Comment se préparer efficacement ?

Discussions générales sur les écoles et les formations en journalisme et en communication (préparations écoles, choix d'une formation, hésitation entre plusieurs écoles, ...)
gael1
Messages : 13
Inscription : 02 août 2006, 11:32
Contact :

Message non lu par gael1 » 08 août 2006, 18:37

D'acc pour bordeaux.
kankan
Messages : 100
Inscription : 30 avr. 2006, 15:18
Contact :

Message non lu par kankan » 08 août 2006, 18:39

gael1 a écrit :Bof. Kankan, t'as l'air bien remonté contre les privées ;-) au vu de tes posts mais j'ai pas eu le sentiment que c'était si différent les épreuves. Je te trouve pas très objectif. Et dire qu'une école cherche des profils scolaires alors qu'une autre cherche des profils plus "pratiques" c'est quand même porter un jugement de valeur dans un métier comme le journalisme où on aime le côté "démerde".

Celsa : synthèse (s'apprend en cours)+questionnaire(fichage obligatoire)+anglais hyper dur (faut avoir bien travaillé alors que dans un école privée comme toulouse il y a un oral très cool) = très scolaire.

Cuej : les cinq sujets favorisent clairement ceux qui ont fait des formations pluridisciplinaires genre science po' et ont l'habitude de bachoter pour passer des concours. Si tu estimes que le libre propos est une épreuve "scolaire", il y en a une ici, aussi.

ESJ : je trouve pas l'épreuve de compte rendu scolaire. On apprend à faire ça en stage. Quant à l'épreuve de libre propos, c'est l'occasion de laisser exprimer autre chose que ce qu'on a appris par coeur.
6 reportages à préparer pour l'oral, c'est quand même pratique (recherches d'angles, prises de contacts, itw, reportages...).

CFJ et EjT : un reportage sur le terrain en temps limité, y a pas plus pratique !!!

Bordeaux : je te l'accorde, c'est clairement celle qui privilégie les profils différents et cherche à tous prix à court-circuiter le profil scolaire.

En fin de compte, je trouve pas que les publiques soient moins scolaires que les privées. ce qui m'a marqué, c'est plutôt leur souci de ne pas être trop chères.

Pour info : j'ai eu deux publiques et une privée et j'ai aucune préférence pour l'un ou l'autre, je trouve pas ça très différent, si ce n'est le prix de l'année.
Non non je ne suis absolument pas remonté contre quique ce soit simplement je donnais mon sentiment. Déjà, on ne parle pas exactement des même écoles car moi j'ai passé la triplette, Bordeaux, le celsa et l'ifp. Pour les autres que tu évoques (cuej, ejt) je n'y suis pas allé. Certes, il y a des épreuves pratiques dans la triplette mais leur coeff sont dilués (car il y a plus d'épreuves). Pour te répondre point par point, sur ce que je connais:

Celsa: l'épreuve de synthèse nécessitait que l'on écrive trois papiers (ce qui ne s'apprend pas à l'école...). Concernant l'anglais (je peux en parler, je suis nul) certes c'est dur (mais pas plus que pour les autres) mais au moins il n'y a pas de note éliminatoire (contrairement à la triplette) ce qui laisse une chance aux mauvais de pouvoir compenser (ce qui fut mon cas)

Bordeaux: on est d'accord :wink:

ifp: tu n'en parles pas mais c'est tout de même la seule école qui impose d'avoir fait un stage pour passer le concours

esj Lille: j'ai clairement bloqué sur le "libre propos", j'avais l'impression d'être face à une dissert de philo, idem pour le résumé de film

cfj et ipj: ce sont plus les multiples questionnaires de culture g qui me font dire qu'elles sont un peu plus scolaires: au celsa, à Bordeaux et à l'ifp les questions étaient bien moins nombreuses (noyées dans les questionnaires d'actu)

point de vu général sur la triplette: la fameuse note éliminatoire en anglais, ça fout tout de même pas mal de candidats dans la panade et pour le dossier de dépêche la question très générale "qu'avez vous retenu de l'affaire fofana" m'a donné l'impression d'être un joyeux fourtout.

Voili, voulou, j'espère avoir bien étayer mon propos et je le répète une dernière fois, point de jugement de valeur derrière tout ça, simplement des ressentis différents sur ces concours. J'y peux rien si je me suis senti largement plus à mon aise sur certain...
oceane69
Messages : 31
Inscription : 25 août 2004, 14:01
Localisation : Marseille
Contact :

préparation

Message non lu par oceane69 » 08 août 2006, 21:17

Chacun croit ce qu'il veut pour les prepa, la mienne m'a ps mal aidée!
bizz
delphya
Messages : 132
Inscription : 09 sept. 2005, 02:17
Contact :

Message non lu par delphya » 08 août 2006, 22:25

Cela fait un petit moment que j'ai passé ces concours mais, d'après mes vieux souvenirs, les remarques de Kankan me semble assez fondées. De toute façon, il ne faut pas se leurrer, on ne s'adresse pas au même public lorsque l'on propose des droits de scolarité de 300 ou de plus de 4000 euros...
Océane, je ne m'y connais pas trop en prépa privée mais si la tienne t'a convaincu, donne son nom, cela peut intéresser les futurs candidats!
oceane69
Messages : 31
Inscription : 25 août 2004, 14:01
Localisation : Marseille
Contact :

prépa privée

Message non lu par oceane69 » 09 août 2006, 10:45

J'étais à l'iepsup de janvier a juin dernier à raison d'une apmidi par semaine. que ceux qui veulent en discuter viennent me parler en mp.
bizz
Répondre

Revenir à « Forum général »