Concours : faites un portrait

Discussions générales à propos du journalisme, des journalistes, de la presse et de l'actualité des médias : salaires, techniques de reportage ...
Fritz

Poster un portrait de Hassan el-Tourabi ?

Message non lu par Fritz » 25 nov. 2002, 19:46

Bonjour a tous,


Petit nouveau sur ce forum, comme certains d'entre vous ont du
le remarquer, je me sens interpelle par cette histoire de concours.

J'ai un portrait a proposer : celui de Hassan el-Tourabi, l'un des
plus influents islamistes de la planete. Je serais extremement
curieux de provoquer des critiques.

Cependant, ce portrait est un element d'une enquete que je compte
publier, et j'ai peur que si je le poste ici, on va "me le piquer",
comme cela se fait, parait-il. Mais la curiosite me demange.

Que me suggerez-vous ? Puis-je poster mon portrait ici ?

Merci d'avance !


:?

Pierre-Antoine Briandet.
Peter

Re: Poster un portrait de Hassan el-Tourabi ?

Message non lu par Peter » 25 nov. 2002, 19:54

Fritz a écrit :Bonjour a tous,


Petit nouveau sur ce forum, comme certains d'entre vous ont du
le remarquer, je me sens interpelle par cette histoire de concours.

J'ai un portrait a proposer : celui de Hassan el-Tourabi, l'un des
plus influents islamistes de la planete. Je serais extremement
curieux de provoquer des critiques.

Cependant, ce portrait est un element d'une enquete que je compte
publier, et j'ai peur que si je le poste ici, on va "me le piquer",
comme cela se fait, parait-il. Mais la curiosite me demange.

Que me suggerez-vous ? Puis-je poster mon portrait ici ?

Merci d'avance !


:?

Pierre-Antoine Briandet.


Hi !

Pourquoi ces craintes ? Personne ici ne piquera ton portrait !
Au contraire, on écrit pour s'améliorer. Moi aussi il faut que je m'y mette. Je pense à un portrait biblique : Adam après sa création ? Faut que je réfléchisse :wink:

Peter
Fritz

Poster un portrait.

Message non lu par Fritz » 25 nov. 2002, 20:17

En reponse a Peter

>> Posté le: Lun Nov 25, 2002 7:54 pm
>> Sujet du message: Re: Poster un portrait de Hassan el-Tourabi ?

>> Hi !

>> Pourquoi ces craintes ? Personne ici ne piquera ton portrait !
Au contraire, on écrit pour s'améliorer.


Ah, eh bien dans ce cas, je me lance.

Il fera l'objet de mon post suivant, afin de ne pas alourdir.



>> Moi aussi il faut que je m'y mette. Je pense à un portrait biblique : Adam après sa création ? Faut que je réfléchisse


Pas facile du tout !



:wink:

Pierre-Antoine Briandet.
Fritz

Portrait de Hassan el-Tourabi.

Message non lu par Fritz » 25 nov. 2002, 21:13

Donc, voici le portrait.



Precisions : ce portrait est un element d'un dossier plus important.
Il n'a pas ete ecrit dans l'optique d'etre publie isolement.
Soit il sera un paragraphe dans un article plus long,
soit il fera l'objet d'un encart.

Voici quelque elements que vous sauriez si vous aviez lu
ce portrait au sein d'un dossier :

- Hassan el-Tourabi est le chef d'orchestre de la chute
du gouvernement democratique
soudanais en 1989
et de la prise de pouvoir des islamistes.

- Il s'agit d'un islamiste actif, autrefois lie avec el-Qaida
(et pas qu'un peu).

- Il a ete mis au placard il y a deux ans, car il devenait
tres encombrant pour le gouvernement.

- Le Soudan est un pays grand comme le quart des Etats-Unis,
et la guerre y a fait plus d'un million de victimes. C'est un
exportateur de petrole depuis 1999.

- Le gouvernement islamiste est en guerre contre une coalition
rebelle
dont la composante principale est le SPLA (Sudan's People
Liberation Army
), dirige par le Colonel John Garang, un Noir
du sud.

- Le gouvernement et le SPLA negocient actuellement la paix,
sur la base d'un texte appele "Protocole de Machakos", signe
cet ete (2002).


NB : je rajoute, en prime, la conclusion de tout l'article
dont le portrait fait partie. La conclusion peut paraitre
"cul-cul-la-praline", mais, replacee dans le cadre du processus de paix
soudanais, elle prend tout son sens. Je ne la
rajoute que parce qu'elle apporte une note significative
au "cas Tourabi", dans le cadre de son portrait.




--------------------------- DEBUT DE CITATION ----------------------------



Le point d'interrogation Tourabi.

Et il y a aussi Tourabi, l'homme qui rend tout plus compliqué. " Hassan el-Tourabi n'est pas seulement l'homme le plus intelligent
que j'aie jamais rencontré. Il est l'homme le plus intelligent du monde
", affirme un opposant qui le connaît personnellement.
Tourabi, la bête noire des Américains, l'éminence grise du régime islamique, la bouée d'el-Qaida au Soudan. Agé de 71 ans,
il a reçu une éducation islamique traditionnelle dans sa ville natale du Soudan oriental, avant d'obtenir un diplôme de droit
à l'université de Khartoum en 1955, puis un mastère à Londres deux ans plus tard, et enfin un doctorat à la Sorbonne.
Il parle couramment français et anglais, et comprend l'allemand. Fondateur du National Islamic Front, qui a porté au pouvoir
l'actuel dictateur, il est également le créateur des Popular Defense Forces, les milices para-militaires sur lesquelles le régime
s'est longtemps appuyé militairement. Prolifique, il est également le père de l'Arab Islamic Congress, une internationale islamiste
possédant des tentacules dans cinquante-cinq pays, et qui entretient des liens avec nombre de groupes islamistes, dont el-Qaida.
En 1999, Hassan el-Tourabi a tenté sans succès de monter le parlement contre le président, accusant ce dernier d'aller trop loin
dans l'omnipotence. A la suite de cet échec, il a fondé un parti d'opposition, le Popular National Congress (à ne pas confondre avec
le National Congress au pouvoir), et est même allé jusqu'à signer un mémorandum commun avec... le SPLA. Depuis ce coup d'éclat,
il est assigné à résidence. Des rumeurs concernant sa libération imminente ont récemment fait couler beaucoup d'encre,
mais le présidant el-Bashir est formel : " La libération de Tourabi est prématurée, et elle pourrait prendre du temps ".
Répondant aux critiques du prisonnier, qui l'accuse de pactiser avec l'ennemi, le président rajoute " qu'il appartient
au seul gouvernement de négocier et de conclure des accords avec l'ennemi [et non à un particulier]
". La procédure de résidence surveillée
a été reconduite pour un an par un décrêt présidentiel, le 18 août, et l'homme a été directement incarcéré dans les derniers jours d'août.
Quelque temps plus tôt, en mai, el-Bashir déclarait au cours d'une interview qu'il était " exclu qu'il se réconcilie avec Tourabi ".

Le leader du Popular National Congress déroute ses interlocuteurs. Redouté pour ses liens avec des milieux islamistes durs,
il n'en déclare pas moins qu'il " préfère les démocraties occidentales aux dictatures islamiques ". Mais le curieux animal
ne s'arrête pas là : dans les années soixante-dix, sous couvert d'un pseudonyme, il a écrit un livre qui explique entre autres
que rien dans le Coran n'oblige les femmes à porter le voile, et que rien non plus ne s'oppose aux mariages inter-religieux.
De la part d'un islamiste revendiqué, juriste de surcroît, le propos a de quoi surprendre. Mais Hassan el-Tourabi est un artiste
en mélange des genres. Selon lui, les démocraties actuelles sont ce que le monde a produit de mieux en matière de systèmes de gouvernement,
mais l'instauration d'un système islamique pur, dépouillé de ses compromissions politiques, serait la forme la plus achevée
d'une évolution dont les démocraties ne sont que l'avant-dernière étape : tout un programme. Mais Tourabi est loin d'être réductible
à l'agitateur charismatique que l'on dépeint volontiers : il possède chez lui un morceau de voile ayant autrefois recouvert la Ka'aba,
la pierre sainte de La Mecque. Ce genre de cadeaux ne se fait pas au premier venu, et il est possible que son pouvoir réel
aille plus loin que ses tours de prestidigitation rhétoriques.

Comme on pouvait s'y attendre, le leader islamiste n'est pas le dernier à donner de la voix au sujet des négociations en cours.
Estimant que " le gouvernement et le SPLA ne négocient que sous la pression des Etats-Unis ", il redoute que Machakos ne débouche
sur une scission du Soudan, et regrette de n'avoir pas mené lui-même les négociations, dont il pense qu'il aurait pu
tirer de meilleurs accords.

Hassan el-Tourabi est de loin le personnage le plus encombrant du " continent soudanais ". Même les Etats-Unis s'en méfient,
et le général el-Bashir le craint. L'étendue réelle de ses moyens d'actions reste un inépuisable sujet de débat parmi les Soudanais.
Quel contrôle garde-t-il encore sur les Popular Defense Forces ? De quel levier réel dispose-t-il avec le Popular National Congress ?
Quels liens a-t-il avec le SPLA, avec les organisations islamistes ? Jusqu'à quel point son conflit avec l'homme fort du régime
ne recouvre-t-il pas des accointances moins avouables ? Est-il un vieillard fini qui joue encore de ses ficelles pour conserver
ce qu'il peut de sa position, ou au contraire l'une des clés que l'arène politique soudanaise ne doit pas oublier ?
Une seule chose est certaine : Tourabi reste un point d'interrogation.


Le diable niche dans les détails.

Car au Soudan, tout n'est pas blanc ou noir. En effet, Tourabi est marié avec Wisal el-Mahdi, une soeur de Sadeq el-Mahdi,
l'ancien premier ministre qu'il a renversé, et dont il dit que " s'il rentre au Soudan, il devra être jugé pour trahison ".
Sadeq el-Mahdi, dont le propre cousin, Moubarak el-Fadil el-Mahdi, a fait sécession de son parti, le parti Umma, pour rentrer dans le gouvernement de Bashir.
Comme dit John Garang, " le diable niche dans les détails ".



--------------------------- FIN DE CITATION -------------------------------


Vos critiques sont les bienvenues !!!!

Merci a tous !



:)

Pierre-Antoine Briandet.
isa

concours

Message non lu par isa » 26 nov. 2002, 21:28

Fritz, je n'aurai pas le temps de lire ton portrait qui a l'ait très intéressant. Mais un conseil pour l'avenir : ne fais plus jamais ça. Editer un papier alors que tu ne peux pas prouver qu'il est tien. Fais gaffe, mec !
Eutrope

Message non lu par Eutrope » 26 nov. 2002, 21:44

Cet article a servi de support à un travail avec des élèves (je suis documentaliste dans un lycée professionnel) dans le cadre du concours de la résistance et de la déportation. Music est vivant, c'est quelqu'un que j'apprécie beaucoup mais hélas je ne l'ai pas rencontré.
S'agissant de cet article, il ne répond pas exactement au type journalistique du portrait même s'il s'en approche. Le portrait est généralement réalisé suite à une entrevue ou à une rencontre . On essaie, en suivant un fil conducteur, de le décrire au physique comme au moral, c'est en quelque sorte un gros plan sur une personne, on essaie de décrire physiquement, ce qui se dégage le plus, cela peut être le regard, le ton de sa voix, ses gestes, sa manière de s'exprimer. On essaie de faire ressortir un aspect intéressant du personnage, son activité professionnelle ou associative, son hobby etc...
en un mot il s'agit de dire au lecteur ; "cette femme ou cet homme est passionnant(e), il ou elle a quelque chose à nous dire, à nous apprendre. Pour faire un bon portrait, il faut aimer les gens, être à l'écoute (pas toujours facile). Voila un point de départ pour notre réflexion. Je crois qu'il faut s'astreindre à lire les portraits de la presse écrite mais aussi être attentif aux descriptions de personnages dans les romans. Cordialement. Eutrope
Martin K a écrit :

Intéressant, ton papier. J'ai toutefois deux questions:
- Music est-il encore vivant ? Tu cites beaucoup d'autres journalistes, j'en déduis que tu ne l'as pas rencontré. Peut-être n'as-tu pas eu le choix, cela dit ...
- pour quel support as-tu écrit cet article ?

Une petite remarque, aussi. Tu dis une fois ou deux "nous", "notre". Curieuse façon de prendre ton lecteur à parti. Je ne dis pas que c'est anormal, mais les portraits sont généralement plus distancés. Est-ce que cette "proximité" est un parti pris rédactionnel ?

Voilà. Attendons maintenant le point de vue de Peter, qui n'a pas, sauf erreur, contribué à son propre sujet. A plus ...

Martin K
Peter

Re: concours

Message non lu par Peter » 26 nov. 2002, 22:49

isa a écrit :Fritz, je n'aurai pas le temps de lire ton portrait qui a l'ait très intéressant. Mais un conseil pour l'avenir : ne fais plus jamais ça. Editer un papier alors que tu ne peux pas prouver qu'il est tien. Fais gaffe, mec !

j'pige pas la remarque d'Isa, je dois être fatigué :cry:

peter

ps : qui me fait un dessin ? :wink:
Malaga

Message non lu par Malaga » 27 nov. 2002, 00:38

:lol: Peter,

Je pense qu'Isa voulait faire remarquer à Fritz qu'il n'a aucune preuve que c'est bien lui qui a écrit cet article. Il aurait pu le copier quelque part ou pis encore, nous pomper notre article si nous voulons jouer aux plus fins, car il compte le vendre à un rédac chef.

Voilà, Peter, j'espère que c'est ça. Sinon, j'attends d'autres explications.

J'ai le sentiment que le froid, arrivant à grand souffle, commence à tétaniser notre cerveau, isn't it ?

bisous à tous !
Avatar de l’utilisateur
Olivier T
Messages : 810
Inscription : 17 sept. 2002, 22:42
Localisation : l'outre-tombe
Contact :

Message non lu par Olivier T » 27 nov. 2002, 10:58

Malaga a écrit ::lol: Peter,

Je pense qu'Isa voulait faire remarquer à Fritz qu'il n'a aucune preuve que c'est bien lui qui a écrit cet article. Il aurait pu le copier quelque part ou pis encore, nous pomper notre article si nous voulons jouer aux plus fins, car il compte le vendre à un rédac chef.

Voilà, Peter, j'espère que c'est ça. Sinon, j'attends d'autres explications.

J'ai le sentiment que le froid, arrivant à grand souffle, commence à tétaniser notre cerveau, isn't it ?

bisous à tous !
Lol, du calme les paranos !

Isa pensait l'inverse : on ne publie pas son travail avant qu'il soit couché sur du beau papier imprimé. Sinon des petits copains indélicats peuvent vous l'embarquer discrétos et vous n'avez aucun recours. Nibs, polop, bezef.




(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Avatar de l’utilisateur
Koincoin
Messages : 186
Inscription : 22 nov. 2002, 10:41
Localisation : BZH
Contact :

Message non lu par Koincoin » 27 nov. 2002, 13:58

Hello !

Si j'avais un portrait à vous soumettre, ce serait celui de "Rinôçérôse", un groupe de Montpellier que j'ai découvert à Montréal, lors du festival Montreal Electronic Groove en 99. Ce fut une sensation visuelle tellement forte que j'ai voulu pousser un cri : "Géniaux, ils sont géniaux !!!". Arty-décalés et vraiment très sympathiques ! J'ai publié cet article dans la presse et sur mon site.



Un autre Portrait ? Peut-être celui du groupe Bauchklang (Autriche). Mais c'est davantage une présentation...


K.
"Bien sûr que je suis de gauche ! Je mange de la choucroute et je bois de la bière." [Jacques Chirac - Extrait du journal Libération - 17 Février 1995]
Lol

Message non lu par Lol » 27 nov. 2002, 14:31

Eeeeehhhhhhhhhh, j'ai rien dit Olivier... Pour une fois..
Quant à Rhînocérôse, excellent groupe
isa

concours

Message non lu par isa » 27 nov. 2002, 15:49

Et c'est Olivier T qui gagne !!! Sérieusement, Malaga, ne prêtes pas aux autres tes propres pensées...
En toute amitié
Fritz

Solution.

Message non lu par Fritz » 28 nov. 2002, 14:20

En reponse a dany :

Posté le: Mer Nov 06, 2002 7:32 pm Sujet du message:


>> OUINNNNNNNNNNN !!!!! Sabotage !!!!
Mon texte il est plein de "ZDE35247+=" qui remplacent les apostrophes !
Désolé les gars zé les filles, je me retire de la compétition !!!
J'essaye pas de le repasser pasque ca risque de faire pareil ! Comprenne qui pourra, lira qui voudra !!!
Re-bises
Dany

Je parie que tu as copie-colle un texte depuis Word vers
le forum. Solution : copier-coller de Word vers Notepad
(bloc-notes en francais), mettre en forme dans Notepad,
puis copier-coller de Notepad vers le forum.

Sous Mac OS, remplacer note pad par "Simple texte".




:)

Pierre-Antoine Briandet.
Tof

Message non lu par Tof » 28 nov. 2002, 17:41

Merci Eutrope d'avoir mis Music en avant. Aucune envie de disserter sur la forme mais simplement exprimer ma joie de le voir apparaître ici avec la certitude que certains iront se renseigner plus avant et découvriront une oeuvre fascinante.

Ah, si un bémol tout de même : est mise en avant - pour des raisons d'angle j'imagine - sa production "Nous ne sommes pas les derniers" (plutôt 73-75 que 70 d'ailleurs), alors que ses portraits récents sont ahurissants de douleur contenue. (Je ne suis pas fan du tout des séries vénitiennes ou aux ânes, mais il faut tout découvrir).

Merci donc. Beaucoup.
Peter

nova et vetera

Message non lu par Peter » 31 janv. 2003, 00:07

Je me permets de glisser la contribution de Mr Jean de La Bruyère, de sa part. Il n'aime écrire que sur papier. Le clavier l'énerve. Il s'épuise déjà assez à chercher de bonnes plumes pour écrire. Les boutiquiers qui en vendent se font rares.
Bonne lecture !
Peter


" Giton a le teint frais, le visage plein et les joues pendantes, l’œil fixe et assuré, les épaules larges, l’estomac haut, la démarche ferme et délibérée ; il parle avec confiance, il fait répéter celui qui l’entretient, et il ne goûte que médiocrement tout ce qu’il lui dit : il déploie un ample mouchoir et se mouche avec grand bruit ; il crache fort loin et il éternue fort haut ; il dort le jour, il dort la nuit, et profondément, il ronfle en compagnie. Il occupe à table et à la promenade plus de place qu’un autre ; il tient le milieu en se promenant avec ses égaux, il s’arrête et l’on s’arrête, il continue de marcher et l’on marche, tous se règlent sur lui ; il interrompt, il redresse ceux qui ont la parole ; on ne l’interrompt pas, on l’écoute aussi longtemps qu’il veut parler, on est de son avis, on croit les nouvelles qu’il débite. S’il s’assied, vous le voyez s’enfoncer dans un fauteuil, croiser les jambes l’une sur l’autre, froncer le sourcil, abaisser son chapeau sur ses yeux pour ne voir personne, ou le relever ensuite et découvrir son front par fierté et par audace. Il est enjoué, grand rieur, impatient, présomptueux, colère, libertin, politique, mystérieux sur les affaires du temps ; il se croit des talents et de l’esprit : il est riche."
Répondre

Revenir à « Général / divers »