Page 1 sur 4

ISFJ - Qui peut partager son expérience ?

Publié : 05 août 2005, 16:29
par zora
Bonjour,

Je pourrais être pas mal intéressée par l'année spéciale proposée par l'ISFJ. Je cherche des personnes qui ont suivi une formation dans cette école. Que pouvez-vous me dire de l'école ? les cours ? les enseignants ? les moyens ? les stages ? Quand avez-vous eu votre diplôme et où en êtes-vous actuellement ? (Avez-vous une spécialité et laquelle ?).

Comment avez-vous préparé le concours d'entrée ?

Voilà, merci beaucoup aux qqs ISFJiens qui passent par là.

Tiens, au fait, je suis aussi preneuse de témoignages de personnes en cours de cursus là-bas, bien sûr :wink:

Publié : 09 août 2005, 11:07
par batigoal
hello
en ce aui concerne le concours dentree tu n as pas de souci a te faire
c tre tre tre facile limite foutage de gueule en gros c pa un concours tu paie 95 euros pr pouvoir ensuite tinscriore ds cette ecole
les autres concours ke g passer sont autrememt different
c pe etre parce ke lecole est jeune et donc a besoin detudiants
donc voila tu na besoin daucune preparation pr le concours juste regarder les info et lire la presse

Publié : 10 août 2005, 16:29
par zora
Merci de ta réponse. Tu peux développer un peu ? Tu t'es présenté pour l'année spéciale ou le cursus en 2 ans ? Sais-tu quel est le ratio candidats / admis ? Quelles étaient les épreuves ?
Une école avec un concours d'entrée facile ne me semble pas très sérieux. Car en fait, j'ai cru comprendre que la sélection par le jury de l'école était au moins le signe que ces professionnels pressentaient chez le candidat de bonnes prédispositions pour le métier ...

D'avance merci :wink:

Publié : 29 août 2005, 12:07
par aurelien
salut, tu peux m'ecrire sur aurelien_tm@hotmail.com , je sors de cette ecole je pourrais t'en parler. a+

Publié : 29 août 2005, 13:22
par zora
Mon mail m'est revenu ...

Voilà la réponse que j'ai reçue ...

Failed to deliver to '<aurelien_tm@hotmail.com>'
SMTP module(domain @212.247.155.12:mailfe08.swip.net) reports:
DNS Loop: A-record for mailfe08.swip.net points back to us


Reporting-MTA: dns; mailfe09.swip.net

Original-Recipient: rfc822;<aurelien_tm@hotmail.com>
Final-Recipient: rfc822;<aurelien_tm%hotmail.com@mailfe08.swip.net>
Action: failed
Nouveau: 5.0.0


:shock: :shock: :shock:

Publié : 29 août 2005, 18:29
par farrell2
Rassurez-vous les biquets, faire une école de journalisme pour trouver du taff, ça ne sert plus à rien depuis 15 ans.
Sauf si t'es Major du CFJ et que tu veux faire le stagiaire à Radio France.

Bien cordialement,

G

Publié : 29 août 2005, 19:03
par cochongrouik
Mais tu as raison farrell mon biquet. D'ailleurs faire une école tout court ne sert plus à rien. Etant donné le niveau d'excellence qu'assure l'Education nationale pour obtenir le bac, on peut se lancer spontanément sur le marché de l'emploi, on est apte. A moins, évidemment, qu'on n'ait la sublime idée de faire confiance à l'université française pour se former à un métier, ce qu'elle fait avec le bonheur que l'on sait.

Non vraiment, se former au journalisme, quelle fumisterie. C'est un métier si facile, où l'on a intérêt à être docile, crédule, et surtout à ne pas réfléchir, ça évite de remettre en cause les discours qu'on veut vous voir tenir. Ainsi, jamais votre directeur de rédaction ni les annonceurs n'auront à se plaindre de vos enquêtes, de vos informations hors des sentiers battus ni de votre tendance à fouiner, ce qui emm... tout le monde, c'est bien connu.

Et je ne te parle même pas des contenus de formation, qui sont du temps perdu. Apprendre dese techniques professionnelles, on n'a pas idée. Se faire une culture générale, pour quoi faire ? Savoir écrire, prendre une photo ou faire une interview radio, dans quel but ?

Non mes biquets, farrell a raison, mieux vaut rester chez papa-maman ou postuler au poste d'agent d'entretien à la mairie de votre ville natale, ou si vous avez de l'ambition, à un poste à la DDE. Vous verrez du pays.

Sinon ya aussi comptable, qu'est pas mal comme boulot. Epanouissant et tout. Mais le mieux du top de la crème, c'est fonctionnaire de l'Education nationale, comme dit si bien farrell, au moins après tu fais pas de stage à Radio France.

Publié : 29 août 2005, 21:25
par zora
:lol: :lol: :lol:

Bien d'accord avec toi. Personnellement, en tant que fille et petite fille d'enseignants, je ne pourrai jamais renier l'intérêt d'une formation. Surtout quand on sait la précarité du milieu et que l'écriture journalistique a bel et bien ses spécificités ...

Publié : 29 août 2005, 21:50
par teddy59
cochongrouik a écrit :Mais tu as raison farrell mon biquet. D'ailleurs faire une école tout court ne sert plus à rien. Etant donné le niveau d'excellence qu'assure l'Education nationale pour obtenir le bac, on peut se lancer spontanément sur le marché de l'emploi, on est apte. A moins, évidemment, qu'on n'ait la sublime idée de faire confiance à l'université française pour se former à un métier, ce qu'elle fait avec le bonheur que l'on sait.

Non vraiment, se former au journalisme, quelle fumisterie. C'est un métier si facile, où l'on a intérêt à être docile, crédule, et surtout à ne pas réfléchir, ça évite de remettre en cause les discours qu'on veut vous voir tenir. Ainsi, jamais votre directeur de rédaction ni les annonceurs n'auront à se plaindre de vos enquêtes, de vos informations hors des sentiers battus ni de votre tendance à fouiner, ce qui emm... tout le monde, c'est bien connu.

Et je ne te parle même pas des contenus de formation, qui sont du temps perdu. Apprendre dese techniques professionnelles, on n'a pas idée. Se faire une culture générale, pour quoi faire ? Savoir écrire, prendre une photo ou faire une interview radio, dans quel but ?

Non mes biquets, farrell a raison, mieux vaut rester chez papa-maman ou postuler au poste d'agent d'entretien à la mairie de votre ville natale, ou si vous avez de l'ambition, à un poste à la DDE. Vous verrez du pays.

Sinon ya aussi comptable, qu'est pas mal comme boulot. Epanouissant et tout. Mais le mieux du top de la crème, c'est fonctionnaire de l'Education nationale, comme dit si bien farrell, au moins après tu fais pas de stage à Radio France.
franchement, pas mieux!!!!

Publié : 30 août 2005, 07:10
par zora
batigoal a écrit :hello
en ce aui concerne le concours dentree tu n as pas de souci a te faire
c tre tre tre facile limite foutage de gueule en gros c pa un concours tu paie 95 euros pr pouvoir ensuite tinscriore ds cette ecole
les autres concours ke g passer sont autrememt different
c pe etre parce ke lecole est jeune et donc a besoin detudiants
donc voila tu na besoin daucune preparation pr le concours juste regarder les info et lire la presse
alors que le directeur pédagogique me dit n'en prendre qu'un sur 7 ou 8 ??

Publié : 31 août 2005, 15:49
par batigoal
Dans ce cas les gens en france qui passent son concours sont vraiment débile limite analphabéte car parler avec une personne pendant 15 min n'est pas sorcier(eh oui c'est ca le concours a l'isfj)!!!
ce monsieur te raconte n'importe quoi . Lors de ma session on était trois a passer son sois disant concours et tous l'avons eu
aprés les deux autres personnes étaient peut etre des surdoués ce qui a fait remonter le pourcentage de recu

Publié : 04 sept. 2005, 14:16
par yoyo01
Non, on peut pas vraiment dire qyait bcp de surdoués à l'ISFJ (pour en connaitre quelques un(e)s.)
Suffit de passer ce concours d'entrée ou plutot "l'épreuve du gros cheque".
Attention, certains éleves tirent leur épingle du jeu.
Je ne pense pas que ce soit grace à leur formation, plutot à leur talent et leur motivation.

Publié : 14 sept. 2005, 13:18
par Jérôme.b
J'aime bien l'expression "l'épreuve du gros chèque"...
Ceci est une autre caractéristique de l'ISFJ que j'ai pu apercevoir après avoir passé et réussi le "concours". Ils demandent de renvoyer rapidement un premier versement de 800€ pour réserver sa place dans l'école, avec 1 étudiant sur 7 qui réussi le concours quoi de plus normal..., tout en précisant que l'étudiant dispose d'une dizaine de jours pour se désister.
Etant donné que la plupart des étudiants passent plusieurs concours afin de pouvoir choisir l'école où ils souhaitent aller, et que les concours et les résultats de ces concours sont étalés sur plusieurs mois, 10 jours est un délai relativement court.
Lorsque j'ai envoyé ce chèque de 800€ pour réserver ma place, il me restait 1 concours à passer et j'attendais les résultats d'un autre concours. Je connais tous les résultats des concours fin août, je décide d'aller à la FACO, et d'informer l'ISFJ de mon désistement.
Quelle surprise d'apprendre que mon chèque ne me sera pas rendu !!!
Je suis d'accord pour dire que ce n'est pas vraiment une arnaque dans le sens où j'ai signé un papier où il était mentionné que les sommes versées ne seraient pas remboursées, mais je pense que c'est une pratique abusive dans le sens où un délai de 10 jours bloque les étudiants, surtout lorsque les concours sont étalés sur plusieurs mois.
En gros il faut choisir entre garder 800€ et se retrouver sans école tout en ayant réussi le concours de l'ISFJ, ou perdre 800€ si on choisit d'aller ailleurs...

Publié : 01 nov. 2005, 14:21
par puda
Y-a - til des anciens alors? je serai intéressée par l'école pour ma rentrée 2006. Il est vrai que j'ai un temps été interessée par IICP mais il me semble que nievau réputation c'est pas le top...

Merci!

Publié : 24 mars 2006, 20:25
par puda
Bon alors je viens de faire les portes ouvertes, alors si quelqu'un est intéressé contactez moi par pm!!!