Samedi, 25 Octobre 2014

Vous êtes ici : Communiqués >> Annuaire des communiqués >> Société >> ENFANTS SUDOUES : LE GACHIS!
 

ENFANTS SUDOUES : LE GACHIS!

Envoyer Imprimer PDF
ENFANTS SUDOUES : LE GACHIS !



720.000 enfants intellectuellement précoces avancés par JAL Fundation, plus de 400.000 par les uns, 200.000 par les autres! Quelle est la véritable population concernée ? Ces chiffres qui semblent contradictoires sont en réalité le résultat de calculs qui n’utilisent pas les mêmes bases. On observe des variations importantes selon que l’enfant ou le jeune composant l’échantillon a été détecté en maternelle, au primaire, au collège ou au lycée. Or, nous le savons pertinemment, plus les enfants sont détectés tôt et plus la probabilité d’échapper aux problèmes et à l’échec scolaire est grande. Mais là encore, il existe de nombreux paramètres endogènes et exogènes. Il faut s’appuyer sur une cohorte complète. De l’observation dès la toute petite enfance jusqu’au minimum 23 ans, il faut considérer des enfants testés et non testés, avec et sans difficultés scolaires, leurs localisations, les CSP parentaux, etc.

Nos objectifs sont de connaître le devenir des enfants et de comparer nos chiffres aux statistiques nationales de l’Insee. Nous utilisons donc des critères connus et sur lesquels des études ont déjà été réalisées. Pour calculer le nombre d’enfants et de jeunes intellectuellement précoces, JAL Fundation se réfère aux chiffres de l’Insee(base 1990) qui annonce 14,4 millions d’enfants de moins de 19 ans dans le système scolaire. En application des seuils de Weschler, référence mondiale, 5% des enfants ont un QI supérieur à 125 soit 720.000, 2,3% ont un QI supérieur à 130 soit 330.000 et enfin, 0,2% avec un QI supérieur à 145 soit environ 29.000. Les chiffres avancés par JAL ne sont pas modifiés. Le Rapport Delaubier, IA de l’éducation Nationale considère un seuil supérieur à 130 et ne compte que les enfants de 6 à 16 ans. Nous sommes nombreux à considérer qu’il ne faut pas modifier les seuils sans au préalable effectuer une étude qui permettrait éventuellement d’infirmer l’échelle de Weschler. En ce sens, le rapport Delaubier est très réducteur. On ne devient pas intellectuellement précoce à 6 ans et l’enseignement se poursuit généralement au-delà de 16 ans.

Chacun s’accorde pour annoncer que 40% des enfants réussissent à l’école, 30% des enfants sont en échec scolaire et 30% médiocres. JAL Fundation avance le chiffre de 60% d’enfants en échec. En effet, tout est affaire de nuance. De quel côté met-on les médiocres ? Que fait-on des enfants orientés contre leur gré ? Le résultat des analyses de JAL Fundation tend à les mettre du côté de l’échec scolaire. 45%(1) d’enfants IP sont orientés en CAP/BEP contre, selon l’Insee 16%(2) en moyenne des enfants toutes populations confondues. Ce chiffre est supérieur de 2 points par rapport à 1999. Plus de 6 enfants sur dix indiquent qu’ils n’ont pas choisi cette voie. 11%(1) des IP n’ont aucun diplôme et 12%(1) se sont arrêtés au Bac soit 3% de plus qu’en 1999. Près de 70%(2) des enfants d’une cohorte accèdent au Bac alors que, selon JAL Fundation, les IP ne sont que 44%(1). Les écarts sont identiques en ce qui concerne le redoublement. La moyenne nationale est de 12%(2) alors que 33%(1) des IP redoublent au moins une fois. Enfin 7%(2) accèdent au Bac à 16 ans et moins de 0,1%(1) à 15 ans.

En conclusion, on observe un réel déséquilibre en défaveur des enfants intellectuellement précoces préjudiciables à la compétitivité de la France. Il est urgent de mettre en place des réponses éducatives adaptées à chacun.

Bernard Leune, Président de JAL Fundation, soulève une question emblématique. Pour le plus grand bien de la nation, l’égalité des chances ne consisterait-elle pas précisément à donner à chacun de nos enfants l’enseignement qui lui convient ?

AdK Comité JAL Fundation.

(1) Echantillon JAL Fundation, 191 personnes dont 17% de filles.

(2) Statistiques Insee.

JAL FUNDATION

SENTE DES JARDINS

78770 MARCQ FRANCE – EUROPE

TEL : 33 (0)1.34.94.70.69

MAIL : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

SITE INTERNET: HTTP://LEUNEFUNDATION.MONSITE.WANADOO.FR

ORGANISME CARITATIF DE BIENFAISANCE A BUT NON LUCRATIF

Journal Officiel no 20040003 - 1397 Paru le: 17/01/04



PROTECTION ET DEFENSE DES ENFANTS

2045 consultation(s)