devenir infographiste

Questions et débats sur la PAO et la mise en page : quel logiciel utiliser pour la mise en page d'un magazine ? Trucs et astuces pour XPress ? Pistes pour trouver un emploi dans la PAO, ...
bysp
Messages : 5
Inscription : 03 oct. 2005, 01:06
Contact :

devenir infographiste

Message non lu par bysp » 15 janv. 2006, 17:10

Bonjour, je suis actuellement enseignante mais aimerais me tourner vers l'infographie.
J'aimerais avoir des témoignages d'infographistes qui travaillent en tant que salariés et d'autres en free-lance.
Quelles sont vos tâches? vos rythmes de travail? Vos formations (études et continue)? Si possible, combien gagnez-vous? Que me conseilleriez-vous en tant que travailleuse pour accéder à ces métiers : quelle formation, faire un book...

Merci de vos réponses.
Annabel Saint-Paul
veronick
Messages : 7
Inscription : 21 nov. 2005, 12:03
Contact :

Message non lu par veronick » 16 janv. 2006, 10:06

en voici une drôle d'idée. S'il y a bien un métier ou il y a peu d'offre de travail c'est bien celui -ci. Pour recruter un infographiste, j'ai reçue plus de 500 cv tous plus bons les uns que les autres... ! BTS, écoles reconnues, expériences (stages) ect... Quant aux salaires, c'est souvent le smic quand ce n'est pas des contrats de 20 heures... de guerre lasse, beaucoup d'infographistes s'installent en free lance et, pour pouvoir cassecrouter proposent des tarifs au raz des paquerettes... résultat le marcher est saturé.
De plus les boulots interressants sont rares : le plus souvent les infographistes tombent des pubs au kilomètre ou des petites annonces, ...
quant à la presse la mise en page c'est sous pression, stress et horaires élastiques au rendez vous. Alors cela vous tente?
bysp
Messages : 5
Inscription : 03 oct. 2005, 01:06
Contact :

Message non lu par bysp » 16 janv. 2006, 21:04

Bon, évidemment, ça ne donne pas envie!! C'est justement pour savoir où je mets les pieds que je demande des témoignages.
Bon, alors, qu'est-ce qui peut faire qu'on fait ce métier, juste une attirance pour les arts graphiques?
Si je me lance, ce sera en effet en free-lance et je ne lâcherai pas comme ça mon métier d'enseignante...
Merci d'avoir répondu.
veronick
Messages : 7
Inscription : 21 nov. 2005, 12:03
Contact :

Message non lu par veronick » 17 janv. 2006, 10:00

Bonjour
C'est vraie qu'il y a beaucoup d'infographistes qui au départ, avaient un autre métier : ont a d'abord vue des bataillons de secrétaires qui tatonnaient de l'informatique se reconvertir à la PAO. Puis tous ceux qui avaient fait une école de dessin, y compris les dessins industriels ... puis les écoles d'arts (peinture dessin) et enfin les photographes, sans oublier tous ceux que les nouvelles techniques d'imprimerie ont poussé vers la reconversion...(photocomposeurs, flasheurs, monteurs off set ..) . les stages sont plétores des CFA aux écoles privées. Si l'on ajoute tous les jeunes qui sortent des écoles avec des formations bétons et qui rèvent de faire du jeux vidéo ou de la BD, cela fait beaucoup de monde sur un marché du travail très étroit.
Alors si tu veux malgré tout te lancer en free lance, surtout garde bien ton boulot d'enseignante.
Avatar de l’utilisateur
LoBo13
Messages : 145
Inscription : 19 août 2005, 03:01
Contact :

Message non lu par LoBo13 » 19 janv. 2006, 12:17

Alors si tu veux malgré tout te lancer en free lance, surtout garde bien ton boulot d'enseignante.
Je ne crois pas que quelqu'un salarié de la fonction publique puisse exercer une telle activité en plus de son travail. Il y a quelques exceptions comme des activités artistiques mais il faut bien faire gaffe.
bysp
Messages : 5
Inscription : 03 oct. 2005, 01:06
Contact :

Message non lu par bysp » 21 janv. 2006, 10:42

En fait, il faut que je me mette en disponibilité. Je peux exercer une activité rémunérée à mon compte à domicile.

j'aimerais savoir ce que vous faites au qutidien, le bon comme le mauvais.
Il me semble qu'il y a 2 sortes d'infographistes : ceux qui travaillent en 3D pour des archis, le boulot m'apparaît plutôt technique et ceux qui travaillent pour la pub ou l'imprimerie. Ce boulot me semble plus tourné vers le côté créatif et artistique mais ce n'est qu'une idée et j'aimerais savoir ce quil en est dans la réalité.
ben a
Messages : 49
Inscription : 03 janv. 2005, 18:47
Localisation : Toulouse
Contact :

Message non lu par ben a » 21 janv. 2006, 19:41

bysp a écrit :En fait, il faut que je me mette en disponibilité. Je peux exercer une activité rémunérée à mon compte à domicile.

j'aimerais savoir ce que vous faites au qutidien, le bon comme le mauvais.
Il me semble qu'il y a 2 sortes d'infographistes : ceux qui travaillent en 3D pour des archis, le boulot m'apparaît plutôt technique et ceux qui travaillent pour la pub ou l'imprimerie. Ce boulot me semble plus tourné vers le côté créatif et artistique mais ce n'est qu'une idée et j'aimerais savoir ce quil en est dans la réalité.
L'architecture et la 3D c'est technique, et mis à part une solide formation en école, cela me semble compromis.
De là a se rabattre sur l'imprimé car c'est plus créatif je suis pas d'accord. Etant du domaine de l'imprimerie, je peux affirmer que le métier est très technique. Il y a beaucoup trop d'amateurs qui s'improvisent graphistes mais qui ne savent même pas comment est imprimé leurs documents. Alors c'est même pas la peine de leur parler de chromie et tout le bazar.

Franchement, vouloir exercer ce métier aujourd'hui c'est du suicide professionnel. Aucuns débouchés en vue. Désolé, mais faites ça pour le plaisir, mais n'en faites pas votre métier.
veronick
Messages : 7
Inscription : 21 nov. 2005, 12:03
Contact :

Message non lu par veronick » 22 janv. 2006, 11:27

Parfaitement raison.
l'infographie, contrairement à ce que beaucoup croient, ce n'est pas Que de l'art mais c'est d'abord extrèmement technique : d'abord il faut être excellent en orthographe,(il y a toujours du texte), maîtriser parfaitement les règles de la typographie, et de la mise en page....
puis, être un as des logiciels informatiques et comprendre comment fonctionne son ordinateur (un mac en général).
Mais en plus il faut avoir des bases de chromie, (y a des photos) connaître la chaîne graphique,(on n'est pas tout seul) comprendre les techniques d'imprimerie, (le CTP, le flashage, l'imposition le montage off set...) bref c'est un métier qui ne s'improvise pas. Et ca c'est pour le courrant. bon courage.
bysp
Messages : 5
Inscription : 03 oct. 2005, 01:06
Contact :

Message non lu par bysp » 22 janv. 2006, 11:29

J'aimerais quand même avoir plus de détails. Pourquoi n'ya-t-il pas de débouchés? Que faites-vous au niveau technique dans l'imprimerie? En quoi consiste votre métier, quoi.

C'est quand même le 3ème message que je laisse en ce sens et je ne reçois aucune réponse à part que je ne dois pas faire ce boulot. Bon, j'entends bien le message et je suis en effet un peu refroidie mais comprenez qu'il est difficile pour quelqu'un de ne se fier que sur des avis assez flous. Est-ce si difficile de décrire ce métier? Manquez-vous de temps pour le faire?
Choisir ou non ce métier sera un choix personnel, en tenant compte de tous les avis possibles, en attendant, j'aimerais vraiment connaître dans les détails la réalité de ce métier.
veronick
Messages : 7
Inscription : 21 nov. 2005, 12:03
Contact :

Message non lu par veronick » 22 janv. 2006, 11:49

J'aimerais quand même avoir plus de détails. Pourquoi n'ya-t-il pas de débouchés? Que faites-vous au niveau technique dans l'imprimerie? En quoi consiste votre métier, quoi.

Il y a peu d'infographiste en imprimerie, (sauf si il y a une agence associée) en général se sont des opérateurs PAO. ils réceptionnent les dossiers réalisés par les clients (agences) sur cd ou par e mail, les ouvre, les vérifie sur le plan technique et les préparent pour réaliser les plaques d'impression (PDF) ; flashage (films) ou Ctp (version numérique) : se sont des techniciens qui ne font pas de créa. dans la plus part des imprimeries on réalise sur place que les bricoles, cartes de visite, papier en tête, prospectus... si non, on sous-traite à l'agence ou au pôle de créa, mais en général les gros boulots sont fournit par le client, en prêt à imprimer. Les infographistes travaillent en général en agence de com ou dans la presse. Il y a très peu de place et beaucoup de demande et les fonctions de l'infographiste sont differente suivant la taille de l'entreprise. Dans les grosses structures il est spécialisé, il ne fait que des pubs, ou du traitement d'images, ou de la mise en page. dans les petites il fait tout et bosse beaucoup. j'espère t'avoir mieux éclairer.
ben a
Messages : 49
Inscription : 03 janv. 2005, 18:47
Localisation : Toulouse
Contact :

Message non lu par ben a » 23 janv. 2006, 00:24

Il est difficile de décrire le métier, car les domaines d'applications sont très variés.
Pour moi un bon graphiste qu'il soit en agence ou en freelance c'est quelqu'un qui connaît la chaîne graphique sur le bout des doigts.
C'est à dire qu'il peut aiguiller ses clients (en amont) sur des solutions en vue d'une réalisation en aval (chez l'imprimeur) de leurs documents.

Cela implique du relationnel, il faut trouver les clients, les convaincre, et les satisfaire. Ca c'est du relationnel, de la créativité, c'est la partie noble dont tout le monde rêve. Mais il faut bien savoir que beaucoup de freelance passent plus de temps à trouver le client qu'à travailler sur des dossiers. Etant donné la saturation du marché et la conjoncture économique (baisse de la demande, peu de gros projets, et surtout offre démesurée des graphistes) les prix des prestations sont tirés au minimum syndical. Certains travaillent même à perte.

Ensuite le métier ne s'arrête pas à la créa. Car il faut trouver un imprimeur, négocier avec lui, et assurer le suivi de réalisation. Sauf si le client s'occupe lui-même de tout ça.
Mais pour créer un fichier destiné à l'impression encore faut-il connaître les techniques d'impressions. Quelle méthode pour quel produit ? Les solutions sont vastes, et toutes techniques.
Si on sait pas comment l'imprimeur fait pour réaliser une simple piqûre de 12 pages, on ne sait pas comment la créer convenablement. Donc on perds du temps et de l'argent (pour le client surtout, qui du coup est pas content).

Donc un bon graphiste est quelqu'un de créatif, réactif, curieux, communicatif... qui maîtrise les outils informatiques nécessaires (maîtriser c'est différent qu'une simple connaissance) à la réalisation de ses travaux.
Aujourd'hui pour faire du bon travail il faut savoir également ce qu'il y a derrière les logiciels, pourquoi ça marche ainsi ? que faire dans une situation donnée sachant que nous pouvons faire ceci et pas cela...
Puis il faut avoir la fibre du fabricant, l'imprimerie est un métier très technique, qui ne s'apprends pas par les cours du soir.

Tout cela fait partie du même domaine, nous sommes une chaîne : le client, le graphiste ou autres, et l'imprimeur. L'un sans l'autre nous sommes rien. Mais il y a des les bons et les mauvais, ça fait des étincelles, il y a du dégât. Beaucoup sont sur le banc de touche, ou pire à la rue. Autant l'imprimerie embauche, que la créa c'est même pas envisageable. Il ne suffit plus de savoir utiliser un ordinateur, il faut savoir tout faire, et encore c'est pas un gage de réussite car il faut aussi compter sur la chance...

Désolé de saper le moral, mais il serait très sage de penser faire autre chose de sa vie.
Iconopress
Messages : 40
Inscription : 23 mai 2006, 17:08
Localisation : Paris
Contact :

Message non lu par Iconopress » 24 mai 2006, 11:04

Bonjour

En fait il y a trés peu de graphistes ou infographistes dans la presse.
L'infographie est souvant associé à des schémats ou des illustrations.
En fait si tu cherches un métier trés créatif il faut mieux se tourner vers la pub et l'édition voir le mutimédia.
Autre chose le métier et dur mais c'est un des seuls ou un autodidacte peu faire sa place bien qu'il y ai des formations Bac +5 en graphisme.
Avatar de l’utilisateur
havas
Messages : 1607
Inscription : 12 févr. 2003, 10:51
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par havas » 24 mai 2006, 12:45

Si tu n'a vraiment pas la fibre enseignante, rien ne t'empêche de te lancer
Répondre

Revenir à « PAO - Mise en page »