EFAP, Sorbonne, ISCPA...

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
constance1991
Messages : 2
Inscription : 13 janv. 2009, 17:02
Contact :

EFAP, Sorbonne, ISCPA...

Message non lu par constance1991 » 13 janv. 2009, 17:13

Bonjour à tous,
Je suis en terminale littéraire et je suis complètement perdue pour mon orientation post-bac.
Je suis interessée par tout ce qui touche à l'édition, le journalisme, la communication ( attaché de presse ou événémentiel). Bref, des envies très différentes...
J'ai d'ailleurs été acceptée à l'EFAP. Je dois donner ma réponse dans les jours prochains. Et je ne sais pas quoi faire!! J'ai entendu beaucoup de bien comme de mal sur cette école...
J'aurais aimé aussi tenter l'ISCPA ou la Sorbonne. Mais, l'ISCPA a l'air d'être assez mal perçue par les employeurs. Quant à la Sorbonne, vu qu'ils prennent les dossiers au hasard, je n'ai aucune idée de mes chances d'admission...
Bref, je viens ici pour vous demander des conseils mais surtout votre avis sur l'EFAP : enseignement proposé, stages, étudiants, ambiance...
Je crains une mauvaise ambiance si comme je l'ai lu dans de nombreux forums, l'école est bondée de '' fils et filles à papa/maman''...
Je me demande surtout si après le bac, il est préférable de faire une fac ou une école privée. Je pense que je ne me sentirais pas prête à affronter le monde professionnel à 21 ans ( à la sortie de l'EFAP ).
Merci d'avance de vos réponses.
yog
Messages : 10
Inscription : 27 août 2004, 01:10
Localisation : grenoble
Contact :

un avis...

Message non lu par yog » 13 janv. 2009, 18:11

Salut,

Je suis diplômé de l'ISCPA.

Il faut avoir les épaules solides pour se faire accepter par la profession et apprentis journalistes qui peuvent te prendre de haut, tu devras en faire plus pour prouver ton sérieux.

Un conseil : va à la fac. Genre : lettre, histoire, droit, éco. Au mieux : un IEP et après enchaîne sur une école de journalisme ! Il y a aussi deux IUT de journalisme : Tours et Bordeaux.

Et avant de te foutre dans le journalisme, tu peux faire un stage l'été pour savoir si c'est ce que tu veux...
jeune en recherche d'un poste de journaliste.
kaeak
Messages : 234
Inscription : 10 juin 2008, 15:06
Contact :

Message non lu par kaeak » 13 janv. 2009, 18:31

Il y a aussi deux IUT de journalisme : Tours et Bordeaux.
L'école de journalisme de Bordeaux n'est plus un IUT ! :o
Les deux IUT qui proposent une formation de journalisme reconnue sont Tours et Lannion.

L'Efap, ce n'est pas pour le journalisme, si ?
constance1991
Messages : 2
Inscription : 13 janv. 2009, 17:02
Contact :

Message non lu par constance1991 » 13 janv. 2009, 19:54

Non, l'EFAP est une école de communication ( plus précisément: école française des attachés de presse).

Merci pour les réponses. :)
jako124

efap

Message non lu par jako124 » 14 janv. 2009, 19:17

bonjour, j'ai fait l'efap à lyon et je te conseille de ne jamais faire cette école qui est très cher pour rien du tout, 4 ans à 5000e l'année, de plus le fondateur de l'ecole se nomme denis huisman et il fait parti de l'eglise de scientologie, donc pense bien à quoi peut servir ton argent. On avait pas de bibliothèque, on avait par contre 4 vieux ordis pourris et des tables et chaises Ikea. Vraiment, mais alors vraiment, ne pas intégrer cette école !!!!
Fabienne Marcel
Messages : 23
Inscription : 25 avr. 2008, 11:39
Contact :

Message non lu par Fabienne Marcel » 15 janv. 2009, 07:57

De qui tu tiens que l'ISCPA est mal vu chez les employeurs ? Je n'ai jamais eu de difficulté à trouver d'excellents stages alors que je viens de cette école. Certains médias sont difficiles à approcher sous prétexte qu'ils ont des conventions avec certaines écoles reconnues, mais en persévérant on y arrive quand même.
flo69
Messages : 27
Inscription : 28 janv. 2008, 12:39
Contact :

Message non lu par flo69 » 15 janv. 2009, 10:59

L'ISCPA est très mal vue par les employeurs.
Lorsque j'en suis sorti, j'ai appelé quelques journaux pour proposer des piges via téléphone. Lorsqu'on me demandait de quelle école je sortais, que je répondais innocemment l'ISCPA de Lyon, soit le rédac chef riait ouvertement, soit il raccrochait sous un prétexte à la con.
C'est la vérité, l'ISCPA n'est pas bien vue. Par quelques employeurs en tout cas. Tout du moins par les rédactions que j'ai cherché à integrer.

Le crédo du directeur pédagogique est plutôt de te pousser à faire de la locale. C'est très bien la locale, je ne critique absolument pas. Ca fait vivre, c'est sympa, tu rigoles bien et t'as beaucoup moins de stress. Mais il ne s'attend pas à retrouver ses anciens élèves au Monde. Les cours de géopo sont intéressants mais mal foutus et le prof n'est pas pédagogue pour deux sous. Les seuls trucs qui l'intéressent, c'est que tu parles de son école en bien et le poids du porte-feuilles des parents.

Quand tu vois la formation qui y est assurée, tu peux te permettre de rire aussi.
On te précise bien que tu n'es pas obligé d'avoir d'ordinateur portable, d'appareil photo, etc. mais si tu ne rends pas tes devoirs dactylographiés, si tu n'as pas pris de photo pour prouver que tes interviews ne sont pas bidonnées, tu te fais jeter. On te prête le matos si les étudiants en troisième année n'en ont pas besoin. Ils sont prioritaires et c'est normal quelque part. Et eux se battent déjà pour avoir les 3 appareils-photos ou caméras.
Et la majorité des profs sont ... nuls! Ils font ça pour la tune, point barre!

Ce qui fait moins rire, c'est le prix. N'oublie pas que l'ISCPA n'est pas reconnue. Le seul critère qu'ils ne remplissent pas, c'est le prix. 3000 € de trop à l'année... et comme par hasard, ils ne veulent absolument pas le baisser, ce prix! Tous les ans, ils te font croire qu'ils ont enfin reçu l'accréditation officielle. Tous les ans, c'est bidon.
Une année doit avoisiner 6.000€. Pour ce tarif, tu as droit à... heu... rien! Pas le moindre abonnement personnel au Monde, au Fig ou à Libé alors qu'on te demande expressément de les acheter tous les matins. Et le pire, c'est que t'as pas le choix vu qu'on interroge un ou deux élèves tous les matins sur les titres, sur le contenu, etc. Ce qui est très bien dans un sens mais qui revient vite très cher.

Quant à l'ambiance, c'est véritablement "fils à papa", ceux qui n'hésitent pas à t'en foutrent plein la gueule si tu t'habilles pas au dernier truc à la mode, qui n'ont pas peur de dépenser 100€ au restau et te demandent pourquoi tu viens pas manger avec eux de temps en temps car "bon 100€ c'est pas grand chose".
Les cours se passent dans une ambiance de merde. Quand tu veux écouter les cours intéressants (PAO dispensée par une prof géniale et très professionnelle, anciennement Français dispensépar une autre prof géniale, très humaine mais dégoûtée de la gestion de l'école), tu ne te fais pas insulter par les autres, mais pas loin. Tu te rends compte, ils ne peuvent pas commérer tranquillement si tu leur demandes de la fermer?!!

Je te conseillerais la même chose que Yog. Passe par la Fac ou une Prépa. Puis après, enchaîne sur une école reconnue. Les mieux étant à mon sens celle de Lille et le CFJ.
Mais ne passe pas par l'ISCPA. C'est le meilleur moyen pour pointer au chômage un bon bout de temps, à moins vraiment, mais vraiment!, d'être motivé.

Seuls ceux qui en sont partis avant le diplôme (Aida Touhiri en est l'exemple-type) ont réellement réussi. J'avais pris contact avec elle, elle refusait que son image soit associée à celle de l'école.
Alexandra Sublet, quoique non journaliste mais communicante à la base, est l'autre exemple parlant.[/i]
casoar
Messages : 3
Inscription : 26 janv. 2006, 18:27
Contact :

efap

Message non lu par casoar » 17 janv. 2009, 16:55

Je suis egalement diplômé EFAP...... et laisse tomber, comme mentionné mon collègue plus haut c est trop cher pour ce quer c est....

tu vas à la fac, c'est pareil et tu ne debourses pas un sou.

à l 'EFAP ils n 'ont que Laurence Ferrari pour t en foutre pleins les yeux car il est vrai , elle a reussi ou alors ceux qui étaient diplômes ds les années 80 qui ont des super postes aujpourd hui.

mais ce qu ils ne mentionnenet pas c 'est : EFAP= 95% DE CHOMAGE A LA SORTIE ou alors une REORIENTATION...... et c'est la pure vérité......

intérroge des anciens, tu verras ils auront tous le même discours que moi....
casicasimir
Messages : 1
Inscription : 20 janv. 2009, 10:36
Contact :

Message non lu par casicasimir » 20 janv. 2009, 10:46

Bonjour!! Je suis en première et donc, en pleine recherche quant à mon orientation future. Je me suis beaucoup interressée au métier d'attaché de presse c'est pourquoi l'EFAP de Lyon a retenue toute mon attention or vous dites ici que c'est un mauvais choix. Pourriez vous s'il vous plait m'en préciser les raisons et me conseiller sur l'orientation à prendre sachant que je ne veux pas aller en FAC?
Merci de me répondre le plus vite possible, bonne journée à tous. :wink:
casoar
Messages : 3
Inscription : 26 janv. 2006, 18:27
Contact :

efap

Message non lu par casoar » 20 janv. 2009, 18:27

bah ecoute va à l EFAP, ils vont t en mettre pleins les yeux, tu seras completement séduite, tout ira bien pdt tes études et une fois diplomée, tu verras la réalité.....
attaché de presse c est un super métier, mais le secteur n'est pas porteur.

avec la crise, les postes de com sautent automatiquement, les entreprises veulent des sous et donc des commerciaux, ils ont 100 commerciaux et 1 poste d attaché de presse.....

bon courage
koko
Messages : 6
Inscription : 14 mai 2007, 14:29
Contact :

Message non lu par koko » 05 févr. 2009, 15:29

moi je suis une ancienne de l'ISCPA et saches que j'ai trouvé du travail. A l'issue de mon stage de 3ème année, l'entreprise m'a proposé un contrat ! Et je suis loin d'être une exception dans ma promo. Oublies ces forums si vraiment tu veux te faire une idée. Poses tes questions directement aux écoles, vas les visiter... Au fait même si tu veux devenir attachée de presse, passe par une formation généraliste et pense à vérifier que tu puisses faire tes sdtages où tu le souhaite : en france, à l'étranger... Bonne chance pour la rentrée
Jesky31
Messages : 216
Inscription : 29 oct. 2008, 16:36
Contact :

Message non lu par Jesky31 » 05 févr. 2009, 16:24

Alors comment expliques tu que l'école ne soit pas reconnue par la profession et qu'elle affiche des tarifs elitistes(5000 euros l'annee je crois). Tous les gens qui passent sur ce forum devraient se poser une question: pourquoi n'y a-t-il pas plus d'écoles reconnues? Pour la simple et bonne raison que beaucoup de soit-disantes ecoles ne proposent pas des enseignements dignes de ce nom, pratiquent des prix exorbitants devant la forte demande des étudiants pour faire ce beau métier, ne proposent aucune aide pour pouvoir financer ses études et aucun suivi une fois la formation terminée. Vous vous rendez compte 5000 euros l'année. Mes parents touchent a peine cela en 2 mois de travail. C'est presque le prix d'une voiture neuve bon marche. Tout ça pour avoir le droit de faire des piges pendant quelques années. Surtout que personne n'a la garantie d'un emploi fixe et rémunérateur. Arrêtons d'être pris pour des cons.
citizen
Messages : 113
Inscription : 26 janv. 2007, 11:08
Contact :

Message non lu par citizen » 05 févr. 2009, 16:35

Personne n'oblige les gens à payer 5000 euros pour une école non reconnue et dont on ne connait pas bien les qualités/défauts...

(Je ne dis pas ça parce que je suis à l'iscpa : je n'y ai jamais été, ni en école de journalisme d'ailleurs, reconnue ou pas)
lilalila

Re: EFAP, Sorbonne, ISCPA...

Message non lu par lilalila » 16 oct. 2009, 20:47

Bonjour

je répond un peu tard à la conversation

je suis actuellement en 3ème année à l'efap lyon, la meilleure des efap france. Je ne suis pas d'accord avec les avis. Certes, c'est cher, comme toutes les écoles privés.
Oui, tout le monde ne fera pas attaché de presse.

Mais l'école est très bien reconnue par la profession, t'apprend beaucoup, les très nombreux stages permettent d'avoir une bonne connaissance du terrain et un bon carnet d'adresse (si tu travailles un minimum, bien sur !), et ça, la fac ne le donne pas !!
les cours sont très diversifiés ce qui te donne beaucoup de choix pour la suite

et enfin, il y a très peu de chômage à la sortie :) je le sais, une amie à moi doit interviewé des anciens efapiens pour son stage, et ils sont tous unanimes.

Tiens d'ailleur, j'ai eu une proposition d'embauche à la suite d'un stage, ma maitre de stage étant... une ancienne efapienne !!
cdiyzfv

Re: EFAP, Sorbonne, ISCPA...

Message non lu par cdiyzfv » 20 oct. 2009, 20:44

Je vous déconseille d'entrer directement à l'EFAP, école qui ne mène pas au journalisme mais à la communication.

La filière pour le journalisme est de faire une bonne licence (de préférence littéraire) en université, puis d'entrer par concours dans une école de journalisme reconnue par la profession.

Il y a en France 12 écoles reconnues par la profession :

- écoles reconnues liées à des universités publiques donc droits d'inscription raisonnables environ 500 €/an : le CELSA à la Sorbonne (école qui est en réalité à Neuilly Sur Seine), l'IFP à Paris-II Assas dans le 6° Arrondissement, les écoles de journalisme de Strabourg, Grenoble, Marseille, Bordeaux et Toulouse, les IUT de journalisme de Tours et Lannion (accessibles dès le bac).

- Ecoles privées reconnues par la profession, avec des droits d'inscription élevés environ 4000 €/an : ESJ de Lille, CFJ Paris et IPJ Paris.

A noter que l'ESJ Paris est une école privée non reconnue par la profession, à éviter absolument. Les meilleures de ces écoles sont l'ESJ de Lille et les écoles parisiennes reconnues (CELSA et IFP notamment), mais les écoles reconnues de province sont excellentes aussi.

Toutes ces écoles française recrutent sur concours, en général à l'écrit dissertation de culture générale, note de synthèse et anglais, suivis d'un entretien oral de motivation.

A ces 12 écoles reconnues s'ajoutent deux écoles situées dans des pays francophones voisins, le master de journalisme de l'Université de Genève en Suisse (l'Université de Genève est publique, droits d'inscription modérés 1000 FR suisses/semestre ou 660 € par semestre) et qui est excellente, et les écoles de journalisme de l'Université Libre de Bruxelles et de l'Université Catholique de Louvain. Ces écoles étrangères de langue française recrutent sur titre, mentions à la licence + entretien de motivation.
Répondre

Revenir à « Forum général »