Débuts dans la presse écrite...

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
robin31

Débuts dans la presse écrite...

Message non lu par robin31 » 11 févr. 2010, 13:14

Bonjour,
Je travaille depuis un an comme rédacteur web, et, la semaine dernière, j'ai rencontré une personne qui va lancer un nouveau magazine à diffusion nationale en mars. Elle est intéressée par mes services.
Je n'écrirai que sur des sujets que je connais bien.
Elle part sur tois feuillets par page, et me propose 160 Euros la page, avec facture (je suis auto-entrepreneur).
C'est une toute première expérience pour moi...
Est-ce honnête comme proposition, ou fais-je du tort à la profession en acceptant ce tarif là ?

Merci à vous...
Avatar de l’utilisateur
Gregmanset
Administrateurs
Messages : 298
Inscription : 17 sept. 2002, 18:07
Contact :

Re: Débuts dans la presse écrite...

Message non lu par Gregmanset » 11 févr. 2010, 13:43

160€, par rapport à ce que je vois ailleurs c'est pas volé. Par contre, je ne comprends pas comment tu fais rentrer trois feuillets sur une même page. En règle générale, on vend une pige au feuillet et pas à la page. D'où mon interrogation... Car trois feuillets sur une page. Page de quoi ? de magazine, de journal, word ?
robin31

Re: Débuts dans la presse écrite...

Message non lu par robin31 » 11 févr. 2010, 13:57

c'est un magazine féminin, je rédigerai les pages culture, musique, ecologie, etc, etc.
Il est en format A4. C'est vrai que je trouve les textes assez longs..
De toute façon, ce n'est pas moi qui decide, et plus ils en veulent, mieux c'est pour moi. donc...
Une fois les charges payées, ça ferait un peu moins de 47 euros net le feuillet...
robin31

Re: Débuts dans la presse écrite...

Message non lu par robin31 » 11 févr. 2010, 13:59

C'est un magazine féminin, format A4...
j'ai calculé qu'en net, charges déduites, ça représente un peu moins de 47 Euros..
Avatar de l’utilisateur
Gregmanset
Administrateurs
Messages : 298
Inscription : 17 sept. 2002, 18:07
Contact :

Re: Débuts dans la presse écrite...

Message non lu par Gregmanset » 11 févr. 2010, 14:28

Robin

Le mieux est que tu négocies un prix au feuillet et non à la page. Sinon on parlera tous de choses différentes :)
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Débuts dans la presse écrite...

Message non lu par ann65 » 11 févr. 2010, 15:05

robin31 a écrit :Bonjour,
Je travaille depuis un an comme rédacteur web, et, la semaine dernière, j'ai rencontré une personne qui va lancer un nouveau magazine à diffusion nationale en mars. Elle est intéressée par mes services.
Je n'écrirai que sur des sujets que je connais bien.
Elle part sur tois feuillets par page, et me propose 160 Euros la page, avec facture (je suis auto-entrepreneur).
C'est une toute première expérience pour moi...
Est-ce honnête comme proposition, ou fais-je du tort à la profession en acceptant ce tarif là ?

Merci à vous...
Une fois les charges sociales déduites, il te restera donc 43 euros par feuillet. Sans compter les éventuels frais qui restent à ta charge (déplacements et appels téléphoniques sur portables notamment) C'est donc une fourchette très basse.
Par ailleurs et surtout, si cette entreprise de presse est française, elle n'a pas le droit de payer ses journalistes en honoraires. Elle est censée les rémunérer en salaire.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Débuts dans la presse écrite...

Message non lu par ann65 » 11 févr. 2010, 15:13

robin31 a écrit :c'est un magazine féminin, je rédigerai les pages culture, musique, ecologie, etc, etc.
Il est en format A4. C'est vrai que je trouve les textes assez longs..
De toute façon, ce n'est pas moi qui decide, et plus ils en veulent, mieux c'est pour moi. donc...
Une fois les charges payées, ça ferait un peu moins de 47 euros net le feuillet...
Trois feuillets à faire entrer dans un format A4 :shock: :shock: :shock: Ils vont être en corps 6 tes articles !!! Les photos seront des timbres poste et ils vont sûrement devoir imprimer sur la tranche...

Ce type n'y connait rien en presse.

Sois prudent si tu acceptes ces conditions. Demande une confirmation commande écrite de la commande avec le nombre de feuillets attendu, le mode de rémunération, la date limite de remise des papiers et la date de paiement de ta prestation.

Un feuillet commandé est dû même s'il n'est pas publié. Mais avec une entreprise de presse prête à payer en honoraires, j'imagine que tu peux t'attendre à pas mal de simagrées...
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Débuts dans la presse écrite...

Message non lu par ann65 » 11 févr. 2010, 15:14

robin31 a écrit :Une fois les charges payées, ça ferait un peu moins de 47 euros net le feuillet...
160/3 = 53.3 - 20% = 42.6 euros
Avatar de l’utilisateur
Gregmanset
Administrateurs
Messages : 298
Inscription : 17 sept. 2002, 18:07
Contact :

Re: Débuts dans la presse écrite...

Message non lu par Gregmanset » 11 févr. 2010, 15:16

je rejoins Anne. D'ou mon étonnement premier. Trois feuillets dans une page A4 ca ne tient pas... Enfin selon moi...
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Débuts dans la presse écrite...

Message non lu par ann65 » 11 févr. 2010, 15:21

Gregmanset a écrit :je rejoins Anne. D'ou mon étonnement premier. Trois feuillets dans une page A4 ca ne tient pas... Enfin selon moi...
Jamais vu non plus.
De toutes manières, c'est en feuillet qu'il faut négocier tes tarifs.
Un feuillet c'est 1 500 signes espaces comprises. C'est un des tout premiers trucs qu'on apprend dans les écoles de journalisme.

Tu peux éventuellement négocier ensuite en fonction du volume de feuillets commandés pour chaque numéro, si ton client est satisfait de ta prestation, s'il ta dûment payé et dans les temps ce qu'il te devait pour tes premiers articles.

Pense aussi à demander ce qu'il en sera de tes frais éventuels de déplacements...
Avatar de l’utilisateur
Gregmanset
Administrateurs
Messages : 298
Inscription : 17 sept. 2002, 18:07
Contact :

Re: Débuts dans la presse écrite...

Message non lu par Gregmanset » 11 févr. 2010, 15:22

Sinon, j'ai déjà connu des commanditaires qui ne sont pas issus de la presse (plutôt de la com' ou du marketing) et qui parle en page. 160€ la page word, c'est un bon tarif... Mais si tu dois y rentrer 10.000 caractères, ca ne tient plus.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Débuts dans la presse écrite...

Message non lu par ann65 » 11 févr. 2010, 15:27

Gregmanset a écrit :Sinon, j'ai déjà connu des commanditaires qui ne sont pas issus de la presse (plutôt de la com' ou du marketing) et qui parle en page. 160€ la page word, c'est un bon tarif... Mais si tu dois y rentrer 10.000 caractères, ca ne tient plus.
160 euros "la page Word" en corps 14 ou en corps 10 ? Avec des marges de 2 ou de 4 cm ? :wink:
Tout est négociable évidemment. Encore faut-il savoir précisément ce qui est attendu de toi Robin...
robin31

Re: Débuts dans la presse écrite...

Message non lu par robin31 » 11 févr. 2010, 15:41

Les articles feront 4500 caractères espaces compris, donc trois feuillets.
La mise en page, je n'ai pas eu l'occasion de la voir, puisque le numéro un paraîtra en avril...
Voilà. Donc ça n'a pas l'air énorme comme rémunération...
Il faut prendre en compte le fait que je n'ai pas fait d'école de journalisme, mais simplement un master en philosophie, et que c'est quand même une opportunité pour entrer dans la pige par la petite porte... non ?
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: Débuts dans la presse écrite...

Message non lu par cilou » 11 févr. 2010, 16:23

L'habitude veut qu'on paye au feuillet, mais ce n'est pas obligatoire. j'ai déjà vu des rémunérations à la page, par exemple lorsque la page en question comporte beaucoup d'iconographie (donc moins de texte) et que le journaliste participe à l'élaboration de cette icono : le payement à la page permet de ne pas léser le journaliste.
En revanche, 4500 signes par page pour un féminin, c'est en effet bizarre : les féminins sont toujours pleins de photos partout, et leur mise en page est très aérée.
Enfin, le payement en facture est illégal. Ce nouveau magazine démarre donc très mal, en se mettant délibérément hors la loi dès sa création. Attention, qui dit nouveau mag dit beaucoup de risques que ça ne marche pas. Or, en cas de faillite, les salariés sont des "créanciers prioritaires", qui sont payés en premier avec l'argent qui reste, et sinon, par un fonds prévu pour. En revanche, les créanciers avec facture passent en tout dernier, après l'Etat notamment. Bref, en cas de faillite, il est certain qu'ils ne sont pas payés. C'est donc ce que tu risques si tu acceptes les factures.
Mais peut-être que les créateurs de ce mag sont novices et ne connaissent pas la loi. A toi de la leur rappeler ! :roll:
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Débuts dans la presse écrite...

Message non lu par ann65 » 11 févr. 2010, 16:34

robin31 a écrit :Les articles feront 4500 caractères espaces compris, donc trois feuillets.
La mise en page, je n'ai pas eu l'occasion de la voir, puisque le numéro un paraîtra en avril...
Voilà. Donc ça n'a pas l'air énorme comme rémunération...
Il faut prendre en compte le fait que je n'ai pas fait d'école de journalisme, mais simplement un master en philosophie, et que c'est quand même une opportunité pour entrer dans la pige par la petite porte... non ?
Difficile de te répondre si c'est une belle opportunité ou non.

4500 signes dans une page c'est hyper hyper hyper serré. C'est même probablement assez illisible. En plus, il ne s'agit pas d'une revue de... philosophie avec tes "textes au kilomètre", mais d'un mag féminin dans lequel l'illustration aura a une grande importance (feuillette Marie Claire, Cosmo ou Glamour...).
Diplômé ou non d'une école de journalisme, un journaliste est un journaliste même débutant. Si tes papiers sont de bonne facture, il n'y a aucune raison de ne pas les (te) vendre à leur (ta) juste valeur...

Par ailleurs, au risque de passer pour la ronchon archaïque de service le paiement en honoraires de journalistes par les entreprises de presse N'EST PAS LÉGAL en France !

Mon avis donc est que ton "client" n'est pas un type sérieux

Il n'a pas la notion "basique" de la mise en page. N'importe quel maquettiste débutant t'expliquera pour faire entrer 4500 signes dans une page, il a intérêt à se doter d'un chausse-pieds hyper costaud, voire deux.

Il ne sait pas qu'un journaliste doit LÉGALEMENT être payé en salaire.

Il propose un tarif au feuillet qui est au ras de pâquerettes

Donc tu vas passer bcp de temps pour peu d'argent à travailler sur ces papiers... et le résultat final (quand et si le journal est imprimé) ne sera pas à la hauteur de ton investissement.

En fait, ta porte me semble très étroite... et je ne sais pas bien où elle te mènera.

Si tu es spécialisé en philosophie, pourquoi ne démarches-tu pas plutôt, en proposant des sujets, des titres plus sérieux, dont le tirage est peut un être un peu confidentiel mais qui sont connus des spécialistes, ou des mag à plus fort tirage et dont la qualité est reconnue ?
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »