Nous avons renforcé la sécurité des comptes des membres de Categorynet.com. Si vous rencontrez des difficultés à vous connecter au site ou aux forums, veuillez réinitialiser votre mot de passe. Si vous rencontrez des problèmes de connexion ou si vous avez besoin d'aide, vous pouvez nous contacter par email à aide@categorynet.com.

Perles de journalistes

Section réservée aux débats sur la correction et les correcteurs : tarifs pour rédiger un article ? Peut-on vivre de la correction ? Quels médias recrutent des correcteurs ?
coco47
Messages : 1053
Enregistré le : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Perles de journalistes

Message non lupar coco47 » 08 févr. 2009, 04:17

Il ne se passe pas un jour sans que je tombe, en lisant un journal, en écoutant la radio ou en regardant la télévision, sur au moins une belle bourde commise par un journaliste. Hélas ! je n'ai presque jamais le réflexe de les noter sur un pense-bête. Du coup, il ne me reste que ma mémoire. J'ai ainsi gardé le souvenir d'une évasion réalisée grâce à un hélicoptère en vol géostationnaire. Ou d'une ville où la circulation était très hirsute.
Aussi, je me dis qu'il pourrait être amusant de constituer ici une sorte de florilège.

Pour aujourd'hui, je livre ceci :

Pour créer le NPA, la LCR a décidé de s'autosaborder.
(Marc-Olivier Fogiel sur Europe 1, vendredi 6 février vers 7 h 30.)
Avatar du membre
PascalSR
Messages : 645
Enregistré le : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Message non lupar PascalSR » 08 févr. 2009, 11:41

On pourrait passer la journée à relever ce genre de choses.

Je voulais ouvrir un post comme ça, puisque dernièrement, je suis tombé sur des trucs assez effarants. Puis y ai renoncé, peut-être pour ne pas faire de tort. Mais puisque Coco nous tend la perche, on y va ; j'ai retrouvé le canard du jour concerné en ligne :

Lyonplus du mardi 13 janvier 2009
(qui a engagé un réviseur il y a quelques temps ; pas moi, malheureusement pour tout le monde)

« les adolescents Vicka, Ivan, Ivanka, Mirjana, Jakov et Marija affirmèrent avoir vu la Vierge dans le ciel de Medjugorje, petite ville au sud de la Bosnie »

« Ce n’est pas un hasard : au lendemain de Noël, quand des milliers de personnes se sont vues offrir de nouveaux iPhone multifonctions, le trafic a explosé sur PinkVisual, un site spécialisé dans le porno... »

et la crème :

« L’appel de la forêt

Daniel Craig a quitté son costume de super-héros à la James Bond mais son rôle dans Les Insurgés reste très physique. Ce film d’Edward Zwick (Blood Diamond) est basé sur des faits réels : il retrace la survie héroïque d’un groupe de juifs qui échappèrent aux camps de la mort nazis en se cachant dans la forêt biélorusse. Il s’inspire d’un livre publié en 1993 : l’historienne Nechama Tec y documente cet acte de résistance moins connu que le soulèvement du guetto de Varsovie ou que les sauvetages réalisés par des Justes. »
sarah.a
Messages : 21
Enregistré le : 13 nov. 2008, 15:27
Contact :

Message non lupar sarah.a » 08 févr. 2009, 13:26

Beaucoup de journalistes télé et radio : "Au jour d'aujourd'hui!". Un grand classique!
prof
Messages : 486
Enregistré le : 30 janv. 2007, 10:12
Localisation : Lot
Contact :

Re: Perles de journalistes

Message non lupar prof » 08 févr. 2009, 13:27

coco47 a écrit :Il ne se passe pas un jour sans que je tombe, en lisant un journal, en écoutant la radio ou en regardant la télévision, sur au moins une belle bourde commise par un journaliste.

Bonjour!
.....Est-il besoin de rappeler que Le Canard enchaîné en épingle quelques-unes chaque semaine dans ‹.À travers la Presse déchaînée.› et ‹.Rue des Petites Perles..?
.....Qui ouvrira un site où les journalistes pourraient venir eux-mêmes constater les remarques des correcteurs.?
.....Cordialement.
coco47
Messages : 1053
Enregistré le : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Message non lupar coco47 » 09 févr. 2009, 02:50

Non, il n'est pas besoin de le rappeler. Alors pourquoi le faire ?

Cela dit, le Canard est tributaire de ce que lui envoient ses lecteurs et la récolte est parfois maigre (trois coquilles et deux perles dans sa dernière livraison), et il ne traite que de la presse écrite, alors que la radio et la télévision sont un gisement très riche.
Par ailleurs, ce que, pour ma part, je trouve intéressant, ce ne sont pas les banales fautes d'orthographe ou de grammaire, mais les grosses bévues qui tiennent en général à l'ignorance et sont parfois assez cocasses. Je me souviens d'un animateur de télé parlant du film Monsieur le Maudit avec Peter Lorre (prononcé bien sûr à l'anglaise : piiter). Pas mal non plus, à la radio : Cette possibilité n'est réservée qu'aux seuls…
Enfin, la majorité des journalistes "de dernière(s) génération(s)" se contrefichent des remarques des correcteurs. Vous leur corrigerez cent fois la même erreur, ils la referont une cent unième fois. Et ne cherchez pas à la leur expliquer : ça ne les intéresse pas ; pour eux, c'est du temps perdu. Je me rappelle un premier secrétaire de rédaction qui n'avait pas mis de s à pare-balles dans un titre sur cinq colonnes, "parce que ça ne rentre pas dans la ligne". Sa réponse à la remarque du correcteur : "Bien sûr, si tu chipotes…"
Chelot
Messages : 3
Enregistré le : 05 mai 2006, 10:18
Contact :

Message non lupar Chelot » 10 févr. 2009, 11:39

Le 11 février 2007, au 20 heures de TF 1, Mgr André Vingt-Trois, archevêque de Paris, était devenu, sous la plume du préposé aux incrustations: " Mgr André XXIII"
go111
Messages : 1
Enregistré le : 27 mars 2005, 04:59
Contact :

Message non lupar go111 » 10 févr. 2009, 17:23

Quelques perles glanées sur France Info au fil des années :
- il a fait un virage à 360 degrés ;
- les plantations saponifères (en parlant des plantations de sapins abattues au moment de la tempête de 1999) ;
- rendons-nous maintenant chez nos voisins transalpins (en parlant des Espagnols, le jour du passage à l'euro)...
Oublions les aussi les récurrents "pallier à..." ou les liaisons devenues habituelles comme, par exemple, "il pourra-t-être", "il devra-t-être"...
A la télé, une dont je me souviens, dans la bouche de l'inénarrable Steevy (qui, il est vrai, n'est pas journaliste) :
- la poule aux yeux d'or

Mais il y en a tellement, qu'à moins de les noter, il est difficile de se les rappeler toutes.
letibelim
Messages : 284
Enregistré le : 13 oct. 2005, 09:18
Contact :

Message non lupar letibelim » 10 févr. 2009, 17:56

coco47 a écrit :Non, il n'est pas besoin de le rappeler. Alors pourquoi le faire ?

Cela dit, le Canard est tributaire de ce que lui envoient ses lecteurs et la récolte est parfois maigre (trois coquilles et deux perles dans sa dernière livraison), et il ne traite que de la presse écrite, alors que la radio et la télévision sont un gisement très riche.
Par ailleurs, ce que, pour ma part, je trouve intéressant, ce ne sont pas les banales fautes d'orthographe ou de grammaire, mais les grosses bévues qui tiennent en général à l'ignorance et sont parfois assez cocasses. Je me souviens d'un animateur de télé parlant du film Monsieur le Maudit avec Peter Lorre (prononcé bien sûr à l'anglaise : piiter). Pas mal non plus, à la radio : Cette possibilité n'est réservée qu'aux seuls…
Enfin, la majorité des journalistes "de dernière(s) génération(s)" se contrefichent des remarques des correcteurs. Vous leur corrigerez cent fois la même erreur, ils la referont une cent unième fois. Et ne cherchez pas à la leur expliquer : ça ne les intéresse pas ; pour eux, c'est du temps perdu. Je me rappelle un premier secrétaire de rédaction qui n'avait pas mis de s à pare-balles dans un titre sur cinq colonnes, "parce que ça ne rentre pas dans la ligne". Sa réponse à la remarque du correcteur : "Bien sûr, si tu chipotes…"


Ah, ces jeunes journalistes, tous des incultes, n'est-ce pas ? Le bon vieux temps, y a que ça de vrai... les jeunes d'aujourd'hui, vous comprenez, ils ne savent ce que c'est que le travail. Ils veulent tout, tout de suite. De votre temps, les gens ne ménageaient pas leur effort. Alors qu'aujourd'hui... La faute à 68, aux 35 heures, à Mitterrand (ou Miterrand, devrais-je écrire, puisque je suis moi-même un "jeune" qui refait plus de cent fois les mêmes erreurs).
Ah ces présentateurs radio qui font du direct, sans filet, et qui laissent passer des fautes plus grosses qu'eux... Alors que vous, à l'oral, rien ne vous échappe, ni une mauvaise liaison, ni un mauvais accord. Parfait, en toute circonstance.

Ah et puis Ahaha, j'en rigole encore, un journaliste ne connaissant pas Peter Lorre et le film, ahah, Le Maudit... Un classique de l'entre-deux-guerres, pourtant ! Quel ignare, quel inculte ! Mais comment peut-il seulement prétendre à la carte de presse, ce devrait être rédhibitoire (ou bien rédibhitoire ? Je ne sais pas, forcément, je suis un jeune, donc une bille en orthographe et en grammaire) ! Tant qu'on n'a pas lu l'intégrale des Cahiers du Cinéma, interdit de carte de presse, allez, c'est dit, je vais le proposer à la commission paritaire.

Et enfin arrogante, la génération qui monte aujourd'hui. Alors que l'ancienne... Il n'est pas un seul membre de cette génération qui fasse montre d'un quelconque mépris. Ils ont su garder la tête froide, malgré leur immense savoir, hérité des temps anciens. Bravo.

NB: quant au Canard, ce sont souvent les journalistes qui ont commis les bourdes qui envoient eux-mêmes les articles au journal satirique.
gavroche
Messages : 161
Enregistré le : 27 déc. 2005, 18:29
Contact :

Message non lupar gavroche » 10 févr. 2009, 19:05

Enfin, la majorité des journalistes "de dernière(s) génération(s)" se contrefichent des remarques des correcteurs. Vous leur corrigerez cent fois la même erreur, ils la referont une cent unième fois. Et ne cherchez pas à la leur expliquer : ça ne les intéresse pas ; pour eux, c'est du temps perdu.


un prof, SR dans un célèbre journal, nous disait en introduction de son cours sur le secrétariat de rédaction que les plus grandes qualités d'un SR était la pédagogie et la diplomatie.

Je crois qu'il avait raison :roll:
coco47
Messages : 1053
Enregistré le : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Message non lupar coco47 » 11 févr. 2009, 04:10

Pêche récente.
Un des magistrats qui a travaillé… (Légende dans le Parisien du 9 février).
Cette faute est en train de grimper au hit-parade de la spécialité. Il s’agit d’une véritable mode, qui atteint même les gens « importants » : universitaires, écrivains, dirigeants politiques. A tel point que c’est l’accord correct au pluriel qui semble désormais fautif. Témoin cette actrice à la télévision : « C’est une des raisons qui m’ont amenée — pardon, qui m’a amenée… »
Ils n’ont aucun état d’âme à nous liquider (titre du Parisien le 9 février)
Erreur bien vénielle, certes, mais intéressante en ce qu’elle tient, je crois, à cette croyance très répandue selon laquelle aucun et aucune n’admettraient pas le pluriel. D’où parfois : aucun frais.
… les Charentes maritimes (bulletin météo d’Europe 1 le 9 février à 7 h). Ce qui est amusant ici, c’est d’imaginer la perplexité que la formule susciterait chez qui voudrait l’écrire. Faudrait-il la traiter comme Charente-Maritime ? ou comme Flandre occidentale ? ou comme Montagne Noire ? La typographie est commandée par la réalité que l’on désigne : département, région, élément géologique ou maritime… Or Charentes maritimes est un monstre qui ne recouvre aucune réalité.
Notre société s’auto-interroge… (Europe 1 le 10 février vers 7 h 30). Entendant cela alors que je m’autoregardais dans la glace en m’autorasant, je n’ai pu réprimer un sourire devant ce nouvel avatar d’un tic assez récent mais au développement très vigoureux. Que nous le vaut ? Un accès général de nombrilisme ? Un retour en force de la bagnole ?
Le must (il y a quinze jours sur RTL) : Les gens attendent beaucoup en termes de demande et en termes de ce qu’on réponde à leurs attentes (mais là, il s'agissait d'une personne interviewée, haut responsable de je ne sais quoi).

Pour répondre à Letibelim, avec qui je ne veux surtout pas engager une polémique, il me semble qu’aucun des exemples radiophoniques ci-dessus n’est imputable à l’émotion du « direct sans filet » (les bulletins météo sont enregistrés et repassent en boucle) et qu’il ne s’agit pas là de « mauvaises liaisons » ou de « mauvais accords ».
Je suis capable de faire la différence entre l’erreur bien excusable que l’on fait dans le feu de l’action et la bourde qui procède de l’ignorance ou de la prétention, et que l’on commettrait donc dans n’importe quelles conditions. On veut toujours en faire plus, on se lance dans des expressions que l’on maîtrise mal et on se prend les pieds dans le tapis. Alors que l’on pourrait faire simple et correct. Le pire étant la soumission aux modes journalistiques, comme celle qui nous vaut les innombrables titres Bis repetita… Alors que l’expression latine Bis repetita placent n’a pas du tout le sens que lui prêtent ces titres stéréotypés piochés par paresse dans la boîte à formules prémâchées.
Bref : le pire défaut est, à mon sens, le manque de simplicité.

PS : Le film de Fritz Lang, considéré comme un des plus grands films de l'histoire du cinéma mondial, s'appelle M le Maudit, d'où la drôlerie de Monsieur le Maudit.
Modifié en dernier par coco47 le 08 oct. 2010, 03:52, modifié 2 fois.
coco47
Messages : 1053
Enregistré le : 27 nov. 2008, 05:00
Contact :

Message non lupar coco47 » 11 févr. 2009, 04:15

Et moi je me suis pris les pieds dans les balises de gras et de maigre. Mais, comme dit le journaliste à qui l'on montre qu'il s'est planté : le lecteur comprendra bien…
kraa
Messages : 140
Enregistré le : 04 mai 2005, 08:06
Contact :

Message non lupar kraa » 11 févr. 2009, 08:36

L'une de mes approximations préférées reste cette expression, tirée d'un 20h de TF1 : des "individus d'obédience arabe".

Trop de politiquement correct tue le politiquement correct...
cilou
Messages : 2449
Enregistré le : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lupar cilou » 11 févr. 2009, 09:42

Le "taux d'alcoolémie", alors que l'alcoolémie est déjà un taux d'alcool.
Avatar du membre
PascalSR
Messages : 645
Enregistré le : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Message non lupar PascalSR » 11 févr. 2009, 11:24

kraa a écrit :Une approximation tirée d'un 20-heures de TF1 : « des individus d'obédience arabe ».

Ça, c'est énorme !!!

Par contre, je me demande si Letibelim a vu qu'il était dans le forum « correcteurs » ?
Mais on ne peut pas nier le fait que la tendance actuelle — tous métiers confondus, du fait de l'incompétence du système éducatif à pallier et ses propres manquements et la baisse du niveau moyen des élèves, surtout en ce qui concerne les bases lecture et écriture — veut que les jeunes arrivent aujourd'hui moins bien armés sur le marché du travail, de manière à s'y exprimer le plus correctement souhaitable.

Pour le fil rouge du Maudit, son titre original était M, Eine Stadt sucht einen Mörder. Pas trop à l'aise, ces Allemands, pour les titres chocs... Pas comme nous aujourd'hui... :lol:

Sinon, bon, pour pas être HS :

Sport, 6 février 2009

En tête du chapô de l'article sur Michalak : « non-retenu pour l'ouverture du Tournoi des VI Nations »

Si c'est à dessein, je trouve pas ça beau.
archaud
Messages : 1120
Enregistré le : 06 déc. 2003, 05:40
Contact :

Message non lupar archaud » 11 févr. 2009, 13:15

Par contre, je me demande si Letibelim a vu qu'il était dans le forum « correcteurs » ?.


Tiens, une question, puisque tu touches trop grave :D : es-tu certain qu'il faille dire par contre et non en revanche ? Ma maman -
ex-maîtresse d'école (sourire) - me reprend à chaque fois, lorsque je dis par contre. Mais elle peut avoir tort ! :D

Retourner vers « Correction & correcteurs »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 43 invités