Page 8 sur 12

Publié : 29 juil. 2009, 17:48
par EricB
eloOpiX a écrit : j'ai découvert un site qui me permettrais de vendre ces photos sans que je sois embêtée de gérer les tirages et les envois des commandes .
Voilà le site en question si jamais vous voulez en savoir plus : http://soovenir.com/ .
Euh, une carte de visite vaut TOUS LES SITES du monde, et l'investissement fait dans la conception de celles-ci vaut moins cher que le pourcentage d'un site qui prend du pognon sans bouger ses fesses du fauteuil.

Ah ces jeunes passionnés... :lol:

Vistaprint par exemple ne demande que les frais de ports pour une carte de visite "de base". :wink:


Attention terrain miné.
Si je suis sévère, les collègues faisant des photos lors des compétitions et imprimant/ vendant sur place n'aimeront pas du tout mais alors pas du tout la concurrence.
Tu as déjà dû en voir, non ?

Donc en effet soit faire cela dans les normes, soit, comment dire, rendre service en se faisant plaisir... Hum !

Dans ce genre de "vente", c'est l'affectif qui compte, c'est pour cela qu'il vaut mieux vendre sur place, y compris des photos de qualité plus que moyenne.

De ce fait, une carte de visite donnée après une présentation et un sourire peut laisser imaginer une prise de contact.

Publié : 29 juil. 2009, 17:53
par ann65
eloOpiX a écrit :Oui ça n'a plus trop de rapport avec ce forum je sais mais comme vous êtes de bons conseils :D

Sinon quand je parlais du quotidien d'un photographe professionnel je voulais parler des démarches pour devenir pro .
Pas forcément les démarches d'un photographe journaliste précisément.

Sinon je sais bien qu'il ne faut pas courir deux lièvres à la fois, mais c'est un projet que j'avais en tête depuis un moment, mais le fait de devoir passer "pro" me ralentissait ...
Mais je mettrais ça sur pied seulement si je n'ai rien d'autre .
Je ne vais pas pouvoir faire deux "jobs" à la fois, enfin si je pourrais mais tu l'a dit je finirais par faire de la mouise !!
Réfléchis à tout ça en gardant toujours à l'esprit qu'il n'y a aucune bonne raison qui justifie que l'on casse le marché, quel qu'il soit. C'est important d'avoir cela en tête. Pas seulement pour tes concurrents d'aujourd'hui qui vivent de leur métier, mais aussi pour toi dans 5, 10 ans. Le marché sera ce que vous en ferez.

Publié : 29 juil. 2009, 18:02
par EricB
ann65 a écrit :. Pas seulement pour tes concurrents d'aujourd'hui qui vivent de leur métier, mais aussi pour toi dans 5, 10 ans. Le marché sera ce que vous en ferez.
Belles paroles.
Hélas, je dois toujours attendre que des amateurs déclarent leur activité pour arriver à parler tranquillement de tout ça.
Sinon, encore une fois, c'est le "jusque ici, tout va bien".

:cry:

Publié : 29 juil. 2009, 18:08
par ann65
EricB a écrit :
ann65 a écrit :. Pas seulement pour tes concurrents d'aujourd'hui qui vivent de leur métier, mais aussi pour toi dans 5, 10 ans. Le marché sera ce que vous en ferez.
Belles paroles.
Hélas, je dois toujours attendre que des amateurs déclarent leur activité pour arriver à parler tranquillement de tout ça.
Sinon, encore une fois, c'est le "jusque ici, tout va bien".

:cry:
C'est toujours un mauvais calcul à long terme. Ne rien déclarer, c'est ne pas avoir de protection sociale... Jusqu'au jour où on a envie d'un bébé, où on a un gros pépin de santé... Tant que ça va c'est sûr...

Publié : 29 juil. 2009, 18:09
par eloOpiX
bah je n'ai jamais que j'allais casser le marché,
je suis comme tout le monde, je vais vouloir tirer le meilleur prix de mes photos !
Si le marché "pro" est à 10 euros la 15x18, je vais pas non plus la faire à 5 euros alors que je pourrais la vendre à 8euros.

Mais bon après faut voir la différence entre mes photos et celles des pros,
mais franchement, et sans me jeter des fleurs, quand je vais sur les concours je jette toujours un oeil aux photos du pro qui est sur place, et bien parfois je préfère largement les miennes.
Je ne vois aucune passion dans leurs clichés !!
Alors peut-être que dans 10ans je mettrais moins de passion dans mes clichés à cause de la routine, mais voilà ce qu'il en est pour l'instant .

Publié : 29 juil. 2009, 18:12
par EricB
ann65 a écrit :[

C'est toujours un mauvais calcul à long terme. Ne rien déclarer, c'est ne pas avoir de protection sociale... Jusqu'au jour où on a envie d'un bébé, où on a un gros pépin de santé... Tant que ça va c'est sûr...
ann65 a écrit : Et c'est peut-être mon expérience de mère de grands ados qui me fait penser qu'en jouant au vieux con aigri qui a tout vu tout fait, le discours NE PASSE PAS auprès des jeunes.

:lol: :wink:

Publié : 29 juil. 2009, 18:15
par Climousse
(mode semi-ironie on) Y'a plein de CLP passionnés par les kermesses, tu sais... (si si) (mode semi-ironie off) C'est pas pour ça que leurs photos sont bonnes. J'ai fait en reportage des photos dont j'étais très fière parce que je trouvais qu'elles disaient quelque chose, ce n'est pas pour ça que c'était de bonnes photos. En photo comme en écriture, il y a des règles, de lumière, de composition...
Et si le travail des pros te semble parfois manquer de passion, c'est peut-être parce que pour manger, ils sont obligés d'aligner les prestations à la chaîne ?

Publié : 29 juil. 2009, 18:18
par ann65
eloOpiX a écrit :bah je n'ai jamais que j'allais casser le marché,
je suis comme tout le monde, je vais vouloir tirer le meilleur prix de mes photos !
Si le marché "pro" est à 10 euros la 15x18, je vais pas non plus la faire à 5 euros alors que je pourrais la vendre à 8euros.

Mais bon après faut voir la différence entre mes photos et celles des pros,
mais franchement, et sans me jeter des fleurs, quand je vais sur les concours je jette toujours un oeil aux photos du pro qui est sur place, et bien parfois je préfère largement les miennes.
Je ne vois aucune passion dans leurs clichés !!
Alors peut-être que dans 10ans je mettrais moins de passion dans mes clichés à cause de la routine, mais voilà ce qu'il en est pour l'instant .
Si tu vends à 8 euros un cliché qui sur le marché se vend traditionnellement à 10, tu casses bel et bien le marché.
Parce que tes concurrents seront, à moyen terme, contraints de s'aligner sur ton tarif pour vendre etc.
Jusqu'à ce qu'une autre petite jeune vienne vendre ses clichés à 6 euros... Puis une autre à 4. :?
Je trouve que c'est un cercle vicieux dans lequel il vaut mieux éviter de s'embarquer...

Publié : 29 juil. 2009, 18:18
par EricB
eloOpiX a écrit : Mais bon après faut voir la différence entre mes photos et celles des pros,
mais franchement, et sans me jeter des fleurs, quand je vais sur les concours je jette toujours un oeil aux photos du pro qui est sur place, et bien parfois je préfère largement les miennes.
Je ne vois aucune passion dans leurs clichés !!
Alors peut-être que dans 10ans je mettrais moins de passion dans mes clichés à cause de la routine, mais voilà ce qu'il en est pour l'instant .
Je n'ai aucun de mal à vous croire...
Seulement les cavaliers et pires les parents des jeunes cavaliers n'en ont rien à faire de la passion qui se voit sur la photo, le fameux œil...

Juste certains seront TRÈS sensibles au fait que la photo a été prise au moment exact et opportun, au sujet des sauts d'obstacles par exemple.

Mais c'est "la masse" qui achètent par "affectif" les photos imprimées à la va-vite après avoir été prisent et retouchées de la même façon.

Passion et vente sont deux choses radicalement différente.

Publié : 29 juil. 2009, 18:18
par ann65
EricB a écrit :
ann65 a écrit :[

C'est toujours un mauvais calcul à long terme. Ne rien déclarer, c'est ne pas avoir de protection sociale... Jusqu'au jour où on a envie d'un bébé, où on a un gros pépin de santé... Tant que ça va c'est sûr...
ann65 a écrit : Et c'est peut-être mon expérience de mère de grands ados qui me fait penser qu'en jouant au vieux con aigri qui a tout vu tout fait, le discours NE PASSE PAS auprès des jeunes.

:lol: :wink:
ben ouai....... :lol:
Enfin, ça c'est du réalisme, pas du cynisme ou du discours d'aigri.

Publié : 29 juil. 2009, 18:23
par EricB
ann65 a écrit :Si tu vends à 8 euros un cliché qui sur le marché se vend traditionnellement à 10, tu casses bel et bien le marché.
Parce que tes concurrents sera à moyen terme contraints de s'aligner sur ton tarif pour vendre etc. Jusqu'à ce qu'une autre petite jeune vienne vendre ses clichés à 6 euros... Puis une autre à 4.
Je te fais celle de Bashung à 2 euros. :D

Je vais me répéter, mais personne ne fait de mal à personne... Deux euros en moins, c'est rien, vous pensez... Si c'était le cas, vu le contexte, les "pros" baisseraient de deux euros leur prix vous ne croyez pas ?

On appelle cela "faire de la gestion" entre le déplacement, le nombre de personnes sur place, le matériel, le papier, l'encre...

On est bien loin de la passion et de l'œil. (au cas où il y en aurait encore qui n'aurait pas compris que je déteste ce terme) :D

Publié : 29 juil. 2009, 18:24
par EricB
ann65 a écrit :
EricB a écrit :
:lol: :wink:
ben ouai....... :lol:
Enfin, ça c'est du réalisme, pas du cynisme ou du discours d'aigri.
Je ne vais pas jouer sur et avec les mots avec une rédactrice, dans dix pages on y est encore. :wink:

Publié : 29 juil. 2009, 18:26
par ann65
EricB a écrit : Je te fais celle de Bashung à 2 euros. :D
Trop gentil. Et pour ce prix, je la recadre comme je veux ? :lol:
Je vais me répéter, mais personne ne fait de mal à personne... Deux euros en moins, c'est rien, vous pensez... Si c'était le cas, vu le contexte, les "pros" baisseraient de deux euros leur prix vous ne croyez pas ?
Si si, je crois qu'on fait du mal aux collègues installés et on se tire une belle balle dans le pied. Une rafale même. C'est juste une balle à retardement.

Publié : 29 juil. 2009, 18:35
par EricB
ann65 a écrit :
EricB a écrit : Je te fais celle de Bashung à 2 euros. :D
Trop gentil. Et pour ce prix, je la recadre comme je veux ? :lol:
Je parlais d'un tirage. Libre à toi ensuite de le confier aux ciseaux d'un de tes petits enfants. :D

Publié : 29 juil. 2009, 18:43
par ann65
EricB a écrit :
ann65 a écrit :Trop gentil. Et pour ce prix, je la recadre comme je veux ? :lol:
Je parlais d'un tirage. Libre à toi ensuite de le confier aux ciseaux d'un de tes petits enfants. :D
J'ai dit que mes enfants étaient de grands ados. Laisse-moi le temps de vieillir en paix.