Contrat de professionalisation, DUT info-com ou ISCOM

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
Motsdoux
Messages : 9
Inscription : 19 avr. 2009, 22:14
Contact :

Contrat de professionalisation, DUT info-com ou ISCOM

Message non lu par Motsdoux » 19 avr. 2009, 22:29

Bonjour,

Je suis nouvelle sur le forum parce que je me pose plusieurs questions pour mon orientation.

Voila actuellement je suis en L1 info-com à Avignon mais avec les grèves actuelle je réfléchis à me réorienter. Comme je veux devenir journaliste ou travailler dans la communication j'ai pensé à plusieurs option: soit le DUT info-com option journalisme de Cannes, soit intégrer l'école ISCOM Montpellier ou enfin faire un contrat de professionalisation puis essayer d'entrer à au CELSA.
En fait le contrat de professionalisation m'intéresse beaucoup mais je me demande si je ne suis pas trop jeune ( 19ans) et s'il faut continuer encore ses études après parce que j'aimerais plutot travailler pour la presse magazine féminine.

Voila qu'en pensez vous? Toutes vos réponses/conseils/avis sont les biens venus!
kaeak
Messages : 234
Inscription : 10 juin 2008, 15:06
Contact :

Message non lu par kaeak » 19 avr. 2009, 23:06

Choisis d'abord entre le journalisme et la communication avant de chercher une école. :wink:

Ensuite, pour ce que tu cites, la formation journalisme de l'IUT de Cannes n'est pas reconnue par la profession (mais, comme partout, il y en a qui s'en sortent très bien). L'Iscom, sauf erreur, c'est pour la communication. Le contrat de professionnalisation, il faut que tu te renseignes auprès de(s) l'établissement(s) qui le propose(nt) pour savoir si cela te convient réellement (regarde aussi du côté de l'apprentissage par exemple). Quant à enchaîner un contrat de professionnalisation et encore deux ans au Celsa : quel intérêt tu y trouverais ? Un tel contrat mène au marché du travail, il sert à faciliter l'insertion.

Tu as l'air de pencher pour le journalisme, puisque tu cites la presse féminine. Dans ce cas, vise d'abord les formations reconnues par la profession : les deux IUT (Lannion et Tours) recrutent sur concours à partir du bac (avec un bac + 2, tu peux passer le concours de l'année spéciale à Tours qui, elle, forme plus particulièrement à la presse magazine), les autres écoles autorisent à passer leur concours à partir de bac + 2 ou 3 (mais nombreux sont ceux qui ont déjà un master ou au moins une première année de master dans les pattes). Tu trouveras les renseignements sur leurs sites Internet.
Motsdoux
Messages : 9
Inscription : 19 avr. 2009, 22:14
Contact :

Message non lu par Motsdoux » 20 avr. 2009, 08:10

Merci.

En fait j'aime la communication et le journalisme, et je sais qu'il est préférable d'avoir une expérience autre que le journalisme pour avoir plus de connaissances en tant que journalisme. C'est pourquoi je parle des deux.

Ensuite je connais l'existence des ces DUT donc je pense y postuler aussi. Pour les DUT le problème est que leurs sessions d'incriptions se sont cloturés en mars avec admissions-postbac, donc c'était trop tard pour moi pour m'inscrire. Il me faudrait attendre fin juin pour participer à la procédure complémentaire et je n'aurais le choix que la ou les places sont vacantes.

Donc comme l'Iscom était une école privée je pouvais m'y inscrire maintenant même si elle coûte chère. Mais après avoir parcouru différents forums j'ai eu l'impression qu'elle n'était pas si bien que ça.

Enfin je parle du CELSA après le contrat de professionalisation ça serait pour pouvoir avoir plus de point en tant que journaliste car j'ai peur que le seul contrat de professionalisation soit faible par rapport aux journalistes sortant de grandes écoles.

Si vous pouvez m'apporter de nouvelles précisions...
Climousse
Messages : 347
Inscription : 01 oct. 2004, 12:01
Contact :

Message non lu par Climousse » 20 avr. 2009, 11:10

Comme Kaeak, je te conseillerais vivement de choisir entre journalisme et communication avant de choisir une formation.
Motsdoux a écrit :Je sais qu'il est préférable d'avoir une expérience autre que le journalisme pour avoir plus de connaissances en tant que journalisme. C'est pourquoi je parle des deux.
Je ne comprends pas trop ce que tu veux dire, mais si tu penses qu'avoir fait de la com t'apporte quelque chose en tant que journaliste, je ne sais pas trop... A part de la suspicion, j'ai peur que ça ne t'apporte pas grand chose ! On m'objectera que les voies sont nombreuses (et parfois impénétrables...) pour travailler dans la presse, que certains journalistes ont étudié la com, que d'autres sont passés par des écoles d'attachés de presse, et d'autres encore n'ont rien d'autre sur leur CV que leur culot, mais tant qu'à faire une école, autant choisir la plus proche du boulot que tu vises ! Tu trouveras sur ce forum autant d'avis sur les écoles que de posteurs (indispensables ou inutiles, permettant de se faire une place ou totalement déplacées...), et à vrai dire, impossible de savoir qui dit vrai. Cela dépend des écoles, des années, de ton groupe, des formateurs sur qui tu tombes... Je dirais aussi que tant qu'à faire, autant viser une école reconnue. C'est peut-être plus dur, mais aussi moins cher, globalement. Et il y a d'excellentes formations publiques ! Tu trouveras ça facilement sur internet, ou dans les bouquins du type "L'Etudiant".
Motsdoux a écrit :Le contrat de professionalisation m'intéresse beaucoup mais je me demande si je ne suis pas trop jeune ( 19ans)
Sur les conditions pour effectuer un contrat de pro, et tu verras que tu n'es pas trop jeune, sur le papier. Mais 19 ans, c'est peut-être encore un peu tendre pour se lancer dans ce métier, surtout si tu n'es pas encore vraiment certaine de la voie que tu souhaites suivre. Te sens-tu prête, si tu entres en contrat de pro, à occuper demain un poste de journaliste professionnel ? Car le contrat de pro n'est pas une formation initiale mais une formation continue : elle est payée par la profession, pour résumer, à des journalistes en poste. Tu es d'abord un salarié. Le rythme est soutenu, et bien souvent, ton employeur attend de toi la même quantité de travail les semaines où tu es en cours, et celles où tu es à temps plein dans ton entreprise. Evidemment, cela varie selon les employeurs, mais en contrat de pro, tu n'es pas stagiaire mais bien salarié, au même titre que les autres journalistes.
Ce qui me ramène à ton âge : dans leur recrutement, les écoles de journalisme qui proposent le contrat de professionnalisation préfèrent donc souvent des candidats qui ont déjà effectué de la correspondance en PQR/PHR, ou des piges, ou des stages d'observation, et ont quand même une idée assez claire de ce qu'est le métier -- quitte à ce que cette idée évolue. Dans mon groupe de contrat de pro, le plus jeune avait quelque chose comme 21 ou 22 ans, le plus âgé, 26 à l'entrée.
Donc, plutôt que de te précipiter sur une école privée, chère et non reconnue, uniquement parce que les inscriptions sont encore ouvertes, à ta place, je prendrais un peu mon temps. D'abord pour réfléchir à ce que je veux vraiment faire. Ensuite pour "devenir quelqu'un" (ce que tu es déjà certainement), c'est-à-dire réfléchir à ce qui te rend différente des autres candidats qui se présenteront en même temps que toi, à tes motivations, et t'enrichir de toutes les expériences qu'on peut faire à 19 ans. Cultive-toi, inscris-toi à la fac pour l'année prochaine si une matière te plaît (tu t'y épanouiras peut-être très bien !), fais des petits boulots... Et ensuite, une fois que tu seras plus assurée dans tes choix, recherche un employeur pour un contrat de pro, si c'est toujours ça qui t'attire. D'ici là (car cela peut durer quelques années : je pensais au contrat de pro quand j'étais encore au lycée, j'y suis rentrée après un DEA d'histoire !), le marché aura peut-être changé, il sera peut-être plus facile de trouver un employeur, en tout cas tu auras mûri tes choix.
Motsdoux a écrit :et s'il faut continuer encore ses études après parce que j'aimerais plutot travailler pour la presse magazine féminine.
Tu l'auras déduit du long paragraphe précédent : un contrat de professionnalisation est un contrat de travail, quand tu en sors tu es donc déjà journaliste professionnel et encarté, et même titulaire si tu as fait ta demande dans les temps. Donc, il ne s'agit pas de retourner ensuite suivre une formation initiale dans laquelle tu côtoieras des débutants complets !
Et pour ce qui est de la presse féminine, je ne crois pas qu'elle demande plus de compétence que les autres : on est d'abord journaliste, et ensuite seulement journaliste de tel ou tel type de presse. Et même dans la presse féminine, le boulot d'une grand reporter de Elle n'a pas grand chose à voir avec celui d'une chroniqueuse de mode du même magazine, ou d'une rédactrice des pages conso (on en revient au rapport entre presse et com... mais je m'égare). Enfin, dans une vie professionnelle, il est rare qu'on ne travaille que dans un type de presse...

En espérant avoir contribué à t'éclairer un peu... Et prends ton temps pour choisir et t'affirmer !
Motsdoux
Messages : 9
Inscription : 19 avr. 2009, 22:14
Contact :

Message non lu par Motsdoux » 20 avr. 2009, 11:40

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre, et même de me répondre longuement.

C'est qu'actuellement je suis un peu perdue parce que même si je sais définitivement que le journalisme c'est ma voie, je sais que le contrat de professionalisation est plutôt réservé au plus "vieux". Aussi ma licence me plait mais j'ai pas envie de refaire une année parce qu'avec les grèves je n'ai pas pu valider ma 1er année.
J'essaye de réfléchir au mieux et j'ai déjà écris quelques articles pour un blog local et ça m'a beaucoup plus!C'est pour ça qu'entrer rapidement dans le milieu journalistique m'intéresse beaucoup. En tout cas votre réponse m'a bien aidé même si je dois encore réfléchir avant de me lancer. Je pense cependant qu'en journalisme plus compte la détermination et la curiosité que de nombreux diplome.
Anaïs Lerévérend

Message non lu par Anaïs Lerévérend » 20 avr. 2009, 12:02

Motsdoux a écrit :
Ensuite je connais l'existence des ces DUT donc je pense y postuler aussi. Pour les DUT le problème est que leurs sessions d'incriptions se sont cloturés en mars avec admissions-postbac, donc c'était trop tard pour moi pour m'inscrire. Il me faudrait attendre fin juin pour participer à la procédure complémentaire et je n'aurais le choix que la ou les places sont vacantes.
Je ne sais pas trop où tu en as entendu parler, mais il n'existe pas de "procédure complémentaire" pour les DUT Journalisme. S'il y avait des places vacantes après le concours, ca se saurait ;) Il faudra tenter l'an prochain maitenant....
Motsdoux
Messages : 9
Inscription : 19 avr. 2009, 22:14
Contact :

Message non lu par Motsdoux » 20 avr. 2009, 12:53

Non non ce n'est pas pour le concour pour le contrat de professionalisation qui a des session complémentaire mais pour l'inscription au DUT info-com. Mnt ils passent par le site admission-postbac pour une "orientation active" et un calendrier est imposé.
Anaïs Lerévérend

Message non lu par Anaïs Lerévérend » 20 avr. 2009, 13:37

Je suis dans un iut journalisme, et je peux t'assurer qu'il n'y a pas de deuxième session, pour la simple raison qu'il n'y a jamais de places vacantes ! Cette procédure s'applique peut être aux autres disciplines, mais pas au journalisme.
Anaïs Lerévérend

Message non lu par Anaïs Lerévérend » 20 avr. 2009, 13:40

...enfin si tu parles bien des iut reconnus, à savoir lannion et tours.
Jonat.b
Messages : 27
Inscription : 12 janv. 2009, 11:34
Contact :

Message non lu par Jonat.b » 20 avr. 2009, 17:25

Je confirme pour Lannion. Il y a bien assez de candidatures pour ne pas ouvrir une deuxième session de recrutement. Il y a plus de 1.000 candidats cette année à Lannion. Tu te doutes qu'il ne va pas y avoir une deuxième session...
Je suis quasi-sûr que c'est pareil pour Tours (avec plus de postulants).
Ce dont tu parles est peut être possible pour d'autres filières en DUT, ou en fac, où il y a encore des places vacantes, mais pas pour info-com journalisme !
Motsdoux
Messages : 9
Inscription : 19 avr. 2009, 22:14
Contact :

Message non lu par Motsdoux » 20 avr. 2009, 20:01

Je sais bien tous cela c'est pourquoi j'ai pensé au contrat de professionalisation!
kaeak
Messages : 234
Inscription : 10 juin 2008, 15:06
Contact :

Message non lu par kaeak » 20 avr. 2009, 21:16

Mais un contrat de professionnalisation, ce n'est pas l'équivalent de deux ans de formation sur les bancs de l'école. C'est une autre stratégie, pour apprendre ton métier en travaillant "pour de vrai".

En attendant de trouver ce qui te correspond le mieux pour apprendre ton métier, tu peux toujours continuer ta licence (ou en commencer une autre). Ca te coûtera bien moins cher qu'une école de communication privée et t'offrira le temps de faire des stages dans des journaux pour te rendre compte de ce que c'est.
Motsdoux
Messages : 9
Inscription : 19 avr. 2009, 22:14
Contact :

Message non lu par Motsdoux » 20 avr. 2009, 22:25

Merci pour toutes ces réponses. Effectivement vous avez raison c'est pas l'équivalent mais je me sens motivée pour bosser dans le journalisme. Mais avec tous ces (bons) conseils je fais continuer de réfléchir.
Padj
Messages : 8
Inscription : 07 avr. 2009, 18:20
Contact :

Re: Contrat de professionalisation, DUT info-com ou ISCOM

Message non lu par Padj » 20 avr. 2009, 23:46

Motsdoux a écrit :Bonjour,

Je suis nouvelle sur le forum parce que je me pose plusieurs questions pour mon orientation.

Voila actuellement je suis en L1 info-com à Avignon mais avec les grèves actuelle je réfléchis à me réorienter. Comme je veux devenir journaliste ou travailler dans la communication j'ai pensé à plusieurs option: soit le DUT info-com option journalisme de Cannes, soit intégrer l'école ISCOM Montpellier ou enfin faire un contrat de professionalisation puis essayer d'entrer à au CELSA.
En fait le contrat de professionalisation m'intéresse beaucoup mais je me demande si je ne suis pas trop jeune ( 19ans) et s'il faut continuer encore ses études après parce que j'aimerais plutot travailler pour la presse magazine féminine.

Voila qu'en pensez vous? Toutes vos réponses/conseils/avis sont les biens venus!
Si tu veux "travailler", tu as envisagé autre chose que la presse ? Tu ne dois pas être sans savoir qu'un quart de la profession est précaire, que plusieurs milliers de journalistes sont au chômage, que les plans sociaux se multiplient, que la presse papier s'effondre, et que les centaines de nouveaux diplômés viennent chaque année grossir les rangs d'un marché hypersaturé qui n'a plus grand chose à offrir... Le journalisme fait rêver beaucoup d'entre nous, mais pour ceux qui n'en vivent pas, comment envisagez-vous votre avenir si cela débouche sur de la galère, du RMI ou du chômage ?

Ce qui fait froid dans le dos sur ce forum, c'est l'incroyable naïveté de beaucoup de jeunes face à ce que vit la profession et les heures sombres que nous traversons malgré notre expérience, nos réseaux, nos cartes de presse et nos compétences.

A mon humble avis, si l'on arrive à être intéressé par la comm' c'est que l'on ne se sent pas particulièrement une âme de journaliste pur et exclusif, donc autant partir vers ce qui embauche et permet d'exprimer les qualités que l'on pense avoir. Faire des études pour dire de, en pensant que, à quoi bon... Mettre un pied dedans en étant en rédaction ou via des piges, c'est déjà différent. Mais payer des milliers d'euros pour s'offrir le droit d'être demandeur d'emploi en journaliste, faudra qu'un jour certaines écoles explique l'intérêt qu'il peut y avoir, pour la profession comme pour tous ces jeunes. Le pire étant à venir, bon courage...
Motsdoux
Messages : 9
Inscription : 19 avr. 2009, 22:14
Contact :

Message non lu par Motsdoux » 21 avr. 2009, 08:34

Après cet avis plutôt pessimiste mais tout à fait réaliste, je dois avouer que même si je connais la galère du métier actuellement j'en fais souvent abstraction!
Ce post me permet au moins de pouvoir être confronté à des avis autres que mon entourage et me permet de me poser les bonnes questions!
J'en ai encore une d'ailleurs; est ce que vous connaissez une formation par alternance en communication?
Répondre

Revenir à « Forum général »