Besoin de conseils

Questions et débats à propos de la pige et des pigistes : tarif d'une pige, statut du pigiste, comment trouver des piges ? Comment vendre des piges ? Droits des pigistes, ...
Mikara
Messages : 6
Inscription : 02 sept. 2008, 05:00
Contact :

Besoin de conseils

Message non lu par Mikara » 19 févr. 2010, 17:10

Je suis censé travailler pour un gratuit qui doit bientôt paraître en île de france (il devait être publier en janvier ms par manque d'organisation, cela a été reporté).

J'ai déjà préparé quelques articles, le seul problème c'est que mon patron veut que je fasse le statut d'autoentrepreneur, chose que j'ai refusée car cela ne me permettrait pas d'avoir la carte de presse et d'être considérée en tant que pigiste par la profession.

Donc j'ai arrêté de travailler jusqu'à ce que j'ai ce fameux contrat de pige. Seulement j'ai des projets et je compte sur ce travail pour pouvoir me débrouiller (mcdo, pizza hut et monop', c'est pas vraiment mon truc, ms bon quand il n'y a plus le choix...)

J'ai pensé à lui proposer de me prendre en tant que stagiaire ( je suis aussi étudiante) le temps qu'il puisse avoir les moyens suffisants pour me déclarer, em mettant tout cela par écrit bien sûr.

J'aimerais savoir ce que vous en pensez et ce qu'il pourrait encourir au cas où il ne respecterait pas cet accord.

Merci.

Mariam
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: Besoin de conseils

Message non lu par cilou » 19 févr. 2010, 17:32

Mieux vaut auto-entrepreneur que stagiaire, me semble-t-il.
Mikara
Messages : 6
Inscription : 02 sept. 2008, 05:00
Contact :

Re: Besoin de conseils

Message non lu par Mikara » 19 févr. 2010, 17:52

Je préfère être pigiste avec un statut de stagiaire plutôt que d'avoir le statut d'autoentrepreneur car dans ce cas je pourrais dire adieu à mon contrat et ma carte de presse. En lui proposant cela, je lui donne en quelque sorte un délai...(un stage est d'une durée max de 6 mois, au-delà un CDD s''impose )
cilou
Messages : 1723
Inscription : 13 avr. 2005, 18:20
Contact :

Re: Besoin de conseils

Message non lu par cilou » 19 févr. 2010, 18:32

Un stagiaire est forcément un étudiant. Donc pas (encore) un professionnel. Donc il ne peut pas avoir la carte de presse.
Mikara
Messages : 6
Inscription : 02 sept. 2008, 05:00
Contact :

Re: Besoin de conseils

Message non lu par Mikara » 19 févr. 2010, 19:03

Je le sais, mais au moins je serai considérée comme une "pigiste-stagiaire" et non comme une rédactrice indépendante. Si j'accepte ce statut d'autoentrepreneur, il voudra continuer à me payer en facture, ce que je ne veux SURTOUT pas...
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Besoin de conseils

Message non lu par ann65 » 19 févr. 2010, 19:39

Mikara a écrit :Je le sais, mais au moins je serai considérée comme une "pigiste-stagiaire" et non comme une rédactrice indépendante. Si j'accepte ce statut d'autoentrepreneur, il voudra continuer à me payer en facture, ce que je ne veux SURTOUT pas...
Je ne connais pas ce statut de "pigiste stagiaire" dont tu parles. Et je ne suis pas sûre qu'un statut de stagiaire indemnisé comme une stagiaire (donc sans bulletin de salaire) te permettra d'obtenir une carte de presse.
Je suis même presque convaincue du contraire...
Quant au statut D'AE, tu as raison d'avoir des craintes. S'il commence à te payer ainsi, il continuera à te payer ainsi.
Mais quelle chance ce gratuit a-t-il de perdurer ? Il a les reins solides ? Des rentrées pub suffisantes ?
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Besoin de conseils

Message non lu par ann65 » 19 févr. 2010, 19:41

Mikara a écrit :Je préfère être pigiste avec un statut de stagiaire plutôt que d'avoir le statut d'autoentrepreneur car dans ce cas je pourrais dire adieu à mon contrat et ma carte de presse. En lui proposant cela, je lui donne en quelque sorte un délai...(un stage est d'une durée max de 6 mois, au-delà un CDD s''impose )
Ah oui ??? Qui va lui imposer de t'embaucher en CDD ???? Pourquoi ne prendrait-il pas un nouveau stagiaire ?
Mikara
Messages : 6
Inscription : 02 sept. 2008, 05:00
Contact :

Re: Besoin de conseils

Message non lu par Mikara » 19 févr. 2010, 20:58

Bon, je vais re-préciser certains points car je me fais mal comprendre par certains :
- quand je parle d'être pigiste-stagiaire ( peut-être que j'aurais dû le mettre entre guillements), je veux dire exercer le travail de pigiste dans le cadre d'un stage
- le fondateur du journal m'a en quelque sorte embauchée. il voulait me payer en facture et j'ai du lui expliquer que pour être pigiste, il fallait avoir des fiches de paie. il m'a alors dit que ça allait être difficile de me déclarer sachant qu'il vient de débuter (mais il veut quand même que j'écrive des articles pour lui). ce pourquoi je voulais lui proposer d'être stagiaire en attendant
- je sais qu'il n'est pas obligé de m'employer mais quand je dis qu'un CDD s'impose, c'est parce qu'il y a des employeurs qui demandent de prolonger des stages ayant déjà fait six mois alors qu'il n'ont pas le droit.
Mikara
Messages : 6
Inscription : 02 sept. 2008, 05:00
Contact :

Re: Besoin de conseils

Message non lu par Mikara » 19 févr. 2010, 21:03

Donc, je préfère exercer le métier dans le cadre d'un stage EN ATTENDANT qu'il puisse me déclarer pour ENSUITE demander la carte de presse APRES 3 mois d'exercice d'une activité journalistique rémunérée;
Je pense être asssez claire là !! :mrgreen:
faust
Messages : 66
Inscription : 16 oct. 2007, 11:29
Contact :

Re: Besoin de conseils

Message non lu par faust » 19 févr. 2010, 21:23

et un contrat d'apprentissage, tu ne pourrais pas l'envisager ? bon c'est sûr, je ne sais pas ce que tu fais comme études, tu ne veux sûrement pas les arrêter. mais l'année prochaine ? ça ne lui coûterait pas grand chose, tu serais (un peu) rémunérée, et au bout de trois mois tu aurais ta carte de presse de stagiaire (et titulaire à la fin des deux ans de ton apprentissage). bon, faut que le canard tienne le coup deux ans, aussi...
Climousse
Messages : 347
Inscription : 01 oct. 2004, 12:01
Contact :

Re: Besoin de conseils

Message non lu par Climousse » 20 févr. 2010, 12:09

Mikara, pigiste stagiaire, ça n'existe pas.
Il y a les stages rémunérés 30% du smic au-delà de deux mois (si je ne me goure pas) qu'on fait pendant ses études, soit à la fac pour découvrir, soit dans le cadre d'un cursus particulier. Il y a le journaliste stagiaire, qui est un journaliste professionnel salarié débutant, cette mention est apposée sur sa carte de presse et signifie qu'il est encarté depuis moins de deux ans (période réduite à un an pour les titulaires d'un diplôme d'une école reconnue). Et il y a les journalistes pigistes, journalistes professionnels rémunérés à l'article, collaborateurs occasionnels/réguliers des publications et non permanents. Par définition, donc, un "pigiste stagiaire" ne peut pas exister, puisque pigiste n'est pas un statut (le statut c'est journaliste professionnel) mais un mode de rémunération.

Que les autres me corrigent si je me trompe, mais légalement, cet employeur peut tout à fait t'établir des fiches de paie te rémunérant en salaire sous la convention collective des journalistes et ce, bien que tu sois étudiante, même dans une filière sans aucun rapport avec le journalisme. En revanche, tant que tu n'auras pas prouvé que tu tires plus de la moitié de tes revenus du journalisme, tu ne pourras pas prétendre à la carte de presse.

S'il ne peut (veut) pas le faire, il n'a pas le droit pour autant de te demander de te mettre en auto-entreprenariat, puisqu'un travail journalistique doit être payé en salaire. (Je me pose une question, cela dit : qu'est-ce qui est déterminant ? La nature de l'entreprise, la nature du travail, la qualité de journaliste pro ?) Accepter d'être rémunérée en indépendante pour un travail de journaliste serait à la fois illégal, anti-confraternel et un très mauvais démarrage dans la profession. Ce mode de rémunération étant d'ailleurs bien plus avantageux pour l'employeur (qui n'est plus un employeur mais un client, et toi plus une salarié mais une prestataire, non ?), pourquoi déciderait-il un jour de passer aux salaires ?

Donc, tu peux effectivement demander qu'il te signe une convention de stage pour quelques mois, en lien avec ton établissement scolaire, en sachant que le défraiement de 30 % du Smic n'intervient sauf erreur qu'au-delà de deux mois (et encore, n'est-ce pas valable seulement pour les stages obligatoires ?), sans aucune certitude qu'un jour il te salarie, ni qu'il ne te vire pas au profit d'un autre aspirant journaliste.

Enfin, on peut s'interroger sur un journal qui se lance et fait écrire ses papiers par des non-professionnels, pas même étudiants en journalisme (je ne préjuge en rien de la qualité du travail que tu es capable de fournir, mais pour un patron sérieux, ton profil n'offre pas beaucoup de garanties). Et personnellement, j'y réfléchirais à deux fois avant de m'engager avec un mag "reporté par manque d'organisation" et qui méconnaît le droit du travail, ou propose de s'asseoir dessus en prétendant que c'est temporaire.
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Besoin de conseils

Message non lu par ann65 » 20 févr. 2010, 13:58

Climousse a écrit : Enfin, on peut s'interroger sur un journal qui se lance et fait écrire ses papiers par des non-professionnels, pas même étudiants en journalisme (je ne préjuge en rien de la qualité du travail que tu es capable de fournir, mais pour un patron sérieux, ton profil n'offre pas beaucoup de garanties). Et personnellement, j'y réfléchirais à deux fois avant de m'engager avec un mag "reporté par manque d'organisation" et qui méconnaît le droit du travail, ou propose de s'asseoir dessus en prétendant que c'est temporaire.
Je suis moi aussi très dubitative quant au professionnalisme de ce monsieur et au sérieux de son projet.
Il a l'intention de ne s'appuyer QUE sur des "pigistes" rémunérés sous forme d'honoraires jusqu'au lancement de son canard alors même que c'est ILLÉGAL ?
Ceci étant dit, tu peux aussi prendre cela comme un première expérience. Alors pourquoi pas un stage de 2 mois..
Dernière modification par ann65 le 20 févr. 2010, 17:21, modifié 1 fois.
Mikara
Messages : 6
Inscription : 02 sept. 2008, 05:00
Contact :

Re: Besoin de conseils

Message non lu par Mikara » 20 févr. 2010, 16:21

Peut être que pigiste stagiaire ça n'existe pas mais je connais une rédaction qui paye ses stagiaires à la pige (voilà pourquoi j'ai utilisé ce terme ce que je vais d'aiileurs arrêter parce que ça prête à confusion)

Je suis un peu vexée par le fait que je ne sois pas une garantie juste parce que je n'ai pas fait une école reconnue (durant ma Licence j'ai cotoyé de journalistes pro qui travaillaient à Libé et Le Monde, j'ai fais des stages, j'ai aussi assisté à une conférence de rédaction de l'humanité, g appris plein de choses sur le tas, mais bon c'est un autre débat). Mais vous avez quand même raison sur ce fait.

Je crois que je vais attendre sagement qu'il me donne un contrat de pige ( je précise que c'est moi qui lui ai demandé de travailler en tant que pigiste, c'est plus un choix qu'une contrainte mais c'est encore un autre débat.)

Le problème c'est que c'est une personne qui a décidé de créer un journal pour donner de la visibilité à une certaine communauté alors qu"il ne connaît rien au monde journalistique (j'aime beaucoup le concept du journal, voilà pourquoi je m'accroche)

Il faut dire aussi qu'un grand nombre de personnes écrive des articles et accepte d'être payé en facture, ce qui ne facilite pas la tâche. ( C'est moi qui passe pour celle qui veut faire des choses illégales...)
ann65
Messages : 1233
Inscription : 30 oct. 2008, 09:36
Contact :

Re: Besoin de conseils

Message non lu par ann65 » 20 févr. 2010, 17:29

Mikara a écrit :Peut être que pigiste stagiaire ça n'existe pas mais je connais une rédaction qui paye ses stagiaires à la pige (voilà pourquoi j'ai utilisé ce terme ce que je vais d'aiileurs arrêter parce que ça prête à confusion)

Je suis un peu vexée par le fait que je ne sois pas une garantie juste parce que je n'ai pas fait une école reconnue (durant ma Licence j'ai cotoyé de journalistes pro qui travaillaient à Libé et Le Monde, j'ai fais des stages, j'ai aussi assisté à une conférence de rédaction de l'humanité, g appris plein de choses sur le tas, mais bon c'est un autre débat). Mais vous avez quand même raison sur ce fait.

Je crois que je vais attendre sagement qu'il me donne un contrat de pige ( je précise que c'est moi qui lui ai demandé de travailler en tant que pigiste, c'est plus un choix qu'une contrainte mais c'est encore un autre débat.)

Le problème c'est que c'est une personne qui a décidé de créer un journal pour donner de la visibilité à une certaine communauté alors qu"il ne connaît rien au monde journalistique (j'aime beaucoup le concept du journal, voilà pourquoi je m'accroche)

Il faut dire aussi qu'un grand nombre de personnes écrive des articles et accepte d'être payé en facture, ce qui ne facilite pas la tâche. ( C'est moi qui passe pour celle qui veut faire des choses illégales...)
Si le projet et le concept t'intéressent et puisque tu es encore étudiante, demander à ton "patron" de prendre comme stagiaire est, sans doute, la meilleure des solutions.
Explique-lui que le paiement en honoraires des journalistes n'est pas légal...

Travailler au lancement de ce journal sera, de toutes façons, une expérience intéressante.

Si ton patron n'y connait rien au journalisme, essaie de faire relire tes papiers à un journaliste ayant un peu de bouteille. C'est aussi ce qui te permettra de progresser.

Et... fais attention aussi à bien accorder les verbes à leur sujet... ;-)
faust
Messages : 66
Inscription : 16 oct. 2007, 11:29
Contact :

Re: Besoin de conseils

Message non lu par faust » 20 févr. 2010, 17:35

Mikara a écrit :alors qu"il ne connaît rien au monde journalistique

c'est, à mon humble avis, le fond du problème, bien au-delà du tien à ce moment précis. pour ouvrir un salon de coiffure, il faut un brevet professionnel. alors que monter un journal, tout le monde se dit qu'il peut le faire, sans connaître le métier, les pratiques, les lois, etc, etc. je ne suis entourée que de gens comme ça par chez moi. leur expliquer les règles du jeu, c'est se battre contre des moulins à vent. et alors faire valoir nos droits (et nos devoirs !)....
je trouve ça (d'une façon générale, je ne parle pas de cette personne-là), très méprisant pour la profession et ceux qui tentent encore de l'exercer correctement. le public ne semble pas tellement faire la différence non plus. on assite à la mort lente du métier (sans parler de la crise générale des médias), par la non reconnaissance des compétences et du savoir-faire qui y sont liés.
Répondre

Revenir à « Piges et pigistes »