Ecoles de journalisme : lequelles tenter ?

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
L'étudiante

Re: Ecoles de journalisme : lequelles tenter ?

Message non lu par L'étudiante » 11 déc. 2010, 17:32

Cette discussion devient totalement stérile.

Laissons l'espérance aux jeunes, la confrontation avec la précarité viendra bien assez tôt (ou pas). Maintenant, je trouve cela fort de parler "d'échec" d'une vie. Ne pas avoir eu un salaire mirobolant ne signifie pas avoir fait de sa vie un échec. Venant de la part d'un étudiant en journalisme, cela me choque. Surtout d'une personne qui doit devenir journaliste, et donc être capable de se mettre à la portée des gens.

Quant aux écoles, si elles existent, c'est bien car le journalisme est une pratique. Et il faut donc des professionnels pour nous former, d'où un cumul. Mais il est reconnu que certaines écoles cherchent à se faire que du profit. A la rentrée, il y en a même une qui a fermé, laissant des jeunes sur le carreau.

Quand à être un soldat du journalisme,chacun sa philosophie. Mais Dharma, je trouve ton attitude très méprisante à t'insurger contre des personnes qui viennent discuter. Avoir passé des concours ne signifie pas être journaliste. Mais bien le devenir. Donc accumule de l'expérience sur le terrain et teste aussi le monde professionnel. Le journalisme c'est une technique, mais aussi une pratique. Et aucun discours des professeurs ne pourra te dessiner la réalité du terrain, qui est bien différent des mythes de "Tintin" et autres fictions.

D'ailleurs, si on regarde bien, on se rend compte que la presse spécialisée est en augmentation. Seuls les plus experts et pointus dans leurs domaines peuvent espérer sans sortir car les journalistes généralistes n'ont pratiquement plus d'avenir. Ce serait bien que dans les CIO, on actualise les données et qu'on conseille aux gens de faire des licences de droits, d'aéronautique et ce genre d'orientations, et non de proposer des diplomes de journalistes à BAC+3. Histoire de donner les armes les mieux adaptés aux jeunes avant de se lancer dans cette profession. Après tout, il vaut mieux savoir de quoi on parle (je parle en tant qu'ancien étudiant en Info-com, la filière un peu bouche-trou)

Tout un paysage journalistique en France est à reconstruire finalement....
FF38
Messages : 21
Inscription : 03 mai 2009, 09:58
Contact :

Re: Ecoles de journalisme : lequelles tenter ?

Message non lu par FF38 » 11 déc. 2010, 18:41

Bilalian a écrit :Pfff.... :|
Travailler dur :P Tu crois au Pére Noel toi :P

On ne te demandera pas de travailler dur. Si tous ceux qui travaillaient durs étaient en CDI, les poules auraient des dents. A la limite, il est préférable que tu sois un gros nul. Car dans ce monde codé, il est nécessaire de passer inaperçu. Au moins, tu resteras confiné dans le flux excrémentiel de ta crasse modernité. C'est bien plus grave que cela. :P 30 OOO €, c'est ce que demande une école privée "reconnue" POUR UN CYCLE DE 3 ans et malheureusement, les gens ne sont pas tous boursiers ou fils à papa comme toi. Qui va payer ? Sinon Papa, maman ?

A la différence des boites de haute études commerciales, c'est une somme "grotesque" au regard de ce que vous allez pouvoir faire après.
Vous êtes totalement à coté de la plaque. La société française est en train d'exploser, et l'on ne parle pas là, de simples difficultés d'insertion, mais bel et bien, de marché totalement "fermé", "codé", "atone", avec une palanquée de petits diplômés, et des gens qui sont encore en CDD à 25, 35, 42 ans (et j'en connais). A 400 € pour des frais sur l'année, tu dois sans doute faire un IUT, type l'IUT de Tours peut-être ? Ou Bordeaux ? Sinon une structure universitaire ? Ils sont bien gentils, mais ils sont sur une autre planète. C'est tout. Les directeurs d'IUT ne sont pas impliqués dans la réalité de ce métier, du moins pour l'audiovisuel, et bcp d'écoles n'ont pas mesurés les évolutions structurelles de la profession, ni sa paupérisation en cours.

Moi je connais un peu, parce que j'ai une putain de carte de presse qui commence par 70...et quelque chose. Cette carte, je la renouvelle chaque année ! Ok ? Cela veut dire que j'ai commencé à bosser en 1990, que j'ai toujours travaillé depuis 20 ans, et la chose qui est évidente, c'est que les deux tiers des gens qui ont fait fait mon école, ne sont pas devenus journalistes ; MAIS DEPUIS LES CHOSES sont devenus très très graves. Encore plus grave !

Bien entendu, que le fait de rencontrer des gens est une chose intéressante, ah ah ah, :P c'est pour cela qu'on l'a fait NOUS aussi, ah ben oui, on voulait pas prendre la musette, on rêvait nous aussi de grands espaces et de liberté, de belles histoires à dormir debout, et tout le baratin habituel, et pis qu'on était pas comme les autres, un peu aristo, un peu farouche, mais bordel, cultivez un peu votre esprit critique, et écoutez les témoignages qui sont donnés ici ; je pense qu'ils valent la peine, car ils viennent de GENS qui sont dans ce METIER. Qui est tu toi, pour dire à ces gens qu'ils n'aiment plus ce qu'ils font ?

Toi, tu n'est qu'un médiocre étudiant, tu ne connais rien ! OK ? il n'y a plus de travail, il n'y a plus d'évolution par le travail, et la production de ce travail, devient en elle-même très très problématique, avec des articles limités dans le nombre de signes, et à terme, des perspectives faibles voir inquiétantes.

D'autre part, vous n'avez pas reçu la formation adéquat pour faire quelque chose de pointu. Donc, vous serez, vous aussi, en difficulté avec vos formations généralistes qui ne valent pas un kopeck. A moins de préférer la spécialisation

Si c'est pour terminer en territorial, vous serez très déçu. Les gens qui ont fait ce métier avec passion dans les années 70 à 2000, savent très bien ce qu'il en est.

Pour terminer, j'aimerai bien que ces directeurs d"école et de cursus, qui sont pour moi, des VRAIS et AUTHENTIQUES délinquants, invitent des anciens, pour venir faire partager leurs expériences. Car les gens qui ont expérimenté ce métier dans des zones paupérisées, qui en ont vu la noblesse et la beauté au quotidien, mais aussi et surtout les limites, ont encore bien des choses à dire.

Bon allez sur ce, bon courage... :P
Je n'ai pas dit "travailler dur" mais "travailler c'est dur" : ce qui est totalement différent.
Malheureusement pour vous, je suis dans la catégorie boursier et non pas "fils à papa" (comme quoi !), dommage.
Le sens de l'observation n'est pas à la fête ce soir.
De plus, ma "structure universitaire" comme vous l'appelez, me permet de faire des stages dans des médias locaux grâce au statut d'école reconnue. Et je peux vous dire qu'en deux mois de stage j'aurai déjà largement remboursé une inscription de 400€.

J'ai peut-être été trop hâtif en jugeant que vous n'aimiez plus votre métier, mais je vous assure que vos propos prêtent à confusion et que si un jour j'ai à parler de mon métier comme cela je me remettrai en question. (Surtout si j'en viens à traiter ma carte de presse de "putain.")
Cela dit je n'accepte pas de me faire traiter de "médiocre étudiant" par un inconnu.
L'amabilité n'est, elle non plus, pas à la fête à ce que je vois.

Sinon les anciens viennent fréquemment dans notre école. Ils nous racontent que le métier à changer mais gardent espoir dans et pour notre génération (ainsi que les suivantes.)


A bon entendeur...


PS : Puisque le sens de l'observation et l'amabilité ne sont, visiblement, pas votre fort, je vous réitère mon conseil de remise en question.
Dharma

Re: Ecoles de journalisme : lequelles tenter ?

Message non lu par Dharma » 11 déc. 2010, 19:50

L'étudiante a écrit :Laissons l'espérance aux jeunes, la confrontation avec la précarité viendra bien assez tôt (ou pas). Maintenant, je trouve cela fort de parler "d'échec" d'une vie. Ne pas avoir eu un salaire mirobolant ne signifie pas avoir fait de sa vie un échec. Venant de la part d'un étudiant en journalisme, cela me choque. Surtout d'une personne qui doit devenir journaliste, et donc être capable de se mettre à la portée des gens.
Je parle volontairement d'échec puisque la personne évoque ses anciennes ambitions et fait un constat amer de sa situation d'aujourd'hui. Mon mot échec n'était pas connoté, ici.

L'étudiante a écrit :Mais Dharma, je trouve ton attitude très méprisante à t'insurger contre des personnes qui viennent discuter. Avoir passé des concours ne signifie pas être journaliste.
Je sais bien que je n'suis pas encore journaliste, crois-moi. Je ne méprise pas les personnes mais clairement le discours qui est, je trouve, agressif et malveillant. Je n'tire aucun plan sur la comète quant à ma propre carrière : comme je l'ai dit une ou deux pages plus loin, les écoles nous mettent dans le bain quant aux difficultés en terme d'emploi dans ce métier. Par contre, je n'accepte pas qu'on vienne ici asséner des informations fausses et construire un raisonnement autour de ça, c'est ce que j'ai essayé de défendre dans chacune de mes réponses.
bilalian

Re: Ecoles de journalisme : lequelles tenter ?

Message non lu par bilalian » 11 déc. 2010, 20:24

Pour FF38 : il y a plusieurs invités et cela prête à confusion. Je n'ai jamais parlé de putain pour évoquer ma cp

A l'adresse du dénommé Dharma
Tu ne méprises pas les personnes et les intervenants, mais tu viens dire de quelqu'un qui a travaillé pendant 20 ans dans des médias régionaux et nationaux, et qui y travaille toujours, qu'il a, je cite, "raté sa carrière ?" Pfff, pauvre guignol va....Essaie donc d'en faire autant, (message modéré car vulgarité et insultes présentes)

Je n'ai jamais évoqué ici mes anciennes ambitions, le fait est, que étant issu d'un milieu très pauvre, je n'en avais pas bcp au départ, et je pense au contraire être arrivé à un niveau assez haut sans avoir jamais eu besoin de me renier. Moi. J'ai été contacté bien des fois pour assurer des cours, par deux écoles privées et reconnues de la région parisienne. J'ai, a chaque fois refusé, jugeant, qu'on allait désormais droit dans le mur, et que la priorité devait être d'informer les jeunes sur la précarité totale qui régne dans nos métiers.

Je travaille actuellement sur un grand quotidien régional qui a son siége
dans le centre de la France, et j'y exerce des fonctions de management.

Mais qu'est ce que tu connais réellement de ce métier pour t'imposer ainsi en juge de paix, et déverser des jugements minables sur autrui ?
Rien ou pas grand chose !

Réussir sa vie, c'est autre chose, jeune trou du cul, c'est avoir une vie de famille, des enfants, des amis, une maison et faire un métier plaisant ! J'ai honoré mes objectifs.
Je n'ai jamais donné ici que des conseils qui ne sont que des impressions fatalement discutables. Le reste est l'affaire d'une vie !

Allez, allez, va faire tes TD, et dans 3 ans, on en reparle
salut
pour moi la discussion est close

Cela mériterait également une sérieuse mise au point à l'adresse de ton école, mais je me doute bien que ces "gauchistes", tolérent et encouragent encore ces débordements acnéiques

Christian de Sartre
(CP 70334)
Invité

Re: Ecoles de journalisme : lequelles tenter ?

Message non lu par Invité » 11 déc. 2010, 22:37

Dharma, je te souhaite le meilleur. Je t'ai juste fait part de mon triste parcours afin de te mettre en garde. Tu as raison, j'ai echoue, mais je pense que je ne suis pas denue de talent, j'ai pris mon pied dans ce metier. J'ai interviewe les 'grands de ce monde' a l'Elysee et en plateau en direct. Aujourd'hui, je suis tres proche de la vrai precarite ( la rue). Alors je te met en garde. Ces posts ne sont pas diriges contre toi mais contre ce systeme reellement pourri. Je te souhaite de reussir. Oui, je suis triste et egris.
Invité

Re: Ecoles de journalisme : lequelles tenter ?

Message non lu par Invité » 11 déc. 2010, 23:43

Pour le dénommé Dharma

Qui est tu pour venir me dire que ma carrière est un échec, et que je baigne dans la parano ? J'ai 39 ans, et toi ? Je te conseille de faire aussi bien, et l'on en reparlera. J'ai été engagé en 1989, lors de mon premier stage. Je suis toujours à jours de mes cotisations CP, je demande le renouvellement chaque année, et j'ai travaillé avec des gens brillants que tu n'aura SANS DOUTE jamais l'honneur de connaitre, hélas pour toi. On m'a proposé à deux reprises d'être enseignant dans une école parisienne reconnue. J'ai décliné la proposition, car j'estimais alors, et j'estime toujours d'ailleurs, que l'on va droit dans le mur, et qu'il y avait un certain manque d'éthique à promettre des choses tout à fait illusoires. Je me tiens à l'écart de la plupart des clubs de la presse, qui ne sont que des réunions d'anciens combattants, où la com remplace trop souvent le journalisme. Devoir serrer la main de l'un de ces chargés de com, me donne d'ailleurs des boutons !
Oui, je le maintiens fermement, la plupart des écoles sont de la fumisterie, bien que je me sois trouvé moi aussi, dans l'obligation d'en faire une, l'IUT DE TOURS pour accéder au réseau des stages. Mais je le déplore fortement.

Je suis actuellement dans l'encadrement d'un grand régional et je n'ai jamais connu une seule année de chômage.

Ta chère école devrait t'apprendre une ou deux choses : le respect des "anciens" et en rabattre un peu, au niveau du caquet, car la morgue n'est pas bonne conseillère ; on t'apprendra surtout une constante : dans un métier de réseau, si l'on souhaite travailler durablement, on n'attaque pas ouvertement des confrères, et l'on reste modeste. Je constate que tu n'a pas du tout ces qualités.

Comme l'a rappelé ici une foromeuse, tu semble très imbu de ta personne et c'est un défaut qui t'éloignera toujours de la vérité de ce métier qui demande d'abord de l'humilité et de la sincérité.

Je te rappelle enfin, que tu n'es qu'un simple étudiant, qu'une école forme des apprentis, et qu'à ce jour, tu reste un étudiant.

Restons en là. Je ne suis pas ton copain, et encore moins un prof, et nous ne jouons pas la même partie. J'ai simplement apporté un témoignage, par nature discutable.

bonne soirée

Christian de Sarte
Journaliste
Dharma

Re: Ecoles de journalisme : lequelles tenter ?

Message non lu par Dharma » 12 déc. 2010, 20:26

Encore une fois je n'étais pas dans l'attaque, je n'tiens pas à m'en justifier plus longtemps. Je n'suis absolument pas d'accord avec le discours tenu vis à vis des écoles et je refuse ces propos volontairement pessimistes et malveillants. Tant pis si on me trouve imbu ou hautain, j'assure que ce n'était ni mon intention ni mon sentiment. Parler de ma p'tite personne est sans doute votre meilleure fuite pour éviter de parler du vrai problème : s'en prendre aux personnes derrière les écoles, professeurs et étudiants, imposer en guise de vérité absolue la carrière d'une personne, peu importe son succès ou ses instants difficile, ça m'interpelle et surtout ça me dérange.
bastiendeceu

Re: Ecoles de journalisme : lequelles tenter ?

Message non lu par bastiendeceu » 12 déc. 2010, 20:47

Invité a écrit : Ta chère école devrait t'apprendre une ou deux choses : le respect des "anciens" et en rabattre un peu, au niveau du caquet, car la morgue n'est pas bonne conseillère ; on t'apprendra surtout une constante : dans un métier de réseau, si l'on souhaite travailler durablement, on n'attaque pas ouvertement des confrères, et l'on reste modeste. Je constate que tu n'a pas du tout ces qualités.

Christian de Sarte
Journaliste
Invité a écrit :Réussir sa vie, c'est autre chose, jeune trou du cul, c'est avoir une vie de famille, des enfants, des amis, une maison et faire un métier plaisant ! J'ai honoré mes objectifs.
Il me semble voir dans ces deux citations comme un certain manque de cohérence, non? Quant au respect, j'attache beaucoup d'importance à celui des anciens (et je pense que Dharma aussi), mais j'estime que les anciens se doivent d'en avoir tout autant pour les plus jeunes. Il ne faut pas s'étonner qu'après, ce soit-disant respect disparaisse. Pour le moment, à la lecture de tous les posts, j'ai l'impression que les attaques sont plutôt unilatérales...

Au passage, certains propos tenus dans ce fil sont nettement suffisants pour être signalés comme insultants; merci de jeter un oeil à la charte du forum, ça ne fait de mal à personne.

Sinon, je pense que nous sommes en présence d'un magnifique hors-sujet. Le post de départ demandait des renseignements sur les concours des écoles. Merci donc à Bilalian et Mr de Sarte, s'ils le souhaitent, d'aller ouvrir un nouveau sujet s'ils souhaitent tant que ça mettre en garde les futures générations de journalistes (ou pas). Je suis certain que Dharma se fera un plaisir de discuter avec eux. Et moi aussi certainement.
tintamax
Messages : 33
Inscription : 27 oct. 2010, 15:11
Contact :

Re: Ecoles de journalisme : lequelles tenter ?

Message non lu par tintamax » 14 déc. 2010, 10:29

Je constate avec effarement qu'on a bien dévié du sujet de départ ! Mais qu'importe apres tout, si on a dévié c'est que ca devait etre ainsi ! D'autant plus que le sujet abordé est interessant.

Si le journalisme est bouché selon la plupart d'entre vous, je remarque dans vos commentaires que vous avez eu une carriere interessante ... Moi globalement j'en serai pas mecontent, mais je ne comprends pas la vision binaire du metier : soit tu seras dans l'elite, soit tu galereras toute ta vie c'est ecrit ...
Ouais ... je le vois pas comme ca, j'ai fais quelques stages et j'ai pas mal d'amis journalistes, ils s'en sortent bien, sans forcement avoir fait des ecoles reconnues et sans reel piston ... Chance ou pas ? J'aimerais avoir une analyse des contestataires.

Apres simplement faire un point sur la presse specialisée, j'ai vu que qqn parlait des licences de droit, c'est justement mon cursus. Quel avenir quand on veut se specialiser dans certains types de chronique par exemple ...

A vot' bon coeur
2 ans à l'IJBA : la vie en école de journalisme ==> http://ijba2014.eklablog.com/
Drôle

Re: Ecoles de journalisme : lequelles tenter ?

Message non lu par Drôle » 14 déc. 2010, 21:11

Dharma, je t'invite à ne plus prêter attention au troll qui poste en invité sous plusieurs noms juste pour t'allumer.
Il suffit de constater sa méconnaissance des écoles (caricature des frais d'inscription), ses multiples fautes d'orthographe grotesques (egris pour aigri), et ses "expériences" toutes plus risibles les unes que les autres pour savoir que ce mec n'est pas journaliste.
Bien à toi.
L'étudiante

Re: Ecoles de journalisme : lequelles tenter ?

Message non lu par L'étudiante » 15 déc. 2010, 15:11

Tintamax,

lorsque je parle des spécialités, c'est pour signifier que dans le métier on doit dorénavant maitriser son sujet. Internet a développé une certaine concurrence, qui fait que tout le monde peut diffuser ses connaissances, aussi bien l'expert que le néophyte. C'est donc au journaliste de comprendre l'expert pour créer un lien avec celui qui est amateur.

Tu as fait du droit, dis toi que tu as les bases pour comprendre beaucoup de choses: politique, justice, relations internationales.
Après c'est à toi de voir dans quel domaine tu veux te spécialiser. Et surtout en fonction de tes goûts. Car la maitrise de son domaine, c'est un travail quotidien, donc autant qu'il te fasse plaisir.

Lorsque je parle de spécialisation, c'est aussi pour expliquer que dorénavant la presse généraliste est quasi morte. Car les revues de presse, et l'accès aux infos sont totalement à la portée de tous. Et c'est donc ta manière d'aborder les choses qui va changer la donne.

as-tu déjà quelques pistes?

Après, comme conseils pour les écoles, regarde bien les matières et les destinations erasmus proposées. Chaque concours est différent et c'est totalement inutile de tous les passer. Mieux vaut en bosser 3 ou 4 pour bien cerner les questions.
Par exemple, l'IJBA est une question de réactivité et de bachotage de l'actu. Le cuej est une question de culture générale basée sur l'actualité (lorsque j'ai passé le concours, j'ai même réussi à déterminer quels sujets allaient être abordés). La mentalité de l'IFP est de se dire que l'élève n'est pas encore formé, donc tu seras testé sur ton analyse personnel, ta curiosité et une bibliographie.

Autre conseil, fais un concours test. Inscris toi dans un concours d'IEP ou d'école gratuite et passe le. Cela te mettra dans l'ambiance et te permettra d'appréhender les vrais concours.

J'espère t'avoir aidé. N'hésite pas!
Invité

Re: Ecoles de journalisme : lequelles tenter ?

Message non lu par Invité » 17 déc. 2010, 11:59

Bilalian et les invités ont raison. Le journalisme a mal évolué ces dernières années car les politiques et les industriels veulent contrôler l’information. Politiquement, cela se traduit par une connivence entre les responsables et les journalistes, qui se rencontrent à l’Automobile Club, dans les dîners, les conférences de presse… Les cadres dirigeants de l’audiovisuel sont nommés par Sarkozy. Bouygues (TF 1) et Lagardère (Europe 1, Paris Match, Elle) sont les amis du président et se plient à ses desiderata, surtout en cette période déjà pré-électorale. Les industriels achètent des journaux ou des magazines car la possession d’un groupe de presse entre dans leur stratégie de conquête de l’opinion, c’est-à-dire de parts de marché. En conséquence, les journalistes qui ont la chance de travailler ont le choix entre le journalisme de marché ou le journalisme de révérence.
Le journalisme de marché consiste à aider les marques à vendre leurs produits. Les communiqués de presse envoyés par les services Communication des sociétés servent à rédiger des articles partisans. Les informations délivrées sont partielles ou procèdent par omission (lire l’ouvrage « La tyrannie de la communication », rédigé par Ignacio Ramonet).
Le journalisme de révérence consiste à flatter tel ou tel élu (local ou national), en ne tenant pas compte du bilan ou des résultats de son action, dans le but d’obtenir des aides financières, un budget publicitaire, des invitations, des nominations… comme retour d’ascenseur.

Certains dans ce forum ont parlé de « concurrence rude » en région IDF entre les journalistes, car ils y sont les plus nombreux. Ce serait oublier qu’on ne leur demande pas de penser (laissons cela aux philosophes de qualité, aux sociologues, aux économistes, aux historiens…), mais de recopier le discours officiel, de ressasser des idées reçues (Bourdieu, « Sur la télévision ») avec un commentaire frivole pour rassurer le populo, avant de passer une page de pub. Leur tâche est aisée.

Pris entre ces deux opportunités, le journaliste devient vite une sorte d’attaché de presse ou de chargé de marketing et perd tous les principes qui l’animaient durant sa scolarité ou ses stages ou ses débuts dans la profession. La plupart s’accommodent de cette situation car elle leur évite le chômage.
Le journalisme alternatif (qui n’a de compte à rendre ni aux industriels ni aux élus) représente une troisième voie mais il manque de moyens d’expansion de son activité car il est privé de publicité, faute de ne pas jouer le jeu hypocrite imposé par la dictature libérale dans laquelle nous vivons et qui nous demande de fermer les yeux sur le réchauffement climatique, la hausse de la précarité, la corruption des élites politiques et économiques, le dumping social… Tout ce qui compte, ce sont les profits, qui d’ailleurs bénéficient toujours à une minorité de la population parce que des mécanismes insidieux de blocage et de manipulation ont été mis en place. Par exemple les économistes qui n’observent pas une approche néo-classique de leur discipline sont écartés (Maurice Allais, prix Nobel d’économie, détestait la mondialisation en cours et de ce fait fut tenu à l’écart par les médias bourgeois et dominants).
A votre place je choisirais le métier d’avocat, qui au moins vous procurera des revenus puisqu’il n’y a pas de chômage dans la profession. Et vous pourrez innover dans la rédaction de chroniques judiciaires, fort(e) de votre appartenance au barreau.
Si vous vous entêtez, soyez sûre au moins d’avoir beaucoup d’idées en guise de projet professionnel et d’être hyper motivé(e) pour ne pas devenir un petit perroquet aux ordres ou bien un(e) simple chargé(e) de clientèle dans une obscure rédaction.
Invité

Re: Ecoles de journalisme : lequelles tenter ?

Message non lu par Invité » 18 déc. 2010, 11:14

L'étudiante a écrit :Tintamax,

lorsque je parle des spécialités, c'est pour signifier que dans le métier on doit dorénavant maitriser son sujet. Internet a développé une certaine concurrence, qui fait que tout le monde peut diffuser ses connaissances, aussi bien l'expert que le néophyte. C'est donc au journaliste de comprendre l'expert pour créer un lien avec celui qui est amateur.

Tu as fait du droit, dis toi que tu as les bases pour comprendre beaucoup de choses: politique, justice, relations internationales.
Après c'est à toi de voir dans quel domaine tu veux te spécialiser. Et surtout en fonction de tes goûts. Car la maitrise de son domaine, c'est un travail quotidien, donc autant qu'il te fasse plaisir.

Lorsque je parle de spécialisation, c'est aussi pour expliquer que dorénavant la presse généraliste est quasi morte. Car les revues de presse, et l'accès aux infos sont totalement à la portée de tous. Et c'est donc ta manière d'aborder les choses qui va changer la donne.

as-tu déjà quelques pistes?

Après, comme conseils pour les écoles, regarde bien les matières et les destinations erasmus proposées. Chaque concours est différent et c'est totalement inutile de tous les passer. Mieux vaut en bosser 3 ou 4 pour bien cerner les questions.
Par exemple, l'IJBA est une question de réactivité et de bachotage de l'actu. Le cuej est une question de culture générale basée sur l'actualité (lorsque j'ai passé le concours, j'ai même réussi à déterminer quels sujets allaient être abordés). La mentalité de l'IFP est de se dire que l'élève n'est pas encore formé, donc tu seras testé sur ton analyse personnel, ta curiosité et une bibliographie.

Autre conseil, fais un concours test. Inscris toi dans un concours d'IEP ou d'école gratuite et passe le. Cela te mettra dans l'ambiance et te permettra d'appréhender les vrais concours.

J'espère t'avoir aidé. N'hésite pas!
Pour les specialités je pense pas mal au droit de l'UE, c'est un domaine en constante evolution et expansion. Apres j'hesite a faire un master dans ce domaine car ca rallonge de 2 ans le cursus et integrer une ecole de journalisme apres un master 2 ferait des etudes bien longues d'autant plus que la reussite est concours n'est pas forcement immediate et qu'apres avoir fait un master 2 en droit de l'UE, les possibilités professionnelles que j'aurais a ce moment là me tenteront peut etre davantage.

Je pense tenter les concours du CUEJ et de ESJ cette année. En cas d'echec, j'hesite pas mal ...
tintamax
Messages : 33
Inscription : 27 oct. 2010, 15:11
Contact :

Re: Ecoles de journalisme : lequelles tenter ?

Message non lu par tintamax » 18 déc. 2010, 11:15

L'étudiante a écrit :Tintamax,

lorsque je parle des spécialités, c'est pour signifier que dans le métier on doit dorénavant maitriser son sujet. Internet a développé une certaine concurrence, qui fait que tout le monde peut diffuser ses connaissances, aussi bien l'expert que le néophyte. C'est donc au journaliste de comprendre l'expert pour créer un lien avec celui qui est amateur.

Tu as fait du droit, dis toi que tu as les bases pour comprendre beaucoup de choses: politique, justice, relations internationales.
Après c'est à toi de voir dans quel domaine tu veux te spécialiser. Et surtout en fonction de tes goûts. Car la maitrise de son domaine, c'est un travail quotidien, donc autant qu'il te fasse plaisir.

Lorsque je parle de spécialisation, c'est aussi pour expliquer que dorénavant la presse généraliste est quasi morte. Car les revues de presse, et l'accès aux infos sont totalement à la portée de tous. Et c'est donc ta manière d'aborder les choses qui va changer la donne.

as-tu déjà quelques pistes?

Après, comme conseils pour les écoles, regarde bien les matières et les destinations erasmus proposées. Chaque concours est différent et c'est totalement inutile de tous les passer. Mieux vaut en bosser 3 ou 4 pour bien cerner les questions.
Par exemple, l'IJBA est une question de réactivité et de bachotage de l'actu. Le cuej est une question de culture générale basée sur l'actualité (lorsque j'ai passé le concours, j'ai même réussi à déterminer quels sujets allaient être abordés). La mentalité de l'IFP est de se dire que l'élève n'est pas encore formé, donc tu seras testé sur ton analyse personnel, ta curiosité et une bibliographie.

Autre conseil, fais un concours test. Inscris toi dans un concours d'IEP ou d'école gratuite et passe le. Cela te mettra dans l'ambiance et te permettra d'appréhender les vrais concours.

J'espère t'avoir aidé. N'hésite pas!

Pour les specialités je pense pas mal au droit de l'UE, c'est un domaine en constante evolution et expansion. Apres j'hesite a faire un master dans ce domaine car ca rallonge de 2 ans le cursus et integrer une ecole de journalisme apres un master 2 ferait des etudes bien longues d'autant plus que la reussite est concours n'est pas forcement immediate et qu'apres avoir fait un master 2 en droit de l'UE, les possibilités professionnelles que j'aurais a ce moment là me tenteront peut etre davantage.

Je pense tenter les concours du CUEJ et de ESJ cette année. En cas d'echec, j'hesite pas mal ...
2 ans à l'IJBA : la vie en école de journalisme ==> http://ijba2014.eklablog.com/
L'étudiante

Re: Ecoles de journalisme : lequelles tenter ?

Message non lu par L'étudiante » 18 déc. 2010, 19:53

Dans l'Europe, effectivement il y a le CUEJ et l'ESJ. Tu devrais aussi tenter Science Po Paris. Il y a également des formations dans les IEP, mais je te conseilles de vérifier leurs programmes. Après il y a une formation en Belgique (EJL).

Autre solution, faire un master où tu te spécialises dans l'Europe, en poursuivant tes études de droit. Puis faire un master 60 (en une année) où tu apprends les techniques.

Perso, je te conseille de tenter le CUEJ et l'ESJ comme tu l'as dit, et de t'inscrire au master en cas d'échec. Comme ça tu auras toujours le master 60 pour apprendre la technique, étant donné que tes connaissances dans le domaine seront acquises. Puis après ce master, d'enchainer avec un stage au Parlement Européen histoire de bien finaliser :)

Mais ne t'engage pas dans une formation journalistique, même reconnue, qui ne t'apporterait pas les données essentielles à ton avenir. Cela ne sert à rien de faire une formation de journaliste juste pour être journaliste, avoir un projet derrière t'ouvrira toutes les portes par contre!
Répondre

Revenir à « Forum général »