Correspondant de presse, que faire?

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
Woops
Messages : 13
Inscription : 19 mars 2008, 12:12
Contact :

Message non lu par Woops » 19 mars 2008, 17:50

Oui c'est vrai, quand tu regardes le journal, t'enlèves le travail des correspondants, il reste les mêmes articles que l'on retrouve dans tous les journaux sur l'actu nationale et internationale et quelques articles écrits par les titulaires.
On perd facilement 70% du contenu.

Ce que je ne comprends pas dans le sport, il est clair que le mode de fonctionnement est dépassé. Quel étudiant irait ruiner sa sortie du samedi soir ou son dimanche aprem dans un stade de foot ou une salle de basket/hand de nos jours? Très peu, surtout pour le prix qu'il en retire. Les jeunes ne veulent plus d'une si faible rétribution, à moins d'être passionné, mais cela ne dure qu'un temps.
Il reste les anciens qui sont à la retraite et continuent, mais ils ne sont pas éternels et la lassitude se fait de plus en plus forte, ce qui est largement normal.
darladidadada
Messages : 12
Inscription : 25 févr. 2005, 20:31
Localisation : In bed with Monica Bellucci
Contact :

Message non lu par darladidadada » 19 mars 2008, 18:06

Woops a écrit :Oui c'est vrai, quand tu regardes le journal, t'enlèves le travail des correspondants, il reste les mêmes articles que l'on retrouve dans tous les journaux sur l'actu nationale et internationale et quelques articles écrits par les titulaires.
On perd facilement 70% du contenu.

Ce que je ne comprends pas dans le sport, il est clair que le mode de fonctionnement est dépassé. Quel étudiant irait ruiner sa sortie du samedi soir ou son dimanche aprem dans un stade de foot ou une salle de basket/hand de nos jours? Très peu, surtout pour le prix qu'il en retire. Les jeunes ne veulent plus d'une si faible rétribution, à moins d'être passionné, mais cela ne dure qu'un temps.
Il reste les anciens qui sont à la retraite et continuent, mais ils ne sont pas éternels et la lassitude se fait de plus en plus forte, ce qui est largement normal.
Même si pas mal de journalistes de PQR sont passés par la case CLP, il faut qu'ils brident les correspondants et qu'il les cantonnent au rôle défini par la loi, sinon j'ai l'impression que leur rôle se limitera de plus en plus à du SR sur les papiers de CLP. Et c'est pas toujours de la rigolade ! :lol:

Côté correspondant, la lassitude gagne, tant mieux. Ce n'est jamais très agréable de se sentir exploité ... y a déjà les stages pour ça. Cela dit, je constate que le turn over est important, mais les chefs de service n'ont pas trop de mal à regarnir les rangs.
Climousse
Messages : 336
Inscription : 01 oct. 2004, 12:01
Contact :

Message non lu par Climousse » 19 mars 2008, 18:12

Woops a écrit :Je préfère ne pas prendre le risque.
Qu'attends-tu du forum, alors? Ta situation est proprement scandaleuse, on est plusieurs à pouvoir te donner quelques pistes, mais c'est sûr que tu ne te feras pas bien voir de cette rédaction au comportement négrier. J'en reviens souvent à ça, mais si tu continues à t'asseoir sur ta dignité et ta compétence, comment pourraient-ils te respecter un jour?
Recherche sur le forum, tu verras qu'il y a déjà eu ce genre de discussions et que ton cas n'est malheureusement pas isolé. Voici deux liens (que je pique à un copain enragé, mais je ne cite pas mes sources jusqu'à écrire son nom... :lol: ), tu verras que certains correspondants s'organisent pour en finir avec ce genre de pratiques :
http://www.acrimed.org/article2853.html
http://corres72.hautetfort.com
A l'heure actuelle, tu n'es pas journaliste, tu as le statut de travailleur indépendant, tu es payé au lance pierre en honoraires, mais tu es journaliste déguisé, surtout s'ils te font venir pour du SR ! Sans aller jusqu'au "procès", tu peux te bagarrer. Il y a forcément des délégués syndicaux dans ta boîte, ou sinon appelle la plateforme juridique du SNJ. Cilou a raison (comme souvent) : si tu ne connais pas tes droits, si tu mélanges les mots, ils arriveront toujours à t'avoir. Passe le cap du ras-le-bol et de l'indignation, et fais-leur voir qui tu es !
Et profite de ton book, de tes compétences acquises sur le tas, de ton réseau, pour aller vendre de vraies piges ailleurs, avec des accords de pige et des salaires et des cotisations.
Dernière modification par Climousse le 20 mai 2008, 18:45, modifié 1 fois.
cilou
Messages : 1658
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 19 mars 2008, 18:14

Woops, si tu ne prends aucun risque, tu es sûr de terminer ta carrière en tant que CLP.
Il est clair que personne ne se battra pour toi. Tes employeurs sont trop contents que tu restes CLP.
Faire un procès, ce n'est pas pour le plaisir de gagner. C'est pour requalifier le CLP en CDI (si possible avec rétroactivité). De toute façon, c'est la seule arme que tu aies contre ce journal (avec la négociation, mais pour ça, il faut que tu aies des billes, on en revient à la même chose : accumuler les preuves et menacer de procès).
Le seul autre moyen de sortir de ta situation, c'est de chercher ailleurs.

Tu dis que ça ne va pas durer, mais tu as tort. Des p'tits jeunes motivés, à qui on fait miroiter le boulot de journalistes (et qu'on évite d'informer sur le statut de CLP, comme toi), il y en a des dizaines.

Bref, tu as raison de te plaindre, mais si tu ne fais rien pour que ça change, ce n'est pas très utile.
darladidadada
Messages : 12
Inscription : 25 févr. 2005, 20:31
Localisation : In bed with Monica Bellucci
Contact :

Message non lu par darladidadada » 19 mars 2008, 18:29

Climousse a écrit :
Woops a écrit :Je préfère ne pas prendre le risque.
Qu'attends-tu du forum, alors? Ta situation est proprement scandaleuse, on est plusieurs à pouvoir te donner quelques pistes, mais c'est sûr que tu ne te feras pas bien voir de cette rédaction au comportement négrier. J'en reviens souvent à ça, mais si tu continues à t'asseoir sur ta dignité et ta compétence, comment pourraient-ils te respecter un jour?
Recherche sur le forum, tu verras qu'il y a déjà eu ce genre de discussions et que ton cas n'est malheureusement pas isolé. Voici deux liens (que je pique à un copain rebelle, mais je ne cite pas mes sources jusqu'à écrire son nom... :lol: ), tu verras que certains correspondants s'organisent pour en finir avec ce genre de pratiques :
http://www.acrimed.org/article2853.html
http://corres72.hautetfort.com
A l'heure actuelle, tu n'es pas journaliste, tu as le statut de travailleur indépendant, tu es payé au lance pierre en honoraires, mais tu es journaliste déguisé, surtout s'ils te font venir pour du SR ! Sans aller jusqu'au "procès", tu peux te bagarrer. Il y a forcément des délégués syndicaux dans ta boîte, ou sinon appelle la plateforme juridique du SNJ. Cilou a raison (comme souvent) : si tu ne connais pas tes droits, si tu mélanges les mots, ils arriveront toujours à t'avoir. Passe le cap du ras-le-bol et de l'indignation, et fais-leur voir qui tu es !
Et profite de ton book, de tes compétences acquises sur le tas, de ton réseau, pour aller vendre de vraies piges ailleurs, avec des accords de pige et des salaires et des cotisations.
Intéressant tes liens. Je ne savais pas que certains CLP s'étaient réunis pour pester. J'avais entendu parler d'un vieil exemple ou d'ébauche mais pas grand-chose de concret. Pourtant, quand une partie de la rédaction se met en grève, le journal peut paraître avec l'appui de quelques non grévistes ; si les CLP se mettaient en grève, je me demande à quoi ressemblerait quelques canards de PQR.
Vu leur paie actuelle et la dégradation de leur situation, y a vraiment de quoi s'organiser, gueuler et obtenir un petit quelque chose, j'pense.
Woops
Messages : 13
Inscription : 19 mars 2008, 12:12
Contact :

Message non lu par Woops » 19 mars 2008, 18:59

Merci de vos conseils, j'ai en effet pris contact depuis quelques jours avec le syndicat du journal, je vais voir ce que ça peut donner par ce biais-là.
zoom
Messages : 344
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Message non lu par zoom » 19 mars 2008, 19:46

Comme lien, celui là est pas mal non plus:
http://correspondant-de-presse-64.over- ... 22965.html

Ou comment l'urssaf risque de te faire cracher le peu que tu as gagné lors d'un redressement, car bien sur, personne de ton journal n'avait cru bon de te préciser que CLP, c'est un travailleur indépendant qui doit acquitter des charges sociales au dessus de 400 € par mois... :evil:
Je ne sais pas combien tu touches par match, mais divises encore par 2, et tu verras si c'est rentable...

Ton patron, il roule dans quel genre de voiture ? Il est lui aussi travailleur indépendant ?:twisted: Cà m'étonnerait, il doit avoir son gentil salaire, avec toutes les cotisations retraite, assedic etc qui tombe réglo à la fin du mois, pas des chèques cadeaux ou des remboursement de km...

Je comprends ta situation, tu es dans la merde mais tu te fais copieusement exploiter. Dans tout boulot, il faut a un moment ou un autre faire un minimum de calcul pour voir si on est au moins au smic horaire...
En dessous, c'est que du bonheur pour l'employeur ! :cry:
Alors avant que le ciel ne te tombe sur la tête, cherches une porte de sortie, sans avoir de scrupules envers un employeur aussi peu respectueux de ton travail.

Si il y a sur ce forum quelques personnes un peu énervées par les CLP qui esssayent de vivre de cette activité, en compensant les tarifs indignes par une surproduction, en acceptant un mode de fonctionnement quasiment illégal, et ce pendant des années, c'est qu'il doit y avoir parmi ceux là un certain nombre de pigistes professionnels auquel on propose de plus en plus comme tarif de base ... le tarif CLP, à quelques € l'article ou la photo. :oops:
cilou
Messages : 1658
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Message non lu par cilou » 19 mars 2008, 21:46

Woops a écrit :j'ai en effet pris contact depuis quelques jours avec le syndicat du journal, je vais voir ce que ça peut donner par ce biais-là.
Bravo !
Et bon courage.
alexia
Messages : 4
Inscription : 11 juin 2004, 14:06
Localisation : france
Contact :

Message non lu par alexia » 20 mars 2008, 13:23

bonjour,

je me permets, en tant qu'ancienne correspondante sportive pour un quotidien régional, de mettre en garde les pigistes qui comptent se faire embaucher : aujourd'hui, en PQR en tout cas, les postes sont rarissimes.

Pour ma part, j'ai pu me faire embaucher, après trois années de piges, mais c'était il y a 7 ans... Depuis, les choses, côté opportunités d'emplois, ne se sont guère améliorées, désolée de vous le dire (mais vous le saviez sans doute !).
Je suis aujourd'hui journaliste au service des sports de ce journal, après six années en agence locale, et pour le vivre de l'intérieur, je peux vous dire qu'on compte sur les CDD et les stagiaires qui tournent en boucle pour combler les manques.
Je ne vais pas noircir le tableau, il y a tjs moyens de trouver un poste en cas de circonstances très favorables d'un côté, et d'un enthousiasme et d'un talent conséquents de l'autre, mais bon, gare aux espoirs sans lendemain.

En vous souhaitant bonne chance tout de même, mais une nouvelle fois : la pige, soit on tente d'en vivre en sachant qu'il y aura des mois très difficiles, soit s'en contente pour un petit appoint, à côté d'un autre job.

Bon vent à vous,

Alexia
Climousse
Messages : 336
Inscription : 01 oct. 2004, 12:01
Contact :

Message non lu par Climousse » 24 mars 2008, 20:01

Woops a écrit :Merci de vos conseils, j'ai en effet pris contact depuis quelques jours avec le syndicat du journal, je vais voir ce que ça peut donner par ce biais-là.
Bon, je ravive juste le sujet pour te dire : Woops, tiens-nous au courant de l'évolution de ta situation ! N'oublie pas que ton exemple peut servir à d'autres...
Bon courage, et ne te laisse pas faire !
darladidadada
Messages : 12
Inscription : 25 févr. 2005, 20:31
Localisation : In bed with Monica Bellucci
Contact :

Message non lu par darladidadada » 25 mars 2008, 11:56

alexia a écrit :lendemain.

En vous souhaitant bonne chance tout de même, mais une nouvelle fois : la pige, soit on tente d'en vivre en sachant qu'il y aura des mois très difficiles, soit s'en contente pour un petit appoint, à côté d'un autre job.

Bon vent à vous,

Alexia
Justement la correspondance, ce n'est pas de la pige.
Sinon, je m'associe au message de Climousse. :wink:
RusselPrice
Messages : 106
Inscription : 10 sept. 2007, 19:28
Contact :

Message non lu par RusselPrice » 25 mars 2008, 15:57

Salut Woops,
Comme toi et Michoko, j'ai longtemps été CLP (6 ans) en faisant le très mauvais calcul que, si je me rendais suffisament utile à mon hebdo local préféré, le patron finirait par se dire qu'il ferait une bonne affaire en m'embauchant comme journaliste. Mais quoi que tu fasses, un mois comptera toujours 4 ou 5 semaines, donc 4 ou 5 canards pour te nourir. Au mieux, en bossant comme un dingue, j'ai dû gagner 1200 euros en un mois, sans poser pied à terre, tu peux l'imaginer. Ce qui fait que mon "salaire" (qui n'en était pas un, bien sûr, y'a qu'un CLP pour s'autohypnotiser et appeler ça ainsi) n'a jamais atteint celui d'un rédacteur car il faut y ajouter les charges pour l'employeur. Bilan : même en écrivant des papiers à tour de bras, je n'ai jamais fait plier le mien.
Comme l'ont écrit les nombreux participants à ce forum, tous les risques sont pour toi dans cette affaire. Pas de cotisations, pas de congés payés, pas de reconnaissance (pire, tes "collègues journalistes" eux-mêmes crient au loup), et avec un peu de bol, un gentil redressement fiscal à régler avec l'assurance d'être totalement lâché par ton journal. Bref, les seules solutions sont l'attaque en justice, et la fuite pure et simple.
J'ai longtemps hésité à attaquer en justice un canard pour lequel j'avais tant travaillé. Et cela pour exactement les mêmes raisons que toi. Mais je voulais vraiment arrêter de faire semblant d'être journaliste. Du coup j'ai commencé par proposer de faire une pige photo à un autre journal, puis une autre. Avec ces deux premières feuilles de paye (ah, le bonheur de voir le tarif de ta photo multiplié par 40 !) j'ai fait ma première demande de carte de presse à la commission. Histoire de montrer d'où je venais, j'ai clairement expliqué à ladite commission que j'était CLP et qu'à ce titre, j'avais gagné tant au cours des 4 dernières années (photocopies des déclarations annuelles de ton journal) mais que, tirant l'essentiel de mes revenus de mon activité dans la Presse, ma demande était légitime. J'ai aussi joint les photocopies des centaines d'articles publiés dans l'année, dont beaucoup portaient ma signature. Je dois te préciser que j'avais signalé à mon hebdo ma demande de carte, les prévenant que j'allais donc arrêter de bosser pour eux (ça c'est le préalable) . Ils ont évidemment refusé de signer le certificat d'employeur, et j'ai évidemment passé outre. Résultat : j'ai profité de mon nouveau temps libre pour me dégoter des piges et ça a marché. Aujourd'hui, un an après avoir quitté cet hebdo, je vis presque de mes piges. C'est à dire que je gagne à la fois plus que quand j'étais CLP (lissé sur l'année), mais je cotise, je fais un boulot absolument formidable, et je ne passe plus 24 heures de suite sur mon clavier pour livrer les 15 articles de la semaine à 8 euros le papier (et 23 euros pour les ô combien passionants compte-rendus de conseils municipaux). Voilà.
Morale de l'histoire : laisse les retraités faire les CLP. Ce sont les seuls à avoir parfaitement saisis les avantages de ce job "miroir aux alouettes". Et si tu crois que tu as l'étoffe pour faire un bon journaliste, ben arrête de faire semblant et rejoins-nous dans le grand bain.
RusselPrice, carte de Presse 107610.
zoom
Messages : 344
Inscription : 03 mai 2004, 09:41
Localisation : Montpellier
Contact :

Message non lu par zoom » 26 mars 2008, 21:08

Putain Russell, ton message je l'archive tellement il est beau ! :lol:

Je suis sur qu'il servira a l'édification de nombreux auto-hypnotisé (formule qui tue) qui viendront encore se renseigner sur ce forum si 8 €, c''est normal pour un article ... :roll:
Woops
Messages : 13
Inscription : 19 mars 2008, 12:12
Contact :

Message non lu par Woops » 26 mars 2008, 23:22

Climousse a écrit : Bon, je ravive juste le sujet pour te dire : Woops, tiens-nous au courant de l'évolution de ta situation ! N'oublie pas que ton exemple peut servir à d'autres...
Bon courage, et ne te laisse pas faire !
Je n'ai pas oublié, cela suit son cours. Mais je n'aurai du neuf que dans une dizaine de jours. Enfin je l'espère :wink:
Je veux être l'exception qui ne confirme pas du tout la règle
Climousse
Messages : 336
Inscription : 01 oct. 2004, 12:01
Contact :

Message non lu par Climousse » 28 mars 2008, 19:12

C'est tout le mal que je te souhaite ! Et surtout que tu prouves que ne pas se courber, ça paie...
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »