Comment se préparer efficacement ?

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
worms0013
Messages : 6
Inscription : 05 août 2006, 00:02
Contact :

Comment se préparer efficacement ?

Message non lu par worms0013 » 05 août 2006, 00:06

Bonjour a vous tous,
Je vais entrer l'année prochaine en 2ème année de ma licence de droit et je cherche a savoir quels sont les meilleurs moyens pour me préparer aux concours des écoles de journalisme...
Concours que je compte passer a bac+3, ce qui me laisse un peu plus d'un an pour me préparer...

- Quels ouvrages me conseillez-vous pour une préparation efficace?
- Me conseillez-vous la prépa du CNED (Prépa @ la une)

Merci de répondre a mes questions, de me donner des tuyos...

Mathieu
kankan
Messages : 100
Inscription : 30 avr. 2006, 15:18
Contact :

Message non lu par kankan » 05 août 2006, 07:30

Moi je te conseille de faire préalablement un choix dans les écoles car toutes ne demandent pas les mêmes compétences (ex: pas d'anglais à Bordeaux, bachottage de la géographie quasi indispensable pour l'ipj...). De plus, financièrement et physiquement il est très difficile de les passer tous. Si tu m'indiques quels sont les établissements qui t'intéresse je pourrais, si je les ai passé, t'aider...
Par contre, no stress, tu ne t'y prends pas tard!
gael1
Messages : 13
Inscription : 02 août 2006, 11:32
Contact :

Message non lu par gael1 » 05 août 2006, 15:17

Le livre "préparer les concours de journalisme", chez Foucher, est vraiment bien fait. Tout le monde l'avait en main lors des concours et les bonnes recettes sont dedans, je crois.

L'idéal : travailler à plusieurs (mais pas trop non-plus), s'échanger des fiches d'actu, culture gé. Se donner plusieurs rdv hebdomadaires pour en discuter et se faire des tests, exercices, qu'on corrige ensemble. Se faire des questionnaires d'actu pour se forcer à apprendre. Partager le fichage d'un quotidien en tournant sur les rubriques. Regarder les JT, écouter la radio le matin et les flashs le soir.
Pour l'anglais, j'ai pas trouvé la bonne solution. Un voyage de quelques semaines aurait été top.
Il faut se donner un planning et s'y tenir autant que possible pour tenir la longueur. J'ai commencé en janvier et le temps passe TRES vite.

Je ne suis pas un bourreau de travail. Je n'ai fait ni science po, ni du droit, ni de l'éco et ça a bien marché de cette manière.

Ensuite, garder l'esprit ouvert et savoir se détendre pour ne pas s'enfermer dans les révisions. Une question de mesure. Pour ma part, j'ai continué à travailler comme corres à Ouest-France ce qui permettais de garder les pieds sur terre et de bien savoir où je voulais aller. Les contacts avec les journalistes m'ont beaucoup appris et leur poser des questions sur ce qu'est un journaliste, faire des "debriefings" d'oraux... aide.

Sur les choix des écoles je ne suis peut-être pas de bon conseil. Contrairement à Kankan, j'en ai passé huit sur onze. C'est épuisant (il faut souvent y retourner) mais à la fin je me suis senti bien rodé, surtout pour les oraux. Je ne faisais plus les même erreurs. Les mêmes questions reviennent. On a eu le temps de les ruminer lorsqu'on a séché. Mathématiquement, ça donne aussi plus de chances.

Voilà, c'était ma formule et chacun doit avoir la sienne. Le but a été de bien comprendre "l'esprit" des concours et de trouver les solutions pour y répondre. Dernière chose : évite les prépas privées. Elles profitent de nos angoisses.
luciole

Message non lu par luciole » 05 août 2006, 16:55

gael1 a écrit :Dernière chose : évite les prépas privées. Elles profitent de nos angoisses.
J'ai tenté les concours cette année, enfin pas tous, juste le tri-concours et le CELSA. Je n'ai malgré moi pas trop eu le temps de me préparer comme je l'aurai voulu (tuiles d'ordre personnel).
J'ai été recalée, mais je retente l'an prochain. Vu que j'ai une licence et que ça me tente pas de faire un master, j'ai décidé de passer l'année à cumuler les stages (pour mieux connaître le milieu et le métier, et faire un truc qui me plaît aussi) et à bosser 100 fois plus pour avril/juin prochain.

Donc j'ai été recalée, mais j'ai eu mes notes. J'ai globalement loupé ce que j'avais révisé et plutôt réussi ce que j'avais pas du tout révisé. :lol:
A l'ESJ, j'ai eu 12/20 à la note de synthèse, 12/20 en français, 12/20 en sujet libre (où je pensais m'être plantée en beauté, comme quoi). Or je n'ai jamais révisé la méthode de synthèse, la première je l'ai faite en live à l'épreuve du CELSA.
Mais je me suis planté au sujet d'actualité, et aussi en anglais (alors que je suis bilingue, mais j'ai très mal géré mon temps). J'ai fini 161ème/ ~850 pour une première tentative et en m'étant préparé seule, 3 mois avant le concours, sans avoir réellement potassé les biblio données par certaines écoles (2 ou 3 bouquins par-ci par-là, par contre je compte bien les lire exhaustivement cette fois-ci, c'est d'ailleurs déjà commencé).

Bref, mais là je me pose des questions sur la meilleure préparation à avoir: vous dites que les prépa privées jouent sur nos peurs, mais enfin, quan on voit le résultats de prépa comme IPESUP, il y a de quoi se poser des questions.
Perso, je compte suivre la prépa en télé-enseignement de l'ESJ, + la prépa de l'IPESUP à partir de janvier (j'hésite encore pour cette dernière mais je pense me lancer quand même).
C'est ma dernière chance, au moins je ne pourrais pas regretter de ne pas avoir tenté quelque chose (encorce que synergieprépa à l'air pas mal, et que je me demande si je tente ou pas, étant à lille j'ai pas trop envie de déménager, surtout que la prépa me parait un peu douteuse).
Bon, après c'est sur que si je suis prise nulle part l'an prochain, ça va me faire mal d'avoir mis autant d'argent dans la préparation, mais bon, au moins j'aurai tenté.
En revanche si vous avez des avis sur ces prépa privées, surtout sur l'IPESUP, ça m'intéresse.

Sinon, j'ai aussi le livre "réussir les concours d'entrée aux écoles..." de Foucher, mais cette année il ne m'a pas trop aidé, à cause de la mise en place du tri-concours. Mais c'est vrai qu'il est bien fait.
Mistouflon
Messages : 24
Inscription : 28 juil. 2006, 20:20
Contact :

Message non lu par Mistouflon » 05 août 2006, 17:09

Ce que je te conseille, en plus de ce qu'on t'a déjà dit - et qui est très vrai - c'est de te renseigner le plus possible sur ce qu'EST exactement le métier de journaliste: salaires des débutants, quelle part vient d'une grande école, les débouchés, les différents métiers, etc...

C'est sur ça que j'ai été séché à Sciences-Po Paris: "et à votre avis ça gagne combien un journaliste débutant?" Même si j'ai avancé un chiffre au hasard de 1500€/mois qui était correct, les jurés ont vu mon hésitation et m'ont relancé sur le sujet, remarquant justement que je n'avais fait aucun stage dans le secteur. Au final, j'ai eu pour appréciation: "[...] n'a fait preuve d'aucune appréciation réaliste du métier de journaliste, il faut se confronter à la réalité du métier"!

Pour préparer mes autres entretiens, je me suis donc mis en contact avec des journalistes professionels, et j'ai aussi lu - ouvrages que je te conseille VIVEMENT - "Le Journalisme" Collection Que sais-je? ; "Les Journalistes" Collection Idées Reçues ; "La presse" Collection Que sais-je?

Dernière astuce: ne dit pas - comme je l'ai fait - que si tu rates tout tes concours en journalisme tu feras une école de commerce! Le journalisme est ta VIE, tu ne veux faire que CA!

Au final j'ai été pris au CELSA, mon entretien à Sciences-Po m'ayant servi à ne pas refaire les mêmes erreurs.

Bon courage pour la suite!
Momolle
Messages : 88
Inscription : 04 juil. 2006, 18:58
Contact :

Message non lu par Momolle » 05 août 2006, 19:26

Je pense que les prépas privées c pas top car elles donnent souvent les memes "recettes" pour les sujets et après bonjour la différenciation sur les 800 candidats! Perso j'ai passé 7 écoles, admissible à 4 et admise à l'ESJ et j'ai commencé à préparer, seule, les concours au mois de février et en plus j'étais en stage tout le long de la préparation.
Je te déconseille Synergie prépa, une pote s'était inscrite et franchement elle n'avait rien de plus intéressant que moi... certaines fiches étaient mm éronnées genre fautes d'ortho dans les noms propres, mauvaises dates... bref pas le top.
Sinon, je ne sais pas si quelqu'un sur le forum l'a faite, mais apparemment la prépa du CNED est pas mal.
Je pense que le mieux (et ce sont des conseils d'anciens des écoles) c'est de croire en soi, d'être supra motivé et d'avoir tout de mm de l'ambition (pas hésiter à dire ce que tu veux être idéalement comme journaliste) mm si certaines écoles n'aiment pas trop mais tjs montrer que tu connais la REALITE du métier. Sinon c clair qu'à l'oral ça passe pas.
Autre mot d'ordre à sortir : la POLYVALENCE. Pas hésiter à dire que t'es prêt à faire de tout (pas le ménage hein!!) mais de passer de la télé à la radio à la presse écrite dans le début de ta carrière. Enfin on en reviens tjs à la réalité du métier!
Je te conseille aussi "Manuel de Journalisme" Ed la découverte.

Voilà! :)
Et bonne chance pour l'année prochaine.
PS : pour les sujets d'oraux de l'ESJ bien les préparer quand ils filent les sujets cad 3 semaines avant les oraux. Car moi je m'y suis mise 4 jours avant mon oral et ça aurait pu jouer en ma défaveur...
kankan
Messages : 100
Inscription : 30 avr. 2006, 15:18
Contact :

Message non lu par kankan » 07 août 2006, 07:47

luciole a écrit :
gael1 a écrit :Dernière chose : évite les prépas privées. Elles profitent de nos angoisses.
Perso, je compte suivre la prépa en télé-enseignement de l'ESJ, + la prépa de l'IPESUP à partir de janvier (j'hésite encore pour cette dernière mais je pense me lancer quand même).
Luciole a raison. A mon avis tu vas perdre ton temps et ton argent dans ces prépas... Moi j'ai passé les concours pour la première fois cette année, ne me suis préparé qu'à partir d'avril et au final ai été admis au celsa, à Bordeaux, à l'ifp et admissible à l'esj et je suis loin d'être un crack... Tu parles de leurs formidables taux de réussite mais à part pour l'ipj, dont le concours semble formaté prépa, je ne pense pas que cela soit un indispensable, au contraire, ce qu'ils recherchent c'est une personnalité, non un bon petit soldat qui répète parfaitement sa leçon. Bref, je trouve qu'il est assez dangereux de suivre, avec une floppée d'autres étudiants la même formation. Dans ce cadre, il est plus difficile de sortir du lot...
Autre chose, ne fais pas l'erreur de ne pas t'inscrire en master car 1 sans convention ça risque d'être difficile de trouver un stage... 2 à certain oraux (Bordeaux et Celsa) on m'a demandé ce que je faisais cette année, quels étaient mes résultats à mon avis pour pister justement ceux qui s'inscrivent en prépa privée et passe toute leur année sur les concours (profil peu apprécié :wink: )
gael1
Messages : 13
Inscription : 02 août 2006, 11:32
Contact :

Message non lu par gael1 » 07 août 2006, 12:55

Ce qui me gêne dans les taux de réussite des prépas privées, c'est que ce sont elles qui les donnent et jamais les écoles.
sabrinaribein
Messages : 92
Inscription : 08 sept. 2005, 23:12
Contact :

Message non lu par sabrinaribein » 07 août 2006, 13:55

Hello,


Kankan, je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi. Le concours de l'ipj ne m'a paru plus format "prépa" que celui du cfj... je crois que chaque concours est différent. enfin bon! comme je suis admise à l'IPJ, c'est peut-être mon orgueil qui parle...

Pour ce qui est des prépas, je pense qu'elles ne servent véritablement que si tu as besoin de t'organiser... d'avoir des petits tests toutes les semaines... sinon, c'est un peu bidon... Un bon stage et un bon suivi de l'actualité, une forte curiosité et une bonne motivation me paraissent une meilleure préparation pour ces concours.
letibelim
Messages : 245
Inscription : 13 oct. 2005, 09:18
Contact :

Message non lu par letibelim » 07 août 2006, 14:10

Voilà un fil auquel j'avais répondu sur le meme thème. Pour moi, cette année était une première et, dans tous les cas, unique tentative. 3 concours tentés : Grenoble, Bordeaux et Tours (Année Spéciale). Admissible aux 3 et admis à Tours et Bordeaux.

http://www.categorynet.com/v2/boards/vi ... 9029#69029

Les prépas ne me paraissent effectivement pas indispensable et au niveau biblio générale :

- Le Manuel de journalisme de Yves Agnès
- le Guide de la pige
- Que sais-je : le radio, le journalisme, la presse, etc.
- 100 fiches sur les institutions
- 1 bouquin d'histoire de terminale
- etc.

Plus des livres plus spécifiques en fonction de tes forces et de tes faiblesses.

Pour l'anglais : lire le supplément hebdo du Monde avec une compilation d'articles du NY Times. Le texte du sujet de Grenoble (qui était facile) en était issu.
Akrobat
Messages : 1
Inscription : 08 août 2006, 15:12
Contact :

Re: Comment se préparer efficacement ?

Message non lu par Akrobat » 08 août 2006, 15:23

worms0013 a écrit :Bonjour a vous tous,
Je vais entrer l'année prochaine en 2ème année de ma licence de droit et je cherche a savoir quels sont les meilleurs moyens pour me préparer aux concours des écoles de journalisme...
Concours que je compte passer a bac+3, ce qui me laisse un peu plus d'un an pour me préparer...

- Quels ouvrages me conseillez-vous pour une préparation efficace?
- Me conseillez-vous la prépa du CNED (Prépa @ la une)

Merci de répondre a mes questions, de me donner des tuyos...

Mathieu
Plus tu tenteras de concours, mieux ce sera. Vu le niveau, essaie de maximiser tes chances à fond.
Pour les révisions: stages, stages, stages. C'est la où tu apprendras les bases de l'écriture journalistique, pas dans les bouquins.
Ensuite, cela dépend de ton niveau, mais fais attention à l'anglais. Loin d'être facile.
kankan
Messages : 100
Inscription : 30 avr. 2006, 15:18
Contact :

Message non lu par kankan » 08 août 2006, 17:53

sabrinaribein a écrit :Hello,


Kankan, je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi. Le concours de l'ipj ne m'a paru plus format "prépa" que celui du cfj... je crois que chaque concours est différent. enfin bon! comme je suis admise à l'IPJ, c'est peut-être mon orgueil qui parle...

Pour ce qui est des prépas, je pense qu'elles ne servent véritablement que si tu as besoin de t'organiser... d'avoir des petits tests toutes les semaines... sinon, c'est un peu bidon... Un bon stage et un bon suivi de l'actualité, une forte curiosité et une bonne motivation me paraissent une meilleure préparation pour ces concours.
En fait c'est juste qu'après avoir passé ces concours j'ai l'impression que certain sont plus scolaires (la triplette) et d'autres plus pratiques (en gros les publiques ). Cela ne signifie aucunement que l'une de ces politiques de recrutement me semble supérieure, simplement ce ne sont pas forcément les mêmes profils qui sont retenus d'où l'intérêt de se connaître... Exemple type de cette différence: l'épreuve du dossier de dépêche: au celsa on devait in fine faire trois articles à partir de la masse de doc tandis que pour l'esj-ipj-cfj il fallait plus faire une liste à la Prévert. Dans le même ordre d'idée, à Bordeaux, c'est clairement la réactivité des candidats qui était testé alors que des épreuves type celle de résumé de film de Lille ou le libre propos sont clairement plus littéraires.

Ce sentiment m'a été confirmé par mes résultats: j'ai réussi les concours plus "pratiques" alors que pour les autres... Et pour toi ce fut l'inverse! Bref, on ne se ressemble pas mais cela ne signifie pas que l'un ai plus démérité que l'autre! Il y a simplement des profils et aptitudes différents...
garden.girl
Messages : 31
Inscription : 10 mai 2005, 23:08
Contact :

Message non lu par garden.girl » 08 août 2006, 17:59

Je ne suis pas du tout d'accord sur le fait que les concours du "public" sont plus scolaires, bien au contraire !!! Quand on compare l'épreuve de synopsis de l'IPJ à celle du culture G du cuej, ultra scolaire, on a tout de suite la réponse ! Et pour ce qui est des synthèses celsa et concours commun, c'est vraiment pareil : on te demande un article, en un ou trois exemplaires.
Et pour les oraux, même combat : une fois que tu as passé l'épreuve de reportage du CFJ, le classement de dépêches type flash radio, c'est que tu as déjà une vision plus ou moins "pratique" du métier. Par contre pour le CUEJ, Bordeaux et le Celsa, rien de ça ! Entretiens de motivation basiques, trois mots d'anglais et basta.
C'est d'ailleurs justement ce qui distingue, dit-on, les écoles privées des écoles publiques : elles sont plus pratiques et ont beaucoup moins de cours théoriques. Enfin moi, j'dis ça, j'dis rien...
gael1
Messages : 13
Inscription : 02 août 2006, 11:32
Contact :

Message non lu par gael1 » 08 août 2006, 18:16

Bof. Kankan, t'as l'air bien remonté contre les privées ;-) au vu de tes posts mais j'ai pas eu le sentiment que c'était si différent les épreuves. Je te trouve pas très objectif. Et dire qu'une école cherche des profils scolaires alors qu'une autre cherche des profils plus "pratiques" c'est quand même porter un jugement de valeur dans un métier comme le journalisme où on aime le côté "démerde".

Celsa : synthèse (s'apprend en cours)+questionnaire(fichage obligatoire)+anglais hyper dur (faut avoir bien travaillé alors que dans un école privée comme toulouse il y a un oral très cool) = très scolaire.

Cuej : les cinq sujets favorisent clairement ceux qui ont fait des formations pluridisciplinaires genre science po' et ont l'habitude de bachoter pour passer des concours. Si tu estimes que le libre propos est une épreuve "scolaire", il y en a une ici, aussi.

ESJ : je trouve pas l'épreuve de compte rendu scolaire. On apprend à faire ça en stage. Quant à l'épreuve de libre propos, c'est l'occasion de laisser exprimer autre chose que ce qu'on a appris par coeur.
6 reportages à préparer pour l'oral, c'est quand même pratique (recherches d'angles, prises de contacts, itw, reportages...).

CFJ et EjT : un reportage sur le terrain en temps limité, y a pas plus pratique !!!

Bordeaux : je te l'accorde, c'est clairement celle qui privilégie les profils différents et cherche à tous prix à court-circuiter le profil scolaire.

En fin de compte, je trouve pas que les publiques soient moins scolaires que les privées. ce qui m'a marqué, c'est plutôt leur souci de ne pas être trop chères.

Pour info : j'ai eu deux publiques et une privée et j'ai aucune préférence pour l'un ou l'autre, je trouve pas ça très différent, si ce n'est le prix de l'année.
kankan
Messages : 100
Inscription : 30 avr. 2006, 15:18
Contact :

Message non lu par kankan » 08 août 2006, 18:23

Oulala, je ne m'attendais pas à une telle levée de bouclier... Bonbonbon, on ne va pas se lancer dans un débat sans fin car on ne réussira pas à accorder nos violons :wink: .
Je ne donne que mon sentiment, à posteriori, sur ces concours. Pour moi, il n'y a pas photo, je me suis senti bien plus dans mon élément pour les publiques et je pense que mes stages m'ont plus aidé pour celles là. Je n'ai pas la science infuse mais mes résultats ont conforté mon opinion (carton plein pour les publiques, une seule admissibilité pour les privées) et franchement je n'ai absolument pas trouvé "pratiques" les questionnaires de culture g de l'ipj et du cfj (en rédaction, on ne m'a jamais demandé de connaître toutes les régions françaises et leurs chefs lieu, les gagnants de la coupe du monde de foot depuis sa création...), idem pour les épreuves de l'esj (résumé de film ou libre propos) où j'avais un peu l'impression de me retrouver plongé des années en arrière à devoir disserter sur un sujet qui ne m'intéressait aucunement. Pour le cuej, impossible de dire quoique ce soit, je ne l'ai pas passé! Certes pour les publiques (celsa, bordeaux, ifp celles que j'ai passé) il y a quelques questions de cultures g mais noyées dans le questionnaires d'actu et donc sans grande incidence. En tout cas, pour moi, la plus "pratique" des trois reste incontestablement Bordeaux.
Répondre

Revenir à « Forum général »