Nous avons renforcé la sécurité des comptes des membres de Categorynet.com. Si vous rencontrez des difficultés à vous connecter au site ou aux forums, veuillez réinitialiser votre mot de passe. Si vous rencontrez des problèmes de connexion ou si vous avez besoin d'aide, vous pouvez nous contacter par email à aide@categorynet.com.

droits d'auteur et guide de voyages : oui, non ?

Débats & questions à propos des droits d'auteur : comment percevoir des droits d'auteur ? Droits d'auteur & impôts ? Violations des droits d'auteur ? Etre payé en droits d'auteur pour un article ?
Benmonnet
Messages : 1
Enregistré le : 18 déc. 2011, 17:50
Contact :

droits d'auteur et guide de voyages : oui, non ?

Message non lupar Benmonnet » 18 déc. 2011, 17:52

Bonjour à tous.

Navré de devoir aborder un sujet déjà maintes fois traité, mais la montre tourne et ne sais plus trop quoi faire après avoir été recruté par une maisons d'éditions au visage de renard et dont je tairai le nom.

Paiement en droit d'auteurs somme toute ridicules - 1200€ pour 100.000 + 150.000 signes ; enveloppe de frais tout aussi ridicule - 300€ pour couvrir 150 établissement; cession complète des droits à l'infini plus n; le tout dans un délai de deux mois et demi, alors que j'ose espérer qu'au moins une des trois rédactions avec lesquelles je viens de passer des entretiens finira par me recruter début janvier.

Alors je sais : c'est pas bien de se brader et de signer avec une entreprise plutôt mal vue de ce forum (et pourtant sur-représentée dans les offres d'emplois). Mais dois-je pour autant refuser en bloc ce simili de SMIC qui s'annonce ? Et surtout, que se passe-t-il en cas de rupture de contrat ? J'avoue m'inquiéter de devoir arrêter la rédaction à 75% et voir la totalité du paiement me passer sous le nez pour "non-respect" du contrat et des deadlines.

Help ?!
ann65
Messages : 1382
Enregistré le : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: droits d'auteur et guide de voyages : oui, non ?

Message non lupar ann65 » 19 déc. 2011, 11:49

Benmonnet a écrit :Bonjour à tous.

Navré de devoir aborder un sujet déjà maintes fois traité, mais la montre tourne et ne sais plus trop quoi faire après avoir été recruté par une maisons d'éditions au visage de renard et dont je tairai le nom.

Paiement en droit d'auteurs somme toute ridicules - 1200€ pour 100.000 + 150.000 signes ; enveloppe de frais tout aussi ridicule - 300€ pour couvrir 150 établissement; cession complète des droits à l'infini plus n; le tout dans un délai de deux mois et demi, alors que j'ose espérer qu'au moins une des trois rédactions avec lesquelles je viens de passer des entretiens finira par me recruter début janvier.

Alors je sais : c'est pas bien de se brader et de signer avec une entreprise plutôt mal vue de ce forum (et pourtant sur-représentée dans les offres d'emplois). Mais dois-je pour autant refuser en bloc ce simili de SMIC qui s'annonce ? Et surtout, que se passe-t-il en cas de rupture de contrat ? J'avoue m'inquiéter de devoir arrêter la rédaction à 75% et voir la totalité du paiement me passer sous le nez pour "non-respect" du contrat et des deadlines.

Help ?!


Si tu ne rends pas le travail qui t'a été commandé dans sa totalité, il est vraisemblable que l'éditeur ne te paie rien puisqu'il était prévu que tu sois payé au forfait (contrat que tu as accepté)
Et tu n'auras alors que tes yeux pour pleurer.
S'agissant d'un travail d'édition et non de journalisme, le paiement en droits d'auteur est parfaitement légal. Tu ne pourrais donc même pas saisir l'inspecteur du travail ou prud'hommes pour demander une requalification de ton contrat de DA en contrat de travail.
Tu as effectivement accepté une rémunération ridicule pour un travail énorme... Si tu as l'impression de perdre du temps et de l'argent en le faisant, laisse tomber et laisse-les se démerder. Mais ne leur envoie RIEN de ce que tu as déjà fait.
Ils trouveront toujours d'autres pigeons à plumer.
R1978
Messages : 2
Enregistré le : 12 oct. 2007, 12:47
Contact :

Re: droits d'auteur et guide de voyages : oui, non ?

Message non lupar R1978 » 21 déc. 2011, 14:51

Bonjour,


j'ai travaillé à de nombreuses reprises pour le guide que tu cites, notamment pour écrire un guide entier en 3 mois avec une somme de départ ridicule (1500 €) qui a fini par être doublée, tandis que mon travail, s'est finalement porté sur six mois pour pouvoir mener à bien la tâche qui m'avait été confiée.
Je te conseille donc d'en parler au plus vite avec le responsable publication du guide pour lui dire clairement que le travail demandé dans le temps imparti est énorme et humainement impossible. C'est certes du télétravail, mais je suppose que tu carbures à 10/12H/jour. Ce qui ne te fait même pas l'équivalent du smic horaire. Il faut donc, soit que tu appelles, soit que tu envoies un mail dans lequel tu exposes tes difficultés et que tu dises clairement que la somme forfaitaire est trop basse.
Ils savent parfaitement que les délais imposés sont impossible à respecter. Si ça peux te rassurer, personne ne rend son travail à temps car c'est impossible et qu'il a toujours des choses qui foirent (commerçants qui ne répondent pas, manque d'infos, commerçants qui ne sont pas coopératifs etc...). Bref, il faut juste que tu signales au plus vite le problème (avant que tous soient en vacances de Noël), sinon, ils t'en voudront encore plus si tu les mets au pied du mur. Et de négocier une rallonge car ce n'est pas normal.

Ensuite, si tu vas au bout de ton contrat, tu auras l'avantage d'être recontactée par la rédaction (s'ils sont contents du travail fourni, bien sûr) et donc de faire partie de leur panel d'auteurs. A savoir que les missions que corrections sont nettement mieux rémunérées que pour l'écriture d'un guide entier et nettement plus courte. Mais hélas, il ne faut pas s'attendre à un CDD ou CDI, ce ne sont que des contrats courts. Je te conseille aussi de t'inscrire à l'AGESSA pour ta retraite. C'est gratuit et cela signale que tu as travaillé dans le métier. La procédure est longue car ton dossier doit passer en commission.

Bref, ne te décourages pas, il faut juste signaler clairement le problème. Ils sont loin d'être des monstres et sauront t'écouter. Plus vite tu signales tes difficultés, mieux ce sera. Tu peux d'abord passer par la personne qui te suit, puis demander le responsable du guide sur lequel tu travailles.


Bon courage.
R78

Retourner vers « Droits d'auteur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités