Prépa aux concours des écoles de journalisme (Ipesup...)

Forum à propos de l'IPESUP
bozo
Messages : 4
Inscription : 04 août 2003, 14:13
Contact :

Prépa aux concours des écoles de journalisme (Ipesup...)

Message non lu par bozo » 07 août 2003, 16:31

Je recherche l'avis de personnes ayant suivi une prépa privée pour préparer les concours des écoles de journalisme comme Ipesup (Paris), Cesame (Lyon) ou encore Synergie (Aix-en-Provence). Est-ce ce que cela vous a vraiment apporté un plus ? Comment se passaient les cours ? Correspondaient-ils vraiment aux attentes des concours ? Ipesup, par exemple, ne propose qu'une après-midi de cours par semaine, ce qui ne représente pas beaucoup d'heures. Avez-vous trouvé cela suffisant ?

Merci par avance pour vos réponses :wink:
RIBEROLLE

prépas

Message non lu par RIBEROLLE » 09 août 2003, 11:48

moi personnellement non, mais j'en connais qui l'ont fait après s'être plantés une première fois...et j'en ai pas vu beaucoup dans les listes d'admissibles...pourtant ils avaient bien la confiance aux écrits...franchement ça dépend ce que tu fais en ce moment, si tu es un peu déconnectée ça peut servir pour te motiver et te rassurer...mais ça fait un peu cher la motivation non?! et puis tu crédites le système...les concours c'est déjà une sélection par l'argent, alors s'il faut rajouter une prépa privée...
LeNonce

Re: prépas

Message non lu par LeNonce » 11 août 2003, 09:08

RIBEROLLE a écrit : (...)
les concours c'est déjà une sélection par l'argent
(...)
Hein ???!!!
Dadoum
Messages : 68
Inscription : 24 déc. 2002, 12:28
Contact :

Message non lu par Dadoum » 11 août 2003, 09:55

Pour moi j'ai fait Ipesup. Je peux pas dire que ça m'a pas aidée, mais j'avais surtout besoin d'un cadre de travail et de personnes autour de moi avec lesquelles bosser. OK, ça fait cher le cadre de travail (garghh, entre ça et l'école : pas fini de rembourser), n'empêche que comme j'étais très motivée et que j'ai beaucoup bossé, au bout du compte j'avais ce que je voulais (école, puis salaire de misère, dur destin des journalistes !!!!)
Je tiens à préciser deux choses :
D'abord, ce que tu vas faire à Ipesup va représenter 5 à 10% max de ton travail de révision. Pour pousser les gens à s'entraider, des petits groupes de travail sont formés en début de session, à toi de trouver ceux qui ne vont pas te lâcher au bout d'un mois.
Ensuite ce n'était pas ma première tentative aux concours. J'avais d'abord essayé seule, et les résultats n'étaient pas mauvais : admissibilités, mais pas d'admission... C'est donc pour retrouver le courage de me remettre au boulot que j'ai choisi de passer par cette prépa.
Bref, elle n'est ni bonne ni mauvaise, c'est ton boulot qui fera la différence, après c'est toi qui te connais le mieux et tu sais donc de quoi tu as besoin.
Bon courage, et si ça peut te rassurer, tous ceux que je connais et qui voulaient vraiment une école (et s'en sont donné les moyens) ont eu une école.
Y a de quoi se poser des questions...
RIBEROLLE

Message non lu par RIBEROLLE » 11 août 2003, 20:02

vous ne me direz pas que les concours à 150 euros ce n'est pas une forme de sélection par l'argent quand même?
LeNonce

Message non lu par LeNonce » 12 août 2003, 09:45

Ce n'est pas une raison pour affirmer haut et clair que d'une manière générale, toute forme de concours est une sélection par l'argent. C'est la généralité du propos qui me fait bondir.

Et la motivation du CFJ, organisme privé, est-elle de trouver du fric alors qu'il est incapable de se gérer correctement, ou de sélectionner par le fric ? Ce n'est pas la même chose non plus. Impéritie plus que ploutocratie...
RIBEROLLE

Message non lu par RIBEROLLE » 15 août 2003, 22:11

Les deux, mon capitaine!
Le prix ne dévalorise pas le concours, et surtout pas l'effort de ceux qui le passent, j'en sais quelque chose...il n'empêche qu'il est quand même dommage de fermer ainsi la porte à certains, non?
LeNonce

Message non lu par LeNonce » 18 août 2003, 14:19

Je ne dis pas le contraire.

Mais je récuse que concours = sélection par le fric, c'est tout...
RIBEROLLE

Message non lu par RIBEROLLE » 21 août 2003, 11:40

je n'ai pas dit concours=sélection par le fric
j'ai dit concours est une forme de sélection par l'argent
nuance
il n'empêche: la barrière financière empêchant certaines personnes de passer certains concours (j'en ai rencontré cette année..."on se voit à lille?" "bah non, je le passe pas, c'est trop cher"...) on procède à une forme de sélection, qu'on l'admette ou non, et ça c'est très dommage...
LeNonce

Message non lu par LeNonce » 21 août 2003, 12:02

RIBEROLLE a écrit :je n'ai pas dit concours=sélection par le fric
j'ai dit concours est une forme de sélection par l'argent
nuance
Nuance ? Voilà le premier de tes propos sur les concours, celui qui m'a fait réagir :
RIBEROLLE a écrit :..les concours c'est déjà une sélection par l'argent, alors s'il faut rajouter une prépa privée...
Il n'est pas question de "forme de".

Que le concours soit payant, voire cher, cela pose problème. D'autant plus que ce genre de truc n'est pas encadré correctement par la loi, et que les conditions de concours sont donc très différentes selon l'établissement concerné (au-delà du cadre strict du journalisme).

Mais dire, comme tu l'as fait et bien que tu t'en défendes, que le principe du concours se réduit à une sélection par l'argent, d'une manière générale et absolue, non. Non, non et non.

C'est un raccourci qui me fait bondir. Il y a autre chose, derrière le principe de concours, bien autre chose que la sélection par l'argent qui n'en est évidemment pas un fondement. Sachons faire la part des choses.
Avatar de l’utilisateur
Olivier T
Messages : 1458
Inscription : 17 sept. 2002, 22:42
Localisation : l'outre-tombe
Contact :

Message non lu par Olivier T » 21 août 2003, 12:22

C pô bientôt fini de pinailler Le Nonce ? :wink:

L'idée de Riberolle était claire : un concours payant est aussi une forme de concours de richesse financière, c'est tout.

Mais cela n'ôte rien au caractère "concours de savoirs", comme tu le fais justement remarquer.

Maintenant, il serait peut-être plus intéressant de se poser des questions sur l'intérêt de cette obligation de "savoirs" pour des candidats à une école, lieu de dispense de ces même savoirs... :?




(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
vincentd
Messages : 71
Inscription : 26 août 2003, 21:04
Contact :

Ipesup bien mais pas suffisant

Message non lu par vincentd » 26 août 2003, 21:15

J'ai fait Ipesup, j'ai été admissible plusieurs fois mais pas admis. Je suis quand même journaliste aujourd'hui.
La préparation est bonne pour l'actu ou la Culture G. Pour le reste, il faut se débrouiller et c'est souvent le talent ou le travail perso qui payent.
Cette prépa donne un cadre de travail mais 80% du travail, tu dois le fournir.
Et puis, il y a le concours... et ses aléas !
Il faut surtout s'accrocher, savoir quel est son chemin professionnel, ne pas se décourager, être acharné et au fait de son futur métier en faisant quelques stages au préalable.
Bon courage
Sauveur Marion

Message non lu par Sauveur Marion » 27 août 2003, 13:43

Bonjour !

J'ai fait Ipesup en 2002 et cette année en 2003... Mais je n'ai rien eu, certains peuvent penser que je n'ai aps bosser ou que je n'avais pas envie de rentrer dans les écoles, mais c'est faux !

Si tu veux réussir, avec ou sans Ipesup, il faut déjà que tu prépares tes concours et ne fasse que ca ! Moi j'étais en deug et ensuite en licence... Alors je n'avais pas trop le choix, il fallait tout réussir !

Aujourd'hui, je n'ai pas été prise, masi j'ai bossé a mort la culture générale avec Eric Duquesnoy, ca rappellera des souvenirs a certains !

Mais sincerement les concours sont vraiment difficile, donc....


C'est une base les prépas, masi ca ne fait pas tout, il fo que tu bosses a mort chez toi !


BON COURAGE !


Moi je suis maintenant en contrat de qualif... Tout va bien, je suis heureuse et un peu journaliste....

Alors a toi de voir !


:lol: Marion :lol:
Marie2

Message non lu par Marie2 » 08 sept. 2003, 12:37

Salut Bozo,
En ce qui me concerne, j'avais préparé les concours seule, en 2001, sans succès.
J'ai décidé de faire Ipesup cette année et ça a payé: 3 admissibilités (sur 5 concours passés), et une admission pour l'instant car les épreuves ne sont pas terminées.
Comme les autres, je pense que la prépa te donne un cadre de travail mais 95% du boulot c'est toi qui le fait. Je ne regrette pas Ipesup mais le coût est très élevé pour ce que l'on te fait faire. Dans mon cas, j'ai été récompensée, mais j'en connais beaucoup qui n'ont rien.
Il faut que tu sois très motivé et que tu fournisses un gros travail perso, je ne t'apprends rien.
Bon courage. J'avais aussi longuement hésité avant de m'inscrire...
Avatar de l’utilisateur
Venom
Messages : 81
Inscription : 04 sept. 2003, 12:29
Contact :

Message non lu par Venom » 09 sept. 2003, 10:18

LeNonce a écrit :
RIBEROLLE a écrit :je n'ai pas dit concours=sélection par le fric
j'ai dit concours est une forme de sélection par l'argent
nuance
Nuance ? Voilà le premier de tes propos sur les concours, celui qui m'a fait réagir :
RIBEROLLE a écrit :..les concours c'est déjà une sélection par l'argent, alors s'il faut rajouter une prépa privée...
Il n'est pas question de "forme de".

Mais dire, comme tu l'as fait et bien que tu t'en défendes, que le principe du concours se réduit à une sélection par l'argent, d'une manière générale et absolue, non. Non, non et non.

C'est un raccourci qui me fait bondir. Il y a autre chose, derrière le principe de concours, bien autre chose que la sélection par l'argent qui n'en est évidemment pas un fondement. Sachons faire la part des choses.
Les concours, quels qu'ils soient, sont toujours couronnés par une épreuve orale d'admission. Cette dernière épreuve est, sans coup férir, un test de cooptation sociale. Ce n'est pas uniquement une question de capital économique, donc, mais voir dans les concours autre chose que de vastes arnaques à la méritocratie (le favoritisme tue l'élitisme) relève de l'esprit bouche-en-coeur.
Répondre

Revenir vers « IPESUP »