IUT de Lannion ou IUT de Tours ?

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
Théo.

IUT de Lannion ou IUT de Tours ?

Message non lu par Théo. » 14 août 2016, 21:35

Bonjour,

Voulant faire des études de journalisme, je veux donc faire une école de journalisme. Mais elles ne sont accessibles qu'à partir d'un BAC+3... Et j'ai donc vu ces 2 IUT qui étaient reconnus et que l'on pouvait faire en possession juste d'un BAC.
Je voudrais donc avoir quelques renseignements sur ces IUT, si vous les connaissez, pour pouvoir m'éclaircir l'esprit. ;)
Lequel est le meilleur ? Pourquoi ?
Est ce la meilleure solution que j'en fasse un des deux, ou vaut il mieux privilégier une autre formation ?

Merci !! :-)
STEFFIFI
Messages : 20
Inscription : 28 déc. 2015, 22:51
Contact :

Re: IUT de Lannion ou IUT de Tours ?

Message non lu par STEFFIFI » 01 avr. 2017, 19:41

Tours est plus réputé que Lannion. IL y a aussi celui de Cannes qui est reconnu depuis peu, je crois.

Bon, par contre, 25 places pour 400 candidats...
raphredon17
Messages : 6
Inscription : 29 mars 2017, 12:38
Contact :

Re: IUT de Lannion ou IUT de Tours ?

Message non lu par raphredon17 » 03 avr. 2017, 11:36

Bonjour,

Je suis dans le même cas.
Steffifi tu connais un peu ces écoles ?

Merci
STEFFIFI
Messages : 20
Inscription : 28 déc. 2015, 22:51
Contact :

Re: IUT de Lannion ou IUT de Tours ?

Message non lu par STEFFIFI » 06 avr. 2017, 17:14

Surtout par réputation. Tours a toujours eu bonne réputation. De grands journalistes en sont sortis, dont Harry Roselmack. Cannes, plus récent mais avec des diplômés travaillant à RMC, ou dans le groupe Canal. Mais Lannion...

La formation n'a jamais n'ont plus eu grande réputation et était menacée de fermeture à un moment, je crois (d'ailleurs, elle ne serait plus reconnue???). Et c'est beaucoup plus local aussi, d'ailleurs, ils ne le nient pas, même si tu prends l'option TV ou radio, c'est pour bosser en locale.

Alors qu'à Tours, tu travailles sur tous les supports (même photo et data) et tu peux faire ton stage de deuxième année en nationale. Et d'ailleurs, l'école a eu de nombreux lauréats de prix de presse.

Cannes (IUT de Nice) est aussi reconnue et a des modules de réalisation (dans les quatre médias), ce qui permet de voir l'autre face, le côté plus technique de la formation.

Donc, tout dépend de ce que vous voulez faire, mais si vous voulez viser le national et ne pas avoir trop de problème pour trouver un stage, évitez Lannion (d'ailleurs, je me demande si beaucoup de rédaction hors "Ouest-France" et "Presse Océan" savent qu'il y a un DUT Journalisme là-bas).

Personnellement, je n'ai jamais tenté les concours car à l'époque (il y a dix ans), les notes du Bac de français étaient prises en compte et comme les miennes n'étaient pas bonnes... :mrgreen:

Après, vous aurez beaucoup plus de concurrence à Tours ou Cannes (je sais plus si la personne que j'ai eu m'a dit 400 ou 2000, lol!!! Si, c'est ça 2000 dossiers, 400 sélectionnés pour les écrits, 80 admissibles aux oraux pour 25 places... Alors, à Tours, on peut multiplier par deux...) qu'à Lannion...
elenablum
Messages : 1
Inscription : 10 avr. 2017, 09:19
Contact :

Re: IUT de Lannion ou IUT de Tours ?

Message non lu par elenablum » 10 avr. 2017, 09:34

Bonjour,

Je vais juste rectifier quelques petites choses sur l'IUT de Lannion :)

Certes il est au bout du bout du monde, mais il ne prépare pas du tout à n'être "que" journaliste localier. Sur ma promotion (2013), nous sommes plusieurs à travailler pour des médias nationaux voire internationaux. Je travaille pour un hebdomadaire politique à grand tirage, un de mes camarades est grand reporter, un autre travaille dans un magazine culturel très connu... Et ainsi de suite, il y en a plusieurs qui sont dans de grandes chaînes TV ou radio, plusieurs journalistes sportifs. Et s'il y a beaucoup d'étudiants qui deviennent également journalistes localiers, c'est juste que Lannion est une des écoles de journalisme avec les taux les plus importants d'étudiants qui deviennent effectivement journalistes. Mieux vaut 50% d'une promotion qui devient journaliste localier, si 80% de la promo devient journaliste, qu'un taux de localier de 10% sur une promo où seule la moitié des étudiants obtiennent leur carte de presse...

La raison pour laquelle on considère que Lannion prépare au "local" c'est parce qu'on est tout le temps sur le terrain (comparé à certaines écoles de journalisme où l'aspect pratique est largement minoritaire à côté des cours théoriques), et qu'on doit trouver des sujets dans une ville de 20000 habitants. L'école ne se prend pas tellement au sérieux et assume sa délocalisation, mais il est plus difficile de trouver des sujets originaux dans une petite ville qu'à Paris. Et à la fin du DUT, on sait tous tourner et monter des reportages radios et TV, faire des infographies interactives et écrire différents styles d'articles. Les programmes de journalisme web de Lannion sont parmi les plus avancés. Aucun doute que l'IUT de Tours soit excellent, mais ne sous-estimez pas Lannion, qui a perdu quelques places au classement à cause de problèmes économiques de l'université de Rennes, mais a été 3ème de ce même classement pendant très très longtemps.
lilliade2
Messages : 1
Inscription : 10 avr. 2017, 14:31
Contact :

Re: IUT de Lannion ou IUT de Tours ?

Message non lu par lilliade2 » 10 avr. 2017, 14:40

Bonjour,
J'ai suivi la formation de l'IUT de Lannion il y a 8 ans et je travaille désormais pour un quotidien national, je suis passée par France 2, Canal etc, donc non Lannion n'est pas uniquement spécialisée dans la presse locale mais cela ne fait pas de mal d'en apprendre les techniques de terrain qui ne sont en rien éloignées de celles des rédactions nationales, du moins quand on vous permet de faire autre chose que du desk.
Quant au stage, à l'époque la première année nous devions effectivement faire un stage en presse locale, mais la seconde année nous étions libres de choisir le média qui nous plaisait.
Je l'ai fait dans la presse magazine culturelle et profité des vacances pour faire un stage à Arte à la rédaction européenne.
Beaucoup de gens issus de ma promo s'en sortent très bien, en presse locale oui, mais aussi pour l'AFP, le Monde etc.
Les rédacteurs en chef que j'ai pu rencontrer à Paris avaient pour la plupart d'entre eux connaissance de l'IUT de Lannion et étaient loin de s'en plaindre.
Les équipes ont changé et le budget est fragile donc c'est vrai que cette formation n'est pas non plus la plus rassurante, mais elle a un état d'esprit particulier, très orienté pratique et déontologie à la fois, du moins c'était le cas à l'époque.
Le côté un peu isolé de Lannion (bien que proche de la côte et nid d'entreprise assez vivace en sciences des télécoms,) est peut-être le point noir de cette formation, mais c'est aussi peut-être un atout pour qui veut rester concentrer ou apprendre à chercher des sujets qui ne tombent pas du bec des attachés de presse.
En 2005, si je ne me trompe pas, il y avait 28 places à pourvoir et plus de 900 candidatures, le concours est sur dossier, lettre de recommandation etc puis examen écrit et oral.
grichaud
Messages : 2
Inscription : 10 avr. 2017, 14:42
Contact :

Re: IUT de Lannion ou IUT de Tours ?

Message non lu par grichaud » 10 avr. 2017, 15:19

Bonjour Théo. Ton message est un peu vieux, mais vu le dernier commentaire, je pense qu'il est nécessaire de te répondre.
Alors pour commencer, je ne suis pas forcément objectif, je suis diplômé de l'IUT de Lannion. Mais quand j'ai eu le concours en 2007, j'avais l'opportunité d'aller dans les deux.
Comment choisir ? C'est une bonne question. Déjà, cela a peut-être un peu changé maintenant, mais je ne crois pas, les deux IUT n'ont pas du tout le même mode de recrutement. Même si ce sont des IUT, Lannion prend davantage au niveau du Bac, Tours préfère des élèves avec Bac+3. Il y a bien sûr des exceptions dans les deux sens. Mais c'est souvent le cas.

Ensuite, effectivement, comme le dit Steffifi, avec un peu de condescendance je trouve, Lannion est effectivement orienté en partie vers la presse quotidienne régionale. Mais pas que. Beaucoup d'anciens travaillent dans des quotidiens parisiens, dans des TV ou des radios nationales. Un petit tour sur Twitter suffit pour s'en rendre compte. Je ne crois pas qu'il y ait de grandes différences dans l'intégration professionnelle à la sortie des deux IUT. En revanche, certains autre écoles privées reconnues, ont effectivement de puissants réseaux d'anciens. C'est le cas de l'ESJ Lille, mais aussi du CFJ ou de l'IPJ... Si tu as l'occasion d'intégrer une de ces écoles, fonce. Mais les IUT, c'est très bien aussi, la formation n'est pas moins bonne. Je ne peux parler que de Lannion, mais là-bas, on t'apprend beaucoup plus qu'écrire des articles. On te propose une forme d'ouverture d'esprit. On te donne des bases de sociologie qui te permettent une meilleure compréhension du monde. J'ai beaucoup de critique à faire sur Lannion, mais je crois qu'elles sont plutôt liées à mon expérience personnelle qu'à la formation en elle-même.

Pour en revenir au côté presse régionale, je ne pense pas que ce soit un problème. Déjà parce que la PQR et la PHR sont très formatrices. Et surtout, dans cette période assez tendue pour ce métier, c'est là qu'il y a encore un peu de travail pour les jeunes journalistes.
Pour la remarque sur la connaissance de l'IUT par les rédactions autres que Bretonne, je tiens à rassurer Steffifi. Je suis passé depuis dix ans dans pas mal d'endroits en dehors de la Bretagne, et Lannion a une réputation à la hauteur de ce qu'elle est. C'est à dire de former des journalistes débrouillards et compétents, conscients des réalités du métier. J'ai vu passer des stagiaires bien moins bons que ceux de Lannion venant d'école réputées plus prestigieuses. Mais ce n'est pas le débat.

Bref je te recommande d'aller aux deux journées portes ouvertes et de te faire ton avis par toi même. Mais quoi qu'il en soit, la sélection sera difficile partout. A Lannion à mon époque, il y avait environ 800 candidats pour 28 sélectionnés. Je crois qu'il y a plus de 1000 candidats maintenant. Au passage, la réussite scolaire n'est pas le seul critère. Loin de là. J'étais un bachelier très médiocre. Mais motivé. Je t'encourage à faire des stages, ça peut être un sacré atout.
Voilà, j'espère t'avoir un peu aidé.
CamBelsoeur
Messages : 1
Inscription : 10 avr. 2017, 16:16
Contact :

Re: IUT de Lannion ou IUT de Tours ?

Message non lu par CamBelsoeur » 10 avr. 2017, 16:30

Bonjour à tous,

Une petite réponse à STEFFIFI s'impose.

Je ne sais pas s'il est journaliste ou non, mais si oui, on peut dire qu'il ne vérifie pas trop ces informations et ne croisent pas ses sources (deux grosses tares si vous êtes journaliste).

Donc, perso j'ai suivi la formation journalisme de l'IUT de Lannion. Deux ans en DUT, puis la Licence pro qui comporte un point très positif par rapport à celle de Tours, vous pouvez l'effectuer dans une université de journalisme à l'étranger (Quebec, Brésil, Irlande, Angleterre, Espagne ou Mexique au choix), ce qui est un gros plus pour votre CV, votre maniement d'une langue étrangère et vos compétences. J'ai moi-même étudié un an à Exeter au Royaume-Uni et on m'a plusieurs fois dit que cela avait fait la différence dans mes candidatures pour des jobs.

Deuxièmement, l'IUT de Lannion n'est pas une formation qui vous restreindra à la presse locale. La formation est très ancré dans le local dans le cadre des cours des étudiants, ou premiers stages, mais ensuite en atelier de spécialité (web, tv, radio etc), vous pouvez faire votre stage dans un média national et vous êtes encadrés par des journalistes qui bossent en médias nationaux.

Si bien que je bosse aujourd'hui moi-même pour le site Slate.fr en CDI. Les amis qui étaient dans ma promotion travaillent à France 2, TF1, 20 Minutes, SFR Sport, SoFoot, mais aussi à Ouest-France (qui est un très bon journal) ou Le Télégramme. Car oui, dans toute promotion de journalisme des gens iront en locale, d'autre en national, par choix, parcours, opportunité etc...

Pour finir, l'IUT de Lannion a en effet traversé une grosse crise de gouvernance à cause de rivalités au sein de l'équipe dirigeante. Cet épisode est aujourd'hui réglé, et l'équipe qui gère le DUT journalisme aujourd'hui est encore plus compétente que les précédentes. L'IUT vient d'ailleurs de signer un partenariat avec le JDD pour que des élèves y écrivent.

Enfin l'IUT de Lannion est toujours l'une des treize formations reconnues et son label n'est pas menacé. Le plus dur est finalement d'y entrer: 1200 candidats pour 30 places l'année ou j'ai été intégré.

Je tiens également à dire que tout n'est pas parfait à Lannion, certains profs y sont moins bon que d'autres, des cours semblent peu adaptés au marché du travail, mais comme partout. Et les solides liens d'amitiés vous serviront pour la vie, à la fois en terme de boulot mais aussi de développement personnel ;)
grichaud
Messages : 2
Inscription : 10 avr. 2017, 14:42
Contact :

Re: IUT de Lannion ou IUT de Tours ?

Message non lu par grichaud » 10 avr. 2017, 16:54

Bonjour Théo. Ton message est un peu ancien, mais vu la dernière réponse, je pense qu'il est utile de te répondre.
Alors pour commencer, je ne suis pas forcément objectif, je suis diplômé de l'IUT de Lannion. Mais quand j'ai eu le concours en 2007, j'avais l'opportunité d'aller dans les deux.
Comment choisir ? C'est une bonne question. Déjà, cela a peut-être un peu changé maintenant, mais je ne crois pas, les deux IUT n'ont pas du tout le même mode de recrutement. Même si ce sont des IUT, Lannion prend davantage au niveau du Bac, Tours préfère des élèves avec Bac+3. Il y a bien sûr des exceptions dans les deux sens. Mais c'est souvent le cas.

Ensuite, effectivement, comme le dit Steffifi, avec un peu de condescendance je trouve, Lannion est effectivement orienté en partie vers la presse quotidienne régionale. Mais pas que. Beaucoup d'anciens travaillent dans des quotidiens parisiens, dans des TV ou des radios nationales. Un petit tour sur Twitter suffit pour s'en rendre compte. Je ne crois pas qu'il y ait de grandes différences dans l'intégration professionnelle à la sortie des deux IUT. En revanche, certains autre écoles privées reconnues, ont effectivement de puissants réseaux d'anciens. C'est le cas de l'ESJ Lille, mais aussi du CFJ ou de l'IPJ... Si tu as l'occasion d'intégrer une de ces écoles, fonce. Mais les IUT, c'est très bien aussi, la formation n'est pas moins bonne. Je ne peux parler que de Lannion, mais là-bas, on t'apprend beaucoup plus qu'écrire des articles. On te propose une forme d'ouverture d'esprit. On te donne des bases de sociologie qui te permettent une meilleure compréhension du monde. J'ai beaucoup de critique à faire sur Lannion, mais je crois qu'elles sont plutôt liées à mon expérience personnelle qu'à la formation en elle-même.

Pour en revenir au côté presse régionale, je ne pense pas que ce soit un problème. Déjà parce que la PQR et la PHR sont très formatrices. Et surtout, dans cette période assez tendue pour ce métier, c'est là qu'il y a encore un peu de travail pour les jeunes journalistes.
Pour la remarque sur la connaissance de l'IUT par les rédactions autres que Bretonne, je tiens à rassurer Steffifi. Je suis passé depuis dix ans dans pas mal d'endroits dans le Sud de la France, et Lannion a une réputation à la hauteur de ce qu'elle est. C'est à dire de former des journalistes débrouillards et compétents, conscients des réalités du métier. J'ai vu passer des stagiaires bien moins bons que ceux de Lannion venant d'école réputées plus prestigieuses. Mais ce n'est pas le débat.

Bref je te recommande d'aller aux deux journées portes ouvertes et de te faire ton avis par toi même. Mais quoi qu'il en soit, la sélection sera difficile partout. A Lannion à mon époque, il y avait environ 800 candidats pour 28 sélectionnés. Je crois qu'il y a plus de 1000 candidats maintenant. Au passage, la réussite scolaire n'est pas le seul critère. Loin de là. J'étais un bachelier très médiocre. Mais motivé. Je t'encourage à faire des stages, ça peut être un sacré atout.
Voilà, j'espère t'avoir un peu aidé.
roxane28
Messages : 1
Inscription : 10 avr. 2017, 17:35
Contact :

Re: IUT de Lannion ou IUT de Tours ?

Message non lu par roxane28 » 10 avr. 2017, 17:49

Bonjour,
je suis étudiante à l'IUT de Lannion.

Notre formation est bien reconnue, aucun problème là dessus. Nous sommes c'est vrai un peu plus axés sur la presse locale, toutefois nous avons des projets avec des médias nationaux comme le JDD ou encore Médiapart. Le fait que nous soyons en Bretagne ne nous prive pas d'aller dans des médias nationaux cette année j'ai vu des stages un peu partout : JDD, le Parisien et même France TV Info.

Lannion a un cadre agréable et une bonne ambiance. On est en DUT donc comme à Cannes ou à Tours nous sommes multi-média: de la télé, de la radio, du print, du web et du data au programme.

Dans nos cours (surtout les cours magistraux) on nous apprends à poser les bonnes questions sur les médias et les façons dont-ils fonctionnent. J'ai l'impression qu'on nous enseigne une véritable éthique du journalisme.

De toutes façons les 3 IUT on le même programme au niveau des cours magistraux les enseignements sont très proche. Ce qui change c'est peut-être la vision du journalisme défendue.

Je peux en tous cas te dire qu'à Lannion il y a beaucoup de pédagogie on nous répète que les notes ne sont pas le plus importants, que c'est de comprendre...

Voilà j'espère t'avoir aidé, en tous cas les inscriptions sont fermées il me semble depuis le 2 avril.

Bien à toi,

Roxane
Répondre

Revenir vers « Forum général »