savoir une bonne fois pour choisir ou non cette école

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
Avatar de l’utilisateur
ad9
Messages : 7
Inscription : 06 avr. 2004, 21:30
Contact :

savoir une bonne fois pour choisir ou non cette école

Message non lu par ad9 » 06 avr. 2004, 22:31

bon ma situation actuelle est un GROSSE interrogation... :?: sur ce forum, c'est bien, y'a plein d'info sur l'iscom, mais c'est pas possible de s'y retrouver pour vraiment pouvoir bien faire son choix...alors mon message risque fort d'être long (très long... :? ?) et appelant des réponses ( si c'est possible) précises par des questions bien ciblées...mais merci d'avance à ceux qui voudront bien le lire et faire avancer les choses: :D

-->je suis actuellement à l'université (dans 1 tout autre domaine) mais veux faire de la communication...j'ai donc bien sur regardé en détail les differentes formations, d'où ma déception au regard des critiques vis à vis de l'iscom qui m'apparraissait vraiment un bon choix (et pour laquelle j'étais même prete à faire l'effort financier que cela appelle)


--> Je m'explique (vis à vis du choix qui finallement se réduit vite) :

-- la fac, je suis plutot pour dans l'absolu, mais le programme 2eme cycle information / communication me semble moins riche que l'enseignement en école, sans parler du manque des cas pratiques, etc :(

-- le celsa: bien sur, c'est une reference, tout le monde (qui s'est un tant soit peu renseigné) le sait (je passe actuellement leur concour), mais l'accès n'y est pas facile donc, il faut un second choix minimum... :wink:

-- à priori, aucune autre filière particulierement reconnue (que ce soit du point de vue homologation du diplome ou vis à vis des professionnels) si ce n'est l'EFAP, mais alors là, quand je vois que l'année coute + de 1000 euros de plus en moyenne que n'importe quelle autre école de communication, de même que le concours: alors que le tarif habituel tourne entre 50 et 100 euros...EFAP: 160...là en effet, un peu trop abusé, fils et fifilles à papa maman 1 peu dur... :shock:

-- sinon (mis à part l'iscom, bien sur), il existe d'autres écoles, mais qui, de tout façon, sont privées également telles que: l'iscpa, l'iserp, l'isg, l'iicp, advancia... :?:



-->Donc voila, j'en étais à courir les portes ouvertes de ces écoles et ce fût (très nettement) l'iscom mon coup de coeur: tant par le speach d'accueil, que par la façon de me répondre aux questions, le cadre, ou encore et surtout les enseignements...

D'où ma deception à la lecture de cette gueguerre pour ou contre l'iscom qui, finallement n'apporte pas grand chose de concret pour choisir ou non l'école...
en effet, j'ai bien sur lu avec attention les critiques du "fameux"_et très présent_dominici, et d'autres perssones semble-t-il, mais je n'ai pas trouvé que cela apportait beaucoup mis à part une critique globale:

- Des absences de profs, ça arrive partout;

- pas de bibliotheque, boh, c vrai que c moins pratique mais, d'1 part est ce que pour la communication, les recherches sont essentielles? (je n'y suis pas encore, je ne sais pas encore...) et, d'autre part, au pire on est sur paris, c'est pas le bout du monde de se bouger pour aller faire ses recherches...

- l'avertissement pour rater un cours, bin au moins ils remarquent si t'es là, y'a 1 certain suivi...et puis ça dépend du cous, si tu paie des cours et qu'en plus t'y vas pas, c dommage, même si je sais bien que ça se comprend l'envie si ce n'est le besoin de zapper un cours (eheh, je suis à la fac, quand même)...cependant, c'est vrai que si c'est marqué sur le dossier, c'est quand même abusé, mais je suis quand mêm sceptique vis à vis du fait que cela ai eût lieu au bout d'une seule absence...

- des profs qui crachent sur des professions: y'a des blasés dans tous les domaines...même si c'est pas très cool...

- des cours sans place pour tout le monde, bon, ça c'est pas cool car preuve d'une administration un peu limite, mais bon, j'ai tellement connu ça en cours...franchement, c'est pas le bout du monde, tu t'adaptes, tu t'organises, et puis tu vois tranquillement pour que ce soit pris en compte la prochaine fois avec les secretaires (ou la personne concernée qui s'en occupe)

- pour les notes douteuses au partiel, c'est pas possible de consulter les copies et comprendre la note avec le prof qui a évalué la copie ainsi, quand ça semble clocher?

- pour controler l'entrée, vous avez déjà proposé un systeme de filtrage concret?

-pour ce qui est de l'eleve de 25 ans qui a "gifflé la responsable de communication car il a pété un plomb"...j'ignore si c'est vrai et les conditions exactes de cela, mais je trouve plutôt ça pas très glorieux pour l'éleve...si ce pauvre grand garçon arrive mêm pas à tenir ses nerfs dans un école, comment va-t-il faire dans la vie active?!...




---> Bref, j'aimerais juste, si possible, avoir des avis concrets d'une part sur les enseignements, les profs, le contenu des cours, l'ambiance, l'organisation et la réalité vis à vis des stages, de la reconnaissance de l'école, de l'apprentissage des langues ( vous servez vous d'e-learning, recemment installé dans votre école semble-t-il), des jeux d'entreprise...

Et d'autre part, avoir des témoignages d'anciens pour savoir un peu le temps qu'ils ont mis à trouvé un emploi, et pour leurs potes de promo, de ce qu'ils en savent...

Je vous remercie donc de tout coeur d'avoir fait l'effort de lire tout ça (pfffou!!! :oops: )

en attendant vos réponses :D ...bonne soirée, biz...
maelys

Message non lu par maelys » 06 avr. 2004, 23:08

Bref, j'aimerais juste, si possible, avoir des avis concrets d'une part sur les enseignements, les profs, le contenu des cours, l'ambiance, l'organisation et la réalité vis à vis des stages, de la reconnaissance de l'école, de l'apprentissage des langues
enseignements et cours : je crois qu'il y a pas mal d'infos sur le forum...le principal problème des cours est qu'ils restent trop superficiels. Pourquoi? Parce-que le programme est ainsi fait que l' on veut faire le max de choses en un minimum de temps. Résultat : tout est survolé, pas approndit, ça ne sert à rien!

Profs : aller, on va dire que certains ne sont pas mal mais ce n'est pas la majorité, pas du tout même.

Ambiance : perso, je n'aime pas trop la mentalité de la plupart des gens (mais ça c subjectifs). Ce sont tous des "fashion victims" qui ne pensent qu'a se la jouer.Ambiance très superficielle. Je n'aime pas non plus leur esprit opportuniste..

Organisation : Ben là c'est carrément la merde, je crois que ça a été assez dit sur le forum...

Réalité des stages : On n' est pas autant aidé pour en trouver que l'on veut te le faire croire qd tu t'inscris!!

Reconnaissance de l'école : pas terrible, déjà si tu sors de paris personne n'a jamais entendu parler de cette école (je le sais pour avoir fait des stages en provinces). Et puis à Paris, on nous connait parfois, mais pas forcément en bien.

L'apprentissage des langues : alors là c'est pathétique!! Sais-tu qu'en espagnol (je suis en 3ème année qd même), le prof nous a appris à dire l'heure pdt la moitié de l'année!! Maintenant, on est passé aux phrases plus compliquées du genre : Como te llamas? Me llamo Maelys y tengo 21 años...lol :lol:


Voilà, je crois avoir répondu du mieux que j'ai pû à tes questions.
Bon courage ds tes recherches.
Avatar de l’utilisateur
ad9
Messages : 7
Inscription : 06 avr. 2004, 21:30
Contact :

Message non lu par ad9 » 06 avr. 2004, 23:37

merci beaucoup maelys d'avoir fait l'effort de répondre si vite...
en effet c'est bien dommage pour les matières survolées (cependant c'est quand même bien d'en voir beaucoup, surtout pour des personnes comme moi qui viennent en admission parallele d'un domaine éloigné...je fais du droit !...)...bon, pour le stage, je trouve pas ça trop trop grave car ça me fais pas peur de me le dégoter toute seule...j'espere alors juste un bon suivi pendant le stage (genre si on y en ontre un vrai probleme, etc)

ambiance...mouais, j'vois 1 peu le genre...très parisien, très "école de com"...j'ai eu un petit apperçu quand je suis veneu pour l'exam d'entrée..j'aime pas trop trop non plus, mais bon, on fera avec :wink: ...y'a tjs des élements sympas en cherchant bien...

bon, pour l'organisation, j'suis paetagée..héhé..j'viens d'la fac où sur mes 3 ans j'ai toujours eu des cours les uns sur les autres etc, alors tu sais, pfff, plus grand choz de ce genre re me fais peur...
par contre, est ce que c'est vrai le jour et 1/2 de libre par semaine, du point de vue organisation emploi du temps? :?

pour la reconnaissance, bon, c'est quand même homologué (y'en a que très peu qui le sont finalement...) et puis quand j'ai eut l'occas' d'en parler avec des pros, ils en avaient quand même assez souvent entendu parlé de cette école......c'aurait pu être pire...

et finissons en beauté: les langues: tu m'as fais beaucoup rire :lol: ...bon, si je comprends bien c'est pas trop trop tourné international...perso, j'suis pas mauvaise en espagnol, mais l'anglais c'est la cata (3 ans sans, pas facile la reprise), alors c'est + pour cettelv1 que j'aurais aimé avoir un niveau qui me tire vers le haut...ils avaient même parlé de mise en place de groupe où l'on parle + souvent anglais en cours, etc...c'était du flan? :cry:

bon, merci encore de ces 1ers elements de réponse...allé, je m'apprete à passer la 2eme partie du concours celsa demain...quie semble en effet peut-être plus sur pour l'unanimité de son image mais..héhé..n'est pas au celsa qui veut, n'est-ce pas...même si ce n'est pas le même principe...
Da_lOsK

Message non lu par Da_lOsK » 07 avr. 2004, 09:28

j'ai eu des cour de MKT et de Pub en anglais (avec partiel a la fin), y a des groupes de niveaux pour les langues.
Pour les stages, ma copine a etait a un entretien ds une agence de pub et a ce quelle m'a di ils ont retenu son CV car leur deux derriner stagiere venaient de l ISCOM on laissé une tres bonne impression (tout depand de qui passe avant toi au stage :wink: ).
Les 2 demis journée de libres sont bien réel et ne sont pas de trop pour la realisation de tous les cas pratique a faire en groupe et la personne pourra me contredire.
C'est vrai que l'administartion n'est pas terrible voir bien foireuse mais bon.
Courage pour ton choix
KARLOS
spitfire

ad9

Message non lu par spitfire » 07 avr. 2004, 11:00

Bonjour ad9,

En fait l'iscom a les inconvénients de la fac sans en avoir tous les avantages et coute 6 fois plus cher, pourquoi ne tentes-tu pas la fac ou une école de commerce ?
pach

Message non lu par pach » 07 avr. 2004, 15:14

ad9, t'es-tu informée sur les IUP info-com?
T'en as une petite dizaine en France. C'est la fac ça, coûte 1500 Francs par an mais d'un autre côté t'as un concours d'accès et des promos limitées. Prof universitaires et professionnels, horaires sérieux (+- 30h/semaine) etc...Et à la sortie une maîtrise (une vrai!!!:) et pour les meilleurs un Titre d'ingénieur-maître en communication.
UN bon compromis entre fac et école, quoi!!!A toi de voir!
sid

Message non lu par sid » 07 avr. 2004, 17:21

Bonjour Ad9,

Petite présentation : diplomée d'une licence d'anglais, j'ai rejoins l'iscom en octobre 2000, je crois, section comal, pour une formation en 2 ans.

- Fac, Celsa, Iscom, autres écoles : je suis d'accord avec toi, j'avais fait le même constat. Dommage que la filière universitaire n'ai pas évolué apparemment...

- Concernant les critiques contre l'Iscom, tu en as fait l'analyse par toi même, l'argumentaire avancé n'est pas très convaincant. De mon point de vue, il s'agit plus pour certains d'affirmer leur personnalité et leur autorité en dénigrant la formation qu'ils ont reçue : prendre ses distances pour s'affirmer, c'est la "crise d'adolescence" par excellence ! :D

- Côté enseignement : la formation ne consiste pas à t'apprendre à faire des recherches sur internet, demander un devis, ou écrire un communiqué mot après mot. L'école ne fait pas dans le détail, ça tu l'apprendras sur le terrain, en stage. Avec du recul, l'enseignement a pour objectif de t'apprendre à observer, analyser et réfléchir dans l'optique communication, et surtout de t'apprendre les bases indispensables à la réflexion stratégique d'un plan de com, pour lequel il n'y a pas de recette miracle, mais une solution unique pour chaque problématique donnée. D'où, savoir réfléchir par soi-même...
Pour les langues étrangères, il y a un vrai manque : mais tu peux progresser seule, pas besoin d'une école de com pour ça !

- Stages : que ce soit clair, l'Iscom ne va pas te trouver ton stage. Au début on râle, mais après on dit merci quand on est entré sur le marché du travail, c'est le meilleur service que puisse nous rendre l'école ! Ceci dit, petite expérience perso, c'est dans la difficulté qu'on mesure l'investissement de ses partenaires : mon premier stage a été un cauchemard, je me suis fâchée avec ma responsable et suis partie. L'iscom m'a soutenue dans ma démarche (pas facile !), m'a réconfortée, et aidée à trouver un autre stage en 2 jours !!

- Emploi : le marché de l'emploi est mauvais, et dans la com, c'est pire, il est très tendu. Il y a peu d'annonces, et beaucoup de jeunes diplômés et d'étudiants en école sur le marché, plus les anciens. Pour un poste sur Paris, il faut compter actuellement entre 500 et 700 candidatures (de la bouche d'un recruteur) !
Pour moi, mon stage de 6 mois en agence s'est très bien passé, et j'étais en processus d'embauche quand la conjoncture s'est détériorée l'an passé (crise irak), résultat : plus d'embauche possible. Après, ANPE et cie, j'ai cherché pendant 7 mois (moyenne 1er emploi = 6 mois), et ai trouvé en juin un super cdd de 6 mois chargée de communication (congé mater), où je me suis é-cla-tée ! Mes responsables et patrons ont particulièrement apprécié la qualité de mon travail, et pourtant je sors de l'Iscom !! :D :D
Depuis, je suis de nouveau à la recherche d'un emploi, et, plus expérimentée, j'ai des entretiens sur des postes vraiment très intéressants ! J'en reviens pas !
D'autres de ma promo ont déjà changé de voie, faute de travail et d'argent, d'autres continuent à chercher depuis plus de 6 mois, et seule une minorité à trouver un cdi en com ! Bref, la situation est difficile, la concurrence, rude.

Voilou, bravo si vous avez tout lu !
Ad9, le celsa c'est mieux, l'Iscom c'est bien. La valeur de ta formation se fera essentiellement sur ta force de travail, ton professionalisme, et surtout, dans le choix de tes stages, éléments fondamentaux de n'importe quelle formation !

Bon courage pour la suite !
spitfire

Très bonne intervention !

Message non lu par spitfire » 07 avr. 2004, 18:04

Super témoignage les propos de sid expliquent clairement pourquoi il faut privilégier et de loin la fac à cette magnifique école qu'est l'iscom.

5000 euros l'année pour nous apprendre (selon les propos très intéressants de sid) à: "observer, analyser et réfléchir dans l'optique communication, et surtout de t'apprendre les bases indispensables à la réflexion stratégique d'un plan de com"

SUPER ! Autant s'acheter un bon bouquin de comm :lol: :lol: :lol:

Mais comme l'a dit sid ne t'inquiètes surtout pas l'iscom ne t'aidera ni à trouver un stage, ni à trouver un emploi, ni à progresser en langue ... malgré cela l'iscom est une super école qui vaut largement les 5000 euros par an :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

Non sérieusement si tu veux un avenir en comm fais une fac, le celsa ou une école de commerce.

Bon courage.
spitfire

Très bonne intervention !

Message non lu par spitfire » 07 avr. 2004, 18:07

Super témoignage les propos de sid expliquent clairement pourquoi il faut privilégier et de loin la fac à cette magnifique école qu'est l'iscom.

5000 euros l'année pour nous apprendre (selon les propos très intéressants de sid) à: "observer, analyser et réfléchir dans l'optique communication, et surtout de t'apprendre les bases indispensables à la réflexion stratégique d'un plan de com"

SUPER ! Autant s'acheter un bon bouquin de comm :lol: :lol: :lol:

Mais comme l'a dit sid ne t'inquiètes surtout pas l'iscom ne t'aidera ni à trouver un stage, ni à trouver un emploi, ni à progresser en langue ... malgré cela l'iscom est une super école qui vaut largement les 5000 euros par an :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

Non sérieusement si tu veux un avenir en comm fais une fac, le celsa ou une école de commerce.

Bon courage.
Avatar de l’utilisateur
dani l
Messages : 2909
Inscription : 24 sept. 2003, 12:36
Localisation : France-(59)-62-92-94-
Contact :

... résumé ...

Message non lu par dani l » 07 avr. 2004, 18:23

sid a écrit :Bonjour Ad9,

Petite présentation : diplomée d'une licence d'anglais, j'ai rejoins l'iscom en octobre 2000, je crois, section comal, pour une formation en 2 ans.

- Fac, Celsa, Iscom, autres écoles : je suis d'accord avec toi, j'avais fait le même constat. Dommage que la filière universitaire n'ai pas évolué apparemment...

- Concernant les critiques contre l'Iscom, tu en as fait l'analyse par toi même, l'argumentaire avancé n'est pas très convaincant. De mon point de vue, il s'agit plus pour certains d'affirmer leur personnalité et leur autorité en dénigrant la formation qu'ils ont reçue : prendre ses distances pour s'affirmer, c'est la "crise d'adolescence" par excellence ! :D

- Côté enseignement : la formation ne consiste pas à t'apprendre à faire des recherches sur internet, demander un devis, ou écrire un communiqué mot après mot. L'école ne fait pas dans le détail, ça tu l'apprendras sur le terrain, en stage. Avec du recul, l'enseignement a pour objectif de t'apprendre à observer, analyser et réfléchir dans l'optique communication, et surtout de t'apprendre les bases indispensables à la réflexion stratégique d'un plan de com, pour lequel il n'y a pas de recette miracle, mais une solution unique pour chaque problématique donnée. D'où, savoir réfléchir par soi-même...
Pour les langues étrangères, il y a un vrai manque : mais tu peux progresser seule, pas besoin d'une école de com pour ça !

- Stages : que ce soit clair, l'Iscom ne va pas te trouver ton stage. Au début on râle, mais après on dit merci quand on est entré sur le marché du travail, c'est le meilleur service que puisse nous rendre l'école ! Ceci dit, petite expérience perso, c'est dans la difficulté qu'on mesure l'investissement de ses partenaires : mon premier stage a été un cauchemard, je me suis fâchée avec ma responsable et suis partie. L'iscom m'a soutenue dans ma démarche (pas facile !), m'a réconfortée, et aidée à trouver un autre stage en 2 jours !!

- Emploi : le marché de l'emploi est mauvais, et dans la com, c'est pire, il est très tendu. Il y a peu d'annonces, et beaucoup de jeunes diplômés et d'étudiants en école sur le marché, plus les anciens. Pour un poste sur Paris, il faut compter actuellement entre 500 et 700 candidatures (de la bouche d'un recruteur) !
Pour moi, mon stage de 6 mois en agence s'est très bien passé, et j'étais en processus d'embauche quand la conjoncture s'est détériorée l'an passé (crise irak), résultat : plus d'embauche possible. Après, ANPE et cie, j'ai cherché pendant 7 mois (moyenne 1er emploi = 6 mois), et ai trouvé en juin un super cdd de 6 mois chargée de communication (congé mater), où je me suis é-cla-tée ! Mes responsables et patrons ont particulièrement apprécié la qualité de mon travail, et pourtant je sors de l'Iscom !! :D :D
Depuis, je suis de nouveau à la recherche d'un emploi, et, plus expérimentée, j'ai des entretiens sur des postes vraiment très intéressants ! J'en reviens pas !
D'autres de ma promo ont déjà changé de voie, faute de travail et d'argent, d'autres continuent à chercher depuis plus de 6 mois, et seule une minorité à trouver un cdi en com ! Bref, la situation est difficile, la concurrence, rude.

Voilou, bravo si vous avez tout lu !
Ad9, le celsa c'est mieux, l'Iscom c'est bien. La valeur de ta formation se fera essentiellement sur ta force de travail, ton professionalisme, et surtout, dans le choix de tes stages, éléments fondamentaux de n'importe quelle formation !

Bon courage pour la suite !

Bonsoir Sid !


..... Pour résumer ...

- c'est peut-être bien ta licence d'anglais ... qui fait toute la différence ???

@ +
dani le recruteur


:roll:
Avatar de l’utilisateur
ad9
Messages : 7
Inscription : 06 avr. 2004, 21:30
Contact :

merci d'avoir répondu, ne vous arretez pas en si bon chemin

Message non lu par ad9 » 08 avr. 2004, 10:37

:D c gentil d'avoir répondu, surtout ceux qu'essaient de donner des elements constructifs...

Pour ce qui est de la reponse de sid, merci car cela correspont assez à ce que je pensais (bien sur, l'enseignement semble être un peu du flan, mais c'est de la communication, apres tout c'est juste mettre des mots qur des techniques de relations humaines...ce sera pareil partout...) et me rassure un peu par des trucs tels que ta petite experience qui, bien que n'étant pas un element capital est aussi le genre de petites choses qui peuvent compter... :)

tant qu'à l'emploi dans le sectuer, bah oui, de toute facon c'est bouché donc iscom ou pas :cry: ...mais bon si c'est ce qu'on aime, il suffit de se bouger... :) ça reussit pas mal semble-t-il...

:arrow: Concernant ceux qui proposent davantage fac, iup, ou école de commerce(merci d'abord de proposer de nouveaux elements):

la fac, c'est bien (je vais pas cracher dessus, 3 ans que j'y suis et ça me convient bien :lol: ...) mais ça a quand même ses limites dans certains ufr, tels que info-com et en plus, c'est bien souvent ni vraiment de la preparation pour journaliste, ni vraiment des cours de communication pure :? ...ça convient pas super à ce que je veux...desolée spitfire, tu semble être un fervent defenseur de la fac... :wink:

Les iup : alors j'avoue que je ne m'étais pas trop penchée sur cette possibilité et donc fais mes petites recherches dès la lecture de vos messages :) ...
alors d'accord pour dire que le principe est très bien et je serais plutot pour le conseiller au personne qui sont au niveau bac ou bac +1 et souhaitent s'orienter vers la com...
malheureusement, d'une part, y'en a en province, mais pas trop sur paris...or (je n'ai rien contre la province, bien au contraire, mais...)j'habite près de paris et j'ai pas envie de renoncer à faire une école payante pour aller faire une fac à l'autre bout de la france pour dépenser un loyer :oops: alors que c'est pas obligé..
De + (et point non negligeable), je suis déjà en bac+3 or les admissions iup sont generalement à bac+1, or 2 ans de perdu, c'est galère..trop pour un iup... :(

Et enfin, concernant les écoles de commerce: en effet, c'est pas con (bien que les ambiances écoles de commerce, c'est pas trop ma tasse de thé...oui, je sais ça risque d'être 1 peu pareil en école communication, mais j'en ai déjà parlé...)
mais le probleme est que cela represente un enseignement particulierement ciblé marketing etc, or cela m'interesse entre autre mais ce qui me plait particulierment dans la communication, c'est davantage la partie communication evenementielle, relations publiques, ou même communication de crise (choix pas encore très arreté :wink: ...) mais pas du commercial 100%. :? ..donc là aussi ça coince un peu de payer le même prix pour des matieres que je recherche moins... wink:


:P Voila donc qui affine toujours un peu plus..et je vous remercie encore de faire avancer les choses par vos réponses, en attendant de nouvelles, bien sur... :D
pach

Re: merci d'avoir répondu, ne vous arretez pas en si bon ch

Message non lu par pach » 08 avr. 2004, 22:27

ad9 a écrit : Les iup : alors j'avoue que je ne m'étais pas trop penchée sur cette possibilité et donc fais mes petites recherches dès la lecture de vos messages :) ...
alors d'accord pour dire que le principe est très bien et je serais plutot pour le conseiller au personne qui sont au niveau bac ou bac +1 et souhaitent s'orienter vers la com...
malheureusement, d'une part, y'en a en province, mais pas trop sur paris...or (je n'ai rien contre la province, bien au contraire, mais...)j'habite près de paris et j'ai pas envie de renoncer à faire une école payante pour aller faire une fac à l'autre bout de la france pour dépenser un loyer :oops: alors que c'est pas obligé..
De + (et point non negligeable), je suis déjà en bac+3 or les admissions iup sont generalement à bac+1, or 2 ans de perdu, c'est galère..trop pour un iup... :(
Tu peux normalement intégrer n'importe quel IUP directement en licence (donc iup2) si tu as déjà un diplôme de premier cycle et que tu peux prouver des bases en info-com. Après t'as plus qu'à faire licence + maîtrise. 2 ans et t'as de vrais diplômes
Et puis tu sais la province ça ne coûte pas très cher!!! A Nancy je payais 500 F par mois de loyer (grâce aux allocs familiales), une école privée sur Paris, ça coûte combien???
guenuchette
Messages : 35
Inscription : 17 mars 2004, 13:47
Localisation : rhone alpes
Contact :

Message non lu par guenuchette » 09 avr. 2004, 15:16

la meilleure solution ? Quitte Paris et va voir en province. on se la pète moins !! de toute manièer, il y aura toujours + de boulot à dégotter
Avatar de l’utilisateur
Olivier T
Messages : 904
Inscription : 17 sept. 2002, 22:42
Localisation : l'outre-tombe
Contact :

Message non lu par Olivier T » 09 avr. 2004, 15:24

En même temps payer 500 balles/ mois pour vivre à Nancy, quelque part on se dit qu'il y a une arnaque ! :D




(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
pach

Message non lu par pach » 09 avr. 2004, 15:56

Olivier T a écrit :En même temps payer 500 balles/ mois pour vivre à Nancy, quelque part on se dit qu'il y a une arnaque ! :D
heum, huem!!!!! qu'est-ce que c'est que ce parisianisme à 2 balles Mister T??????? :roll:
Répondre

Revenir vers « Forum général »