Correctrice (télétravail)

Espace Edition : comment éditer un livre ? Auteur, ca paye ? Quelles maisons d'édition approcher ? ...
Bianca
Messages : 731
Inscription : 17 sept. 2002, 20:12
Localisation : 44 (L.A.)
Contact :

Correctrice (télétravail)

Message non lu par Bianca » 19 janv. 2007, 22:37

Ayant déménagé en province il y a quelques mois, je cherche aujourd'hui des corrections dans l'édition (j'ai fait dix ans de SR presse) à faire à mon domicile. Connaissez-vous des correcteurs qui travaillent à distance ? Avez-vous des conseils ? Je compte tout simplement démarcher les éditeurs mais si vous avez ne serait-ce qu'un petit tuyau, ce serait sympa !
Je précise que je viens régulièrement à Paris.

Merci !

B.
Bianca
Messages : 731
Inscription : 17 sept. 2002, 20:12
Localisation : 44 (L.A.)
Contact :

Message non lu par Bianca » 21 janv. 2007, 10:45

Personne ne connaît de correcteur en édition sur les 64 personnes qui ont lu mon message ??????
Petifolio
Messages : 74
Inscription : 21 janv. 2007, 16:10
Contact :

Message non lu par Petifolio » 21 janv. 2007, 16:32

Bonjour,
Je suis moi-même correcteur, dit professionnel, c'est-à-dire que c'est mon occupation principale et rémunérée (diplôme de Formacom…).
Le télétravail est l'un des souhaits de beaucoup de correcteurs, autant dire que ce n'est pas le plus réalisable quand on veut "convenablement" gagner sa vie.
Dans la presse, disons, à ma connaissance, que ça n'existe pas. Il demeure indispensable de travailler sur place dans les "cassetins" des différentes rédactions.
Dans l'édition mieux vaut au préalable s'être fait connaître d'une ou de maisons (multiplier les clients). Il est possible aujourd'hui de se faire envoyer des "tapuscrits" en fichier attaché sans avoir nécessairement à se déplacer. Je ne sais pas où vous résidez, mais il est il intéressant aussi de voir s'il y a des éditeurs dans votre région (une recherche dans les Pages jaunes ou s'adresser à la Drac, direction du livre et de la lecture), et le cas échéant de vous mettre en relation avec eux, c'est parfois par ce moyen qu'on crée la demande.
Enfin dans la communication, c'est comme dans la presse, il vaut mieux être sur place, certaines boîtes demandent que les travaux soient effectués dans leurs locaux.
Quoi qu'il en soit, et notamment pour l'édition, vous devez savoir que les salaires, d'où le "convenablement" plus haut, ne sont pas mirobolants. Il faut donc beaucoup de travail et de clients pour en faire une occupation principale.
Cela dit, certains de mes collègues ont réussi à rejoindre leur région d'origine après un détour par la capitale. Ils ont trouvé sur place des travaux, dans des petites maisons, en variant les tâches en multipliant les contacts avec tout organisme amené à produire de l'écrit.
Voilà à peu près toutes les informations que je peux vous donner pour l'instant. Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas. Vous souhaitant de réussir dans votre entreprise.
Cordialement
duplex
Messages : 98
Inscription : 30 oct. 2005, 12:01
Contact :

Re

Message non lu par duplex » 21 janv. 2007, 17:04

Bonjour,

La réponse de petitfolio n'est pas là pour décourager mais résume bien la situation. Démarcher sans relâche, se tisser localement un petit réseau (le bouche à oreilles fonctionne plutôt bien chez les clients satisfaits) d'auteurs ou éditeurs locaux, cibler tout ce qui produit de l'écrit. Et tout cela pour parfois pas grand-chose. Difficile d'en vivre. Pour ma part, j'ai conservé un emploi en CDI à mi-temps et opté pour le portage salarial en ce qui concerne les corrections, ce qui me semble un bon compromis.
Bianca
Messages : 731
Inscription : 17 sept. 2002, 20:12
Localisation : 44 (L.A.)
Contact :

Message non lu par Bianca » 21 janv. 2007, 22:59

Merci pour vos réponses. Quelques précisions : j'ai contacté TOUS les éditeurs de ma région (Nantes), sur trois départements et TOUS par téléphone (à l'aide des Pages jaunes, justement). Je n'ai eu aucun retour positif ; à part deux pistes encourageantes mais sans suite. Je me doute bien que cela ne va pas être facile, je ne souhaite pas gagner beaucoup d'argent avec ça, vous vous en doutez bien. J'aurais choisi une autre voix. Je veux juste remettre un pied dans le boulot, redémarrer…

Pouvez-vous me dire comment êtes-vous payés ? Agessa ? Salaire ? J'ai l'impression que beaucoup d'éditeurs refusent le portage salarial, qu'en pensez-vous ? Lorsque je donnais mes tarifs par téléphone (sachant qu'il ne m'en reste que la moitié en passant par une société de portage), tous "tiquaient", semblaient trouver ça énorme (à 30 euros de l'heure, je pense qu'il s'agit d'un strict minimum). Êtes-vous payés à l'heure ? Au forfait ? Au nombre de signes ?

Bref, si vous pouviez me parler de votre métier, de vos conditions de travail…

Merci !
Petifolio
Messages : 74
Inscription : 21 janv. 2007, 16:10
Contact :

Message non lu par Petifolio » 22 janv. 2007, 09:01

Voici quelques éléments sur les conditions de rémunération.
D'abord sur les tarifs, les 30 euros que vous demandez, légitimement, doivent paraître exagérés à vos potentiels clients.
A Paris, où je travaille, un (gros) éditeur me paye autour de 12 euros ; dans la presse quotidienne et périodique ainsi que dans l'audiovisuel je touche entre 12,50 euros et 25 euros (tous ces montants sont brut/heure).
Les contrats quant à eux sont des CDD d'usage pour l'édition (voir convention de l'édition art.4 sur le site du SNE pour les détails de calculs de rémunération) et des piges pour la presse et l'audiovisuel. A noter que pour l'édition et la presse je relève du régime général ; pour l'audiovisuel je cotise en tant qu'intermittent du spectacle, statut que je n'ai pas puisque je ne réunis pas le nombre d'heures suffisant.
Les rémunérations en "Agessa", que nous sommes beaucoup à accepter – il faut bien manger et payer son loyer – sont illégales et inintéressantes notamment pour ceux – nombreux – qui doivent compléter leurs revenus en percevant les indemnités de chômage (Assedic, donc).
Certains correcteurs acceptent enfin, mais ce ne serait pas votre envie, d'être attachés à une seule maison et d'y travailler sur place. Ils sont de facto mensualisés et la question des rémunérations ne se pose plus guère (si toutefois la maison a une politique salariale "honnête"…).
Voilà ce que je peux dire des conditions effectives du métier. J'en parle à la première personne, mais ce sont également celles de nombre de correcteurs avec qui je suis en contact régulier (nous restons assez unis, notamment par le biais de forums).
Bien à vous
Cordialement
Petifolio
Bianca
Messages : 731
Inscription : 17 sept. 2002, 20:12
Localisation : 44 (L.A.)
Contact :

Message non lu par Bianca » 22 janv. 2007, 09:39

Merci beaucoup pour ces éléments de réponse. Les Agessa, j'ai connu, je connais encore (SEULE petite boîte d'édition avec laquelle je travaille quelques heures tous les mois).
Mes 30 euros semblent en effet énormes mais il faut savoir qu'il ne m'en reste que 14/15 une fois que la société de portage est passée par là…
Je ne connaissais pas les CDD propres à l'édition, ayant troujours travaillé en CDI ou en piges pour la presse. Je vais aller faire un tour sur le site du SNE pour regarder ça de plus près.
Quels sont les forums de correcteurs ? J'étais abonnée il y a bien longtemps à une sorte de liste de diffusion, c'est peut-être ça. Bref, tous les sites et forums dont vous avez connaissance seront les bienvenus !!
Petifolio
Messages : 74
Inscription : 21 janv. 2007, 16:10
Contact :

Message non lu par Petifolio » 22 janv. 2007, 12:02

Les forums dont je parle sont en fait des "groupes" hébergés chez Yahoo!. Ils sont réservés aux anciens de Formacom. Chaque promotion crée le sien et, de fait, ils ne sont pas ouverts à tous.
Categorynet reste certainement l'endroit le plus pratique pour suivre un ou des forums réguliers sur la correction.
Jusqu'à maintenant je n'en étais que lecteur, mais si je peux apporter des réponses, je n'y manquerai pas.

Cordialement
Petifolio
Bianca
Messages : 731
Inscription : 17 sept. 2002, 20:12
Localisation : 44 (L.A.)
Contact :

Message non lu par Bianca » 22 janv. 2007, 19:00

C'est drôlement aimable… Je sais que j'ai un lecteur privilégié alors ! Merci beaucoup. :wink:
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 514
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Message non lu par PascalSR » 23 janv. 2007, 11:57

Je ne sais pas de quelle promotion est issu(e) Petifolio, mais j'ai l'impression de le (la) connaître. (Mumu ou Riric ?)

Très bon plan pour Bianca, et c'est urgent :

Début de l'embauche début février, pour 3 mois, je pense. Formation sur place le 1er et 2 février (contrôle qualité oblige). Très bonne boîte. Bon salaire en contrepartie d'une disponibilité et d'un rendement accrus. (Il ne faut pas toujours prévoir ses week-ends à l'avance.)

Et il s'agit d'un TRAVAIL À DOMICILE.

http://www.asfored.org/page.php?rubriqu ... F0107-3936

Ciao.
Et peut-être à la semaine prochaine...
Bianca
Messages : 731
Inscription : 17 sept. 2002, 20:12
Localisation : 44 (L.A.)
Contact :

Message non lu par Bianca » 23 janv. 2007, 12:37

Merci Pascal ! Cependant, une chose me fait un peu peur : "Maîtrise de la langue et de la typographie anglaises." Euh… La typo anglaise, je ne connais pas du tout. Mais je vais tenter ma chance, merci !
Avatar de l’utilisateur
PascalSR
Messages : 514
Inscription : 09 déc. 2005, 23:17
Localisation : Paris XV

Message non lu par PascalSR » 24 janv. 2007, 11:49

Ça s'apprend très vite.
Tout ce qui est insécable avant ponctuation forte saute. Sinon, il y a généralement peu de fautes dans les textes ; ils sont écrits par des professionnels. ll faut hiérarchiser plus que corriger. Oui, il faut quand même lire l'anglais.

Ciao et bonne chance.
Bianca
Messages : 731
Inscription : 17 sept. 2002, 20:12
Localisation : 44 (L.A.)
Contact :

Message non lu par Bianca » 24 janv. 2007, 13:03

Merci !
Petifolio
Messages : 74
Inscription : 21 janv. 2007, 16:10
Contact :

Message non lu par Petifolio » 24 janv. 2007, 15:34

Merci Pascal ! Cependant, une chose me fait un peu peur : "Maîtrise de la langue et de la typographie anglaises." Euh… La typo anglaise, je ne connais pas du tout. Mais je vais tenter ma chance, merci !

Bonjour Bianca,

Si tu es en train de t'équiper (Jouette, Thomas & Cie), Formacom a encore quelques exemplaires d'un guide, coédité par eux et je ne sais plus qui, qui s'intitule "Game" et qui présente l'orthotypographie anglaise. Ca date un peu, mais ça peut servir de point de départ… On le commande auprès de Formacom (Pantin) directement (s'il en reste…).

à plus, bon courage.

Petifolio
Bianca
Messages : 731
Inscription : 17 sept. 2002, 20:12
Localisation : 44 (L.A.)
Contact :

Message non lu par Bianca » 24 janv. 2007, 15:56

Je ne vais pas investir pour l'instant mais c'est bon à savoir ! Merci pour le renseignement.
Répondre

Revenir à « Métiers de l'édition »