Convention de stage

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
zoom
Messages : 350
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Message non lu par zoom » 16 oct. 2006, 21:06

Je tombe sur ce fil apres quelques enervements dans la section pigistes et j'en reste un peu sur le c...

Bref si j'ai bien tout compris, quand on est diplomé d'une ecole de journalisme , une fois diplomé (et theoriquement muni d'une carte de pressenon ?) il ne reste comme solution pour "bosser" que faire des stages ou devenir correspondant de presse ? Moi, je n'appellerais pas çà "bosser"...
C'est gagner au mieux quelques centaines d'euros par mois en sachant qu'on se fait entuber, en se formant certes, mais entubage quand même... Comment se satisfaire de cette situation ou vous savez que vous n'avez ete choisi que pour votre faible cout et non pour votre valeur ?

A quoi sert l'ecole, que vaut votre diplome si c'est pour se retrouver esclave ? A lire çà, je suis soulagé de ne pas avoir passé ces concours (meme si dans une autre vie, j'ai aussi trainé plus que raisonnable a la fac :oops: ) !

A coté de ces aventuriers de la presse, pret a tout pour glisser le bout du pied dans une redaction prestigieuse (ou non) le metier de pigiste semblerait presque d'une indecente opulence. Meme si les salaires y sont rarement faramineux, au moins, quand on te paye une pige, tu peux te dire que c'est au moins en partie pour la qualité du travail fourni (OK, c'est souvent aussi parceque c'est moins cher qu'un permanent..).
Et puis la pige, çà me semble au moins aussi formateur que le CP, la reconnaissance professionnelle en plus :roll: En plus, çà apprend a avoir une certaine demarche commerciale, une chose qui n'a pas vraiment l'air abordée dans les cursus des ecoles si on juge par quelques messages sur ces forums...

Mais bon, voilà, j'ai comme l'impression que bon nombre de ces jeunes diplomés sortent de leurs ecoles la tete pleine de grands medias prestigieux: ce sera un grand quotidien national ou rien !.
Pourtant, on doit pouvoir gagner sa vie en travaillant pour des magazines de macramé et autres creneaux specialisés. Meme la peche a la ligne regorge de titres différents pour le journaliste féru de poissons !
On peut aussi gagner sa vie dans des journaux professionnels, l'actualité de l'élevage bovin ou la realité de l'usinage des métaux.
Mais nos jeunes padawan savent-ils seulement que çà existe ces trucs là ?
Probablement pas puisqu'ils sont nombreux preferer etre exploites puis remplacés par des stagiaires moins usés... :x
D'ailleurs je me demande bien quel le pourcentage de journalistes "en poste" ont été recrutés apres leur stage...

Allez j'arréte de radoter, a chaque intervention de ce type, je finis par tomber sur quelqu'un qui m'explique par A+B que c'est comme çà, pour etre journaliste; il faut en passer par l'exploitation obligatoire... Ben non, je crois pas !
C'est encore un coup a finir syndicaliste çà... :lol:
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 17 oct. 2006, 09:00

Rien à rajouter. J'ai un parcours semblable : fac, pas d'école, débuts en presse pro, puis piges pour des supports plus prestigieux, mais pas uniquement. Ne pas se brader, savoir vendre un article, se remettre en cause sans se dévaloriser.
Peut-être est-ce différent en télé, mais quand on voit l'exploitation qui y règne, je me demande pourquoi ça attire autant de monde. OK, c'est le média de masse, mais est-ce que ça excuse tout ?
Laborman
Messages : 50
Inscription : 24 mars 2006, 17:33
Contact :

Message non lu par Laborman » 17 oct. 2006, 10:09

De toute façon si vous commencez par vous précariser vous finirez précaire. C'est un cercle vicieux. Pour avoir une paie décente il faut commencer par dire "non" et refuser les stages après la sortie de l'école. Si vous acceptez de vous faire exploiter ça ne cessera jamais, personne ne se dira "tiens il est bon l'esclave là, on va le payer finalement". On se dira simplement "puisqu'il a accepté d'être esclave jusqu'ici, pourquoi ça changerait ?"
zoom
Messages : 350
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Message non lu par zoom » 17 oct. 2006, 10:10

Eh oui Cilou, on se retrouve sur chaque fil de ce genre ...
A croire que notre parcours ferait de nous des cas à part ? Pour avoir discuté avec pas mal de journalistes et pigistes, je ne crois pas...
Mais il y a tellement de nouvelles recrues pretes a croire toutes les promesses d'employeurs "economes" que le systeme ne me semble pas pret de s'eteindre...
Ouvrez les yeux, vous etes diplomé, c'est le moment de commencer a travailler "en vrai", meme pour un salaire faible. Les stages, c'est aussi une maniere de ne pas affronter la realite et de rester encore un peu dans "l'enfance", non ?
Et si çà ne marche pas dans le journalisme, j'ai plus d'admiration pour quelqu'un qui trouve un boulot chez Pantashop (quitte a revenir dans le journalisme plus tard, ou a faire des piges occasionnelles) que pour ceux qui enchainent ces foutus stages, en fournissant volontairement une main d'oeuvre gratuite qui finit par pervertir completement le marché de l'emploi, notamment celui ... des jeunes diplomés !
Et qu'on vienne pas me dire "faut bien bouffer" en parlant de stages ou de CP lorsque çà paye a peine les clopes... (meme pour ceux qui ne fument pas !) :evil:
Avatar de l’utilisateur
dani l
Messages : 2823
Inscription : 24 sept. 2003, 12:36
Localisation : France-(59)-62-92-94-
Contact :

- st@ges -

Message non lu par dani l » 17 oct. 2006, 12:56

Zoom a écrit ::roll:
......


......................
_ toujours les mêmes ........

...............
:wink:
"Chaque employé tend à s'élever à son niveau d'incompétence." Peter et Hull
Répondre

Revenir à « Forum général »