'est qu'on se sent moins seul, qu'on fait des concours blancs et qu'on partage revues de presse et fiches de culture g.

Peut-être que les cours du soir de l'ISTH sont bons comme tu le dis vladm, en tout cas la prépa à l'année (octobre-juin) et à plein temps, qui prépare "à la fois" à Sciences Po et aux écoles de Journalisme est pas énorme pour ceux qui veulent faire une école de journalisme. J'y étais, et à part les cours d'actu et d'anglais (qui sont vraiment très bons), ça ne sert franchement à rien de payer aussi cher... Je vous conseille plutôt l'IPESUP, qui, il paraît, est très bien car ils préparent spécifiquement aux écoles reconnues, et donc aux épreuves comme le synopsis d'article pour l'IPJ...quelque chose qu'on n'a pas fait à l'ISTH.
Voilà!

Publié : 24 juil. 2008, 15:40
par eowyn316
franchement, je suis vraiment pas sûre que cela serve à quelque chose. Je crois vraiment qu'une année de fac où tu révises en parallèle te seras plus profitable (ne serait-ce que pour un détail : si jamais tu rates tes concours, au moins derrière, tu as validé une année et tu ne te retrouves pas dans une impasse).
Pour ma part, franchement, sans lire le Monde tous les jours (mes fiches d'actu étaient faites avec yahoo et google actu, ça n'allait pas chercher loin), avec juste un petit stage d'observation PQR, j'éia été prise dans trois écoles... Alors franchement, aller te payer une prépa cher, surtout si en plus tu entres dans une école payante ensuite, ça n'en vaut pas la peine.

Publié : 24 juil. 2008, 16:28
par lucile.b
Bonjour à tous,

Voilà quelques petits conseils issus de ma propre expérience à la fois des prépa concours et de la préparation en solitaire. Pour la deuxième année consécutive, j'ai cette année encore présenté les concours d'entrée aux écoles de journalisme. Admise à l'IPJ, j'ai fait le choix après un an de prépa concours l'an dernier de me lancer seule dans le dur marathon des fiches et du suivi d'actu pour cette cession 2007-2008. Si j'ai beaucoup appris de mon année de prépa par les rencontres qu'elle m'a permis de faire et le rythme de travail qu'elle permet de conserver dans la durée, je me suis rendue compte après un premier échec que certes une prépa peut s'avérer très utile pour ce booster au sein d'un groupe de travail extrèmement soudé dans cette dur épreuve mais qu'avant tout, c'est le travail personnel qui lui uniquement paye. J'ai choisi cette année de m'inscrire en master 1 à Paris histoire de ne pas perdre une année et de m'ouvrir l'esprit après un an improductif la tête dans la sac et je pense sincèrement que cette stratégie m'a été d'une grande aide pour tenir le coup, vivre d'autres expériences, rencontrer également des étudiants qui ne sont pas uniquement préoccupés par l'actu et les EPREUVES DU PEMEP!!!!!! L'important donc, ouvrez-vous l'esprit, ne restez pas cloitrés meme si evidement le suivi de l'actu est INDISPENSABLE, vivez l'esprit ouvert et surtout gare aux prépas formatage qui se repère très vite à l'oral...

Bon courage à tous et tenez bon! retentez peut vraiment valoir le coup