Contrat de professionalisation, DUT info-com ou ISCOM

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
Climousse
Messages : 347
Inscription : 01 oct. 2004, 12:01
Contact :

Re: Contrat de professionalisation, DUT info-com ou ISCOM

Message non lu par Climousse » 21 avr. 2009, 09:53

Je ne comptais pas revenir dans le sujet, estimant avoir déjà écrit tout ce qu'il me semblait utile de dire à Motsdoux, mais je me sens un peu obligée de répondre à Padj.
A quoi sert d'essayer d'effrayer les gens qui envisagent de devenir journaliste ? A part à les décourager ? Des domaines saturés, il y a en plein. Des domaines en pleine mutation, aussi. Mais cela ne doit pas suffire à faire reculer un candidat vraiment motivé ! Je connais un journaliste de PQR qui a passé un BTS audiovisuel et voulait bosser dans le cinéma. Mais avant même d'essayer, il s'est dit que c'était bouché, et s'est tourné vers la presse écrite. Quel renoncement ! Moi, je considère juste que ça veut dire qu'il n'avait pas vraiment envie de bosser dans le cinéma. Est-ce que le milieu était moins bouché quand Spielberg ou Ozon bidouillaient leurs premiers courts-métrages ? Non, et ils se sont acharnés. C'est valable aussi pour la presse !
Oui, il y a des gens dans les écoles qui ne trouveront jamais de boulot, qui galèreront comme pigistes ou qui s'emmerderont dans des postes mal payés. Mais il y en a aussi d'autres qui arriveront à vivre, feront des trucs ennuyeux et d'autres très chouettes. D'autres encore, peut-être, qui trouveront du boulot sans difficulté et puis décideront un jour d'aller cultiver du coton bio ou monter une chaîne de Lavomatic. Mais faut-il se laisser décourager d'avance ?
Quant à avoir "une âme de journaliste", il ne faut pas exagérer. Je pense être assez bien dans mon métier, mais si un jour, j'avais l'opportunité de faire la com d'une assoc ou d'une ONG dont j'adhère aux valeurs et au mode de fonctionnement, pourquoi pas ? Motsdoux a 19 ans ! Elle a quand même encore le droit d'être indécise ! Moi, j'hésitais bien entre la presse et les douanes... :wink:


(Et j'y pense encore parfois !)
Jonat.b
Messages : 27
Inscription : 12 janv. 2009, 11:34
Contact :

Message non lu par Jonat.b » 21 avr. 2009, 10:02

Je rejoins d'autres intervenants. Je pense que tu ferais mieux de postuler l'an prochain. Cela te laisse 1 an pour te préparer aux concours, faire des stages, rencontrer des journalistes, etc...
Autant de choses qui te permettent ensuite d'avoir plus de chance lors des concours des IUT.
Sinon, le CFJ a mis en place des contrats d'apprentissage, depuis 2007, qui s'adresse aux jeunes de moins de 26 ans, avec un niveau inférieur à bac +2. C'est aussi une formation en alternance, comme le contrat de professionnalisation, sauf que tu n'es pas étudiante, mais apprentie.


Edit : après consultation internet, les contrats de professionnalisation dans le journalisme semblent beaucoup plus ciblés vers un média spécifique. Le contrat d'apprentissage semble plus généraliste...
Motsdoux
Messages : 9
Inscription : 19 avr. 2009, 22:14
Contact :

Message non lu par Motsdoux » 21 avr. 2009, 10:48

J'ai consulté le site que tu as rattaché à ton post et j'ai soulevé une erreur. Sur le site ils disent qu'il faut un diplome bac+2 et non pas inférieur à celui-ci! Dommage ça m'aurait bien intéressé!
Jonat.b
Messages : 27
Inscription : 12 janv. 2009, 11:34
Contact :

Message non lu par Jonat.b » 21 avr. 2009, 13:46

Désolé, je me suis emmêlé les pinceaux, avec d'autres articles sur le contrats d'apprentissage dans d'autres secteurs... :oops:
Motsdoux
Messages : 9
Inscription : 19 avr. 2009, 22:14
Contact :

Message non lu par Motsdoux » 21 avr. 2009, 13:47

Pas grave l'info reste pertinente :wink:
pierodelyon
Messages : 148
Inscription : 31 mars 2007, 13:05
Contact :

Message non lu par pierodelyon » 21 avr. 2009, 16:21

attention aux contrats d'apprentissage : ce sont souvent ceux qui sont issus de la "discrimination positive" qui sont retenus... Mais ça reste une bonne voie !
jeanbellini
Messages : 35
Inscription : 29 janv. 2008, 17:57
Contact :

Re: Contrat de professionalisation, DUT info-com ou ISCOM

Message non lu par jeanbellini » 21 avr. 2009, 17:57

Climousse a écrit :Je ne comptais pas revenir dans le sujet, estimant avoir déjà écrit tout ce qu'il me semblait utile de dire à Motsdoux, mais je me sens un peu obligée de répondre à Padj.
A quoi sert d'essayer d'effrayer les gens qui envisagent de devenir journaliste ? A part à les décourager ? Des domaines saturés, il y a en plein. Des domaines en pleine mutation, aussi. Mais cela ne doit pas suffire à faire reculer un candidat vraiment motivé ! Je connais un journaliste de PQR qui a passé un BTS audiovisuel et voulait bosser dans le cinéma. Mais avant même d'essayer, il s'est dit que c'était bouché, et s'est tourné vers la presse écrite. Quel renoncement ! Moi, je considère juste que ça veut dire qu'il n'avait pas vraiment envie de bosser dans le cinéma. Est-ce que le milieu était moins bouché quand Spielberg ou Ozon bidouillaient leurs premiers courts-métrages ? Non, et ils se sont acharnés. C'est valable aussi pour la presse !
Oui, il y a des gens dans les écoles qui ne trouveront jamais de boulot, qui galèreront comme pigistes ou qui s'emmerderont dans des postes mal payés. Mais il y en a aussi d'autres qui arriveront à vivre, feront des trucs ennuyeux et d'autres très chouettes. D'autres encore, peut-être, qui trouveront du boulot sans difficulté et puis décideront un jour d'aller cultiver du coton bio ou monter une chaîne de Lavomatic. Mais faut-il se laisser décourager d'avance ?
Quant à avoir "une âme de journaliste", il ne faut pas exagérer. Je pense être assez bien dans mon métier, mais si un jour, j'avais l'opportunité de faire la com d'une assoc ou d'une ONG dont j'adhère aux valeurs et au mode de fonctionnement, pourquoi pas ? Motsdoux a 19 ans ! Elle a quand même encore le droit d'être indécise ! Moi, j'hésitais bien entre la presse et les douanes... :wink:


(Et j'y pense encore parfois !)

Dans ce métier, les perspectives sont limitées, et l'avenir trés trés noir. Attali l'ancien conseiller de Mitterand a défini lui _même cette casse sociale a venir, expliquant avec force détails que dans 20 ANS une grande partie de la presse écrite sera ou morte ou gratuite. un modéle payant devant subsister pour les demandeurs d'info de trés haute qualité (et par la même ne subsistera plus qu'un secteur trés peu créateur d'embauches) ; Il ne s'agit pas seulement de mutation mais de la fin pure et simple d'un pan entier de la profession. le passage vers internet ne donnera aucune possibilité de rémunération correcte de fait que ce modéle là est déjà gratuit, et qu'il aura de tt façon de grandes difficultés pour trouver des ressources secondaires. Bien entendu, pour celui qui n'a aucun relationnel en 2009, ce sera de toute façon, trés trés difficile. C'était difficile il y a 20 ANS, aujourd'hui c'est quasi impossible. COMMENT peux t-on laissez croire à tous ces jeunes qu'on les attend au tournant alors que personne ne les attend dans un métier qui compte déjà 20 POUR CENT DE PIGISTES ? La stricte vérité consiste a ne pas prendre de gants, et à dire les choses telles qu'elles sont susceptibles, hélas, de se présenter : c'est a dire, chômage de masse, recul sans précédent des acquis sociaux, précarisation avancée avec la mutation des pigistes en auto entrepreneur, fin du salariat, paupérisation totale. A VRAI DIRE, il faut avoir une mentalité d'enfer pour se lancer aujourd'hui, et se dire que l'on est fait pour cela. c'est la seule façon de supporter tt cette misére à venir
bon courage
Anaïs Lerévérend

Message non lu par Anaïs Lerévérend » 22 avr. 2009, 17:47

pierodelyon a écrit :attention aux contrats d'apprentissage : ce sont souvent ceux qui sont issus de la "discrimination positive" qui sont retenus... Mais ça reste une bonne voie !
Euuuuuh, d'ou ca sort ca ? lol
RAdiofrance fait un truc dans ce genre (et encore, ca se discute), mais c'est tout à ma connaissance, je suis en dernière année en alternance, et point de critère à ma connaissance...
Répondre

Revenir à « Forum général »