Couple de pigistes: témoignage(s)

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
Avatar de l’utilisateur
CelineV
Messages : 23
Inscription : 01 mai 2005, 22:22
Localisation : Lyon
Contact :

Couple de pigistes: témoignage(s)

Message non lu par CelineV » 11 févr. 2007, 23:19

Bonjour,

Nous sommes un couple de pigistes travaillant à la maison (et partageant parfois les mêmes clients!), et nous voudrions savoir si vous êtes ou connaissez d'autres couples dans la même situation, comment ils s'en sortent (professionnellement, financièrement, familialement, etc...).

A vos témoignages! Merci
Céline
Avatar de l’utilisateur
havas
Messages : 1607
Inscription : 12 févr. 2003, 10:51
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par havas » 11 févr. 2007, 23:59

Jcpl pigistes cherche cpl pour soirées échanges...
Avatar de l’utilisateur
CelineV
Messages : 23
Inscription : 01 mai 2005, 22:22
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par CelineV » 12 févr. 2007, 01:23

MDR
Avatar de l’utilisateur
CelineV
Messages : 23
Inscription : 01 mai 2005, 22:22
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par CelineV » 12 févr. 2007, 09:09

Ne te moque pas, Havas!
Etre un couple de pigistes, ça veut dire être deux dans la même galère, avoir à courir tous les deux après les clients sans savoir quand ils vont vous payer, et de quoi demain sera fait. Et si tu rajoutes à cela le fait qu'on partage le même appart/bureau, ça devient encore plus compliqué!
J'ai rencontré pas mal de pigistes dont le (la) copin(e)/époux(se) travaillait dans un autre domaine et ça, ça fait une énorme différence, parce qu'il y a au moins l'assurance d'un salaire qui tombe tous les mois.
Mais bon, y'a des avantages aussi, inhérents à la profession: la gestion de son emploi du temps, bosser en pyjama, travailler de n'importe où, coucher avec son collègue sans aucune culpabilité etc... :wink:
Voilà pour mon témoignage!
Céline, co-locataire/co-pigiste
Avatar de l’utilisateur
havas
Messages : 1607
Inscription : 12 févr. 2003, 10:51
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par havas » 12 févr. 2007, 20:59

Je connais bien le problème, je suis resté quelques temps avec une journaliste, nous travaillions dans la même agence et fatalement le soir nous parlions des même choses, et ca n'a pas tenu...
Personnellement, je trouvais ca très bien au début, jusqu'au moment où on a eu l'idée de travailler ensemble en pigistes...
Ca a duré six mois, parfois idylliques, parfois franchement meurtricides, et finalement je suis convaincu que c'est bien pour l'équilibre de chacun d'avoir de la distance dans son couple par rapport au travail.
A fortiori, je dirai que c'est bien d'avoir chacun son activité et de la distance physique, cela accentue le plaisir des retrouvailles.
Maintenant je suis avec une doctoresse, et c'est le pied... des métiers prenant, qui font qu'on apprécient de se retrouver quand on y arrive ( on habite à une centaines de kilomètres l'un de l'autre...)
Comment on fait ? la confiance, la surprise, l'envie...
Avatar de l’utilisateur
CelineV
Messages : 23
Inscription : 01 mai 2005, 22:22
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par CelineV » 13 févr. 2007, 00:36

Merci pour ces judicieux conseils matrimoniaux, Havas!
Je t'avoue que quand j'ai proposé ce post, je pensais plutôt à des problèmes plus pragmatiques.
Par exemple: vous en sortez-vous financièrement? Parce nous, on est journalistes indépendants depuis un peu plus d'un an (avant ça, on était en Ecosse) et les fins de mois non difficiles (si, si, ça existe!) sont à compter sur une main...
J'aurais aussi voulu savoir s'il existait des couples de pigistes avec enfant(s). On y pense pour les années à venir et la perspective me ravit, sauf quand je pense qu'il va falloir que je me batte deux fois plus que maintenant.
Ne vous méprenez pas, je me plains, je me plains... mais j'adore mon boulot! Et je compte bien tout faire pour réussir à concilier vie professionnelle/amoureuse/et familiale... sous le même toit!
:lol:
CelineV
Avatar de l’utilisateur
havas
Messages : 1607
Inscription : 12 févr. 2003, 10:51
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par havas » 13 févr. 2007, 01:11

Il faut qu'au moins l'un des deux ait un vrai métier si l'autre veut continuer...déprimant, hein, c'est ce que tout le monde nous répétait à l'époque.
Mais c'est vrai que nous étions tous les deux salarié à l'AFP à côté de nos piges, et c'était quand même bien pratique.
Avatar de l’utilisateur
havas
Messages : 1607
Inscription : 12 févr. 2003, 10:51
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par havas » 13 févr. 2007, 01:13

Est ce que j'ai oublié de te dire que lorsque j'étais pigiste je faisais souvent plein d'autres petits boulots à côtés, histoire de boucler les fins de mois ?
Tu sais des CDD voire des missions d'intérim de deux trois jours...
Avatar de l’utilisateur
CelineV
Messages : 23
Inscription : 01 mai 2005, 22:22
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par CelineV » 13 févr. 2007, 01:50

Alors que nous, on n'a que nos piges...
...
Ils embauchent toujours, à l'AFP? T'es toujours en contact avec eux? :wink:
Avatar de l’utilisateur
CelineV
Messages : 23
Inscription : 01 mai 2005, 22:22
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par CelineV » 13 févr. 2007, 01:54

Ouep, je connais: entre deux piges, je bosse pour Manpo...
Avatar de l’utilisateur
havas
Messages : 1607
Inscription : 12 févr. 2003, 10:51
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par havas » 13 févr. 2007, 12:15

Aux dernières nouvelles l'AFP dégraissait plus qu'autre chose ( en 2003 en tout cas... lorsque je suis parti... )
Et le travail en agence, à moins d'être au staff, est assez peu rémunérateur ( à moins d'avoir un indice d'ancienneté ou d'expérience élevé ) même si ca fait toujours un salaire fixe...
Le mieux pour commencer et devenir viable, c'est de proposer des piges à des journaux chiants mais qui paient en temps et en heure ( si si y'en a pleins quand même, mais pas à Lyon... ca c'est sûr... )
A Lyon, tu peux essayer de devenir correspondante de l'AFP, mais il faut passer le concours ( c'est moins dur qu'on ne croit... )
lila
Messages : 101
Inscription : 29 janv. 2004, 15:28
Contact :

Message non lu par lila » 13 févr. 2007, 17:07

hello
je partage un peu tes problèmes: je suis pigiste et mon chéri photographe indépendant. Franchement, je crois que c'est un avantage d'être avec quelqu'un qui comprend ta façon de bosser. Être disponible pour ton boulot tard le soir, les week-ends et ne pas pouvoir "poser" tes vacances. On prévoit ensemble à la dernière minute...quand on part! On se soutient, on se comprend, on s'encourage! Des fois on en profite pour passer un aprem ensemble, aller à la piscine... Mais c rare car on bosse quand m bien plus que la moyenne. Mais on gagne plus aussi je pense :)
Avatar de l’utilisateur
havas
Messages : 1607
Inscription : 12 févr. 2003, 10:51
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par havas » 13 févr. 2007, 17:24

Bizarre on dirait qu'à part moi ce sujet n'intéresse que des nanas...
aud.
Messages : 55
Inscription : 27 avr. 2004, 13:51
Contact :

Message non lu par aud. » 14 févr. 2007, 12:02

Je suis avec un professeur.
Mon chéri a obtenu son concours l'année dernière.
Avant je bossais pour deux avec fin de mois non garanties. C'est, bien sûr, bcp plus facile aujourd'hui.
Sans parler d'argent, reste le pb de partager le même espace de travail (pièce qui fait chambre, salon, bureau). Ca peut vite devenir saoûlant de se voir si souvent.
Je suis heureuse que nous n'ayons pas les mêmes métiers, question de rivalité et de pouvoir varier les discussions et centres d'intérêt. Mais bon... Avec beaucoup d'amour... ca doit pouvoir passer.
Sinon pour le bébé, il faut trouver comment gagner plus en en faisant moins pour avoir plus de temps (choisir ses "clients", mieux s'organiser...)
Impossible pour moi pour l'instant mais sinon j'imagine que c'est plutôt un avantage : tu peux bosser en élevant tes enfants, tu n'as pas les contraintes d'un 9h-17h au bureau sans compter les transports...
Pour en revenir au pb d garantir des fins de mois, il faut que l'un de vous se sacrifie et recherche un job plein temps même si c'est pas de la pige en pensant qu'il pourra en faire qq unes en plus de temps en temps en rognant sur les WE.... Ou bien un mi temps style caissier, vendeur... un truc proche de chez vous et qui ne demande pas d'investissement autre que de la présence (au début des piges, j'étais vendeuse en boulangerie le WE et pendant les fêtes pour compléter).

Voilà comment je vois les choses.

Bonne continuation,

Audrey
Avatar de l’utilisateur
CelineV
Messages : 23
Inscription : 01 mai 2005, 22:22
Localisation : Lyon
Contact :

Message non lu par CelineV » 19 févr. 2007, 22:14

Effectivement, un boulot plus stable ou quelque chose à mi-temps pourrait aider les fins de mois difficiles...
Et effectivement, avec de l'amour, de la patience et du flegme (mon chéri est écossais, donc il en a à revendre!) la cohabitation se passe bien...
Merci pour ces commentaires!
Céline
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »